AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Getting Bored ... | Libre |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Getting Bored ... | Libre |   Mer 28 Nov - 20:55

Imaginez une salle informatique en plein milieu de l’après-midi, pile pendant les cours. Probablement vide, les étudiants étant tous sensé être en cours, à attendre avec impatience la fin de la journée et l’arrivée du week-end pour se détendre un peu, puisque aujourd’hui on était Vendredi. Qui dit vendredi dit week-end, logique. Et les pensées d’Alex allaient justement dans ce sens là tandis qu’il attendait que le temps passe. Une fois de plus, il avait été expulsé de cours et devait rester ici pour les deux heures qui restait : les colles n’étaient pas du temps libre. Le pire, c’est qu’il avait « juste» répondu à son prof’ d’Histoire des relations internationales que sa vision des relations anglo-américaine était complètement navrante. Ce qui n’avait pas du être à son goût, et il avait été viré du cours sans ménagement sous les éclats de rire de ses camarades de quatrième année, qui l’avaient d’ailleurs applaudit. Pas peu fière de son petit numéro et campant sur ses positions, Alex avait refusé de retirer ses paroles, qui étaient, il faut tout de même l’avouer, fondées. Ce qui l’avait entraîné directement dans le bureau de la principale adjointe aux quatrièmes années qui avait l’habitude de la voir, cela arrivait tous les deux mois environ. Pas qu’il soit du genre à chercher les ennuis, c’était juste qu’Alex avait pour habitude de dire ce qu’il pensait, que cela plaise ou non à ses professeurs. La plupart ne disaient, conscients de son potentiel mais cette vieille chouette l’avait pris en grippe. Tant pis pour elle, Alexander n’était pas décidé à céder : après tout, c’était lui qui avait raison, tous ses camarades vous le diront.

Sauf que maintenant il avait deux heures à tuer ici, et pas question de filer en douce comme lorsqu’il était encore en Angleterre. Non, il était sensé rédiger une dissertation sur, justement, les relations anglo-américaines dans les années 1850, et n’en avait pas envie du tout. Comme s’il avait du temps à perdre dans ce genre de choses qui ne lui serviraient jamais, mais alors jamais. Bon sang, des fois les cours obligatoires de l’ISP lui plaisaient de moins en moins, au point de n’attendre que de sortir de ces salles étouffantes. Les bâtiments étaient très bien, mais à l’approche de plusieurs examens importants et du bal de Noël, tout le monde était sur les nerfs, que ce soit étudiants ou élèves. A part lui, bien sur. Alex ne perdait jamais son sang froid, c’était un fait. Même s’il n’avait pas de cavalière pour le moment, puisqu’un nombre conséquent de demoiselles lui avait fait savoir qu’elles apprécieraient d’y aller en sa compagnie. Même s’il s’était fait expulser, car ses résultats empêchaient quiconque de lui adresser une trop mauvaise critique. Même s’il devait passer deux heures coincer ici avec un surveillant avec des lunettes de taupes, puisque après c’était le week-end. Non, il n’y avait vraiment aucune raison de s’inquiéter…

Alex sortit alors de son sac à dos son iPod et un paquet de M&M’s et s’installa confortablement. Confortablement, c’est à dire en se balançant sur sa chaise d’avant en arrière en défiant les lois de l’équilibre, le volume de ses écouteurs assez fort pour ne pas entendre les grommellements inintelligibles du surveillant. Il sélectionna l’album de Scorpion, et se mit à chanter en play back avec des mouvements de tête en rythme, ce qu’il faisait à chaque fois qu’il écoutait de la musique. Sur ses genoux, un laptop blanc connecté au réseau du lycée pour chatter avec ses amis d’Oxford, tout en grignotant ses sucreries. C’était quand même mieux que de faire une dissert’, ya pas à dire ! Et voilà, plus qu’à tenir deux heures avant son match de tennis, c’était tout à fait faisable non ? Peut être un peu long sur les bords, mais de toutes manières il n’avait pas tellement le choix. C’était ça ou une aide scolaire pour les élèves du lycée d’en face…


[ *Quelqu'un pour changer les idées au pauvre Alex ? Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Mer 28 Nov - 23:20

[ ]

Son bloc-note griffée d'une grande marque français, Heather poussa la porte de la salle informatique. Elle n'était pas en cours pour la simple et bonne raison que les deuxième années n'avaient que des cours d'options le vendredi après-midi et qu'elle n'était pas concernée par les cours en question. Elle referma avec soin la porte derrière elle, et traversa la salle, le bruit de ses talons résonnant dans la vaste pièce. Elle adressa un mince sourire au surveillant et se dirigea d'un pas rapide vers un endroit discret de la salle.

En effet, comme à son habitude, Heather ne comptait pas travailler dans la salle informatique. Et pour éviter de se faire virer par le surveillant, il lui fallait absolument prendre un ordinateur discret ou il risquait de venir lire par dessus son épaule le récit des ébats amoureux de Sebastian et Lauren qu'elle lui envoyait par mail. Les jeunes femmes, bien qu'elles passent quasiment tout le temps ensemble, bombardaient leur mail de l'ISP pour se raconter tous les derniers potins, trop impatientes pour attendre le soir où elles se retrouveraient dans leur chambre.

La jeune femme s'apprêtait à fondre sur l'ordinateur caché derrière le pillier gothique - la salle informatique faisait un contraste étonnant avec les bâtiments architecturaux de l'école, lorsqu'elle se figea soudain. Juste à côté de l'ordinateur qu'elle convoitait se trouvait Alexander, et il allait forcément la voir. Elle effaça alors l'expression de surprise de son visage, et remit une mèche de cheveux blonds derrière son oreille. L'air de rien, elle passa derrière Alexander et vint s'asseoir à côté de lui.

Elle jeta un rapide coup d'oeil en direction du surveillant qui semblait occupé, et elle tapota sur le clavier. La page d'un site privé de Chanel s'afficha sur l'écran, et elle entra dans le site après avoir rentré le nom de son père et un mot de passe. Sur son calepin posé sur ses genoux dénudés, elle avait griffoné le numéro de série d'une robe, la même robe qu'elle comptait porter au bal de Noël. Elle changerait sûrement d'avis entre temps, mais mettre une somme folle dans un pièce de tissu de lui paraissait pas anormal.

Le bal de Noël. Quelle ironie. Elle rêvait d'y aller avec Alexander, mais elle y allait déjà avec son meilleur ami. De toutes façons, elle savait très bien qu'Alexander allait être pris, mais elle pouvait tout de même lui demander... Son regard glissa vers Alexander et son coeur manqua un battement. C'était toujours la même chose, quand elle le voyait, ses genoux faiblissaient - elle était assise donc ça ne se ressentait pas trops, et une centaine de décharges électriques venait éclater à l'intérieur d'elle.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Jeu 29 Nov - 22:53

La musique anglaise résonnait toujours dans ses oreilles tandis que les doigts d’Alex allaient et venaient presque sans interruption sur le clavier avec un léger bruit mécanique, communicant de la manière la moins bruyante qu’il soit avec James. Qui était son meilleur ami à Oxford, resté étudier en Angleterre et lui rapportant fidèlement les dernières nouvelles du coin. Marrant comment, même à des centaines de kilomètres de son pays natal, il réussissait à être au courant de tout. Peut être vu le nombre de mails qu’il recevait, alors qu’il ne les lisait pas tous. Enfin bref, sa musique n’était tout de même pas tournée assez fort pour qu’il soit complètement coupé du monde, et il releva légèrement les yeux quand il entendit le bruit d’une porte que l’on referme pile au moment où sa chanson terminait. S’arrachant du récit détaillé des aventures de James et des autres avec la bande de scouts locaux, Alex ne vit pas immédiatement ce qui se passait, ni qui était entré dans la pièce puisqu’un des nombreux pylônes était en plein de son champ de vison, entre lui et la porte justement. En revanche, il voyait l’air ravi du surveillant. Tiens, il venait de se réveiller celui-là, en voilà une bonne nouvelle ! Au moins avait t-il vraiment l’air d’un surveillant, même si dans cette école ce n’était pas que de simple pions, tous étaient couverts de diplômes. Mais cela n’importait pas vraiment à Alex, qui les voyaient plus en vieux hiboux qui faisaient tout pour les tenir à leur chère discipline, à son grand dam.

Quelques instants après, Alexander, qui avait baissé le son de sa musique, vit ce qui avait été la cause de ce bruit sourd. Heather. Qui était figée sur place, avec une drôle d’expression sur le visage avant de s’installer devant le poste situé derrière le pylône tandis qu’il la suivait du regard. Autrement dit juste à côté de lui. Et oui, c’était sûrement le seul qui n’était pas dans l’angle de vision du surveillant et il était parfaitement compréhensible qu’elle n’ai pas envie qu’on vienne surveiller ses moindres faits et gestes. Il ôta ses écouteurs qu'il lançea dans son sac: lui-même avait opté pour la solution de loin la plus simple, à savoir emmener son propre portable. Ainsi, il n’était pas surveillé par qui que ce soit et n’avait qu’à le fermer si besoin était. Pratique hein ? Sauf que pour le moment, les péripéties de James lui passaient bien au-dessus de la tête, et même s’il lui annonçait que Pamela Anderson était à l’université il ne tiquerait pas.

Non, pour le moment Alexander avait dans la tête l’image de la jolie blondinette assise à côté de lui, et pensait également au bal d’Halloween qui avait eu lieu l’année auparavant. Ils n’avaient alors échangé que les salutations d’usage, mais Alex ne l’avait pas quittée des yeux de la soirée, et il arrivait fréquemment qu’il se détache d’une conversation pour la suivre des yeux. Allez savoir pourquoi le jeune homme qui avait le plus de demoiselles à ses pieds dans toute l’ISP n’arrivait à oublier une petite jeune femme de deuxième année, lui-même n’en avait aucune idée.
Simplement, la jeune Heather semblait tellement loin des filles de quatrième années qui se pavanaient devant lui et Steven. Et il devait être fou pour ne pas s’en préocupper, mais c’était comme ça. C’était vraiment très étrange tout bien réfléchit…

Quand elle leva enfin le regard vers lui, il eu son habituel sourire amusé ( Attention, je dis bien amusé, pas moqueur) et décidé d’engager la conversation avec elle. Il se sentit tout à coup un peu stupide avec son joujou sur les genoux en train de se balancer sur sa chaise, des M&M’s plein la bouche. Tant pis, il allait devoir assurer par la suite et ne pas sortir d’âneries. Piochant un rouge, Alexander désigna de la main qui tenait le paquet l’écran de l’ordinateur et demanda, un air amusé dans les yeux et toujours souriant :


« - Chanel ? »

D’accord, il n’y connaissait strictement rien à la mode, et avait du y réfléchir à deux fois avant de lancer le simple nom de la marque française. Lui-même ayant des origines françaises, Alexander était sûr de passer pour un idiot s’il s’avérait finalement que ce n’était pas ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Ven 30 Nov - 17:43

La jeune femme faillit avoir un arrêt cardiaque lorsque la voix d'Alexander résonna dans la salle informatique. Elle ne s'attendait absolument pas à l'entendre parler, et encore moins à l'entendre lui parler - car il semblait qu'il s'adressait directement à elle. Les rares fois où ils s'étaient parlé c'était lorsqu'elle le percutait dans les couloirs et qu'elle rougissait telle une adolescente pré-pubère. Ce choc ajouté à la voix terriblement sexy du quatrième année et Heather avait presque grillé la totalité de ses neurones. Elle ne savait pas pourquoi il lui faisait cet effet-là, et elle avait bien l'impression que cela allait au-delà de la pure attirance physique. Seulement la situation était plus qu'étrange car elle n'avait jamais eu l'occasion de réellement le connaître.

Elle tourna son visage vers lui, et avec un sourire naturel - ce qu'elle n'aurait jamais cru pouvoir faire, elle lui répondit d'un hôchement positif de la tête avant d'ajouter :


"Je cherche ma robe pour le bal."

Elle se pencha légèrement en avant pour guetter le surveillant et s'assurer qu'il ne les entendrait pas. Pour une fois qu'elle avait l'occasion de discuter avec Alexander, elle espérait bien que le binoclard la laisse un peu en paix. Elle remit une mèche de cheveux blonds derrière son oreille, puis reprit sa manipulation, en affichant la page des commandes. Finalement, ça n'était pas si difficile que cela, d'être elle-même tout en étant à moins de dix mètres d'Alexander.

Ce bal. Il était sur toutes les lèvres, y compris celles d'Heather sans qu'elle ne s'en rende compte. Et pourtant il n'était qu'un exercice de démonstration et pas un évènement destiné à l'amusement des étudiants en premier lieu. L'administration l'organisation depuis des décennies et chaque fois c'était la même histoire qui se reproduisait sans cesse. Des centaines d'étudiants survoltés qui allaient tous voir la personne du sexe opposé la plus populaire qu'ils pourraient trouver pour monter en flèches dans le classement des plus populaires. C'était comme si rien n'avait d'importance à côté de votre position sociale. Pourtant les sentiments étaient importants aux yeux d'Heather, et ce qu'elle éprouvait pour Alexander rentrait dans la catégorie qu'elle ne pouvait exprimer autrement que par des gestes. Mais même si elle en mourrait d'envie, elle se voyait mal sauter sur Alexander - surtout dans une salle de travail, en sachant qu'il la repousserait sûrement. Cependant le fait qu'il ait engagé lui-même la conversation l'avait replongée dans son questionnement habituel sur la nature de ce qu'il se passait entre eux. Car elle ressentait bien quelque chose, mais le tout était de savoir si c'était réciproque ou pas.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Ven 30 Nov - 21:35

Ouf, au moins il ne s’était pas trompé de ce côté là, a propos de la marque dont il avait aperçu le logo. Pour une fois qu’il ne se trompait pas, c’était qu’il avait vraiment fait attention, d’habitude ce genre de chose ne le préoccupait guère. C’est qu’il était le genre de personne à ne pas distinguer deux marques de haute couture, contrairement à la plupart des gens de cette école. ISP oblige. Impressionnant la connaissance des gens dans ce domaine là, alors que lui-même n’était pas capable d’en parler plus de deux minutes avec des pauses ! Surtout avec l’approche du bal, c’était devenu une obsession chez beaucoup de gens. Surtout les jeunes filles. Vu qu’ils étaient presque tous issus de milieux aisés voir très riche, pas étonnant que les grandes marques soient connues en détail de la gente féminine de l’établissement. Et vu la confirmation d’un signe de tête d’Heather, celle-ci ne faisait pas exception à ce qu’il avait supposé un instant auparavant : elle s’y connaissait plutôt bien dans ce genre de choses. Et elle cherchait sa robe pour le bal… Chose qu’elle venait de dire en croisant son regard avec un sourire, ce qui, il faut l’avouer, déstabilisa légèrement Alexander. Oh, rien de bien méchant, mais la jeune fille avec une expression tellement particulière, tellement franche qu’elle semblait bien loin des poupées superficielles qui peuplaient l’école. Ces filles à papa qui semblait assez… vide, sans intérêt en fait. Basculant en arrière, il tendit son paquet de M&M’s dans direction la direction de la jeune fille :

« Un bonbon ? »

Oui, il était un goinfre, et il l’assumait. Revenant au sujet du bal de Noël ;Alex opina lentement de la tête, comme s’il se rappelait quelque chose de lointain, très lointain. Allez savoir pourquoi, mais cela l’amusait

« - Ah oui, le bal… »

Oui, le bal. Dans tous les esprits, et dans le siens depuis au moins une minute, ce qui est soit était un petit exploit, vu le peu d’importance qu’il y accordait. Bien sûr, il comprenait l’engouement qu’un événement pareil pouvait susciter chez les journalistes et les étudiants qui attachaient tout à l’apparence et la popularité. En l’occurrence, ce n’était pas son cas. Il atterrit sur le sol, les pieds de la chaise heurtant le sol avec un léger bruit qui fit sursauter le surveillant quand Heather se pencha vers le bureau principal. Alexander improvisa une expression déconfite dans la direction du binoclard, et l’autre ne broncha pas : c’est qu’il était bon comédien !

« - Non, sérieusement , c’est fou ce que les gens en parlent, on croirait que leur vie en dépend… »

D’accord, c’était important, mais pas quand ça frisait l’hystérie… Heureusement qu’Heather semblait au dessus de tout ça, enfin à ce qu’il supposait : il ne se connaissaient pas, tout compte fait. Enfin, quelques mots, mais pas plus que de nombreuses personnes à l’ISP. Enfin, c’était compréhensible, il n’était pas de la même année, puisqu’elle devait être dans sa deuxième année alors qu’Alex allait bientôt finir les quatre ans de politique à Amsterdam. D’un coup, il se demanda qui allait être son cavalier. Bah oui, il ne devait quand même pas être le seul à avoir remarqué à quel point elle était jolie, et elle n’avait sûrement eu qu’à choisir l’un de ses soupirants qui se bousculaient au portillon. En pensant cela, Alexander regretta presque d’être en quatrième année : oui, maintenant il était un des vieux, et allait sûrement devoir inviter une des filles de sa classe… Et bien que les autres années cela ne l’avait pas dérangé, là cela lui faisait une drôle d’impression. Oh là mon pauvre Alex, tu commence à penser bizarrement, ressaisit toi !

[Sorry, l'est pas terrible du tout Embarassed ... 'ferais mieux au prochain ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Dim 2 Déc - 15:29

[Mais nan il était très bien ]


Heather fut en premier lieu surprise de se voir proposer un bonbon, ce qui était quand même un geste des plus signifiants. Bien entendu, il ne venait pas de lui demander de l'accompagner au bal, mais cela signifiait bel et bien le début d'une relation. Autrement dit, ils se connaissaient maintenant. En vrai, et n'étaient pas deux chiens de faïences à se regarder. Le lien entre eux avait pris un tout petit plus d'épaisseur, et Heather s'en réjouissait. Car elle ne connaissait pas Alexander, elle en était consciente et d'ailleurs, il lui avait fallu quelques semaines pour découvrir le nom du jeune homme, et elle se doutait qu'il ne devait même pas connaître le sien.

Se saisissant d'une bille au chocolat bleue, elle la porte à sa bouche, et décida qu'il était temps d'interrompre son activité, car elle avait mieux à faire : à savoir faire connaissance avec Alexander, quelqu'un qui pouvait définitivement être un de ses amis sans qu'elle ne fantasme sur lui. C'était drôle comme le fait d'adresser la parole à quelqu'un mettait sur pause toutes les illusions que l'on pouvait se faire sur la personne. Cela la rendait plus réelle, plus accessible, et Heather sortait peu à peu du mythe dans lequel elle avait plongé Alexander. Et elle se sentait vraie en cet instant, autre qu'une adolescente gloussant chaque fois qu'elle le voyait entrer dans la même pièce qu'elle.

Elle sourit lorsqu'Alexander dit que les gens voyaient le bal comme un évènement incontournable et terriblement important pour leur vie. Elle en avait fait l'expérience récemment avec Lauren qui avait décidé de ne pas y aller parce qu'elle n'avait pas de cavalier. Enfin surtout parce qu'elle n'avait pas le cavalier qu'elle souhaitait. Heather avait elle plutôt envie d'aller à ce bal pour porter une jolie robe, et aussi pour l'open bar et les petits fours. Au delà de la représentation, elle y voyait surtout le moyen de s'amuser dans un cadre luxueux.


"C'est dommage que les gens le prennent comme ça alors qu'à la base c'est fait pour fêter Noël et tout le tralala..." Elle marqua une pause, puis reprit, modérant ses propos, "Non en fait, à la base, c'est fait pour se la jouer.."

Elle rit doucement, se sentant étrangement plus à l'aise, puis baissa les yeux un instant avant de poser la question qui lui vint le plus naturellement du monde.

"Et tu as trouvé quelqu'un pour y aller ? J'y vais avec mon meilleur ami Sebastian," ajouta-t-elle pour ne pas paraître trop entreprenante non plus.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Lun 3 Déc - 20:07

En fait, c’était quoi exactement ce bal de Noël à l’ISP ? Un évènement incontournable de la vie de toute personne de la haute société politique qui vous permettait de dépenser plus qu’on ne peu l’imaginer ? Le moment favoris des journalistes de mode et des tabloïds ? Ou un moyen particulièrement efficace de stresser un mois avant et déprimer un mois après ? Ou peut être tout cela à la fois, qui sait ? Enfin, pour Alexander, ce n’était pas exactement ce qu’on peut appeler l’évènement de l’année, même s’il saisissait l’importance que cela pouvait avoir pour certain. Comme certains matchs de tennis pour lui. Et apparemment Heather reprochait aussi la frivolité et l’énervement qui s’installait immanquablement à cette période… Ce qui était vrai, c’était tout de même la quatrième fois qu’il allait s’y rendre. Et c’était à chaque fois pareil, se la jouer au lieu de fêter à peu près normalement le soir de Noël, comme Heather venait de faire remarquer.

« - Oui, se la jouer avec Noël en prétexte… Pas mal comme idée, mais heureusement que tout le monde ne le voit pas comme ça »
Exemples les plus flagrants, lui-même et quelqu’un de ses amis de quatrième année. Qui, pour changer, avait refusés de se plier aux traditions en prévoyant tout à l’avance, de la tenue commandé trois mois avant chez un couturier italien à la fête d’après bal organisée dans les moindres détails. D’accord, c’était à la base une bonne idée, mais pas dans ces proportions. Du moins à son avis…

La jeune fille ajouta alors qu’elle comptait s’y rendre avec son meilleur ami, un certain Sébastian. Cela ne lui disait rien, mais il est vrai qu’en dehors des tennismen, de toute sa promo et de la plupart des cinquièmes années, il ne connaissait pas énormément de gens plus jeunes que lui. A part Seth et Heather. Il avait vu juste, la jolie blonde avait déjà un cavalier, même si cela ne l’étonnait pas vraiment. Elle était quand même bien plus jeune que lui, mais plus besoin de se poser de questions maintenant. Alexander haussa les épaules, pianota quelques mots son clavier puis redressa la tête :


« - Ah ? J’en sais rien encore pour être honnête »
Et en plus c’était vrai, même c’était le genre de chose qu’il valait mieux éviter de divulguer. Il tenait à pouvoir respirer quand il changeait de salle de cour ! Après tout, ce n’était que dans un mois… Enfin un peu moins en fait !
« Peut être que j’inviterais Martha Taylor tout bien réfléchit» continua t-il avec un sourire amusé

Sous entendu, la fille passionnée d’études de géopolitique d’Amérique du Sud qui, la pauvre, n’avait pas été gâtée par la nature. Il ne la connaissait pas, si ça se trouve elle était très gentille après tout! Enfin, il n'avait dit cela que pour s’amuser, il n'était pas désespéré à ce point là. Et amuser Heather, si elle partageait toutefois ce genre d’humour qui était ironique, parfois à la limite moqueur sans devenir méchant cela dit …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Mar 4 Déc - 23:25

Heather accompagna la réponse d'Alexander d'un 'Hum' peut convaincu. Il venait en gros de lui signifier qu'il était libre pour aller au bal, et qu'elle venait tout simplement de son côté de lui dire qu'elle était prise. Très bon calcul stratégique, se félicita-t-elle alors qu'elle laissait planer le silence entre eux, ce qui n'était pas pour déplaire au surveillant.

Un léger sourire s'afficha sur son visage quand il mentionna Martha. Elle avait beau être en quatrième année, son nom était devenu un mythe qui personnifiait tout ce qu'un étudiant à l'ISP ne voulait jamais être. La pauvre travaillait beaucoup et ne sortait jamais, ce qui lui avait valu une réputation de bonnet de nuit qu'elle n'avait jamais perdue. Personne d'ailleurs ne l'avait jamais vu boire ou même danser, et Heather n'avait aucun souvenir d'elle au bal de Noël de l'année précédente.


"Ca serait bien la première fois qu'elle irait à un tel évènement..." constata-t-elle, "C'est bien."

Elle se sentit soudain terriblement jalouse de celle qu'elle n'avait jamais soupçonné envier jusqu'à présent. Mais cette fille insignifiante venait d'être citée dans la conversation d'Alexander, et il envisageait presque de l'inviter au bal. Il disait peut-être cela pour rigoler, mais elle ne pouvait en être sûre, et elle ne pouvait quand même s'empêcher d'être jalouse, parce qu'elle aurait voulu y aller avec lui.

La jeune Danoise détourna les yeux vers son écran et reprit sa commande. Elle entra le numéro de carte bancaire de son père et valida l'achat. Ce qui déclencha une petite musique, qui était la musique diffusée actuellement dans les pubs Chanel, mais le volume de l'ordinateur d'Heather était au maximum et le surveillant manqua littéralement de tomber de sa chaise. Ce dernier se leva et traversa la salle jusqu'à Heather, légèrement gênée d'avoir encore causé des problèmes, et il n'hésita pas à critiquer sa blondeur comme étant la cause de sa "stupidité maladive".

"Et puisque c'est comme ça, sortez immédiatement de la salle !"
hurla-t-il à l'attention de l'étudiante, avant de se tourner vers Alexander et de s'exclamer, "Ca vaut aussi pour vous !".

Heather posa ses doigts sur son front pour cacher ses yeux de la paume de sa main, et agita la tête. Elle répondit au surveillant qu'elle partait immédiatement, puis elle regarda Alexander entre ses doigts, et attendit que le surveillant se détourne d'eux pour s'excuser, tout en rangeant ses affaires.


"Je suis vraiment désolée, mais c'est pas une très bonne idée d'être à côté de moi, je suis pas vraiment aimée des institutions ici..."

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Mer 5 Déc - 18:27

Pourquoi avait t-il eu la bonne idée de parler de la fille qui arrivait à susciter le plus d’allusions plus ou moins flatteuse, Alexander était en train de se le demander, maintenant que le silence venait de retomber suite à sa plaisanterie, il faut l’avouer, pas de très bon gout. Cela dit, il n’avait jamais eu l’intention de l’inviter, et ce même si la pauvre n’avait pas de cavalier… D’accord pour rendre service de temps à autre, mais à ce point c’était juste un mauvais rêve ou une blague entre les étudiants de l’ISP, toutes années confondues. Alexander eu un léger signe de la tête, entre amusé et horrifié, quand Heather fit remarquer qu’il serait bien qu’elle aille pour la première fois à ce type d’évènement … Comme si il avait l’intention de vraiment le faire!

« - Possible, sauf que je ne suis pas encore devenu si serviable que ça … ». Alexander compatissait aux malheurs de cette pauvre fille, mais cela n’allait surement pas être lui qui allait faire bouger les choses. Il y avait bien assez d’étudiants sans cavalières dans le lycée, il n’était pas fou quand même!

Alors que l’étudiant anglais réfléchissait presque sérieusement à ce fameux bal de Noël tout en grignotant ses bonbons, il sursauta quand l’ordinateur d’Heather émit un bruit soudain. Très fort, surtout. Et même ne reconnu pas la musique employée, il devinait que ce vacarme (relatif, cela dit, ne devait pas plaire au surveillant). Après avoir jeter un coup d’œil amusé à la jeune fille gênée, Alexander pointa son regard vers le surveillant. Surveillant qui, après avoir frôlé le côté de sa chaise, venait de se lever et se diriger vers eux d’une allure se rapprochant de celle des taureaux. Il s’arrêta en face des tables, et, s’appuyant dessus, commença à verser sa bile sur Heather. En hurlant, et d’une manière qui aurait pu être plus aimable, nota-t-il. Sauf que dans la seconde qui suivit, ce fur à son tour de s’en prendre plein la figure, et de se faire virer. Une fois de plus. Le jeune homme haussa un sourcil, et lui répondit entre ses dents, sans que l’autre ne l’entende:
« C’est ça … C’est surveillant et ça se permet de se prendre pour plus important que l’on est … »

Après avoir suivit le surveillant du regard, Alex se retourna vers Heather, qui semblait décomposée. Il eu un sourire compatissant quand elle lui dit qu’elle n’était pas vraiment aimée des institutions …

« Pas de soucis, je suis pareil » Il baissa légèrement la voix, comme sur le ton de la confidence: « d’ailleurs, si je suis là maintenant c’est que je me suis déjà fait virer de cours ». Un sourire apparut sur son visage: pas qu’il était fier de cela, mais au point cela lui faisait un point commun avec la jeune étudiante. Alexander se leva alors à son tour, rangea son ordinateur dans son sac qu’il lança négligemment sur son dos sous le regard furieux du surveillant, son paquet de m&m’s à la main. Il attendit qu’Heather eu finit de ranger ses affaires, puis continua, tout en désignant l‘air mal luné du surveillant:

« Je crois qu’on devrait partir vite si on tient à être encore capable de marcher pour le bal de Noël … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Dim 9 Déc - 1:55

Alexander fit retrouver le sourire à Heather lorsqu'il raconta qu'il venait de se faire virer de cours. Elle releva les yeux vers lui et, comme si elle ne s'y attendait pas, elle croisa son regard et resta un moment stupéfaite. C'était comme si l'entente et le début de complicité qu'il y avait entre eux était naturel, alors qu'elle s'était toujours imaginé que jamais elle n'arriverait à lui parler ou alors il ne serait pas comme elle le pensait. Mais elle s'était trompé, et elle était plutôt contente.

Heather récupéra le peu d'affaires qu'elle avait amenées, et mettant son sac sur son épaule, elle se dirigea vers la sortie de la salle, juste derrière Alexander. Une fois que la lourde porte de la salle fut refermée derrière eux, elle laissa échapper un soupir n'étant pas étonnée de l'écho renvoyé par la grandeur des couloirs de l'école. En effet, les bâtiments étaient anciens et on aurait presque dit un château et les murs de pierre, bien qu'ils soient couverts d'oeuvres d'art, renvoyait le moindre son, ce que faisait que le moindre chuchottement prenait des ampleurs telles que les étudiants souhaitant se cacher ne le pouvait que très difficilement.

La jeune Danoise regarde Alexander. Ils n'avaient plus de raisons valables pour rester ensemble pour l'instant et elle voyait mal comment en trouver une. Elle baissa les yeux, son regard s'attardant sur un point fixe à quelques mètres d'elle, perdu entre le tapis persan et une dalle de marbre sur le sol de l'ISP.


"Bon, eh ben, je..."

Elle pressa ses lèvres l'une contre l'autre avant de faire un pas vers Alexander et elle alors qu'elle serrait un peu plus son bloc notes contre sa poitrine, elle se hissa sur la pointe des pieds pour que ses lèvres rencontrent fugacement celles d'Alexander, dans un effleurement rapide et presque imperceptible.

"J'aurais bien aimé aller au bal avec toi," souffla-t-elle alors que sa bouche était toujours proche de sa joue, avec un mince sourire.

"On se voit au bal !" lui glissa-t-elle avant de reculer de quelques pas et de disparaître au détour d'un couloir. Et une fois qu'elle fut hors de la vue d'Alexander, un sourire fendit son visage en deux parties rayonnantes alors qu'elle se mordillait la lèvre de contentement.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Dim 9 Déc - 19:14

Finalement, le temps qu’il allait devoir passer dans la salle informatique allait être moins long que prévu. D’accord, il était sensé y rester vu que, techniquement, se faire virer de cours n’était pas considéré comme du temps libre mais les circonstances prêtaient maintenant à confusion. Et Alexander n’allait pas s’en plaindre, bien au contraire. Au lieu de passer deux heures à attendre que le temps passe, il vat l’opportunité de terminer sa journée plus tôt. Et ce, grâce à Heather qui avait réussit à les faire expulser de la salle. Vraiment, c’était très bien joué de sa part, même si elle ne devait pas se sentir si fière que cela. C’était compréhensible cela dit.
Finalement, et ce sous le regard courroucé du surveillant, ils sortirent de la pièce. Maintenant, la salle était complètement vide, et l’autre n’avait plus rien à faire, vraiment très intelligent tout ça.


Il laissa Heather sortir la première, et adressa une remarque au surveillant:
« - C’est bon, la salle est assez calme maintenant ? ».
En voyant les yeux noirs du pion, Alexander réalisa qu’il avait plutôt intérêt à filer vite fait s’il ne voulait pas ennemi de plus. Il lui adressa un sourire ironique, puis repartit en fermant bruyamment la porte. Là, il se retrouva en face de la jeune étudiante et ne sut pas vraiment quoi dire. Le style ‘oh, on s’est fait virer’ lui rappelait ses années de lycée, et il n’avait pas de sujet de conversation en tête. Dieu sait s’il aurait bien aimé, mais non. Alors qu’il se préparait à sortir un phrase bancale sur la pluie et le beau temps, Alexander entendit la voix de la jeune Danoise résonner dans les bruyant couloirs de l’ISP. Elle aussi hésitait, finalement il n’était pas le seul à se trouver un peu gauche aujourd’hui. Pourquoi fallait t-il qu’en sa présence il perde ses moyens, c’était quelque chose qu’il n’expliquait pas. Ils avaient au moins 20 centimètres de différence et deux ans d’études, mais elle l’intriguait comme aucune autre. Il tenta de répondre quelque chose d’intelligent, et pendant qu’il réfléchissait Alexander la vit s’approcher lentement de lui et l’embrasser imperceptiblement. Un frôlement d’une légèreté et d’une rapidité qui l’empêcha de comprendre ce qui ce passait exactement. Et après cela, un sourire de sa part et une phrase qui le laissa sans voix. Chose rare en ce qui le concerne, c’est vrai. Heather venait de lui dire qu’elle aurait aimé aller au bal avec lui. « Euh, je … »

Il hésitait, lui, Alexander Malesbury. C’était une première ça, vraiment. Qu’allait t-il répondre à cela, que lui aussi ? Qu’il aurait bien voulu l’inviter également, mais que manque de chance ses plans étaient déjà faits ? Il voulut répondre, mais avant que les mots s’articulent dans le bon ordre dans son esprit, elle avait déjà détalé. Et lui, restait là, comme un pantin, debout en plein milieu du couloir à regarder dans la direction dans laquelle Heather venait de disparaitre. Il leva le bras, puis le laissa retomber lentement.

« Hum … Oui, on se voit au bal … »
Un sourire étira alors ses lèvres tandis que ses pas prenaient la direction des dortoirs. Il avait finit sa journée, qui s’était révélée beaucoup plus intéressante que beaucoup d’autres. Plus instructive aussi, et il avait enfin put parler à Heather. Pas de façon très ordinaire, d’accord. Mais c’était un pas de plus …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Getting Bored ... | Libre |   Aujourd'hui à 11:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Getting Bored ... | Libre |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cyclone conseils : roue libre pédalier?
» Bouton main libre
» Problème de roue libre
» roue libre et demarreur
» Pb fermetures portes (avec main libre et carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: