AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Confidences pour..... |Sebastian|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Confidences pour..... |Sebastian|   Ven 7 Déc - 2:09

Il venait de tout juste de quitter la belle Valentine un peu avant le campus, il avait eu de la chance, personne ne les avait surpris ensemble…ou du moins de façon dans une situation pouvant les compromettre. Bien sûr, il arrivait parfois qu’on vienne lui poser quelques questions, qu’on le charrie un peu sur une rumeur qui courait, des mains effleurés, un sourire complice, un regard furtif, trop furtif pour être réellement honnête.
Tout au long du chemin qui le menait à la chambre qu’il partageait avec son frère, les éléments de ses derniers jours se bousculaient dans sa tête. Il venait de passer une petite heure avec la petite hollandaise. Une heure particulièrement agréable, très agréable. Il se sentait si bien avec elle et pourtant, il ne pouvait que douter de lui, de ce qu’il ressentait pour elle, de ce qu’il ressentait pour Elsa, de ce qu’il voulait, de ce qu’il souhaitait pour l’avenir….il ne savait plus du tout où il en était.

Sans s’en rendre compte, il eut besoin de son frère comme ce jour où il avait surpris Elsa avec Alejandro. Il avait besoin de lui parler, de vider son sac et qui d’autres mieux que Sebastian pouvait l’écouter ? S’intéressait-il seulement à ce qu’il se passait dans la vie de son frère ? Sans doute un peu oui, dans le fond, ils s’appréciaient tous les deux même s’ils étaient plus souvent en conflits qu’ami. Mais il était son frère, il avait du respect pour lui, même si parfois, le côté provocateur du jumeau diabolique le portait à oublier que son frère était quelque de bien.

Il arriva enfin devant la porte de la chambre et fut déçu de constater qu’elle était fermée à clé. Son frère n’était pas la. Il prit son portable et d’un geste habile, il pianota un texto :

« Si tu as 10 minutes à m’accorder dans les 50 minutes à venir je suis rentré et j’aurais voulu te parler. Tiens moi au courant !! ».

Il déposa ses affaires, choisit une tenue adaptée à la soirée qu’il se préparait, la posa sur son lit avant de rejoindre la salle de bain. En 10 minutes il était lavé mais toujours aucune nouvelle de son frère. Etrange cette sensation d’avoir besoin de lui à l’instant, besoin de lui parler, alors qu’ils étaient relativement indépendant. Une serviette autour de la taille, il rejoint sa chambre et se changea quand son la sonnerie de son gsm résonna dans toute la pièce.
A moitié habillé, il fonça dans le salon où le téléphone gisait la, sur la table, comme le vulgaire jouet qu’il pouvait être….Pas de chance, ce n’était pas son frère….Une publicité…rien d’intéressant.

Torse nu, il se dirigeait vers le frigo, se servant un truc à boire en allumant la radio. Il jeta un coup d’œil sur l’horloge, il lui restait encore près de 40 minutes, il n’était pas pressé de partir mais bel et bien presse de voir cette porte s’ouvrir sur son double physique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confidences pour..... |Sebastian|   Dim 9 Déc - 16:58

Sebastian était à la cafétéria quand son portable avait sonné. Le texto de son frère l’avait quelque peu perturbé. Adrian qui voulait lui parler ? Instinctivement, la pensée que quelque chose de grave était arrivé lui brouilla l’esprit. Le jeune italien resta une bonne dizaine de minute, les yeux rivés sur son verre de jus d’orange, le regard légèrement perdu. Il était plongé dans ses pensées et réflexions qui à certains moment paraissait morbides. C’est le bruit des portes de la cafétéria se claquant qui le fit sortir de ses rêveries en le faisant sursauter.

Il décida enfin de se lever et de rejoindre au plus vite la chambre que son frère et lui partageait depuis déjà trois années. Même si les jumeaux ne s’entendait pas à merveille, quelque part Adrian avait autant besoin de lui, que lui pouvait avoir besoin d’Adrian. C’était sa moitié et elle le resterait jusqu’à la fin de ses jours. Rassemblant ses affaires, Sebastian repensa à la seule fois où son frère avait eu besoin de lui parler. Aussi loin que ses souvenirs remontent, ils avait parlé d'Elsa et des sentiments que son jumeau éprouvait pour elle. Diabolique mais pas sans cœur.

D’un pas décidé, il se dirigea vers l’aile nord de la résidence universitaire. Au chemin, il salua quelque tête connu mais ne s’arrêtait pas pour autant. Au moins de temps qu’il ne faut, Sebastian rejoignit l’aile des garçons. Quelques secondes plus tard, il ouvrait la porte de sa chambre.

Lorsque son regard parcouru l’ensemble de la chambre, il s’aperçut qu’Adrian était déjà là. Apparemment, il l’attendait. Sebastian referma la porte et jeta son sac sur son lit, en s’approchant de son frère, qui était torse nu.


« Mais t’es fou, de te trimballer comme ça, torse nu. »

Il secoua négativement la tête en émettant un soupir d’incompréhension. Puis il alla s’assoir sur le rebord de son lit.

« Tu voulais me parler ? J’espère qu’il n’y a rien de grave hein ?! » Demanda t-il en levant les yeux vers Adrian.

Un pressentiment étrange lui disait qu’Adrian avait des problèmes sentimentaux. C’était bizarre mais il pouvait le ressentir jusqu’au fond de lui-même. Il n’était sans doute pas son jumeau pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confidences pour..... |Sebastian|   Dim 9 Déc - 19:27

Tout arrive à point à qui sait attendre non ? Alors qu’il se servait un verre de jus d’orange la porte s’ouvra brusquement. Presque trop brusquement pour Adrian qui, le verre déjà porté à sa bouche, avala de travers au point de se mettre à tousser, une main sur son torse et l’autre devant sa bouche. Son frère s’approcha alors, l’apostrophant gentiment mais surpris sur la tenue légère de son jumeau :

« Oh ouais mais c’est pour pas froisser ma chemise et je n’ai pas envie de mettre un T shirt, je suis déjà coiffé…. »

Adrian ? Aimer être parfaite ? C’est rien de le dire. On ne calcule plus le nombre d’heures qu’il passe devant son miroir. Il eut soudain une pensée pour la petite Ella, la conversation qu’ils avaient eu tous les deux sur les pneumonies et ses tenues vestimentaires :

« Et attends, moi ça va, je suis à l’intérieur, mais j’ai vu Ella hier au Don Giovanni dans une jupe qu’elle aurait pu mettre à la même époque mais à Pescara tu vois le genre ? Elle m’a dit que si une pneumonie n’était pas trop grave elle préférait prendre le risque pour rester jolie… »

Il leva les épaules, écarta légèrement les mains, fronça les sourcils dans une expression d’incompréhension purement italienne. Mais, ce n’était pas pour cette raison la qu’il avait demandé à son frère d’être venu. C’était parce qu’il avait besoin de conseil, on dit que les jumeaux, les vrais comme ces deux la, avaient la faculté de ressentir quand l’un ou l’autre n’allait pas trop bien, était anxieux, comme une espèce de pressentiment qu’il n’arrivait pas à expliquer. Peut-être que c’était pareil dans l’autre sens, peut-être que l’un avait les réponses et les solutions aux problèmes de l’autre. Il en doutait mais qu’importe, il n’avait pas besoin d’excuses pour parler à son frère. Il n’était pas toujours d’accord sur tout, c’est le moins que l’on puisse dire, mais qu’importe, il ne restait que la moitié d’un tout. Sans Sebastian, Adrian n’était pas grand-chose, il le savait. Assis sur son lit, Adrian s’approcha, son verre à la main et répondit donc :

« Ouais…Merci d’être venu d’ailleurs…enfin, si vite… »

Il s’assit au côté de son frère et tenta de lui expliquer d’une façon si évasive que….

« Je t’explique….j’ai rencontré une fille, il y a plus ou moins…..6 mois d’ici. Au départ, c’était juste une histoire comme ça…rien de très officiel, juste charnel mais petit à petit ben le temps passe et on apprend à connaître l’autre. Tu sais comment ça va … Jusque maintenant, on a préféré faire semblant de rien pour éviter que les gens parlent de trop, et le bal de noël arrive….et le problème c’est que je sais pas si tu as déjà eu l’occasion de la croiser mais Elsa est la….et je dois admettre que je sais plus trop quoi faire. J’ai pas été honnête avec elle… Je lui ai pas parlé de Val…et je suppose qu’elle s’attend à ce que je l’invite au bal de Noël, ce qui est tout à fait compréhensible mais…..je peux pas faire ça à Val. ….Et je veux pas qu’Elsa l’apprenne comme ça… Et si seulement je savais ou j’en étais, ce que je ressens….mais la….Je sais même pas ce que je veux »

Il avait parlé vite, balancer tout comme ça, en donnant le moins de détail possible. Il ne savait pas si Son frère comprendrait mais il se sentait déjà mieux d’en avoir parlé .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confidences pour..... |Sebastian|   Mar 11 Déc - 13:52

Sebastian se stoppa net. Son frère le surprendrait toujours. Il restait torse nu parce qu’il était déjà coiffer et que monsieur ne voulait pas froisser sa chemise. Son attitude lui rappelait étrangement celle de son père. Un besoin obsessionnel d’être toujours parfait et impeccable. Seulement, Sebastian ne pouvait pas dire le contraire, son jumeau était toujours impeccable.

Il posa alors un doigt sur son menton et leva les yeux au ciel, feintant de partir dans de grande réflexion. Lorsqu’il reposa ses yeux sur Adrian, un sourire amusé s’était figé sur ses lèvres.


« Laisse moi deviner ! Tu as un rendez vous ! » Sebastian en était quasiment certain. Son jumeau, il le connaissait sur le bout des doigts même avec leur différence de caractère.

Quand il évoqua Ella et sa tenue vestimentaire, Sebastian ne put s’empêché d’écarquillé les yeux mais au fond, il n’en était pas plus étonné que sa. Il haussa des épaules avant de laisser échapper un rire de sa gorge.

« Oui, oui j’voit le genre. C’est étrange, je me demande de qui elle tient. » Répliqua-t-il avec ironie. Ella était le porté craché d’Adrian et ce depuis qu’elle était tout petite.

Ella et Adrian avaient toujours eu une relation plus fusionnelle, au point qu’elle lui ressemblait tant dans ses mimiques que ses paroles à son frère jumeau. A certain moment ça en devenait amusant. Et puis a lui répété qu’elle était une princesse, il était certain qu’elle avait acquit un ego surdimensionné et une superficialité époustouflante.

Puis il était parti s’assoire sur son lit sans quitter pour autant son frère des yeux. Il était venu parce qu’il avait besoin de parler, mais de quoi ? Si il voulait parler de Ella, il aurait franchement pu attendre le soir même. Surpris, qu’il le remercie d’être venue si vite, Sebastian leva ses deux mains, les agitant en disant :

« Nan mais c’est bon. J’étais dans les parages de toute façon. Ne va pas croire que dés que tu as besoin de moi, j’accours. »

Quoi que. C’était plutôt le contraire. Puis il le suivit du regard et Adrian commença une explication que Sebastian tenta de comprendre. Il parlait vite, trop vite même. Comme il s’en était douté c’était une histoire de fille et franchement, ça avait l’air plus compliqué qu’il ne le pensait.

« Respire hein ! » S’amusa Sebastian une fois que son frère eut fini son monologue sentimental. « Le prend pas mal mais je suis censé dire quoi ? Je ne peux pas savoir où tu en aies vis-à-vis d’Elsa. Tu es le seul à le savoir. »

Il fronça alors des sourcils. Val ? Son frère sortait avec quelqu'un et il n’était même pas au courant, lui, son jumeau ? Leur relation était anormal c’était le moins que l’on puisse dire.

« Au même temps Adrian et même si je sais qu’elle a beaucoup compter pour toi, elle peut pas arriver comme ça et chambouler ta vie. Je suis sur qu’elle comprendra que tu soit avec quelqu'un et que tu y aille avec au bal. Elsa est intelligente. »

Ce n’était peut être pas ce qu’il voulait entendre mais c’était son point de vue et il en était plutôt fier même si, en fin de compte c’était son frère qui était parti sans rien dire à Elsa. A croire qu’ils avaient le même don pour se mettre dans des situations impossibles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confidences pour..... |Sebastian|   Lun 17 Déc - 2:14

C’était plutôt rare de les voir si bien s’entendre. Ces derniers temps, il passait plus de temps à se prendre la tête à cause des amis de son frère que passer du bon temps dans de franche rigolade. Cela lui fit relativement plaisir de voir son frère amusé par l’attitude de son frère et de mettre le doigt dans le mil. Il avait bel et bien un rendez-vous, un de ceux où il se devait d’être parfait… Comme toujours d’ailleurs.
« Dans le mil….D’ailleurs, à ce propos, tu comptes passer la soirée ici ? »

Entre Valentine et Adrian, il était très difficile de savoir comment les choses allaient se dérouler, il pouvait se disputer où décider de se retrouver pour une partie de la nuit….Cette fois même pour toute la nuit qui sait…Ce n’était encore jamais arrivé mais il se doutait qu’ils ne pourraient pas se cacher éternellement…le bal approché et le regard inquiet de sa petite copine tout à l’heure, lorsqu’elle évoqua le nom d’Elsa lui avait laissé sous entendre qu’il n’avait pas vraiment d’autres choix que de la rassurer au maximum…alors que lui, ne l’était pas du tout….il ne savait quel était la nature de ses sentiments pour ses deux jeunes femmes qui tour à tour avaient réussis à toucher son cœur….ce qui était rare….

La conversation vira quelques instant sur Ella, leur petite sœur, dont le prénom revenait souvent dans les conversations d’Adrian…il ne pouvait s’empêcher d’en faire allusion. Il bomba le torse et fut on ne peut plus fier lorsque son jumeau précisa à sa façon qu’elle lui ressemblait.


« Oh…je suppose qu’elle a des airs à papa….ou peut-être bien de moi il faut admettre….mais tu ne me contrediras pas, elle est fantastique, elle a monté tout un plan pour passer noël avec un gars qui apparemment lui fait plus d’effet qu’elle ne veut bien le laisser sous entendre et ça a marché….elle va avec lui….Tu le connais toi ? Seth quelque chose…O’hara ou …O’connor….un truc qui sonne irlandais comme ça… »

Il était bien décidé à prendre des renseignements sur ce jeune homme, il ne pouvait faire de mal volontaire à sa sœur. Il ne pourrait que l’aimer, il ne pouvait en être autrement et si sa sœur pleurait par sa faute, il entendrait parler des Visconti….heureusement que toutes les jeunes femmes dont il brisa le cœur était dépourvue d’un frère n’est ce pas ?

Tout deux assis sur le lit du jeune Sebastian, l’autre jumeau exprima ses remerciements à son frère qui s’empressa de préciser qu’il n’était pas accouru pour le satisfaire. C’est bête, mais Adrian en fut presque déçu…


« Oh quand bien même, ce n’est pas grave tant que tu es la…c’est le principal….. »

Il lui expliqua en un seul souffle tout ce qui le tracassait et il se sentit instantanément mieux mais à la fois, encore plus troublé…. Il respira sous le conseil de son frère, un peu amusé par sa répartie….et il prit note de ses commentaires…Que pouvait-il dire ? en fait, rien, il souhaitait juste vider son sac et qui mieux que son frère pouvait entendre qu’il était un homme comme les autres avec un cœur contrairement à ce qu’il aimait montrer de lui.

« En fait….je sais que tu as raison, après trois ans….et puis, c’est pas pour moi qu’elle est revenue et je ne sais même pas pourquoi elle est la mis à part que son père l’a obligé….je ne sais même pas si elle a quelconque sentiment pour moi mais….lorsque je l’ai vue, il y avait quelque chose de différent, de changer entre nous…comme si…elle attendait quelque chose de moi, quelque chose d’autres….je veux pas la blesser….en fait, je ne veux blesser ni Valentine ni Elsa mais je ne sais pas du tout ce que je pourrais ressentir pour l’une ou l’autre….. »

Il baissa la tête, comme gêné parce qu’il allait avoué

« Tu sais tout ce qu’Elsa a représenter pour moi n’est ce pas ? Tu es le seul à le savoir et … ;je me suis senti tellement bien au simple contact de sa main….mais Valentine est si ….étonnante et imprévisible….Arf, je pensais que les jumeaux avaient un don particulier et que tu pourrais me dire ce que je ressens pour l’une ou pour l’autre après, je pense que il y a que moi qui peut savoir… »

La fin de sa phrase, il l’avait prononcée plus pour lui-même que pour son frère.

« En fait, j’aurais un petit quelque chose à te demander… » Il se redressa, faisant à présent face à son frère.. « tu n’es bien évidemment pas obligé d’accepter mais, si jamais ça devait mal se passer à ce bal, si Elsa réagissait de façon inconsidéré, qu’elle décidait de repartir ou je sais pas….tu pourras lui expliquer….pour moi….lui dire tout ce que je ne suis pas capable de lui avouer ? »

Il ne pourrait pas le faire lui-même….il ne s’en sentait pas capable mais la simple idée qu’elle puisse fuir lui laissait un grand vide…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confidences pour..... |Sebastian|   Mar 18 Déc - 15:22

Un sourire amusé fendit ses lèvres lorsque la question de son jumeau lui arriva aux oreilles. Si il avait effectivement un rendez vous, il voulait aussi avoir la chambre. Sebastian ne fut pas bien long à comprendre le pourquoi du comment, et acquiesça de la tête amusé. C’était bien la première fois où il lui demandait une telle chose. D’habitude, il ramenait une fille sans se soucier de la présence de son jumeau qui par chance était à chaque fois absent.

« Ben … j’avais rien de prévu en faite. Mais j’peux toujours me trouver une occupation. Considère donc que la chambre est à toi, ce soir ! »

A bien regarder son frère et lorsque la conversation se porta sur la jeune Visconti, il eut plus l’air d’un paon en parade que d’un grand frère fier de sa petite sœur. Pour Sebastian ce n’était pas plus surprenant que ça. Ella pour Adrian, c’était la prunelle de ses yeux. Il n’avait jamais réellement compris pourquoi il avait tant voulu avoir le dessus sur Ella depuis tout petit et au fond, il s’en fichait pas mal mais si parfois la relation frère sœur qu’ils avaient le rendait jaloux.

Il lui expliqua avec une facilité déconcertante comment sa petite sœur s’était débrouillée pour avoir un cavalier au bal. Bien qu’il la savait manipulatrice, Sebastian ne voyait pas ça aussi flagrant. Les mots de son jumeau ne lui arrachèrent aucune fierté, juste un élan de surprise.


« Ah oui, je vois. Seth O'Connor peut être ? Il est dans la même année que nous, je crois. » L’italien leva les yeux aux ciels, secouant la tête et reposa son attention sur Adrian. « Un plan ? De quel genre ? » Connaissant Ella, il savait pertinemment que le dit plan était tout ce qu’il y avait de plus malsain. Mais pouvait-il vraiment lui en vouloir ? Ici, la manipulation était l’un des maîtres mots. Pourtant, il se sentit obligé d’ajouter. « Tu devrais lui expliquer que manipuler les gens pour arriver à ses propres fins, ce n’est pas du tout une attitude convenable. Un jour, elle s’en mordra les doigts tu vera. Et je te conseil de lui en parler, si je le fais, elle ne m’écoutera pas. »

A quoi bon, essayer de faire changer Ella, si son frère le poussait à être ainsi ? Si, il y avait bien une personne qu’elle écouterait, c’était Adrian. L’expression déçu qu’il afficha, troubla davantage Sebastian qui tenta de comprendre pourquoi. Était-il vraiment si content de le voir ? Il n’aura jamais douté que son jumeau est tant besoin de lui.

« Quelque chose d’autre ? Comme ? » Il ne lui laissa cependant pas le temps de répondre et reprit, en plongeant son regard noisette dans celui de son frère. Le même regard mais pas la même lueur. Ils étaient si différent au fond. Il lui arrivait encore de se demander comment il pouvait être le plus posé et simple des Visconti. Même sa mère n’était pas ainsi. Sortant de ses pensées, il essaya de revenir dans la conversation. « En trois ans, combien de fois a tu pensé à elle ? Esqu’elle t’obsède à ce point ? Si c’est le cas, tu devrais le dire à Valentine. Je doute qu’elle apprécie le faite que tu pense plus à Elsa qu’a elle. »

Puis soudain quelque chose, comme un éclair de génie, le percuta de plein fouet. Valentine ? Son frère sortait avec Valentine. La même Valentine à qui il donnait des cours de violon ? Impossible. Sebastian décida cependant de ne pas s’en préoccuper, jugeant le moment inopportun. La fin de la phrase de jumeau lui arracha un rire léger. Non pas qu’il se moquait de son frère mais il avait trouvé ça étrange comme supposition.

« C’est simple alors. Demande toi, si elle représente toujours la même chose pour toi. Valentine est peut être imprévisible, étonnante et rempli de qualité, si Elsa n’a pas quitté ton esprit, c’est bien pour une raison. A toi de voir laquelle. »

Alors qu’il semblait partir dans des réflexion pour aider Adrian dans sa quête, celui-ci se leva d’un bond du lit et Sebastian, surpris, sursauta. A présent face à lui, il le dévisagea s’attendant au pire. Il avait encore une demande à faire. Deux en si peu de temps. Il n’y avait pas à dire, Adrian était surprenant. Pourtant sa requête ne fut pas ce a quoi il s’attendait.

« Adrian ! Si c’est moi qui vais la voir, elle va se sentir davantage blesser, je crois. » Il se leva à son tour, passa à coté de son jumeau et rejoignit son armoire. « Et puis, je sais pas si j’en aurais vraiment le temps. Je dois parler à Lauren. »

Il se retourna vers Adrian et haussa les épaules, désoler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confidences pour..... |Sebastian|   Aujourd'hui à 11:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Confidences pour..... |Sebastian|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une recette simple pour booster!
» trépied pour rod pod?
» passer du 16 au15 pouces pour hiver
» Pour ceux qui veulent une CB1000R neuve Promo Honda j'usqu'au 31/12/09
» Les différentes tailles de pneu+jantes pour le TT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: