AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lythès Monroe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lythès Monroe   Dim 9 Déc - 22:13

• Identité :

Nom : Monroe.
Prénom(s) : Lythès Veronica Elizabeth.
Surnom(s) : Les surnoms les plus courants de la demoiselle sont Thèss et Lya. Bien sûr, il arrive à ses parents et ses proches amis de lui donner des petits surnoms un peu plus affectueux et pas forcément dérivés de son prénom.
Âge : La jeune fille va fêter son vingtième anniversaire au mois de Janvier.
Date de naissance : Lythès est née un Dix Sept Janvier.
Lieu de naissance : San Fransisco, dans l'état de la Californie, USA.
Nationalité : Américaine par son père, Italienne par sa mère.


• Scolarité :

Année d'étude : Lya est actuellement en deuxième année.
Note à l'examen d'entrée : C'est un 87/100 qu'elle a obtenu pour son examen d'entrée, pour lequel elle s'est longuement préparée.
Langues : La jeune fille parle l'anglais et l'italien couramment, elle apprend donc le russe, le français et l'espagnol.
Options : Elle a choisi la musique et le dessin.
Sport : Lorsqu'elle était enfant, Lythès a pratiqué pendant deux ans de la danse classique, en passant par des danses plus modernes et de la valse. C'est donc pour ce sport qu'elle a opté en entrant à l'ISP.


• Psychologie :

Traits de caractère : Bien qu'une certaine forme de timidité la rend peu loquace et quelque peu expansive, la lucidité de ses jugements peut étonner. Elle apprécie tout ce qui est stable, positif, durable et vérifiable. Même si au fond, malgré sa façon assez mûre de voir le monde, Lythès est restée une enfant dans l'âme et une petite fille qui a besoin de beaucoup d'attention et de tendresse, elle sait se montrer patiente, prévoyante, et surtout, extrêmement réfléchie. On peut toujours compter sur cette adorable jeune fille qui, sans même s'en rendre compte, est capable d'illuminer et de remonter le morale à quelqu'un, sans avoir besoin de grands discours. C'est une amie sûre et fidèle, une personne dont la loyauté est à toute épreuve. Faisant constamment preuve de discrétion, elle sait inspirer la confiance, d'autant plus qu'elle n'a qu'une parole. Elle ne le fait pas toujours exprès, mais Lya trouve toujours à redire à tout. C'est une impulsion à laquelle elle résiste très mal. Il serait injuste de l'accuser d'être grincheuse, cependant, elle a du mal à retenir sa langue acérée. Ses remarques sont parfois brutales, acerbes, et ses critiques d'une causticité cuisante, mais cela n'a rien d'étonnant, puisqu'elle est exceptionnellement douée pour percevoir les défauts et les petits côtés des gens et des choses. La plupart du temps joyeux et illuminé, son regard ressemble parfois à un rayon X, et la moindre faille ne peut passer inaperçue. Même si elle ne cherche pas délibérément la petite bête, elle la trouve toujours. De nature plutôt renfermée et méfiante, la demoiselle est assez mal à l'aise dans ses rapports mondains. Elle s'exprime plutôt mal, mais en compensation, elle sait écouter et par conséquent, intéresser ses interlocuteurs. Son côté enfantin remonte parfois à la surface, et il lui démange de maugréer, de ronchonner. Ses petits caprices ne l'empêchent nullement d'être affectueuse, dévouée et prévenante. Malgré sa franchise qui peut en surprendre plus d'un, Lya reste une fille très douce, souriante, le genre de personne dont la voix ne s'élève que très rarement. Elle ne se laissera jamais marcher sur les pieds, mais elle ne créera jamais des scandales pour rien, juste pour énerver du monde. Lythès est une personne posée, et il ne lui arrive pas très souvent d'agir sur un coup de tête, laissant dominer son petit côté impulsif qui pourtant, existe bel et bien. Mais depuis son plus jeune âge, elle s'est habituée à une vie calme, sans rebondissements, où tout était parfaitement organisé, prévu et réglé à l'avance. Un quotidien rassurant et apaisant, qu'elle n'aimait jamais voir chamboulé, et dans lequel elle se sentait en sécurité. Bien évidemment, depuis qu'elle a quitté son cocon familial, apprenant à vivre de manière indépendante, seule dans un pays qui lui était étranger, la jeune femme a dû tant bien que mal s'habituer à gérer des choses sérieuses toute seule, à se débrouiller en faisant tout elle-même. Certains pourraient dire que le fait d'être perfectionniste est une qualité, mais dans le cas de la demoiselle, ce serait plutôt un défaut. Elle fait trop attention à ce qu'elle fait, remarquant les moindres détails 'négatifs' que d'autres ne verraient même pas, et elle est capable de recommencer à recopier un même devoir trois fois de suite, simplement parce que la façon dont elle a écrit ou sauté une ligne ne lui plaît pas.
Manies : Lythès aimerait avoir le contrôle absolu sur sa vie et chaque jour de la semaine. Elle aime que tout soit très organisé et prévu longtemps à l'avance et par ailleurs, déteste plus que tout quand quelque chose lui échappe, que le moindre détail de ses projets soit oublié ou négligé. C'est une jeune femme qui a l'agenda rempli pour des semaines à venir, et qui voudrait que tout se passe à chaque fois comme elle l'avait prévu. Autre chose à remarquer aussi chez elle, quand il s'agit d'un rendez vous, vous la verrez toujours arriver avec au moins dix minutes d'avance. Elle n'acceptera jamais d'être en retard, peu importe les conséquences, et souhaiterait que les gens qu'elle doit rencontrer en fassent de même, et surtout, soient plus responsables.


• Apparence :

Allure générale : Lythès est une jeune femme rayonnante qui a un physique très avantageux, et un corps de rêves. Elle possède un très joli visage aux traits finement dessinés, des lèvres rosées exquises, et de grands yeux d'un marron sombre, qui, en fonction de la lumière, varient de nuances et peuvent parfois scintiller de paillettes d'or. Ses longs cheveux, bruns foncés naturellement, ont quelques réflets châtain et auburn, changeant très souvent de forme. Lythès aime porter des chignons soignés, relâchant souvent une mèche légèrement ondulée qui tombe devant ses yeux, donnant un côté encore plus mystérieux à son regard sombre. La plupart du temps, la jeune femme a des cheveux finement ondulés, mais pour changer de style, elle n'hésite pas à opter pour un lissage qui lui va tout aussi bien. Lythès a une allure féline, elle se tient toujours très droite, et on remarquera que très rarement de la précipitation dans ses gestes délicats et gracieux. Lorsqu'elle marche, on dirait qu'elle ébauche des pas de danse - pas vraiment étonnant, quand on sait qu'elle en a beaucoup pratiqué durant son enfance, et encore aujourd'hui. Des cours d'équitation par son passé, ont également joué un rôle dans sa façon de se tenir à ce jour. Pour résumer, Lythès ne passe pas souvent inapperçue, même quand elle se contente d'un petit manteau noir, d'une écharpe, et d'un bonnet assortis. Elle a ce 'talent' de rester élégante et différente des autres dans n'importe quelle situation, et en portant différents styles de vêtement.
Style vestimentaire : La demoiselle ne s'habille jamais de la même manière, et adore varier sur des styles, souvent en mélangeant et en créant sa mode bien à elle, restant séduisante et classe à chaque fois. Même si influencée par sa mère et sa tante dès sa plus tendre enfance, elle a apprit à aimer de grandes marques de vêtement, de lunettes de soleil ou encore de sacs, la jeune femme sait que porter une marque ou une robe qui coûte une fortune, ne suffit pas à être belle et rayonnante. Il faut savoir la porter, et bien souvent, de simples vêtements peuvent plus la mettre en valeur que des inventions parfois très étranges de grands couturiers à qui, d'après elle, il arrive de plus en plus à créer n'importe quoi de nos jours. Lythès a horreur de voir quelqu'un mélanger trois cent milles couleurs, pour ressembler à la fin un clown échappé du cirque. Elle connaît les limites pour ne jamais tomber dans le ridicule, jouant sur des tons sans exagérer. La jeune étudiante raffole de bracelets, bagues, gourmettes, pendentifs et boucles d'oreille en tout genre, ayant également un grand faible pour les sacs et les écharpes dont elle a toute une collection. Au sein de l'établissement, elle se plie comme tout le monde à la règle des uniformes, mais à l'extérieur, on ne le verra jamais habillée de la même façon.


• Address Book :

Vide pour le moment, je remplirai certainement au fur et à mesure, et je ferai une demande de liens. =)


• Autres :

Avatar : Josie Maran.

Fille ou garçon : Fille.
Comment avez-vous connu le forum ? Je ne sais plus, il me semble que c'était sur SPN. Ou Strange Links. =)
Commentaires : J'ai emprunté le PC portable d'un ami pour pouvoir faire ma fiche et venir vérifier les nouveautés, en attendant de retrouver le mien. Je serai moins présente que j'ai pu l'être auparavant pour causes d'études auxquelles je consacre plus de temps, mais une à deux fois par semaine, je viendrai lire, écrire et répondre. J'ai eu beau mettre du coeur dans la présentation de mon ancien personnage que j'ai demandé à supprimer, je me suis rendue compte qu'il ne m'inspirait pas, je n'arrivais même pas à écrire des posts avec lui. J'ai décidé de limiter les RPG, mais j'aurai du mal à me passer de celui-là, je ferai des efforts pour jongler entre mes cours et le forum, je l'aime beaucoup. Je vous promets donc de me rattraper avec ma nouvelle biloute, et de poster plus ou moins régulièrement.

*Je finirai ma fiche peut-être ce soir, ou demain.


Dernière édition par le Mer 12 Déc - 15:11, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Lythès Monroe   Dim 9 Déc - 22:32

Re-Bienvenue alors cheers
Je réserve l'avatar Wink et bon courage pour la suite !

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lythès Monroe   Lun 10 Déc - 1:56

Merci.
Allez, je m'y replonge, ce soir je me rebelle contre l'autorité parentale en restant sur l'ordi plus tard que jusqu'à minuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lythès Monroe   Mer 12 Déc - 13:56

• Biographie :

Ascendance sociale : Mariella Foncesca et Raphael Monroe se sont rencontrés à un défilé de haute-couture. A tout juste ses vingt deux ans, Mariella était une styliste déjà mondialement connue pour ses exquises originales et ses robes somptueuses, tandis que Raphael, de son côté, était un homme d'affaires aux projets grandioses. Il ne s'était jamais intéressé au monde de la mode, mais c'est sa grande soeur, mannequin, qui l'avait convaincu de venir assister au défilé, ce soir là. C'est sans enthousiasme qu'il se rendit à la soirée, enfin, avant d'apercevoir la rayonnante Mariella, qu'il ne quitta plus des yeux, au lieu d'apprécier les créations des couturiers que les belles mannequins portaient en défilant gracieusement sur le podium. Une fois le défilé terminé, il engagea la conversation et le voyant comme un parfait gentleman, Mariella accepta le rendez vous qu'il lui donna quelques jours plus tard. Après ce fameux soir de leur rencontre, ils s'étaient vus et revus de nombreuses fois, que ce soit pour des promenades sur la plage nocturne de Malibu, ou un week-end au ski, dans les montagnes, fréquentant les plus prestigieux restaurants et hôtels. Raphael lui offrait tout le luxe qu'elle méritait, n'hésitant pas à dépenser des fortunes pour le bonheur de sa belle, qu'il finit par demander en mariage un soir d'hiver, alors qu'ils étaient assis sur la terasse d'un petit châtelet en bois, loué pour y passer un des plus merveilleux week-ends. Si vous posez des questions à Mariella, même aujourd'hui, elle vous racontera les moindres détails, comme si c'était hier, jusqu'à la couleur de leurs écharpes et de son bonnet qu'elle avait enfilé alors qu'ils étaient assis sur cette petite terasse, à regarder la neige tomber. La cérémonie du mariage fut une fête extraordinaire, et leur vie commune était tel un conte de fées. Un an après leur mariage, alors qu'ils étaient en voyage d'affaires à San Fransisco - la ville natale de Raphael - vint au monde Lythès, leur fille unique et adorée. Peu après sa naissance, la famille Monroe déménagea à Venise, en Italie. C'est là bas, dans un monde de paillettes, et chouchoutée comme une vraie princesse, que Lythès grandit. La petite fille dynamique et bout-en-train qui donnait du fil à retordre à ses nounous et parents, se transforma petit à petit en une belle jeune fille, consciente de la vie de rêves qu'elle menait, et de sa beauté. Aussi étonnant que cela puisse paraître aux yeux de certains, Lythès ne se comporta à aucun moment en fille capricieuse, prétencieuse et pourrie gâtée, alors que tout laissait croire qu'en prenant compte de l'univers dans lequel elle a baigné dès qu'elle vint au monde, elle allait être précisément ainsi. Alors que sa mère styliste et couturière, et sa tante mannequin, l'encourageaient à se lancer dans le domaine de la mode ou du cinéma, misant tout sur son physique plus qu'avantageux, son père quant à lui, avait plus les pieds sur terre et comme on dit, la tête bien sur les épaules. Alors que Lythès fréquentait un lycée privé, Raphael remarqua le potentiel de sa fille pour l'artistique, mais également dans les matières économiques, politiques et sociales. Ce fut lui qui lui parla de l'ISP dans un premier lieu, jusqu'à ce que Lya commence à s'intéresser elle-même à cette école, se renseignant un peu plus à son sujet. Quelques mois plus tard, elle prit la décision de l'intégrer, et commença à se préparer pour l'examen, bien décidée à réussir...

Anecdote(s) de l'enfance : Assise sur une chaise devant un grand miroir, une petite fille d'environ six ans n'arrêtait pas de tourner et se retourner sur elle-même, ignorant le fait que sa mère essayait en vain de coiffer ses longs cheveux bruns. Mariella finit par pousser un soupir exaspéré, et arrêta de brosser la chevelure de sa fille, la regardant fixément dans le réflet du miroir.

« Lythès, si tu ne peux pas rester tranquille pendant deux minutes, tu n'auras pas la belle coiffure de princesse que tu voulais pour ton anniversaire », annonça Mariella d'un ton grave mais insistant, comme si elle espérait que finalement, la petite fille allait être plus sage et elle parviendrait à la coiffer.
Lythès sembla aussitôt se calmer et regarda attentivement sa mère.

« Mais ça fait mal », finit-elle par avouer en plissant son nez dans une moue pleurnicheuse.
« Si tu veux être la plus jolie de la fête, il faudra t'armer de patience ma chérie », dit doucement Mariella en caressant les cheveux de Lythès, sans la quitter des yeux dans le réflet.
La petite fille brune fit une nouvelle moue et ferma les yeux alors que sa mère recommençait à brosser ses cheveux, les séparant mèche par mèche pour les fixer ensuite dans un joli chignon. Mais dès qu'elle entendit la porte d'entrée au premier étage claquer doucement, signe que quelqu'un venait d'entrer, Lythès sursauta et tourna à nouveau la tête, oubliant presque aussitôt ce que sa mère lui avait dit il y a quelques secondes.

« Papa ! », s'exclama-t-elle alors qu'un sourire rayonnant illuminait son visage.
Mariella leva les yeux, un sourire en coin se dessinant sur ses lèvres. Elle laissa Lythès se lever de la chaise et courir vers l'entrée de la chambre, alors que son père venait de monter au deuxième étage et ouvrit grand les bras au moment où Lythès sautait à son cou en riant joyeusemment.

« Alors, comment va ma jolie princesse ? », demanda Raphael en enlaçant sa fille.
« Maman m'a pas dit que tu venais aujourd'hui », annonça Lythès en se détachant enfin de son père pour le regarder.
« Je ne pouvais pas rater les six ans de ma fille, tout de même », lança Raphael en fronçant légèrement les sourcils, un sourire amusé aux lèvres.
« Est-ce que tu restes pour la soirée ? Y aura beaucoup d'invités et un graaand gâteau... », l'informa Lythès en se retenant de justesse pour ne pas sauter de joie.
Raphael et Mariella échangèrent un regard un peu triste, et alors qu'aucun des deux n'avait encore parlé, Lythès sembla tout comprendre et son sourire s'effaça petit à petit.

« Tu vas encore partir... »
Raphael s'accroupit devant elle pour être à sa hauteur, et lui adressa un doux sourire rassurant en prenant ses mains dans les siennes.
« C'est vrai, il faudra que je reparte parce que j'ai encore beaucoup de travail... Mais dès que je reviendrai, on ira au parc tous les trois, on se fera un petit pique-nique, et puis je t'emmenerai dans un club d'équitation »
Lythès hocha silencieusement la tête, mais ne semblait pas décidée à retrouver son joyeux sourire.
« Je t'aime fort ma chérie... », poursuivit Raphael en essayant de regarder sa fille dans les yeux alors qu'elle baissa la tête. « Et je te promets qu'à ton prochain anniversaire, je serai là... Mais en attendant... », termina-t-il avec un grand sourire en sortant dans le couloir, pour revenir avec un énorme carton scintillant à la vue duquel Lythès ouvrit grand les yeux qui se mirent à briller comme ceux de tous les enfants qui récevaient des cadeaux dont ils rêvaient.
« La maison de poupée que je voulais ! »

Anecdote(s) de l'adolescence : Vêtue d'une robe dorée somptueuse, Lythès détourna légèrement le regard pendant que deux maquilleurs appliquaient de la poudre sur son visage. Elle était mannequin depuis plus de deux ans, encouragée par sa mère et sa tante qui travaillaient dans le même milieu, mais même si le fait d'être sous les projecteurs et au centre de l'attention ne lui déplaisait pas, elle ne pouvait s'empêcher de rêver d'une autre vie. De vouloir être différente.

« Allez, on reprend ! Prête ? », lança le photographe en se plaçant en face de la jeune femme, à quelques mètres.
Les deux maquilleurs reculèrent et Lythès se tourna vers l'objectif, secouant doucement sa chevelure brune pour que les boucles finement dessinées retombent gracieusement sur ses épaules.

« Oui », murmura-t-elle dans un souffle à peine perceptible, et sans grand enthousiasme, alors que son regard semblait toujours ailleurs, perdu dans des réflexions et pensées qui la hantaient depuis un bon moment.
Les flashs de l'appareil photo s'enchaînèrent à une vitesse incroyable, pendant qu'elle baissait et penchait la tête comme le photographe le lui demandait, sans vraiment être appliquée dans le travail. Chose qui n'échappa pas à Mark qui finit par interrompre la session et la regarda longuement.

« Bon, qu'est-ce qui se passe bichette ? T'es pas en forme aujourd'hui ? T'as mal dormi ? Quelqu'un t'a marché sur le pied ? », demanda-t-il d'une voix un peu ennuyée qui laissait clairement comprendre qu'il ne s'intéressait pas à sa vie, mais bien à son travail pour lequel il était payé.
« J'aimerais... faire une pause », marmonna Lythès en se penchant pour enlever les chaussures à talons de plus de quatorze centimètres qui lui faisaient atrocement mal aux pieds.
« On a pas le temps de faire des pauses toutes les dix minutes ! T'es en train de me faire perdre mon temps ma jolie, si tu peux pas faire le minimum qu'on te demande de faire, faudrait que tu penses à te trouver un autre travail pour ton avenir ! »
Ce fut alors comme une évidence. Une main invisible qu'on venait de lui tendre, lui promettant tout ce qu'elle voulait. Sans le savoir, il venait de l'aider à faire le choix qui allait changer sa vie. Un sourire illumina le visage de Lythès alors qu'elle hochait la tête, se sentant plus soulagée et heureuse que jamais.
« C'est exactement ce que je vais faire »
Elle enleva ses chaussures et quitta le plateau en marchant pieds nus vers une pièce éloignée pour se changer, commençant à enlever les pinces qui retenaient quelques mèches de ses cheveux. Complètement ahuri, Mark ouvrit la bouche, mais aucun son n'en sortit. Délaissant son appareil photo derrière lui, il fit quelques pas vers Lythès qui s'éloignait sans regarder en arrière.
« Qu'est-ce que... qu'est ce que tu fais ?! Lythès, reviens ici, on a pas terminé notre photo session ! T'es pas sérieuse ?! Qu'est ce que tu vas faire de ton avenir ? Travailler dans un fast-food ? Reviens je te dis !... »
Il eut beau l'appeler et lui crier après, la jeune fille ne revint jamais sur sa décision. Le même jour, elle annonça à ses parents qu'une fois qu'elle terminerait ses études dans l'école privée, elle allait tout faire pour intégrer l'ISP à Amsterdam. Ce fut un choc pour Mariella, qui à nombreuses reprises, essaya de la convaincre de ne pas quitter le monde de la mode. Son père, quant à lui, ne put qu'être fier de sa fille, et regretta amèrement tout ce temps où, au lieu d'être à ses côtés, il privilégiait son travail, n'ayant même pas eu le temps de se rendre compte que Lythès était devenue une adulte responsable.

Anecdote(s) à l'ISP : « Mia ! Sors maintenant, ça fait deux heures que t'es enfermée dans la salle de bains, on va rater la soirée »
Lythès toqua encore deux fois sur la porte de la salle de bains, mais elle n'eut aucune réponse. Avec un soupir ennuyé, la jeune étudiante s'adossa contre la porte et ferma les yeux. D'accord, Halloween n'était pas sa fête préférée, d'accord elle s'était d'abord opposée à l'idée d'y aller, mais rester enfermées dans leur chambre alors que tout le monde allait faire la fête, ça, ce n'était tout simplement pas possible. La porte s'ouvrit sans qu'elle ne s'y attende, et Lythès manqua de tomber par terre comme une masse. Elle se retourna pour voir sa colocataire qui portait le costume d'une musicienne de hard rock, ou du métal, qui sait, avec des bracelets en cuir cloûtés et d'autres babioles comme des chaînes avec des crânes. La jeune fille ne put s'empêcher de pouffer de rire, ce qu'elle regretta aussitôt car Mia se prépara à refermer la porte à nouveau, levant les yeux au ciel.
« Non, non, non, attends, je voulais pas te vexer ! T'es très bien comme ça, t'es même super », se rattrapa rapidement Lythès en se relevant.
Mia fit une moue peu convaincue et s'appuya contre l'encadrement de la porte, les bras croisés sur la poitrine.

« Je ne sais pas si c'est mon collier avec des piques ou ma coiffure de punk écrasé par un camion, mais je me sens étrangement ridicule »
« Tout le monde est ridicule à Halloween », lança Lythès avec un sourire amusé. « Tu l'es pas plus que moi, j'ai l'air d'une fée qui s'est échappée d'un asile »
Mia ricana doucement et sortit de la salle de bains. Les deux filles s'approchèrent d'un miroir accroché sur le mur et se regardèrent attentivement dans le réflet, chacune ayant un petit sourire amusé et moqueur aux lèvres.
« J'aurai besoin de beaucoup d'alcool pour oublier que je me suis habillée de cette manière », marmonna Mia en plissant le nez dans une petite grimace dégoûtée alors que Lythès réprima un nouveau petit rire.
« C'est toujours mieux que de rester ici et faire nos devoirs, non ? »
« Dire que j'ai dû te faire du chantage et t'étouffer un peu avec un oreiller pour que t'acceptes d'y aller », lâcha Mia en lui jetant un regard un peu sarcastique.
« Sois gentille, évite de mentionner ces détails à qui que ce soit. Allez viens, une fête n'est pas une fête sans nous ! »
Les deux filles sortirent de la chambre en riant. Et comme Lythès le comprit par la suite, les fêtes et soirées organisées à l'ISP valaient vraiment la peine de s'y rendre.


Dernière édition par le Mer 12 Déc - 15:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Carter
Admin • Caramelo calamity


Nombre de messages : 539
Age : 30
Nationalité : Néerlandaise
Crazy for : Caramel Macchiato
AmstelMood : So exited
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job: Assistante en cosmétique
To-Do List:

MessageSujet: Re: Lythès Monroe   Mer 12 Déc - 14:05

Bienvenue !!!
Superbe avatar ^^

_________________

ics by tadayoshi & vol4tica
Something about your style got me freakin' out
Gotta make you mine and there ain't no doubt
Boy I'm feeling something real and
I don't know what to do
So excited, I can't hide it
Got my eyes on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lythès Monroe   Mer 12 Déc - 15:12

Merci beaucoup.
Je pense avoir terminé. =) C'est pas terrible, mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Lythès Monroe   Mer 12 Déc - 15:45

C'est parfait comme d'hab je valide

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lythès Monroe   Aujourd'hui à 15:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Lythès Monroe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sachs ou monroe
» [seat ibiza an 98] qualité des amortisseurs monroe ?
» Amortisseurs Monroe Sensatrack S5006 ne vont pas sur 405...
» Amortisseur Monroe Reflex, quelles coupelles mettre?
» Amortisseurs Magneti Marelli vs Monroe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: