AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kiss me, please. [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kiss me, please. [R.]   Mar 27 Nov - 1:28



Ils avaient bravé le froid aussi vite que leur jambe le pouvait, imprégné par l’euphorie du moment qui les rendait heureux et souriant. Main dans la main, tel de joyeux lurons, Sebastian et Heather avaient rejoint le campus de l’ISP sans se soucier une seule seconde qu’ils risquaient de se faire prendre par l’un des surveillants. Rien ne leur effleurait l’esprit, l’alcool avait fait son chemin, même le bon sens les avait quittés. Avertissement ou pas, ils s’en fichaient, c’était leur moment et rien n’aurait pu le gâché.

Sebastian essaya de contenir les rires d’Heather alors qu’ils s’apprêtaient à prendre l’aile nord, celle des garçons. La blondinette expliquait à son meilleur ami qu’il ne devait pas sans faire, elle arriverait à rejoindre sa chambre toute seule mais pas lui. D’après elle, Sebastian méritait qu’on le surveille. L’italien s’était contenté d’acquiescer, jugeant qu’elle avait entièrement raison. Une fois dans le couloir, Sebastian plaqua un doigt sur les lèvres d’Heather, pour ensuite murmurer un « chuuut » sonore. Quoi que murmuré n’était pas vraiment le mot.

A pas de loup, ils marchèrent vers la chambre de Sebastian qui serra davantage la main d‘Heather dans la sienne, n‘ayant aucune envie qu‘elle lui échappe. Le chiffre 1475 arriva enfin à leurs yeux. Sebastian se retourna vers Heather, un grand sourire aux lèvre et le regard pétillant. Il vérifia rapidement que personne n’était dans le couloir et ouvrit la porte à sa blondinette qui y entra sans se faire prier.

Sebastian referma la porte mais n’alluma pas la lumière. Bah oui, c’est évident qu’en allumant la lumière, ils allaient attiré les soupçons. Au moment où il avança pour chercher la lampe de chevet et l‘allumer, il se heurta à Heather qui se mit une nouvelle fois à rire. Fronçant les sourcils, il décida à agir une bonne fois pour toute.

Attrapant son visage entre ses mains, il déposa ses lèvres sur les siennes, l’embrassant juste pour la faire taire. Mais la douceur de ses lèvres prirent possession de lui et il donna à son baiser un désir nouveau, le rendant passionner et fougeux. Il agissait sans se poser de question. Le cœur battant, il la rapprocha de lui voulant davantage sentir sa chaleur, détachant ensuite ses lèvres des siennes pour plongé son regard désireux dans celui d’Heather. Ses lèvres. Elles lui manquaient déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Mer 28 Nov - 1:01

Elle avait dû se briser deux côtes au moins tellement elle riait et n'arrivait pas à éviter les murs et les cadres de porte depuis qu'ils avaient escaladé les grilles de l'ISP. Ils faisaient de leur mieux pour être silencieux dans le couloir mais les rires étouffés d'Heather s'échappaient de ses lèvres comme des gazouillements gracieux tandis que Sebastian soufflait des 'Chut' sonores et graves comme le brame d'un cerf. Joyeux programme animalier en perspective.

Après quelques essais, Sebastian réussit enfin à ouvrir la porte de sa chambre et ils s'y glissèrent sans même se préoccuper de la possible présence du jumeau Visconti. Fort heureusement celui-ci n'était pas là - sûrement en vadrouille comme son frère - et ils purent s'introduire dans la chambre sans embrouilles. La jeune femme blonde, toujours hilare, se trouva soudain plaquée contre Sebastian qui essayait visiblement d'allumer la lumière. Mais ils y voyaient très bien dans la pénombre de la nuit, la ville éclairant d'un halo pâle l'intérieur de la chambre.

La jeune femme resta tétanisée un instant après le baiser de Sebastian, les lèvres entrouvertes et les yeux fermés. Lorsqu'elle les rouvrit elle vit briller dans les yeux de l'italien une lueur qui ne lui avait jamais été destinée.


"Mais Sebas -"

C'est alors qu'elle l'embrassa à son tour avec fougue, son cerveau n'arrivant plus à formuler une quelconque pensée cohérente. Elle se serra contre lui, le froid de l'extérieur rapidement dissipé par la chaleur de leur deux corps collés l'un à l'autre et il y eut soudainement comme de l'électricité dans l'air. Heather savait au fond d'elle-même que dans sa chambre se trouvait Lauren, qui pensait qu'elle était simplement endormie parce qu'elle avait trop bu, mais qui ne s'imaginait absolument pas ce que sa meilleure amie s'apprêtait à faire.

Et puis il y avait aussi ce lien entre Heather et Sebastian qui en sortait probablement changé. Il y avait cette mince barrière et ce piedestal qui séparaient le meilleur ami de tous les autres, mais n'était-elle pas en train de prendre le risque d'abolir cette barrière et de faire descendre Sebastian de sa position ? Mais la fièvre et l'alcool empêchait la jeune femme de répondre à ses questions, submergée par un désir qu'elle n'arrivait pas à étouffer.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Mer 28 Nov - 2:21

Son cœur battant à tout rompre, jamais il n’aurait imaginé que cela se produisent un jour. N’ayant aucune envie de la perdre, qu’ils échangent un baiser ou même plus était inimaginable. Avant. Mais lorsque les lèvres d’Heather se reposèrent sur les siennes, il oublia toutes les règles qu'il s'était fixé, laissant une place plus importante au désir qu’il possédait désormais pour sa meilleure amie. L’alcool y était certes pour quelques choses mais là, maintenant, il n’avait qu’une envie, la sentir davantage contre lui. Sentir sa chaleur le possédé simplement.

Comme si elle lisait dans ses pensées, Heather se rapprocha de lui et Sébastian en profita pour l’étreindre et descendre ses lèvres dans son cou. Il ne commandait plus ses gestes mais agissait tel que son instinct le dictait. Pas besoin de plus de lumière, il la voyait très bien. Elle émanait quelques choses de différents mais bien plus excitant. Alors, il ne vit plus Heather comme sa meilleure amie mais comme celle dont il avait terriblement envie.

Cette même envie qu’il faisait ressentir dans chacun des baiser qu’il déposait sur sa peau encore fraîches. La sensation du chaud sur le froid créa un frisson qui parcouru chacun de ses membres, les laissant à l’entière merci de la fièvre qui devenait seconde après seconde l’air ambiant. Le jeune italien ferma les yeux et recula tous en gardant Heather contre lui à l’aide ses mains. Ses lèvres quittèrent un instant son cou pour regarder au dessus de son épaule où était le lit. Simple précaution d’usage. A peine à quelques centimètres, il se laissa tomber dessus laissant venir Heather sur lui.

Savourant son regard, il prit quelques secondes de répit pour laisser sa main caressé du bout des doigts ses lèvres avant d’en prendre possession à nouveau. Il était déjà trop tard pour reculer et de toute façon Sébastian n’en avait aucune envie.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Mer 28 Nov - 22:02

Il n'y avais jamais eu d'ambiguité avant entre eux. Enfin, du moins dans leur esprit respectif. Bien entendu ils avaient tous les deux des personnalités extraverties n'ayant pas peur des contacts - en effet, ils n'ont jamais été du genre à retirer leur main si par malheur vous l'effleuriez, et ils n'ont jamais hésité à exprimer leur attachement mutuel en s'embrassant sur la joue ou en se serrant dans leurs bras. Mais cette fois-ci ils avaient dépassé une limite.

Pourtant elle ne pouvait pas nier les sentiments fous qu'elle avait pour Sebastian et qui étaient inexpliqués, elle ne pouvait pas faire comme si Lauren n'était pas comme une soeur pour elle et comme si le goût de la trahison qu'elle était en train de faire était dans sa bouche. Mais la douceur même des lèvres de Sebastian et la fougue de ses caresses lui faisait tout oublier.

La jeune femme grimpa sur le lit et se pencha pour embrasser Sebastian de nouveau. La tendresse qui caractérisait leur relation se retrouvait encore ce soir-là alors qu'elle nichait son visage dans le coup de l'italien pour l'y embrasser. Elle se redressa quelques secondes, le temps d'enlever son débardeur ; elle se mordit la lèvre inférieure et glissa ses mains sous le pull de Sebastian pour le lui retirer.


***


La jeune femme s'éveillait doucement, se raccrochant peu à peu à la réalité. Dans un geste réflexe, elle se blottit un peu plus dans l'étreinte qui la serrait, avant que son esprit ne remarque quelque chose d'inhabituel. Depuis quand se réveillait-elle accompagnée ? Elle ouvrit les yeux et tout lui revint en mémoire dès l'instant où elle vit le drapeau italien accroché sur le mur en face d'elle. Elle allait réagir violemment quand le réveil retentit soudain, sur une musique à la mode passant sur une radio néerlandaise.

"Shit shit shit shit !" s'exclama-t-elle en se redressant sur le lit, gardant la couette du lit plaquée sur sa poitrine. Sebastian avait l'air aussi surpris qu'elle mais il y avait des priorités pour l'instant. Ils avaient cours dans la matinée et elle allait être en retard, d'autant plus qu'elle devait regagner son dortoir avant qu'un surveillant de la repère dans l'aile nord.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Mer 28 Nov - 23:02

Au chaud sous la couette, Sebastian ne donnait aucun signe de vie, seul sa respiration lente prouvait qu’il n’était pas mort. Pourtant il aurait pu, vu le trop plein d’alcool qui avait coulé dans ses veines. Lui-même semblait croire qu’il était en enfer mais le mal de tête qui martelait ses tympans lui fit comprendre que ce n’était certainement pas le cas. Les yeux toujours clos, il se remémora les souvenirs du rêve gênant qu’il avait fait. Lui et Heather franchissant une limite impardonnable. Étrangement les souvenirs qu’il avait de ses courbes parurent d’une réalité surprenante. Tentant d’immergé de sa demi torpeur, quelqu’un se colla à lui et inconsciemment il resserra ses bras autour de ce corps nu

S’il n’avait aucun souvenir de s’être couché en compagnie de quelqu’un, le rêve qu’il avait fait semblait lui, plus que réel. C’est en entendant le réveil sonné qu’il entreprit d'ouvrir les yeux. La vision qu’il eut, ne fut pas celle qu’il attendait. L’incompréhension régna alors dans son regard alors que son cerveau s’embrumait dans des questions sans réponses. Pourquoi Heather était dans son lit ? Nue en plus ? Il était cependant sur d’une chose, c’etait que la soirée qu’ils avaient passés avait prit une tournure inattendue.

Sebastian se frotta les yeux, essayant de dissipé son mal de tête et tenta de comprendre la situation. Il n’en n’eut cependant pas le temps puisque dans l’affolement d’Heather, il sauta du lit et attrapa le premier oreiller qu’il trouva par terre pour cacher son anatomie à la vu de la blondinette. Dans les vêtements éparpillés aux quatre coins de la pièce, il tenta de retrouver son caleçon.

« Euuuuh … Tu crois que... »

Il le trouva enfin mêlé aux sous vêtements d’Heather. L’enfilant à la va vite, il se retourna inquiet vers sa meilleure amie et chercha ses mots, avant d’entreprendre le chemin périlleux qui le mènerait à la réponse de sa question.

« Tu crois qu’on a … ? »

Qu’on a quoi ? Le mot ne lui venait pas mais il se doutait qu’Heather comprendrait ce qu’il voulait dire. Du moins, il l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Jeu 29 Nov - 2:22

Sebastian s'était levé mais Heather était bien trop occupée à paniquer pour remarquer quoi que ce soit du corps nu de son meilleur ami. D'ailleurs, pouvait-elle encore l'appeler ainsi ? Elle essayait de ne pas se rappeler de la nuit qu'elle venait de passer mais plus son esprit s'éveillait et plus des flashes de plus en plus précis venaient s'imprimer sur ses rétines. Le pire dans tout ça, c'est qu'elle se rappelait avoir étonnemment apprécié.

"Donne-moi ça !" fit-elle en arrachant son soutien-gorge des mains de Sebastian qui essayait de démêler son boxer de sa lingerie.

Elle récupéra par terre le reste de ses vêtements et fila dans la salle de bains pour se rhabiller.

'Dieu soit loué', pensa-t-elle en voyant son reflet dans le miroir. Pour une fois, elle n'avait pas une sale tête, et mis à part un peu de mascara sur ses joues, elle avaiat évité pas mal de dégâts. Enfin... Tout était relatif. Alors qu'elle se rhabillait, la porte étant légèrement entrouverte, elle répondit à Sebastian en parlant suffisamment fort pour qu'il l'entende.


"Qu'on a... quoi ?"

Elle faisait mine de ne pas comprendre car la situation était trop gênante, mais elle savait très bien de quoi il voulait parler. Elle voulait simplement éviter le sujet pour éviter de se sentir coupable. Parce qu'en fait, elle se souvenait très exactement n'avoir éprouvé aucune culpabilité. Elle sortit de la salle de bains vêtue de son jean et tenant son soutien gorge contre sa poitrine.

"Tu peux me le fermer s'il te plait ? Ca m'énerve."


Elle se présenta de dos face à Sebastian, et prit une profonde inspiration. Plus vite elle serait sortie de cette chambre et plus vite elle pourrait faire comme si rien ne s'était passé. Son esprit s'agitait déjà à essayer de trouver une histoire cohérente à raconter avec Lauren. Ils étaient allé au karaoké et Heather avait trop bu et s'était littéralement endormie sur leur table. Sebastian l'aura ramené à l'ISP, et comme il était tard, il a préféré la faire dormir dans sa chambre, d'autant plus qu'Adrian n'était pas là et que son lit était disponible. Parfait.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Jeu 29 Nov - 12:35

Alors qu’il s’apprêtait enfiler à son pantalon, il entendit la voix d’Heather parvenir à ses oreilles. ‘ Qu’on a quoi ? ‘ Elle le faisait exprès ou bien ? Sa main percuta son front, retrouvant peu à peu la mémoire de ce qui s’était passé. Il ne devait absolument plus y pensé, autant pour son bien être personnel, que pour Heather voir même Lauren car au fond Heather devrait lui mentir sur sa soirée et surtout sur ce qui s’était produit. Une once de culpabilité le submergea enfin mais Sebastian fut trop occupé à s’habiller pour vraiment y réfléchir.

« Punaise mais il te faut pas quinze ans pour t’habillé ? On va être en retard.»

Franchement penser aux cours était bien la seule chose qui lui permettait de garder un pied dans la réalité. Il termina de s’habillé et passa une main dans ses cheveux ébouriffé tentent d’enlever les épis qui s’étaient crée. Au même moment, Heather sortit de la salle de bain tenant son soutien gorge contre elle.

Écarquillant les yeux, il hocha la tête en signe d’approbation et Heather se retourna pour qu’il puisse l’attacher. C’est avec des mains tremblantes et le cœur battant qu’il essaya de le fermer. Effleurer la peau d’Heather lui rappela de nombreux souvenir de la veille, tous plus gênant les un que les autres. Étrangement, son mal de crâne avait disparu. Sebastian était trop préoccupé par le revers de la médaille. La relation qu’il entretenait avec Heather allait considérablement changer, il en était certain même avec toute la bonne volonté qu’il pourrait avoir pour taire l’événement.

« Voilà. »

Il resta un moment a fixé l’épaule de la danoise, l’air plutôt perdu qu’autre chose. Puis il attrapa la couverture de son lit, la remettant correctement, en essayant de parler le plus sereinement possible.

« Bien évidemment, ce qui s’est passé reste entre nous. Pas besoin d’aller le dire à Lauren. »

Heather n’y verrait sans doute aucun inconvénient mais c'était tellement dérisoire que ca n'avait aucun intérêt. Il leva son regard vers elle, et posa ses yeux dans les siens. D’habitude, ils se comprenaient sans même avoir à parler. Il fallait juste espéré que ce soit toujours le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Ven 30 Nov - 16:53

La jeune Danoise repartit au pas de course dans la salle de bains, feignant de ne pas avoir ressenti le trouble qui l'avait étreinte quand les mains de Sebastian avait effleuré sa peau nue. Lorsqu'elle ressortit de la salle de bains quelques secondes plus tard, Sebastian venait de lui dire que ce qu'il venait de se passer resterait entre eux. Pour ça, Heather n'en était pas si sûre. En effet, ce qu'ils venaient de faire et même s'ils ne se l'avouaient pas, était une trahison envers Lauren, et il faudrait lui mentir.

La jeune femme n'avait jamais embêté Sebastian en le questionnant sur la nature de ses sentiments envers Lauren, ni en le poussant à s'expliquer. Elle n'en savait donc pas plus que Lauren à ce propos, mais elle se doutait néanmoins qu'il y avait bien quelque chose. Mentir à Lauren lui demanderait beaucoup d'efforts, et Heather savait à quel point elle pouvait être étourdie parfois. Elle savait aussi pertinemment que cette histoire ne resterait pas dans le silence pour toujours, et qu'elle éclaterait au moment où ils s'y attendraient le moins. Mais tant pis, il fallait repousser ce moment. Pour l'instant.


"Bien évidemment," fit-elle en prenant son sac à mains avant de jeter un coup d'oeil sur le réveil.

Elle devait partir avant que les couloirs soient bondés d'étudiants et qu'ils la voit sortir de l'aile nord. Car Heather n'avait pas forcément une réputation de blanche colombe au sein de l'ISP et ils en déduiraient rapidement qu'elle avait passé une nuit agitée avec un garçon. Ce qui n'était pas nécessairement une mauvaise conclusion.

Elle s'approcha de la porte et l'entrouvrit, pour voir ce qu'il se passait dans le couloir. Voyant que la voie était libre, elle se tourna vers Sebastian et vint claquer une bise sonore contre sa joue avant de se diriger vers la porte. Alors qu'elle la fermait, elle gardait son visage visible dans l'entrebaillement, et avec une légèreté feinte, elle lui fit avec un clin d'oeil :


"Il ne s'est bien évidemment rien passé non plus..."

Elle referma ensuite la porte et galopa dans les couloirs pour rejoindre son aile le plus tôt possible.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Sam 1 Déc - 3:04

Un simple sourire orna ses lèvres lorsqu’elle déposa un baiser sur sa joue. A croire que la nuit qu’ils venaient de passer n’avait absolument rien changé de leur relation. C’était complètement idiot. Tout allait changer. De la simple parole au câlin affectueux qu’ils échangeaient au détour d’un couloir. S’il redoutait bien une chose s’était de perdre sa meilleure amie. Pourtant c’était peut être le cas.

Laissant échapper un rire à l’apparence légère mais qui cachait une nervosité bien particulière, Sebastian se précipita dans la salle de bain. Face à face avec la glace celui qu’il vit en face de lui le répugna. C’était un Sebastian inquiet. Pourraient-ils vraiment oublier ce qui s’était passé ? Il en doutait. Jamais il ne pourrait oublier la douceur de sa peau, sa voix essoufflé lui murmuré à l’oreille, même ce qu’il avait éprouvé s’était imprégné à sa chair comme la fièvre de ses baisers.

Pendant plus d’un quart d’heure, il tourna en rond dans sa chambre, se ressassant encore et encore les bons moments qu’il avait passés avec Heather. A chacune de ses pensées, un sourire amusé venait adoucir les traits de son visage. Non, pour rien au monde il ne voulait la perdre. Jamais.

Il tourna enfin son regard vers le réveil alors qu’il se rappelait de la bataille de ketchup qu’ils avaient fait dans les rues d’Amsterdam. Encore un de ses après midi où il s’était cru au paradis. Oups, vu l’heure, il allait être en retard mais c’était bien la dernière chose qui l’inquiétait. Il attrapa son sac et c’est le cœur léger qu’il entama sa journée. Après tout, il ne s’était rien passé.

[END]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kiss me, please. [R.]   Aujourd'hui à 0:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Kiss me, please. [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confie pour l'élevage Kiss me des loubes PFS
» 2007 Kiss Me - la fifille à son papa !
» Ines et Kiss Kool
» Kiss & Cry
» [KISS] christophe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: