AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dance with me ? [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chloë Richardson



Nombre de messages : 71
Age : 25
Nationalité : Latino-Américaine
Crazy for : The chocolat : )
Date d'inscription : 12/12/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Dance with me ? [R.]   Mer 19 Déc - 18:06

« You make me sick
Because I adore you so
I love all the dirty tricks
And twisted games you play
On me »

Affalée sur son lit, son iPod aux oreilles le volume réglé au maximum, Chloë était d' humeur morose ce soir là. Elle ressentait une petite boule à l' estomac, une sensation de vide au fond d' elle, qu'elle ne saurait traduire et qui la rendait affreusement nostalgique.
En approfondissant les choses, il devenait clair que ce léger malaise venait d' une part de l' envie de passer les fêtes avec sa famille, qui lui manquait énormément même si elle était assez têtue pour le nier, mais également de son ex-petit ami.
D' une manière totalement inconsciente, elle tripotait sa gourmette -où l' inscription ' C&R ' y était gravée- et la faisait tourner autour de son fin poignet. Sa rupture avec Raphël datait, mais elle ne pouvait s' empêcher de songer encore à lui quelques fois. Ils s' étaient aimés d' un amour sincère à l' époque avant que celui-ci ne fasse tout foirer, et malgré le mal que son départ précipité a engendrer chez la brunette, elle le portait d' une certaine manière encore dans son coeur.
Elle secoua légèrement la tête pour chasser ses idées noirs. Elle se leva, et d' une démarche nonchalante se dirigea vers la salle de bain. Une douche bien chaude lui changera certainement les idées.

Elle ressortit de la douche emmitouflée dans son peignoire turquoise Kenzo lorsque son téléphone sonna.


« _ Allo, chérie ? C' est moi ! Dis-moi, que tu n' as rien de prévus ce soir j' espère ?! Je t' attend avec quelques amis au Paradiso ! Soit là à 21h30 !
_ Mais... ?
_ Moi aussi je t' embrasse ! A plus tard ! »

La brunette resta quelques secondes sans voix, légèrement déconcertée. Léa était une fille totalement déjantée et avait un culot fou, mais était tellement adorable. Avec elle on était sur de s' amuser à tous les coups. C' était une bonne vivante. Chloë a fait sa connaissance en cour de géopolitique l' an dernier, elles avaient sympathisé depuis.
La miss se laissa tombée sur son lit.

« Soirée DVD à l' eau de rose ou soirée déjanté au Paradiso ? ... Le Paradiso ! »

Là, elle était certaine de se changer les idées. Puis elle en avait assez de se morfondre, sans compter que ses fines cuises ne survivraient pas à une boite de chocolat une soirée de plus.
Elle se leva plus motivé que jamais, et ouvrit son armoire. Elle jeta un coup d' oeil à sa garde robe et attrapa, au feeling, un simple t-shirt blanc en coton Armani, un jean noir April 77 et saisit une paire d' escarpin Christian Louboutin noires et enfila aussitôt sa tenue. Elle s' attarda quelques minutes dans la salle de bain, histoire de se maquillé légèrement, un peu de fond de teint, du mascara et une touche de gloss suffirons. Chloë n' aime pas les choses trop extravagantes, elle opte toujours pour la simplicité.
Elle enfila son perfecto en cuire noir Maje, attrapa son sac à main griffé d' une grande marque française. Elle appela un taxi, puis glissa finalement son portable dans son sac avant sortir de la chambre.

Arrivée au Paradiso avec à peine cinq petites minutes de retard, la piquante brunette sortit du Taxi et se dirigea d' une démarche parfaitement assurée vers l' entrée de l' établissement. Elle poussa la lourde porte et fut immédiatement propulsée dans une ambiance latine à souhait. Elle tenta tant bien que mal de se frayer un chemin malgré la foule. Elle fit un tour sur elle même, histoire d' apercevoir Léa, son amie malgré de monde et la musique qui battait son plein lorsqu' elle sentit un vibrement dans son sac à main. Elle y glissa sa main et en sortit son portable, qu' elle s' empressa de décrocher.


« _ Allo Chérie ! Ecoutes on a eu un petit contre temps ! On ne sera pas là avant un bon petite quart d' heure ! Bisous ! »

Chloë haussa machinalement les épaules et prit finalement la direction du bar où elle les attendra sagement assise. Elle s' installa sur un haut tabouret inoccupé un commanda un cocktail maison que la serveuse s' empressa de lui servir.

[ Je suis nulle pour donner des titres >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Dance with me ? [R.]   Mer 19 Déc - 19:26

Samedi soir. L’un des moments les plus attendus pour un jeune. Nombreux étaient ceux qui, d’une certaine manière, l’attendaient tel le messie. En ce jour et lorsque le Soleil se couchait, l’ISP grouillait d’étudiants en tout genre. Tous se réunissaient pour profiter de leur soirée. Rares étaient ceux qui restaient emmitouflés sous leurs couettes et rataient l’occasion de s’amuser un peu. La plus part avaient les moyens de passer des heures inoubliables dans divers lieux chics de la ville, ils représentaient un peu la jeunesse folle d’Amsterdam. Aaron n’était pas de ceux qui faisaient de grandes folies avec leur argent mais il y contribuait plus ou moins car ses amis, eux, ne se gênaient pas pour le faire et bien souvent il se retrouvait engrainé à toutes les soirées branchées de la capitale. Il ne savait dire non et, de toute manière, n’avait aucune raison de refuser de faire la fête car jamais il ne l’avait regretté jusqu’à présent. Bien entendu, il savait faire le tri sur les propositions douteuses… Comme le Jimmy Woo, où il aimait modérément se rendre. La simplicité était beaucoup plus tentante et il y avait bon nombre de lieux, ici, qui lui correspondaient et qui n’en faisaient pas des tonnes. Si si, il existait bel et bien des endroits qui ne transpiraient pas la richesse de jeunes héritiers.

Programme de la nuit : une virée au Paradiso ! Ayant rendez-vous avec ses quatre amis - Marina, Jack, Tom et Quentin - à 21h, le jeune homme prit son temps pour se préparer. Jamais vous ne le verrez passer des heures dans une salle de bain, à se pouponner comme une femme. Une bonne demi-heure et le tour était joué. La simplicité, toujours la simplicité… Ne pas en faire de trop. Il commençait à apprécier ce petit style de vie mais ne souhaitait pour rien au monde leur ressembler totalement. Il aimait son identité et ne jugeait pas bon de jouer un rôle pour se faire apprécier. Il fût donc prêt dans les temps et quitta l’ISP avec sa bande d’amis, vêtu d’un pantalon noir classique et d’une chemise blanche dont les premiers boutons étaient ouverts.

Une fois sur les lieux, la musique était déjà excessivement forte au point de l’entendre à l’autre bout de la rue, le ton était donné… L’ambiance latine en faisait frémir plus d’un. Il ne fallut guère de temps au jeune homme pour se sentir à l’aise, l’envie de se trémousser sur la piste de danse l’envahit quasiment aussitôt. Se trouvant un coin sympa, ils déposèrent affaires et sacs à une table située non loin de l’entrée et rejoignirent immédiatement les danseurs au rythme fiévreux. Pendant plusieurs minutes, qui parurent des heures, ils se déhanchèrent sur des musiques exotiques et endiablées. On se serait presque cru sous le Soleil brûlant d’Espagne. Même ayant une endurance relativement bonne, Aaron commença à avoir chaud et considérablement soif… Il quitta ses amis pour se diriger vers le Bar. A cette heure-ci, l’endroit était bondé de monde, il était difficile de se frayer un chemin. Mais il y parvint et miraculeusement, une place venait de se libérer à côté d’une jeune femme. Il en profita pour s’y installer et posa ses bras sur le bord du comptoir, un sourire on ne peut plus large aux lèvres. Après avoir interpellé une serveuse, il commanda une Tequila Sunrise qui ne tarda pas à venir. Le service était indéniablement de qualité ici. Alors que sa main tapotait le comptoir du bout des doigts au rythme de la musique, son regard chocolaté se posa sur la personne présente à ses côtés.


« Voyez ce que le vent nous amène… » Chantonna t’il d’une voix neutre.

Chloë… Chloë Richardson… Pour être franc, il n’appréciait que très peu la jeune femme. Elle et ses amies… Qu’il jugeait de superficielles. Il en était venu à ne plus supporter l’une d’elle qui ne faisait que répéter à longueur de journée « Chérie ». Ses doigts encerclant son verre dont il avait bu trois gorgées, il retrouva son fin sourire.

« Je suis étonné de ne pas te voir accompagnée. Où sont tes amies ? » Demanda t’il innocemment.

Sans la quitter du regard, il conduisit son verre à ses lèvres et savoura de nouveau quelques gorgées dont il reçut le contenu avec satisfaction. Il ne savait pas ce qui le surprenait le plus. Le fait qu’elle soit seule… Ou bien sa présence au Paradiso, tout simplement. Même s’il n’était pas du genre à avoir des préjugés sur les gens, il en avait grandement sur son compte. S’il devait la qualifier en un seul mot, il dirait superficielle. C’était un honneur de recevoir une telle princesse en ce lieu si simple, où les billets n’étaient pas échangés de mains en mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloë Richardson



Nombre de messages : 71
Age : 25
Nationalité : Latino-Américaine
Crazy for : The chocolat : )
Date d'inscription : 12/12/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Dance with me ? [R.]   Lun 24 Déc - 12:38

Alors que la brunette sirotait son cocktail divinement exotique, une voix masculine l' interpela. Elle tourna machinalement la tête et reconnu Aaron Langley, un de ses nombreux confrère de l' ISP.

« Et oui ! C' est moi.. » reprit-elle sur le même ton avec une pointe de sarcasme dans la voix.

Aaron et elle, partageaient les même cours de langue. Et pour être honnête, elle ne connaissait que très peu de choses au sujet de ce garçon. Il était plutôt discret et n' adressait la parole à Chloë que pour lui demander son taille crayon ou d' autres objets futiles. Et pour être franche, la brunette ne s' était jamais vraiment intéressée à son cas. Du moins pas plus qu' à un autre.

« Aucune idée.» répondit-elle d' une voix neutre avant d' avaler une petite gorgée de sa boisson alcoolisée. « Puis, depuis quand t' intéresse-tu à ce que font mes amis ? » dit-elle en haussant les sourcils avec un regard interrogateur.

Sans le quitter du regard, elle conduisit son verre à ses lèvres et dégusta le contenu. C' était à croire que le propriétaire avait coupé la climatisation pour inciter sa clientèle à consommer. Il faisait chaud et ces cocktails à base de fruits exotiques et d' alcool ne suffisaient pas à apaiser sa soif.

« Je ne sais pas si c' est le lieu, ou bien l' alcool, ou peut être les deux ! Mais je suis agréablement surprise que Monsieur Langley s' intéresse à ma petite personne. » Elle marqua un pose. « Ou peut être pas. En somme. » lança-t-elle de manière ironique.

Restons franc, depuis quand Aaron se préoccupait de se que pouvait faire ou dire Chloë ? Habituellement, il ne lui adressait que très peu la parole et ne semblait pas s' intéresser à ce que pouvait dire, faire ou encore ressentir la brunette. Comme quoi il est important de consommer de l' alcool avec modération.

« L' alcool semble te délier la langue ! » ajouta-t-elle en haussant un sourcil d' un air malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Dance with me ? [R.]   Ven 28 Déc - 15:21

Ce que cette fille pouvait l’irriter… Pourtant, elle n’avait guère l’air bien méchante, du moins pas plus que le Rottweiler de son oncle. Cependant, il y avait un détail – sans doute minime – qui le chiffonnait grandement et l’empêchait de bien se sentir en sa présence. A elle seule, elle suffisait à le rendre mal à l’aise et à lui faire de nouveau remarquer sa différence avec les autres. L’argent, encore l’argent… Elle semblait avoir des dollars à la place des iris et des billets en guise de boucles d’oreilles. Aaron y allait peut-être un peu fort face au jugement qu’il avait d’elle mais c’était inexplicable… Elle lui sortait par tous les trous, comme on dit. Il y avait des tas de filles superficielles à l’ISP, on pouvait en ramasser à la pelletée mais Chloë restait la seule et l’unique dont le visage ne lui revenait pas, bien qu’elle fût incontestablement charmante.

Reposant son verre sur le comptoir, le jeune homme se saisit d’une paille et la plaça dans le contenu coloré de celui-ci avant de le faire tournoyer dans le seul but d’occuper ses mains. Maintenant qu’il venait d’entamer une discussion avec elle, il se devait de trouver une occupation quelconque pour ses doigts qui mourraient d’impatience de tripoter tout et n’importe quoi sous le stress grandissant. Sans en connaître la raison, elle l’énervait et ses questions n’arrangeaient pas grand-chose à dire vrai. Depuis quand s’intéressait-il à ses amis ? Question parfaitement absurde car il ne s’y était jamais intéressé de près ou de loin. Enfin… Quoi qu’on en dise, on se penchait toujours sur le cas de nos potentiels « ennemis », même s’il ne pouvait pas la voir en peinture, elle et ses requins, il ne pouvait s’empêcher de les observer de temps à autre.


« Agréablement surprise ? Vraiment ? » Lança t’il tout en arquant un sourcil.

Mais lorsqu’elle ajouta le fameux ‘Ou peut-être pas’, Aaron s’empressa de reprendre la parole.

« Je pencherais plus pour le peut-être pas, dans ce cas là. »

Détournant son attention de la jeune femme, le jeune Anglais pivota sur son long tabouret pour poser son regard sombre sur la piste de danse où ses amis étaient censés se trouver. Or, ils avaient comme… disparus. Leur table était à présent occupée par d’autres clients et il n’y avait aucun signe de vie des quelques personnes avec qui il se trouvait plus tôt. Pendant ce temps là, Chloë lui dit que l’alcool semblait lui délier la langue. L’espace d’un instant, il ne réagit pas mais il finit par se retourner vers elle, un large sourire amusé aux lèvres.

« Insinuerais-tu que je suis ivre ? » Lui demanda t’il d’une voix faussement choquée.

Il n’en était qu’à son deuxième verre, ou peut-être était-ce le troisième… Mais quelle importance ? Il tenait encore parfaitement sur ses jambes ! La soirée ne faisait que commencer et on venait de lâchement l’abandonner. Connaissant ses amis, ils avaient probablement jugé bon de le laisser en tête à tête avec cette fille… Or, ils avaient mal vu. De plus, Chloë ne tarderait pas à être rejointe par des étudiants de l’ISP, ce qui le laisserait pour ainsi dire, sur le banc de touche et l’obligerait à regagner sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloë Richardson



Nombre de messages : 71
Age : 25
Nationalité : Latino-Américaine
Crazy for : The chocolat : )
Date d'inscription : 12/12/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Dance with me ? [R.]   Sam 29 Déc - 23:41

Le portable de la jeune Richardson vibra. Elle s' empressa de le saisir dans son sac à main griffé d' une grand marque française. C' était certainement Léa qui l' appelait pour lui dire qu' elle ne tarderait plus, ou avec un peu de chance l' avertir qu' elle était à l' entrée. Sur l' écran du cellulaire était inscrit : 1 nouveau message. Avec délicatesse, la brunette appuya sur la touche tactile de son mobile.

Citation :
C' est Léa. Ne nous attend pas. On a eu un léger contre temps. Je t' expliquerais. Bye, amuse-toi bien (l)
De manière irriter, la brunette remit son portable dans son sac. Une nouvelle fois elle s' était faite avoir. Encore une preuve que l' on ne peut se fier qu' à sois-même. Elle ne savait pas à qui elle en voulait le plus, à Léa de l' avoir lâchement faite poiroter seule au bar du Paradiso, ou à elle-même d' avoir acceptée. Léa était tout sauf fiable, et Chloë le savait très bien. Quelle idiote elle faisait ! De plus Aaron n' allait certainement pas tarder à rejoindre ses amis, chose qui fera qu' elle se retrouvera seule et l' obligera à rentrer à la résidence.
Elle porta alors son verre d' alcool jusqu' à ses lèvres glossées et siffla le contenu d' une traite. Elle sortit son paquet de cigarettes de son sac. Chloë ne fumait que part de rare occasions. La plus part du temps, c' était lorsqu' elle était stressée ou nostalgique ou durant des soirées. A cet instant, la jeune femme était exaltée par le comportement de son amie et son manque de nicotine était au plus haut.
Sous le coup de la colère, elle en avait presque oublier le pauvre Aaron qui insinuait que le fait qu' il lui adressait la parole n' était pas aussi flatteur qu' elle pourrait le penser.


« Ca a au moins le mérite d' être directe ! » répondit-elle calmement et d' une manière nullement choquée. « Je dois le prendre comment, au juste ? » dit-elle en haussant un sourcil lui tendant son paquet de cigarette « Tu en veux une ? »

A présent tout était clair. Aaron avait une dent contre la charmante Chloë. Il n' y avait plus de doute là dessus. Pour quelle raison ? Eh bien bonne question. La brunette n' était pas plus superficielle ou arrogante qu' une autre. Elle ne pensait lui avoir causé aucun tord. Ni même humilié ou autre. En même temps, elle ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas l' apprécier. Chaque personne avait ses têtes. Elle n' allait pas lui mettre le couteau sous la gorge pour l' obliger à l' aimer.

Aaron détourna quelques instants son attention de la jeune femme et pivota sur son haut tabouret pour poser son regard sur la foule. Il devait sans doute chercher ses amis qui semblaient avoir disparus. Il paraissait que les deux étudiants avaient été tous les deux lâchement abandonné.
Chloë avait insinué quelques instant plus tôt que l' alcool semblait lui délier langue. Aaron d' une manière faussement choquée lui demanda si elle prétendait qu' il était ivre.


« Je n' insinue rien. Je constate. Tu ne m' as jamais autant adresser la parole que ce soir. Même pas en cour, où tu te contente d' aligner seulement quelques mots, les rares fois où tu t' adresse à moi. » elle haussa les sourcils. « Et il me semble que nous avons été tous deux délaissés par nos adorables amis. » lança-t-elle d' une manière faussement amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dance with me ? [R.]   Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Dance with me ? [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: Amsterdam City-
Sauter vers: