AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elsa Doval [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Elsa Doval [TERMINE]   Mar 27 Nov - 1:57

• Identité :

Nom : Doval
Prénom(s) : Elsa Marie Rose
Surnom(s) : Els’, El’, princesse par son père
Âge : 21 ans.
Date de naissance : 21 Avril 1985
Lieu de naissance : Paris, France. Dans une merveilleuse petite clinique en plein milieu du 5éme arrondissement.
Nationalité : Franco-Italienne.


• Scolarité :

Année d'étude : 1ére année [ La jeune fille a fait une licence de lettres en France avant ça ]
Note à l'examen d'entrée : 86% à l’examen d’entrée.
Langues :
*SPEAKing [Français - Anglais - Italien]
*LEARNing [Japonais - néerlandais - espagnol]
Options : Littérature et Musique [Elsa a déjà 10 ans de piano derrière elle]
Sport : Tennis


• Biographie :

Ascendance sociale :
Elizabeta Castiga est née dans une petite ville d’Italie : Albenga, la jeune blonde issue d’un milieu plus que modeste n’aspirait a rien d’autre qu’une vie faite de simplicité et de peinture. Artiste dans l’âme, elle ne voyait pas son futur autrement.

Martin Doval lui par contre, est née en plein milieu de la jungle parisienne et a vécu toute son enfance choyée et aimée par des parents plus que fortunés. L’homme aimait voyagé et son avenir serait fait de jet privée, de cultures nouvelles et d’accords entre pays.

Quand ces deux là se rencontrèrent quelque part près de Monaco près d‘u marchand de glace, l’évidence leur apparue. Le coup de foudre ne fut pas immédiat mais une chose était certaine : Il ne pourrait pas se passer l’un de l’autre. La demoiselle apprit le français, tandis que Martin travailla d’arrache pied pour comprendre son italien.
La suite fut plus rapide mais néanmoins périlleuse pour les jeunes amants. Aucune des deux familles n’acceptaient leur union. L’une la trouvait trop pauvre, l’autre ne le trouvait pas assez italien.
Mais les contes de fée sont là pour y croire et l’amour triomphe toujours.
Ainsi, après quelques mois de longues négociations, les deux amoureux s’envolèrent pour Paris et s’y installèrent. 2 ans plus tard naquit une charmante petite tête blonde : Elsa Marie Rose Doval.

L’enfance de la jeune fille fut agréable et peuplé d‘agréable moments. Son père n’était pas très présent, sa mère s’en allait des semaines entières dans un endroit inconnue pour le petit ange mais lorsqu’ils étaient là, il lui forgeait de merveilleux souvenirs et prenait incroyablement soin d’elle.
Fille d’ambassadeur n’est pas de tout repos et Elsa le comprit bien vite. Quand elle eut 5 ans, ils déménagèrent pour l’Italie; la jolie ville de Pescara lui ouvrait ses portes et avec ça, la famille Visconti.
Peu appréciée dans son école privée italienne à cause de son accent français, elle y rencontra le garçon le plus gentil, le plus drôle et le plus attentionné que la terre eut porté. Leur amitié s’étala sur de nombreuses années mais l’adolescence amena aussi son lot d’histoire d’amour. Ainsi, lorsque l’italien le plus populaire du lycée posa son regard sur elle et qu’Adrian ne lui porté aucun intérêt amoureusement parlant, elle décida qu’il était temps qu’elle avance.
Sans aucun mot, le jeune Visconti partit, pour Amsterdam, mais ça, elle ne l’apprit que beaucoup plus tard.
Triste mais surtout blessée, la demoiselle continua sa vie.
Pourtant, quand elle eut 19 ans, un drame frappa son quotidien paisible. Sa mère attente d’une leucémie mourut. La maladie étant cachée a Elsa depuis sa plus tendre enfance, la mort fut très mal prise par la jeune blonde. Et puis, n’ayant personne a qui se confié, la haine du départ d’Adrian fut encore plus grande.
Pour s’évader, elle retourna à Paris ou elle s’installa pour étudier, loin des mondanités que lui imposé son rang, Elsa prit le temps de faire son deuil. Sa licence passée et après avoir longuement écouter les nombreuses recommandations de son père a ce sujet, Elsa se décida a rejoindre l’ISP.

Anecdote(s) de l'enfance :
*


Les vacances de la famille Doval ne s’était finalement pas dérouler comme il l’avait désirée. La mère de la petite était malade et alité dans sa chambre d’hôtel, elle avait laissée la garde de sa fille a Eleonor Pussi. Son père lui, occupé a travailler se contentait de se donner bonne conscience, en offrant a Elsa chaque soir, un petit cadeau. Souvent éducatif d’ailleurs.
Mais Eleonor, la jeune fille au pair appréciait beaucoup la petite blonde dynamique et ne s’imaginait pas rester dans l’enceinte de l’hôtel avec elle

- Je veux pas manger, je veux pas manger, je veux pas manger !


Le petit ange, rarement capricieux le devenait un peu plus lorsqu’il s’agissait de manger. La petite fille était aussi gourmande qu’a l’âge adulte mais détestée s’installer a table. Ce jour là, la jeune fille au pair italienne qui était là depuis environ 7 mois avait décidé d’emmener la petite blonde dans un café réputé au bord de la plage. D’abord ravie et attirée par l’odeur de gâteau aux fraises, elle perdit son appétit en comprenant qu’il fallait aussi qu’elle mange le carpaccio servi à la française.

- Elsa ! Il faut qué tu lé manges … y a des enfants qui meurent de fin dans le monde !


Son français était devenu parfait avec le temps et la petite fille comprenait la totalité de ses dires. En l’entendant dire ça, elle se sentit investie d’une mission, ses parents l’avaient souvent laissé dans un jolie cocon molletonneux craignant qu’elle soit effrayer de la misère du monde. Mais Elsa était incroyablement curieuse et même si elle ne comprenait pas bien ce que signifié les mots savants qu’utilisés les journaux que son père laissé traîner dans l’entrée, les images étaient parlantes, et ses enfants plus maigres qu’elle a la couleur de peau beaucoup plus sombre que celle d’Elsa lui avait fait réalisé beaucoup de choses.
Des gens mourraient de faim alors ? Elle hocha la tête doucement en plantant son regard azur dans celui de l’italienne et poussa son assiette de carpaccio vers Eleonor avec beaucoup de gentillesse.

- Ben tu leur enverra ça de ma part …


Sur ces mots, elle se releva difficilement et partit sur le bord de plage qui était réservée au restaurant. Elle fit tourner sa jolie robe à fleurs en regardant les motifs devenir flou à mesure qu’elle tournait sur elle-même, puis finit par se laisser tomber sur le sable.
*


La sonnerie de l’école avait retentit depuis environ 10 minutes, il devait être 18h15 et personne n’était venu chercher Elsa. Normalement, chaque jour, a 16h30 une berline noire s’arrêtait devant l’école privée et Alfredo faisait monté la charmante petite tête blonde quelque fois accompagné de son ami, à l’arrière du véhicule.
Aujourd’hui, ce ne fut pas le cas. Mais loin d’être inquiète, la petite fille s’était assise a même le sol, au beau milieu de la cour de récréation. Ses journées n’étaient plus si agaçantes depuis qu’Adrian était devenu son ami et le temps avait beau ne pas être magnifique aujourd’hui, la blonde affichait un sourire démesurée.
Adrian n’avait pas daigné partir si Elsa avait à rester toute seule dans l‘enceinte de l‘école.
Ainsi le petit garçon la rejoint rapidement et s’installa près d’elle. Mais absorbée par les plis que faisait le bas de sa jupe d’uniforme grise, la demoiselle n’adressa aucun regard à l‘italien.
Finalement, pivotant sa tête vers la droite, elle remit derrière son oreille une mèche de ses jolies cheveux couleurs ors et murmura :

- Tu crois qu’on sera amis toute la vie ?


Son petit regard pétillant posé sur lui, la réponse ne se fit pas attendre. Adrian de nature pessimiste ce jour là, ou tout simplement incapable de montrer ses émotions, prit un air fière et ajouta :

- ça existe pas les amis pour la vie !… mon père il m’a dit qu’un jour, il avait vu des …


La petite blonde n’écouta pas la suite, la réponse l’avait trop déçue pour ça ! Ainsi, pour Adrian, il y avait une date limite a leur amitié ? Il n’avait pas le droit de penser comme ça !
Elle le coupa dans son histoire et ajouta sans attendre :


- Moi je te parie qu’on sera ami pour la vie, si j’ai tord … tu devras m’embrasser …


Devant l’air ahuri du garçon, la petite fille se redressa satisfaite, attrapa ses quelques livres et partit en sautillant frôlant les flaques d’eau laissait par la pluie du bout de ses sandales.

Anecdote(s) de l'adolescence :

L’orage qui grondait à l’extérieur l’effrayait alors que normalement, il l’apaisait.
Une jeune femme au regard vide déambulait dans les couloirs du plus grand hôpital de Rome à la recherche d’une infirmière de garde, ou d’une quelconque personne vêtue d’une blouse blanche.
Ses pas étaient irréfléchis mais très lent et ses mains s’appuyaient au mur froid de l’endroit avec la gestuelle d’une aveugle.

Comme des photos qu’on prenait tout près de son visage, la jeune fille revoyait l’horrible instant qui avait eu lieu sous ses yeux quelques minutes plutôt.
Une femme d’une beauté sans égale avait fermé les yeux devant elle, en la suppliant dans un dernier souffle de rester la princesse qu’elle était.
Sa peau était devenue aussi blanche que de la craie et son dernier sourire avait été pour Elsa. La blonde récemment morte s‘appelait Elisabeta Castiga et n‘était autre que la mère de la jeune fille.
Les deux jeunes femmes avait décidés d’un commun accord de passé ce dernier moment uniquement toutes les deux et la jeune Doval avait accepté.
Elle se posa milles et une question alors que le corps de sa confidente était encore entre ses bras. La plus important fut : combien de temps en plus aurait vécu sa mère si elle avait demander l’aide des médecins ?

La blonde arrivé près de l’accueil se laissa glissée le long des murs de l’hôpital. La nausée, le vertige … et nombreux autres facteurs la firent se retrouver au sol entre le délire et la réalité. Du haut de ses 19 ans, elle comprit que rien ne serait plus pareil.
Lorsqu’elle sentit la poigne ferme d’un homme se refermait sur son épaule, elle sursauta. Un médecin la fixait avec un air qui vacillait entre l’inquiétude et le sérieux.
Aucun mot ne fut prononcé, de toute façon, il n’y avait rien a dire.
Elle se promit juste qu’elle ne pleurerait pas.
Elle était seule maintenant. Un question lui traversa l’esprit : Pourquoi tous les gens qu’elle aimait la fuyaient-il sans jamais prévenir ?


Anecdote(s) à l'ISP :
La petite blonde sortit de l’école l’air pensive.
L’examen d’entrée venait d’être passée et Elsa n’imaginait pas l’avoir réussi, elle avait vu entrer des gens bien plus prêt qu’elle. l’ISP n’était pas vraiment un lieu fait pour elle, la demoiselle n’aspirait a rien d’autre qu’une vie de bohème où elle écrirait la vie de personnages qu’elle aurait rêvée d’être. Mais son père en avait décidée autrement et la jolie tête pensante de la famille ne servirait pas qu’a écrire un journal.
Alors que tous un tas de futurs dirigeants descendaient rapidement les escaliers de l’école comme s’ils avaient d’autres rendez-vous après, comme si cette démarche était intégré en eux depuis bien longtemps … cette démarche qui voulait dire « le temps c’est de l’argent », la blonde s’installa calmement sur les marches, elle posa son sac a ses pieds puis plaça le journal acheté quelques heures auparavant sur ses genoux.
Ainsi, pendant de longues minutes, elle attendit … Elle ne s’avoua pas ce qu’elle attendait, pourtant ça aurait paru clair a bon nombres de gens l’a connaissant. Adrian l’avait consolé à leur première rencontre dans ce même genre d’endroit. Pourquoi n’était-il pas là aujourd’hui ? Et où était-il d’ailleurs ? Comment son meilleur ami avait-il été capable de l’abandonner de cette manière ?
Elsa resta posté là jusqu’au couché du soleil l’attendant un peu tout de même au fond d’elle puis rentra pour annoncé a ses parents les détails de cet examen.
Le petit garçon et la petite fille de Pescara restera là bas. La vie était autre ici.



• Psychologie :

Traits de caractère :
Elsa Marie Rose a été une enfant très calme et elle l’est resté, soutenue par son éducation, elle est incroyablement douce et attentionnée.
Elle est aussi créative adorant la photographie, le piano,la peinture et l‘écriture. Sa curiosité pour toutes les choses de la vie, lui fait essayer beaucoup de choses tout le temps.
elle est sociable, dynamique et souriante mais reste avant tout observatrice, elle vous offrira son aide uniquement si vous lui demander car elle n’apprécierait pas elle-même qu’on s’immisce dans sa vie sans qu’elle est ressenti le besoin de vous le faire savoir.
Elle garde des traces du perfectionnisme de sa mère et peut recommencer des tas de choses tant qu’elle ne les trouve pas parfaite. Son père lui, a préféré lui transmettre des valeurs plus saines, elle se retrouve ainsi généreuse et assez terre à terre. C’est aussi une gourmande, elle préférera un paquet de sucrerie a un bon plat-maison.
C’est qui en fait une jeune fille fraîche et attachante.
Elsa est une jeune femme pleine de vie certes, mais reste particulièrement réservée. Elle accorde peu sa confiance aux gens et est assez rancunière. Elle considère son perfectionniste comme un défaut mais ça ne l’empêche pas de voir la vie avec légèreté. La blonde est aussi un personnage franc et assez intolérant avec les gens qui ne cherche pas la perfection ou qui ne donne pas le meilleur d’eux même.
La blonde a aussi développé un sentiment d’empathie dont elle a beaucoup de mal a se débarrasser.
Enfin, elle est assez impatiente et sa condition d’enfant unique- fille de riche n’aide pas. Elle veut tout et tout de suite mais le manifeste rarement.

Manies : La jeune Doval a de nombreuses manies qu’elle ne voit même plus.
*Tout d’abord, Elsa se mord la lèvre quand elle est gênée, elle pourrait baisser la tête mais non... *Elle a aussi cette manie commune avec son ami d’enfance d’arquer le sourcil lorsqu’elle est contrariée.
*Aussi,Elle fait des ronds avec sa bouche lorsqu’elle est pensive,
*Et puis elle adore marcher nus pieds et aime avoir les manches de ses pulls assez longues pour qu’il recouvre presque totalement ses mains. Lorsque ses vêtements était fait sur mesure, elle rajouté toujours quelques centimètres aux bras.


Dernière édition par le Mar 27 Nov - 14:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval [TERMINE]   Mar 27 Nov - 2:01

Pas de soucis
Avatar réservé Wink

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Jaden Carter
Admin • Caramelo calamity


Nombre de messages : 539
Age : 30
Nationalité : Néerlandaise
Crazy for : Caramel Macchiato
AmstelMood : So exited
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job: Assistante en cosmétique
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval [TERMINE]   Mar 27 Nov - 13:07

Bienvenue!!

_________________

ics by tadayoshi & vol4tica
Something about your style got me freakin' out
Gotta make you mine and there ain't no doubt
Boy I'm feeling something real and
I don't know what to do
So excited, I can't hide it
Got my eyes on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elsa Doval [TERMINE]   Mar 27 Nov - 14:05

• Apparence :

Allure générale :
Elsa est une jolie blonde aux yeux clairs, le secrétaire de l’ambassadeur de l’Allemagne parle d’elle comme d’une parfaite aryenne, le demoiselle se garde bien de lui avouer trouvé le compliment mal placé. Ses cheveux couleurs ors sont assez longs et parfois ondulés aux bouts. Sa peau est très blanche et c’est d’ailleurs ce qui lui donne cet aspect de poupée de porcelaine. Elsa renvoie une grande douceur et elle le sait parfaitement.
La jeune femme est assez petite (1m65 tout de même) mais ne le ressent pas vraiment comme un complexe et ce détail ne lui donne pas un air moins élancé pour autant.
Bien qu’elle ne se considère pas comme parfaite, son corps lui plait, il est proportionnel a son corps frêle et fin et elle n’a rien a envier aux autres filles.
Style vestimentaire :
La blonde n’aime pas vraiment se faire remarquer. Cette jeune fille est assez banale dans son style vestimentaire. A vrai dire, sa principale occupation est de rester classe, sobre et chic. On lui a dit toute sa vie qu’elle n’était pas n’importe quel petite fille, qu’elle avait une image a montré et qu’une jeune femme devait se montrer élégante. Ainsi, la demoiselle favorisera des couleurs ternes tel que le gris, le blanc, le noir, le beige et s’habillera de manière relativement classe. Mais depuis quelques temps, lorsqu’elle n’est pas en cours et qu’elle n’a pu la pression de ses parents, la blonde se permet de mélangé des vêtements de grandes marques avec des vêtements trouvés dans des friperies. Elle apprécie particulièrement les slim et ses jambes fines ne l’a pousse qu’a les aimer encore plus. Elle préfère les ballerines mais se retrouvera souvent en talons car sa « petite » taille se fait moins remarquer de cette manière. Elle est très fan des sacs et porte souvent des lunettes car elle n’aime pas qu’on voit son regard. Il est trop parlant.


• Address Book :

Prénom et Nom Adrian Visconti
Avatar Milo Ventimiglia
Ils se sont rencontrés à l’école élémentaire et il a été son premier amour, mais elle ne lui a jamais avouer. Finalement,elle s’est lassée de ne peut pas savoir si ses sentiments étaient réciproques et a préféré les enfouir en elle.
Enfants, ils étaient inséparables et le sont restés pendant de nombreuses années. Pour Elsa, Adrian ne l’a jamais vu autrement que comme une amie alors quand elle s’est rendu compte qu’Alejandro Dalis lui courait après, elle s’est laissé faire. Mais la relation entre les deux meilleurs amis étaient exclusifs et Elsa savait parfaitement qu’Adrian n’aurait pas aimé l’a voir avec le jeune homme.
Et puis du jour au lendemain, le jeune homme a disparu. Elle ne l’a jamais revu et a tenté de savoir où il était, la famille Visconti dont elle était très proche, lui a avoué au bout d’un certain temps mais elle ne comprend toujours pas son départ si rapide. La blonde lui en veut beaucoup.

[POUR LES AUTRES … Je ferai une demande.]


• Autres :

Avatar : Kate Bosworth
Fille ou garçon : Fiille
Comment avez-vous connu le forum ? … pub sur un forum
Commentaires : J’adore
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Carter
Admin • Caramelo calamity


Nombre de messages : 539
Age : 30
Nationalité : Néerlandaise
Crazy for : Caramel Macchiato
AmstelMood : So exited
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job: Assistante en cosmétique
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval [TERMINE]   Mar 27 Nov - 15:11

Je te valide Very Happy

_________________

ics by tadayoshi & vol4tica
Something about your style got me freakin' out
Gotta make you mine and there ain't no doubt
Boy I'm feeling something real and
I don't know what to do
So excited, I can't hide it
Got my eyes on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elsa Doval [TERMINE]   Mar 27 Nov - 23:18

Waouh..
J'adore cette fiche....Je la trouve super émouvante....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elsa Doval [TERMINE]   Aujourd'hui à 23:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Elsa Doval [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Post spécial pour Elsa, appaloosa à sauver !
» Bilan d'une bonne année qui se termine
» Elsa Villars
» question elsa
» je termine le cadeau de mon papa POPEYE!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: