AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We have a problem [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: We have a problem [R.]   Dim 2 Déc - 16:57

Pencher sur l’une des tables de la cafétéria, Sebastian révisait ses cours d’Histoire des relations internationales. L’endroit était relativement calme par rapport aux heures de pointe qui transformait la cafétéria en véritable champ de foire. Bien qu’il aurait pu aller à la bibliothèque, Sebastian avait préféré la cafeteria puisque là, aucune réglementation n’était de rigueur.

Il attrapa son i-pod bleu et passa à la chanson suivante. Écouter de la musique en révisant était l’un de ses nombreux rituels et pour l’instant, c’était plutôt réussi. Le jeune italien croqua dans sa pomme puis se concentra sur ses feuilles. Qu’il avait horreur de l’histoire.

Alors qu’il tentait de mémoriser les nombreuses dates, il entendit son portable vibrer sous les feuilles éparpillées sur la table. Il le trouva enfin et s’aperçu que c’était un message de Heather.


Citation :
T’es où ? Ils faudraient qu'on se parle !

Parler ? Après tout ce n’était pas une si mauvaise idée. Il avait autant besoin qu’elle de mettre les choses à plats. Lauren le hantait de plus en plus et la culpabilité de lui avoir fait une chose pareille l’empêchait réellement de lui avouer ses sentiments. Et puis il y avait le bal de noël, celui que beaucoup attendait. Il aurait voulu y inviter Lauren mais les événements récents avaient changé ses plans.
Heather serait sûrement sa cavalière sauf si quelques choses s’étaient brisées entre eux. Chose que Sebastian considérait comme probable voir même plus que probable, certains.

Il tapota les touches de son portable et lui renvoya un message.


Citation :
Je suis à la cafet !

Sebastian croqua une nouvelle fois dans sa pomme, éteignit son i-pod qu’il rangea dans son sac et reposa ses yeux sur ses cours. Seulement, il avait la tête ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Dim 2 Déc - 20:28

Heather fit soudain son entrée dans la cafétéria. Elle passait juste à côté quand elle avait reçu le message de Sebastian sur son téléphone qu'elle avait pour une fois avec elle. La plupart du temps il restait dans sa chambre, caché sous une montagne de papiers en tous genre, et elle ne le retrouvait que quand sa batterie criait famine en pleine nuit. La jeune femme avait les cheveux attachés dans cette queue de cheval qui lui allait si bien, et elle semblait mourir de chaud dans son petit uniforme. Elle venait en effet de courir à travers tout l'ISP à la recherche de Sebastian.

Ses yeux parcoururent la cafet dans son ensemble et une expression de visible soulagement s'afficha sur son visage quand elle aperçut Sebastian. Elle se dirigea vers lui d'un pas déterminé et s'assit sur le tabouret en face de lui en posant son sac sur la table et l'empêchant de voir ses cours. Elle laissa échapper un soupir et regarda Sebastian.


"J'ai cru qu'on arriverait jamais à se parler !"

La jeune femme était en effet déterminée à discuter avec son meilleur ami, d'autant plus que le temps pressait et qu'elle avait de nombreuses choses à régler pour ce bal. 'Quelle plaie que ce bal' songeait-elle à chaque fois qu'elle y pensait, et elle n'avait pas tort. La perspective de celui-ci avait chamboulé tout l'ISP et aussi l'esprit de Lauren, et Heather s'était donné comme mission de la remettre dans le droit chemin.

Elle garda son regard bleu électrique plongé dans les yeux de Sebastian, et elle reprit, cette fois plus calmement et posément.


"Je suppose que tu sais de quoi je voudrais te parler..."

Voyant de l'approbation dans les yeux de Sebastian, elle se dépécha de parler avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit. Elle voulait absolument imposer sa vision des choses avant de changer d'avis. Elle posa sa main sur celle de Sebastian, et dit ce qu'elle avait sur le coeur :

"Ce qui s'est passé était un accident, un pur accident. Ca ne change en rien la façon dont je te voies, et j'espère qu'il en va de même de ton côté. Parce que... j'ai vraiment pas envie que ça change, et j'ai jamais voulu plus que ce qu'on avait déjà..."

Elle baissa les yeux puis les releva sur Sebastian, en espérant qu'il partageait sa vision des choses, et surtout pour vérifier qu'il ne s'était pas fait d'illusions ou de fausses idées quant à la nature de leur relation. Elle ne devait pas changer.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Dim 2 Déc - 22:11

La voir, là, devant lui le soulagea quelque peu. Il s’arrêta dans ses révision et releva les yeux vers Heather, qui le visage encore rougi par l’effort, semblait essoufflé. Un petit rire nerveux s’échappa de sa gorge, en la voyant soupiré. Il hocha de la tête, un début de sourire aux lèvres.

« Avec le bal qui approche, c’était pas évident. »

Sebastian avait attendu ce moment depuis des jours et maintenant qu’il pouvait à présent se parler, c’est elle qui engagea la première avec un ton calme et posé qui le mit plus facilement en confiance. Il ne craignait plus rien sauf peut être la révélation qu’il redoutait tant. Celle où Heather lui disait qu’ils ne pouvaient plus être amis. Cette idée le tracassait tellement qu’il en avait fait des cauchemars.

Il resta attentif à ses dires, sans poser aucune question, ni même prendre la parole. La connaissant sur le bout des doigts, il savait pertinemment qu’Heather avait toujours eu une mémoire de poisson rouge, il la laissa donc aller jusqu’au bout de sa pensée, ne détachant son regard du siens que lorsqu’elle acheva sur ‘j'ai jamais voulu plus que ce qu'on avait déjà ‘. La main d’Heather qui était venu se posé sur la sienne, le rassura davantage.

Sebastian laissa échapper un long soupir soulagé et reprit possession du regard d’Heather. Et c’est librement qu’il put s’exprimé.

« Tu crois sincèrement que j’aurais pu me passer de toi ? Tu es bien trop importante pour que je laisse une stupide erreur gâcher notre relation. »

Sa main libre se posa sur celle d’Heather et un sourire heureux ou presque apparut sur ses lèvres.

« Tu es mon canari et tu resteras mon canari … jusqu'à la fin de tes jours. » Termina t-il une pointe d'amusement dans la voix.

Le problème était donc réglé. Sebastian n’avait plus à s’inquiéter pour ça mais malgré les mots d’Heather, la douleur d’avoir perdu Lauren, persistait à l’intérieur de lui. Et elle persisterait encore et encore jusqu'à ce qu’il oublie le sens que le verbe aimer avait pu avoir pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Dim 2 Déc - 23:28

Un sourire ourla les lèvres roses d'Heather qui vint poser son autre main au sommet de celle de Sebastian et serrer l'ensemble qu'ils venaient de former. Finalement, ça n'était pas si dur. Leur amitié était si forte qu'apparemment rien ne pourrait la détruire et même s'il lui faudrait quelque temps pour enlever à cet épisode toute signification amoureuse, elle savait qu'un jour ils arriveraient même à en parler et à en rire.

Elle rougit un peu plus qu'elle ne l'était déjà lorsqu'il lui dit qu'elle resterait son seul et unique canari toute sa vie durant, puis elle se pencha sur la table et posa son front contre celui de Sebastian. Elle garda ses yeux plongés dans ceux de Sebastian un long moment, en silence, puis elle se décida à dire quelque chose, restant immobile.


"Ca va ?"

Elle avait senti que quelque chose n'allait pas et que même si ce problème était réglé, il y avait autre chose derrière. Elle avait réussi à le lire dans l'attitude de Sebastian, et elle s'inquiétait un peu. Mais elle se doutait quelque peu de la nature de ce qui tracassait Sebastian : Lauren. Elle pouvait le sentir à mille lieues à la ronde, c'était comme si sa meilleure amie avait pris possession de l'esprit de Sebastian et s'était imprimée dans chacun de ses faits et gestes. Elle retrouvait tellement de Lauren dans Sebastian - et inversement, qu'elle se demandait comment elle n'avait pu le voir plus tôt.

"Tu peux tout me dire, tu sais ?" ajouta-t-elle dans un murmure alors qu'elle croisait le regard triste de Sebastian.

Elle retira sa main droite de celles de Sebastian et vint la poser sur la nuque de l'Italien, avant de venir l'embrasser tendrement sur la joue pour le réconforter.


"Le bal c'est dans un mois, t'as encore le temps de l'inviter," lui fit-elle avec un sourire, avant d'ajouter, "T'en fais pas pour moi, je saurai me débrouiller..."

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Dim 2 Déc - 23:46

La fatigue et le stresse ça creusait. Lauren avait toujours eu un problème avec l’alimentaire : son estomac hurlait à la mort quand elle était sujette à des doses trop forte de ces deux symptômes. Elle traversa donc l’université, tel un fantôme sans âme et sans espoir. Son visage terne et abîmé était le reflet même des épreuves qu’elle avait enduré ces derniers jours. Se dirigeant vers le réfectoire avec une détermination mitigée, elle poussa avec difficultés les lourdes portes. Elle devenait faible. C’était triste à voir.

Elle s’avança et se stoppa scrutant la salle du regard. Elle baissa la tête : c’était stupide de faire ça. Elle n’avait plus personne à qui aller dire bonjour, ou à aller voir pour déjeuner. Elle hocha lentement la tête et se retourna pour aller chercher à manger.
Garnissant son plateau d’une salade, d’un plat, d’un yaourt et d’un fruit, elle paya son déjeuner et se retourna à la recherche d’un petit coin tranquille, où personne ne pourrait la voir ou venir l’enquiquiner.

Elle s’avança à travers les rangées et soudain…se figea. Assis à une table, non loin de là, Heather venait d’embrasser Sebastian sur la joue, lui tenant la main. Ses yeux s’arrondirent, son cœur s’arrêta et le plateau s’écrasa au sol dans un bruit sourd. Un silence s’installa soudain, les élèves stoppant leurs activités et se focalisant sur Lauren qui n’en revenait pas.

Elle prit son courage à deux mains et s’avança. Une larme de haine coula sur sa joue, le poing serré, elle s’approcha et lança :

- Alors voilà…un accident…J’aurais du me douter que tu te foutais de ma gueule Sebastian. Et toi Heather…Tu…Depuis tout ce temps tu te tenait à côté de moi, tu ne m’as rien dis, tu as fais semblant. Pourtant tu savais je…J’en reviens pas.

Elle n’avait pas mesuré la portée de sa voix, mais elle hurlait à pleins poumons dans la réfectoire. Aveuglée par la colère, elle voulait prendre les chaises et les balancer contre les murs en hurlant. A la place, elle serrait ses poings le plus fort possible, ses ongles s’enfonçant lentement dans sa peau. Ses yeux reflétaient une haine sans nom ainsi que les tremblements qui secouaient son corps.
Non seulement ils la trompaient elle, mais ils la ridiculisaient devant tout le monde. Elle se sentait humilié de se trouver là. Aurait elle préféré de jamais les voir et vivre dans le doute permanent ? Elle ne le savait même pas elle-même, mais cette idée ne lui traversa même pas l’esprit à ce moment précis.

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Lun 3 Déc - 0:28

S’il aimait bien Heather c’était pour tous les gestes d’affection qu’elle pouvait avoir pour lui. Il la laissa poser son front contre le siens, le visage éclairé par un doux sourire, profitant de leur complicité retrouver. La question qu’elle lui posa, lui coupa le souffle. Fallait-il vraiment lui dire que ça n’allait pas ?

« Oui ça va. Ne t’inquiète pas. » Menti t-il. Seulement Sebastian n’avait jamais su mentir pour ce genre de chose et puis Heather le connaissait parfaitement pour savoir que ça n’allait pas.

Il se mordilla la lèvre, hésitant à se lancer dans ses désespoirs sentimentaux. Il ne pouvait pas parler de ça maintenant alors qu’il venait de retrouver Heather. Une seule chose à la fois. Il décida donc de reporter cette discussion pour un jour plus convenant.

Sentant les lèvres d’Heather se posé sur sa joue, Sebastian ferma les yeux un instant, tentant de trouver un peu de courage. Lorsqu’il les ouvrit, il baissa immédiatement le regard. Heather avait comprit par elle-même la source du problème. Seulement, elle ne savait certainement pas tout. Elle ne savait ni la dispute qui avait éclaté entre lui et Lauren dans les couloirs de l’ISP, ni même qu’il avait avoué à Lauren leur secret.

Il se contenta de hocher les épaules, et releva les yeux vers sa meilleure amie.

« Je doute que ce soit possible. Et pour tout te dire, je n’en ai plus aucune envie. » Répondit-il avec une banalité déconcertante.

Sebastian s’était penché vers Heather pour embrasser son front quand un bruit sourd attira son attention. Lauren. Lauren qui était maintenant devant leur table et qui s’en chercher la moindre explication, c’était mit à leur hurler dessus comme si elle venait de les prendre en flagrant délit. Il détourna ses yeux vers l’anglaise, écœuré.

« Oh Lauren, quelle agréable surprise dit donc. » Heather aurait mieux fait de prendre la parole la première mais Sebastian encore sous le choc de l'humiliation continua. « Tu en reviens pas de quoi ? Qu’on soit toujours amis ? Parce que franchement, il y a rien d’autre à remarquer. » Lâcha t-il sèchement.

Il lâcha les mains d’Heather et se leva, commençant à ranger ses affaires. Être dans la même pièce que Lauren était devenu insupportable. Et l’entendre s’époumoné avec de tel insinuation risquait de le mettre en colère. Elle avait déjà eu un aperçu de ce que ça pouvait donner.

« Je t’ai dit que c’était qu’un accident, bordel ! » Il tourna le visage vers Heather qui n’avait toujours pas bronché. « Mais dit lui que ce n’était qu’un accident. »
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Mar 4 Déc - 22:48

Ce fut le mouvement rapide que fit Sebastian pour regarder quelque chose sur sa droite qui alerta Heather d'un nouveau problème. Elle eut le commencement d'un sentiment de soulagement quand elle aperçut Lauren mais son sentiment resta fugace. En effet, Lauren se mit à hurler, suivie de près par Sebastian qui riposta immédiatement. Il fallut quelques secondes à Heather pour comprendre qu'ils parlaient en réalité de la nuit qu'elle avait passé avec Sebastian, et il lui fallut d'autres secondes pour qu'elle retrace les évènements. Apparemment, Lauren était au courant, et comme ce n'était pas elle qui lui avait dit, ce ne pouvait être que Sebastian. Et à en juger par la tension qui régnait entre les deux individus, ils en avaient discuté, et pas de la façon la plus calme.

"Mais euh, oui, c'était un accident, un pur accident..." marmona-t-elle quand Sebastian lui demanda son avis, la prenant de court.

Mais une fois que tout était clair dans son esprit, son premier réflexe fut de prendre le parti de Sebastian, pas parce qu'elle désavouait Lauren, mais parce que la façon dont sa meilleure amie l'avait attaquée sans chercher d'explications l'avait déçue. Il en allait peut-être de même du côté de sa colocataire, mais il semblait que Sebastian avait clairement établi que c'était un accident, et que ce n'était donc pas volontaire. Alors peut-être qu'elle pouvait leur pardonner, comme ils s'étaient mutuellement pardonnés eux-mêmes.

Elle s'approcha donc de Sebastian, s'éloignant un peu de Lauren, et posa sa main sur l'avant-bras de l'Italien, comme pour le calmer. Heather posa ensuite un regard calme sur Lauren, et s'exprima de manière claire, calme, et peut-être assassine.


"On est tout ce qu'il y a de plus sincère et si tu n'es pas capable de t'en rendre compte..." Elle marqua une pause, chercha ses mots, puis finalement reprit, "Crois ce que tu veux."

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Ven 7 Déc - 17:26

Les mots résonnaient, mais ils n’avaient pas l’impact escompter. C’est comme de crier dans un oreiller, de frapper dans le vide, tous nos efforts restent vains. Lauren se débattait avec une hargne maladroite, elle n’arrivait pas à bien assimiler les informations qui lui arrivaient, elle ne pouvait plus faire la part des choses, elle se perdait dans un néant qui l’avalait au fur et à mesure qu’elle se trouvait devant eux. Ils auraient beau lui hurler dans toutes les langues, le mot ‘accident’ ne s’évertuait pas à la toucher. Elle ne comprenait pas. Elle lui en voulait. A elle. Heather. Lauren qui avait toujours cru qu’une franche amitié se basait sur la totale franchise, la confiance, l’honnêteté, la compassion et le soutient, elle avait l’impression que tous ces principes se dérobaient. Pourtant c’était complètement stupide de penser ça. L’éthanol avait toujours porté préjudice à Heather et Lauren ne le savait que trop bien. Mais elle ne faisait même plus la part des choses et pour elle, cette erreur était uniquement condamnable.

Les mots que venait de lui lancer Sebastian la heurtaient tel des coups de poignards et elle s’évertuait tant bien que mal à rester debout, encaisser sans broncher les réflexions désobligeantes du jeune homme. Elle bascula lentement la tête en arrière, ses boucles s’écoulant comme une rivière le long de ses épaules. Se pinçant les lèvres, elle ravala ses larmes. Elle ne savait pas ce qui la perturbait le plus. Le fait que Heather ne soit pas de son côté ? Le fait de voir Sebastian ? Ou le fait de croire naïvement qu’il y avait plus que de l’amitié entre eux deux ?

Elle ravala sa salive, jeta un regard en arrière vers son plateau au sol, et sans relever plus la tête, les yeux noirs comme de l’encre, elle ouvra lentement sa bouche, mais les mots ne sortirent pas, à croire qu’elle était complètement vide. Son souffle se saccada et elle balbutia :

- Je…Mais…je…

Elle plaqua violement sa main sur sa bouche et traversa le réfectoire en courant, se dirigeant vers les toilettes pour dames qui se trouvaient au fond à droite. Elle ouvrit violement la porte, la referma d’un coup sec et se laissa lentement tomber de son long, et, une fois que son corps fut de nouveau avachis sur le sol, elle crut revoir une vieille scène qui s’était déroulée il y a peu de temps.

Cet horrible évènement se reproduisait il en ce moment même dans les toilettes ? Lauren rechutait elle une nouvelle fois ? Non. Ce n’était pas la même chose. Tout était différent…Cette fois, Lauren Baxter ne pleurait pas.

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Dim 9 Déc - 17:52

Pendant un petit moment, le moment où ses yeux s’étaient posés sur Heather, il douta de sa meilleure amie. Et si pour éviter de perdre Lauren, elle rejetait la faute sur lui et se mettait du coté de la jeune anglaise ? Ces idées lui parurent idiotes mais tellement probable. La peur l'envahissait mais il refusait tout bonnement de croire qu'Heather pouvait lui faire une chose pareille. Il avait raison sans doute et lorsque Heather prit la parole, Sebastian lâcha une fois de plus un soupir de soulagement. Mais ils avaient beau lui dire que ce n’était qu’un accident, qu’un stupide accident, Lauren faisait la sourde oreille.

Ravalant son énervement devant son caractère borné, il déposa ses yeux sur Lauren. Les traits de son visage lui paraissaient inconnus. Elle avait l’air d’être à la limite du désespoir mais ses yeux sombre, si lumineux avant, lui donnait des frissons dans le dos. Ce n’était pas Lauren et encore moins celle qu’il aimait. Puis Sebastian avança vers elle voulant lire davantage dans son regard. Mais il n’en n’eut pas le temps. Après avoir lâché brièvement quelque mot, elle avait tourné les talons pour courir jusqu’au toilette.

Inquiet, il se retourna vers Heather, plongeant un instant ses yeux dans les siens, et se précipita sans plus attendre à la suite de Lauren, slalomant entre les rangées de table, le souffle saccadé et les battements de son cœur accélérés.

« Lauren, attend ! »

Ses mots n’étaient que des échos, des lettres lâchées dans le vide. Il perdit Lauren de vu lorsqu’elle entra dans les toilettes des filles. Malheureusement pour lui. S’arrêtant net devant la porte, il posa son front contre celle-ci, ses yeux voilés par .. Des larmes qui montait bien trop vite. Il avait beau essayé d’inspiré et d’expiré, chaque bouffé d’oxygène de plus, lui brûlait la gorge.

Il se laissa glisser le long du mur juste à coté puis ramena ses jambes vers lui. Ses mains se plaquèrent sur son visage alors qu’il tentait de trouver une solution. La solution pour ramener Lauren vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Dim 9 Déc - 20:07

Heather avait l'impression d'être coincée dans le scénario d'un vieux vaudeville. Toute cette histoire avait le don de l'énerver et de l'agacer, et la jeune femme perdait toute objectivité. Elle avait devant elle une Lauren abattue, les larmes aux yeux à propos de quelque chose qui ne la concernait pas. Jusqu'aux dernières nouvelles - quoique vu le froid qui régnait entre les jeunes gens, elle ne savait pas forcément tout - Lauren et Sebastian ne formaient pas un couple à proprement parler, et si l'Italien souhaitait s'envoyer en l'air, il pouvait le faire sans remords, et avec qui il voulait - y compris sa meilleure amie. Ils n'étaient pas mariés, non ?

Lauren finit par s'enfuir de la cafétéria, pour aller s'engouffrer dans les toilettes des filles, avec cette façon si théâtrale et dramatique qu'elle avait de se mouvoir. Heureusement pour eux que la salle était déserte, car Sebastian s'élança à sa poursuite, non sans avoir interrogé du regard la Danoise, qui avait une expression désolée sur le visage.

Alors qu'il s'approchait de la cachette de Lauren, Heather rassembla ses affaires en silence. S'ils avaient un problème à régler, elle ne voulait pas en faire partie. Par dessus son épaule, elle jeta un dernier coup à Sebastian qui, désespéré, avait glissé contre le mur, tout près de Lauren, séparée de lui juste par une petite paroi. Il ne la regardait pas, et elle quitta la cafétéria sans se retourner. Pour l'instant elle était de trop, et s'il s'avérait que ses deux meilleurs amis finissent ensemble, elle le serait peut-être toujours.


[TOPIC TERMINE POUR MOI]

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We have a problem [R.]   Aujourd'hui à 15:15

Revenir en haut Aller en bas
 
We have a problem [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tu veux voir du poisson mais tu sais pas nager , no problem mec.
» PROBLEM TUBE CARBURANT
» frein S1 problem urgent
» Problem injection
» Problem frein cricri s3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: