AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Life's Like This You ... [ R ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ava McFarland
• While My Guitar Gently Weeps


Nombre de messages : 140
Age : 25
Nationalité : Hollandaise
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Life's Like This You ... [ R ]   Lun 24 Déc - 15:07

I'm so excited, and I just can't hide it
I'm about to lose control and I think I like it
I'm so excited, and I just can't hide it
And I know, I know, I know, I know I know I want you



Le reveil venait tout juste de s'enclancher que déjà notre petite Ava sauta de son lit. Ce samedi s'annonçait très énergique et Ava allait profiter de cette journée pour quitter cette ambiance festive qui reignait à l'ISP. Bien qu'elle s'y trouve totalement à son aise et s'entendant très bien avec un grand nombre d'étiduants, Ava venait de commencer sa cinquième et dernière année alors elle aller lâcher un peu de lest. Plutôt que de passer son Samedi à la bibliothèque de l'ISP à étudier, elle allait passer cette ravissante journée dehors, dans les rues d'Amsterdam, sa vie natale. De plus, son anniversaire était passé il y a tout juste une semaine alors il était maintenant temps de sortir le porte-feuille, tout en restant raisonnable bien entendu ...

Cela faisait maintenant un bon quart d'heure qu'Ava était plantée devant son armoire cherchant désespérement quelque chose à se mettre sur le dos. Bon d'accord sa garde-robe est bien remplis mais elle allait bien finir par trouver quelque chose qui reflète bien son humeur tout de même ! Oui, parce que notre chère Miss mcFarland s'habille souvent en fonction de son humeur ... Après deux ou trois minutes de reflexion supplémentaires, elle ferma les yeux et pointa son doigt en direction de l'armoire. En réouvrant les yeux un joli petit sourire en coin s'afficha sur son doux visage. Elle était tombée sur son fameux jean bleu clair délavé, troué au genoux droit et sous la fesse gauche. Allez savoir pourquoi, mais Ava était complètement fan de ce jean. Bref, passons. Elle attrapa un mini-short en satin noir qu'elle enfila sous son jean pour le pas avoir trop froid, passa sa grande paire de chaussettes rayée noire et rouge et qui lui remontait jusqu'un petit peu plus haut que le genoux. Voila qui est fait pour le bas de son corps. Passons maintenant à la partie supérieure au bassin ... En guise de tee-shirt, elle enfila un top noir avec un simple sloggan écrit en blanc et qui disait la chose suivante : "Je n'ai pas toujours raison, mais je n'ai jamais tord". Ses converses aux pieds, elle enfila une veste noire et un blouson tout aussi noir puis enroula sa grande écharpe autour de son joli petit coup. Et voilan notre petite Ava fin prête à prendre la route du centre d'Amsterdam ...


To make a mountain of your life is just a choice
But I never learned enough to listen to the voice that told me

Always love ... Hate will get you everytime
Always love ... Don't wait 'til the finish line


Après avoir passée une matinée bien complète et avoir dépenser une assez grosse somme d'argent, il fut temps pour Miss mcFarland de faire une petite pause. Se trouvant non loin du Don Giovanni, elle décida de s'y arrêter prendre un bon petit café avant de continuer sa route. Chargée de deux grandes poches, dans l'aquelle elle avait mit son PC Portable pour pouvoir tout de même travailler un peu, et de deux autres petits sacs, elle pénétra à l'intérieur. Elle se trouva un petit coin dans le fond de la salle qui était, comme toujours, bondée. Pas étonnant que tout Amsterdam se retrouve ici, le meilleur des cafés est fait ici alors bon ... Bref. Elle posa tout ce qu'elle avait dans les mains à côté d'elle et sortit son PC, l'alluma et ouvrit un de ces dossiers. Quelques minutes plus tard, un serveur vint prendre sa commande qui fut un simple café liégois, qui lui fut servit quelques minutes plus tard. Concentrée sur son travail, elle n'avait pas vue que quelqu'un se trouvait posté à côté d'elle. En relevant les yeux de son écran pour boire une gorgée de ce breuvage, elle remarqua la présence inattendue de ...

- Math ?! ...

Slow demands come round squeeze the hair and keep the rest up
It helps to write it down even if you then cross it out

Always love ... Hate will get you everytime
Always love ... Even when you want to fight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Galloway



Nombre de messages : 402
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Mar 25 Déc - 16:45

A tester combien de nuit d’affiler il pouvait se retenir de dormir afin de finir de travailler un de ses projets scolaire, Matthew se retrouvait avec une tronche déconfite mais toujours aussi irrésistible. Le bal ne l’avait pas épargné. Il entendait un peu tout partout les rumeurs qui allaient bon train quand à sa danse endiablée, ses regards attendrissants qu’ils s’étaient soit disant donner. C’était ce que les autres racontaient mais était ce vrai ? Aurait il put la regarder tout autrement que comme une simple connaissance, c’était certain mais il mettait cela, pour le moment, sur les rumeurs. Il n’avait pas envie de réaliser qu’il l’avait regarder différemment ce jour la et qu’i avait dut s’échapper de ses bras pour tenter de raisonner son amie Lauralee. Il l’avait vu ensuite en si bonne compagnie ensuite qu’il crut bon de s’éloigner.

Une fois devant le Don Giovanni, portant un simple jean, un tee-shirt, un manteau et une grosse écharpe tout autour de lui accompagné de son bonnet, il rentra dans ce petit lieu en se frottant les mains. A cet instant précis il aurait tout fait pour sentir la chaleur du corps de Norah tout contre le sien afin de ressentir cette plénitude qui lui manquait tant depuis…Hier.

Il secoua la tête puis retira son chapeau, bien civilisé comme il était puis partit se commander un bon Nespresso. Il n’hésita pas une seule seconde à accompagner sa commande de deux donuts ainsi que d’un morceau de pain d’épice, celui-ci en forme de cœur. C’état complètement ridicule mais le pain d’épice lui faisait penser à cette demoiselle. Il arriva avec les bras chargés au fond de la salle, son coin préférer avant d’y voir Ava, son amie depuis un petit moment déjà. C’était d’ailleurs celle-ci qui lui avait présenté Norah, savait elle qu’il avait était son « cavalier » durant le bal, impossible à savoir. Il était en train de scruter ce sur quoi elle travaillait en trifouillant ainsi les touches de son ordinateur portable et il ne put s’empêcher de sourie en voyant qu’elle bossait encore. De son petit sourie mignon, il lâcha blagueur comme à son habitude mais en essayant tout de même de paraître très sérieux :


« Non moi c’est Andrew, le jumeau de Matthew, tu le connais ? »

Il s’assit à côté d’Ava puis rigola un petit coup avant de lui tendre un de ses donuts :

« Tiens ils sont délicieux. Bon alors toujours en train de travailler à ce que je vois, tu deviens quoi depuis le temps ? »

Ava était la fille qui savait dans quel état il était quand il était triste, elle ‘lavait vu désemparé et fataliste face à la mort de son cousin et la peine qu’ils ressentaient, ils l’avaient vécut à deux, se soutenant mutuellement.
Il s'emparra de son Nespresso avant d'en boire une gorgée en éspèrant que cette boisson le tiendrait un peu plus en veille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava McFarland
• While My Guitar Gently Weeps


Nombre de messages : 140
Age : 25
Nationalité : Hollandaise
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Mer 26 Déc - 22:38

Qui aurait cru un jour qu'Ava se retrouverait nez à nez avec Matthew ici, au Don Giovanni ? Oui, bon d'accord, cela fait maintenant un bon moment qu'ils se connaissent un peu mieux mais bon tout de même. Sans compter le fait que Matthew est l'homme qu'Ava à remarquée dès le premier jour où elle a mit les pieds à l'ISP. Son fantasme en quelques sortes, mais bon ça, il faut absolument que cela reste entre nous, hein ? Surtout pas un mot ! Etant présente au bal de noël organisé à l'ISP, elle avait bien remarquée le petit jeu que ce chèr Mr. Galloway avait entamé depuis certainement un petit moment avec Norah. Cette dernière est pourtant une jeune femme adorable qu'Ava avait décidée de prendre sous son aile. Loin d'être jalouse ou quoi que ce soit, Ava perdait peu à peu espoir, mais ça, elle évitait de le montrer. Il fallait bien qu'elle réagisse un jour ou l'autre.

Sortant peu à peu de sa rêverie, notre petite McFarland se retrouva les yeux brillants de toutes flamme en train de regarder Matthew. Elle se surprit elle même et finit donc par se racla la gorge tout en détournant la tête vers son ordinateur portable. Enregistrant son travail, elle essaya de penser à tout autre chose qu'à la pensée qu'elle venait d'avoir. Se trouvant tout de même en assez mauvaise posture, elle espérait effacer ce geste en buvant une petite gorgée de son café liégois encore bien chaud. En entendant la première réponse que lui donna Matthew, elle eut un petit semblant de sourire avant de plisser légèrement les yeux.


- Hum ... Toujours aussi drôle à ce que je vois ... Tu sais faire mieux, ça me déçoit ... Répondit-elle en faisant mine de faire la tête. Bien entendue, il est clair qu'elle ne ferait pas la tête à quelqu'un pour si peu, même s'il s'agissait de son pire ennemi. Enfin bref, tout cela pour dire qu'elle ne put s'empêcher de décrocher un joli petit sourire quelques secondes plus tard. Elle se décala de quelques centimètres pour laisser un peu de place à Matthew puis referma délicatement l'écran de son ordinateur portable, le décala légèrement, puis reprit une délicieuse gorgée de son café. Après un court instant de réflexion, elle refusa poliement le donuts que lui tendait son ami. Elle n'avait pas vraiment fin et puis, les donuts, certes elle aime ça mais juste de temps en temps. La seconde partie de la phrase de Matthew déclencha chez elle un tirage de langue spontané et peu controlé à vrai dire. Ce n'était pas vraiment prévu dans le scénario, mais elle lui tira la langue, comme assez souvent ces derniers temps. Toujours enfantine ? Oui, c'est tout à fait cela.

- Et oui, je travaille moi, m'sieur, pas comme certain ... Genre le vieux sous-entendu qu'elle venait de faire. Franchement, il n'y avait pas de quoi rire, mais elle le fit quand même, un petit rire nerveux sans aucun doute mais avec une légère pointe de sadisme. Et puis, vu la tête qu'il faisait, on aurait dit qu'il venait tout juste de se réveiller alors bon, cela pouvait prêter à confusion ... "Tu deviens quoi depuis le temps ?" Cette question venait de lui arriver en pleine figure. C'est vrai que cela faisait un petit moment qu'is n'avaient pas prit le temps de se poser tranquillement et de discuter un peu, comme après la mort de son ami et cousin de Matthew. Ces petites discusions improvisées lui manquaient un peu dirons-nous. Elle avait pas mal besoin de se lâcher un peu et puis, ce serait probablement un bon moyen pour elle de mettre les choses à plat de temps en temps. Bien que cela s'averrerait sans doute difficile, mais bon, on ne peut rien dire tant que l'on a pas essayé, non ?

- Et bien, je trimballe ma carcasse dans Amsterdam de temps en temps, comme tu peux le voir ... Et puis, sinon, je dirais que je traîne ci et là, cherchant déssespérément de quoi me distraire puisque Norah reste introuvable, Aubree à disparut elle aussi et toi ... Elle ne sut pas vraiment que dire pour conclure. C'est vrai quoi, qu'esst-ce qu'elle pouvait bien encore lui reprocher ? Bon d'accord, elle n'a pas grand chose à lui reprocher, mais là, il fallait qu'elle trouve quelque chose à dire. Ne trouvant rien dans l'immédiat, elle se contenta d'un haussement d'épaules assez mollassonement accompagné d'un petit soupir peu méchant. Prenant sa tasse pour la porter à ses lèvres, elle détourna les yeux vers Matthew un instant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Galloway



Nombre de messages : 402
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Dim 30 Déc - 16:05

« Merci, c’est ma plus grande qualité…et défaut il paraît. OOOh, je peux faire quoi pour me faire pardonner ma petite Ava ?»

S’il savait être un garçon formidable, Matthew n’en restait pas moins mystérieux. C’était sûrement pour cela qu’il n’avait plus vu Ava depuis un bail, quoi que. IL se décida enfin parler de cet événement tragique qui les avait faute de mieux, rapprochés :

« Depuis ce jour je...ne sais pas, j'ai eu la fois dernière envie de te parler mais c'est toujours pour la même chose. Je me suis dit que je devais arrêter de te déranger a une telle heure. Je me suis dit que tu méritais une meilleure intention, je ne sais pas, que je t’appelle car j’avais tout simplement envie de te voir plutôt. »

Il la regarda puis rectifia immédiatement ne voulant pas se faire mal comprendre :

« ¨Pas que je ne veuille pas te voir mais ce jour la mon cousin…Enfin je ne réussissais pas a dormir et je m’en voulais de ne vouloir t’appeler que pour te raconter ma folle nuit à boire du café écœurant juste pour ne pas me replonger dans mes cauchemars, bref je parle toujours autant pour rien. » Conclut-il avec un sourire en coin tout en restant subjuguer par le naturel qu’il pouvait obtenir d’elle.

Elle refusa poliment son donuts et il comprit que ce n’était qu’avec Norah qu’il avait ce point commun pour les délicieuses pâtisseries de la ville. Lorsqu’elle se mit d’ailleurs à parler d’elle, il ne put s’empêcher de baisser légèrement la tête pour enfin lâcher d’un air pensant :

« Ouais, je l’ai vu au bal de Noël. Ca allait bien à ce moment, ne t’en fais pas pour elle, elle est sûrement débordée pour l’instant. »

Puis piquer au vif mais sur un trait d’humour, il rajouta quand à ses excuses :

« Eyyy, il faut bien que je travailles un peu, et puis tu ne m’as pas donné de nouvelles toi non plus. Bon ok, je n’ai aucune excuse valable je suis désolé mais en ce moment je suis débordé. »

Il eu un petit rire angélique quand à sa remarque et il ne put s’empêcher de boire un petit peu avant de regarder son portable se refermer entre ses mains si délicates :

« Pour votre gouverne très chère, j’ai finit mes travaux des deux prochaines semaines à venir et j’ai travaillait toute la nuit. Si tu veux j’aimerais bien t’aider aussi si tu le veux pour ton travail à rendre ! »

Il lui passa également le langue puis lui balançât un clin d’oeil pour bien lui montrer que lui aussi savait la cherchait.

[Désolé pour ce post riquiqui]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava McFarland
• While My Guitar Gently Weeps


Nombre de messages : 140
Age : 25
Nationalité : Hollandaise
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Dim 30 Déc - 21:20

Se faire pardonner ? Il ne manquait plus que cela. Voila maintenant que Matthew veut se faire pardonner. Non mais sérieusement, comme si Ava allait mal prendre sa blague. Bon, certes elle a un sens de l'humour peu développé mais il ne faut pas pousser non plus. Et puis, ce n'est pas Monsieur Tout-Le-Monde qu'elle a à ses côté, mais bien Matthew Galloway. En fait, en y réfléchissant bien, Ava n'a pas l'habitude de prendre tout ce qu'on lui dit au premier degré quand même ... Quoique, peut-être que si ... Enfin bref. Histoire de continuer dans le délire qu’ils venaient de se créer, Ava haussa un sourcil puis se gratta l'arrière de la tête comme si elle était en pleine réflexion. Quelques instants plus tard, notre petite brunette adorée reposa sa main sur la table puis, d'un regard malicieux et mystérieux à la fois, fit comme si elle venait de trouver une idée complètement farfelue à lui faire faire ...

- Pour te faire pardonner ... Tu pourrais ... Hum ... Je ne sais pas encore quelle sera ta punition, mais ne t'inquiète pas, je finirai bien par trouver quelque chose ... Elle ajouta à cette phrase un petit sourire diabolique puis pencha instinctivement la tête sur le côté. Qui a bien pu dire qu'elle avait une âme de sadique ? La question ne devrait même pas se poser. Enfin bref. Tout en buvant une nouvelle gorgée de son café liégeois, elle écouta avec attention ce que Matthew avait à lui dire. Comme la plupart de leurs conversations, celle-ci débuta à nouveau sur le sujet qui les avait rapprochés. En l'écoutant, Ava eut une légère envie de l'étriper. Non pas parce qu'il la soulant, non, parce qu'elle lui avait répétée une bonne centaine de fois que ça ne la dérangeait pas qu'il l'appelle à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Depuis ce jour, Ava et Matthew se soutiennent mutuellement et si elle doit quelque chose à quelqu'un, c'est bien à Matthew. Lorsqu'elle avait besoin de lui, il était là, et inversement. Elle l'arrêta mais il reprit comme si il avait sentit en elle une sorte d'incompréhension. Elle le laissa donc terminer ce qu'il avait à dire avant de lui répondre en toute sincérité.

- Arrête avec ça s'il te plaît. Tu sais très bien que si tu as besoin de parler de ça tu peux m'appeler, même si ce n'est que pour ça. J'vois pas pourquoi tu as besoin de t'en vouloir. Tu n'es pas un sujet de distraction pour moi. On vit la même chose en quelques sortes alors je peux très bien comprendre que tu es envie de parler de ta nuit plutôt que de retrouver dans un cauchemar qui te pourrira ta nuit. Elle passa nerveusement sa main droite dans ses cheveux avant de la reposer sur ses genoux. Ava a pour habitude de beaucoup parler avec les mains, c'est pourquoi, elle savait que sa main reposée sur ses genoux n'allait pas y rester bien longtemps. D'ailleurs, elle posa une main amicale sur l'épaule de Matthew avant de reprendre ...

- Et puis au moins, moi ça me permettra encore une fois d'aider quelqu'un plutôt que de faire des nuits blanches à répétition. Ne va pas croire que je me sers de toi comme berceuse hein. C'est comme si je vivais à travers toi Matthew ... Je ressens tout ce que tu ressens ... Oui, bon d'accord, cela pourrait paraître complètement absurde, mais c'était pourtant vrai. Ou du moins par rapport à cette histoire. Après, c'est ça vie, il fait ce qu'il veut avec et ressens ce qu'il a envie de ressentir. Alors comme ça Norah est débordée et lui aussi. Comme c'est bizarre ... Quelque chose se passe entre ces deux là, c'est obligé. Malheureusement, bien qu'Ava soit une petite Sherlock Holmes en herbe, elle n'avait pas vraiment la tête à chercher des informations. Et voila que maintenant il se mettait à lui reprocher de ne pas avoir donnée de nouvelles. Il ne manquait plus que ça. Elle sourit en coin tout en secouant la tête, l'air désespérée.

Waouh ! Je vous félicite Mister Galloway. Je me disais aussi que ta tête de déterré avait un rapport quelconque avec une nuit sans sommeil ... Ajouta-t-elle avec un petit sourire légèrement sadique. Tu sais quoi, si jamais j'ai besoin d'aide, tu n'es certainement pas la première personne à qui je demanderai. Ceci dit, il est peut-être bien probable que j'ai besoin d'aide un jour ou l'autre ... Acheva-t-elle avec une petite grimace. Il est vrai que ce fichu devoir à rendre lui prenait la plupart de son temps libre, dont sa pause café de ce samedi. Enfin bref. Matthew venait, une fois de plus, de lui prouver qu'il savait très bien comment la chercher et, avec ces conneries, il n'allait pas tarder à la trouver ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Galloway



Nombre de messages : 402
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Mer 2 Jan - 23:27

« J’aurais du me taire encore une fois »

Râlât-il avec bonne humeur lorsqu’elle cherchait quelle punition elle pourrait bien lui attribué. Il plongea ses yeux dans les siens avant de demander, amusé :

« Ok il faut que tu saches debord que ma punition ne doit contenir en aucun cas un avantage physique, je donne de ma personne mais pas comme ça. » Il ne put s’empêcher de rigoler lui-même face à sa connerie. Il imaginer bien Ava lui demander de le masser ou de l’embrasser mais fort heureusement elle était loin de désirer ce genre de choses, quoi que…

Le sujet retomba finalement sur le décès et leur moyens d’encaisser la disparition d’un même être cher.
Il ne voyait pas trop où elle voulait en venir. Vivre à travers lui ? Cette discussion lui faisait penser à son cousin, vraiment trop penser à lui alors il décida comme toujours de relever une de ses phrases avec un grand sourire : « Mais si je suis sûr que je suis ta berceuse préférée. » Mais ces derniers mots lui pesèrent lourd sur le cœur. Il savait que ça avait était dur pur elle également la mort de son ami, seulement il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il n’avait pas le droit de souffrir, en dépit de tout, il voulait garder la tête haute et faire en sorte que ceux qui connaissaient son cousin en fasse de même. La réveiller en pleine nuit que pour ces états d’âmes était à son avis malpolie lorsque ces cauchemars l’obséder une nuit sur deux et qu’elle pouvait peut être dormir paisiblement.


« Je crois comprendre ouais…on dirait surtout que je ne suis pas le seul à faire des nuits blanches. Mais même si je t’adore, je n’aurais pas le culot de t’appeller tous les soirs, une princesse comme toi doit bien se reposer de temps en temps quand même ! » Il lui fit un clin d’oeil et respira un grand coup, regardant le monde autour d’eux.

Face à sa nouvelle réflexion sur sa tête de mort vivant, il resta bouche bée, à moitié gêné qu’elle puisse imaginer qu’il avait passer une nuit mouvementée avec une femme et amusée face a ce petit sourire sadique qu’elle lui offrait.


« Nooon, je suis très raisonnable comme garçon, jamais de câlin lorsque j’ai trop de travail. Bon en même temps je n’ai personne, ça peut également aider tu crois ? » Demanda il avec une moue d’enfant tout à fait hilarante. Bien évidemment sans copine, il était pas près d’avoir un câlin pour profiter de la vie etc de sentir sa chérie dans ses bras.

Il menaça Ava en faisant des mouvements des mains en la désignant, alors qu’il tenait dans cette même main un donuts, qui d’ailleurs ne lui donnait pas un air convaincant.


« Je ne serais pas la première personne ? Mais attends, tu rigoles j’espères, je suis le meilleur travailleur de cet établissement ? Avoues tu craques pour quelqu’un d’autre. Tu me déçois, moi qui pensais que tu ferais appel à moi si tu avais un problème de devoirs. »

Il secoua la tête négativement puis croqua dans son donuts en arborant un faux air dépité. Il plongea son verre à ses lèvres afin d’y boire son contenu puis sourit à son amie avec un sourire en coin :

« D’accord je peut t’aider si tu veux, mais debord je veux que tu me dises que je suis le meilleur ! xD »

Il n’avait rien d’avoir un égo surdimensionné et était très humble mais ce qu’il adorait par-dessus tout, c’est de taquiner ses amis et de le faire rire, rien de mieux qu’un peu d’humour pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava McFarland
• While My Guitar Gently Weeps


Nombre de messages : 140
Age : 25
Nationalité : Hollandaise
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Jeu 3 Jan - 0:52

"J’aurais du me taire encore une fois". Cette phrase que venait de prononcer Matthew la fit sourire. Oui, il aurait mieux fait de se taire, quoique, ce n'était pas tout à fait sûr. Au fond, elle savait très bien qu'elle ne lui ferait rien faire parce qu'elle n'en était tout simplement pas capable. Il plongea ses yeux dans les siens, ce qui la fit perdre totalement le sens de la réalité. Puis il lui sortit une phrase qui la déboussola et la fit rire. Enfin, elle n'éclata pas de rire, non, ce fut un rire doux et bref. Elle sait rigoler "proprement". les éclats de rire, elle les réserve pour Aubree Daniels, sa meilleure amie. Bref, Aubree n'a rien à faire dans cette histoire pour le moment. Elle se passa la main dans les cheveux, comme à son habitude, avant de lui répondre la chose suivante.

- Nan, nan, nan. Tu verras bien à quoi tu auras le droit. J'te rappelle quand même que c'est moi qui choisi. C'est qu'en plus, monsieur voudrait ne pas se dépenser. Et bien on va voir ce qu'on va voir. Enfin, peut-être. Oh et puis zut ! j'abandonne. J'ai pas envie de te punir aujourd'hui. Déclara-t-elle quelques instants plus tard, tout en tapotant sur la table. Non, vraiment, elle n'avait pas envie de se casser la tête à chercher quelque chose à lui faire faire. Enfin, pas aujourd'hui, plus tard peut-être mais vraiment pas maintenant. Comme d'habitude, leur conversation retombait sur ce sujet facheux mais, comme d'habitude, Ava prenait le temps de bien lui faire comprendre que s'il avait besoin de quoi que ce soit il n'avait qu'à venir la voir ou lui passer un coup de fil. Après tout cela n'avait rien de bien compliqué, et puis, ça lui ferait un peu de bien de se débarrasser de tout ce qui le tracasse. Enfin ça, ce n'est que son propre avis. A sa reflexion elle ne sut pas vraiment quoi répondre. Et puis, son clin d'oeil de fin ne lui inspira pas grande réponse. Elle haussa les épaules avant de reprendre à nouveau une gorgée de sa boissson.

- Ouai, enfin tu sais très bien ce que je vais te dire ... Elle arqua un sourcil tout en faisant une moue limite enfantine. La réflexion qui suivit la fit sourire. La tête qu'il faisait en même temps y était aussi pour quelque chose. Elle n'avait fait aucun sous entendu mais puisqu'il insistait. Ava, certes avait tendance à un peu trop abuser niveau sous-entendus, mais elle restait tout de même raisonnable, et puis, ce n'est pas pour rien qu'elle garde toujours sa réputation de grande bosseuse discrète et sans défense. Pour elle, ce n'est qu'une simple carapace, mais ça, peu de gens le savent ...

- Ah mais je n'ai rien dis moi m'sieur. C'est toi qui vois des sous-entendus dans tout ce que je dis. En même temps, si t'as personne c'est ton problème, j'y suis pour rien moi ! Elle leva les mains jusqu'à sa petite tête brune comme pour dire qu'lle était tout à fait innocente. A secouer son donuts comme ça devant elle, cela lui donnait faim et s'il continuait à l'agiter ainsi, elle allait le lui manger vite fait bien fait.

- Toi ?! Le meilleur travailleur de cet établissement ?! Tu rigole j'espère ! Il faut vraiment que t'arrête les donuts toi. Sur ce, elle lui tira un petit bout sur son donuts dans lequel elle croqua rapidement. Elle faillit d'ailleurs s'étouffer en entendant la suite. Après avoir reprit son soufle, elle le regarda du coin de l'oeil. Il cherchait vraiment les ennuis celui-là. Et bien il n'allait pas tarder à les trouver si ça continuait comme ça.

- Alors là, tu peux toujours courrir pour entendre cette phrase sortir de ma bouche ! Lança-t-elle sur un ton presque indignée. Non mais sérieusement, elle savait qu'il rigolait et d'ailleurs, elle ne tarda pas à perdre cette sévérité qui se faisait bien trop présent sur son visage.


Excuse moi, c'est pas terrible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Galloway



Nombre de messages : 402
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Sam 12 Jan - 22:49

Ava était l’une de ces femmes que l’on regardait sans s’apercevoir de la beauté intérieur qui les caractérisé. Matthew lui, l’avait de suite remarquer. Etant l’un de ces garçons qui s’attachait qu’au véritable valeurs d’une personne. Rien de superficiel. Il arrivait à connaître son petit coté taquin qu’elle possédait sans que les autres le devinent forcément. Son caractère était intéressant à décortiquer d’où le regard qu’il posa sur elle.

« D’accord madame la chef. »

Il ne s’attendait cette fois ci pas à un changement d’avis de sa part, pensant qu’elle lui infligerait une punition bénéfique et appréciable aux yeux de la tortionnaire. Il sourit délicatement en adoptant un petit rire attendrit, il ne rigolait pas d’elle, mais était plus amusée qu’elle ne puisse supporter l’idée de le malmener.

« Tu n’étais pas obligée de préciser que tu me laissais le champ libre que pour aujourd’hui Tu peux me demander ce que tu veux alors et je le ferais pour te remercier. » lançât il sincèrement avec un sourire agréable qu’il ne lançait pas pour la séduire. Ce n’était pas des paroles en l’air, il voulait la remerciait et était heureux d’avoir une amie comme elle.

Il but une gorgée de son donuts’ avant de regarder intensément Ava, cette belle brunette qu’il connaissait depuis maintenant un bail.


« Mmmh, non justement je ne sais pas ce que u vas me dire xD. »

Il ne put s’empêcher de rire face à la tête que son amie faisait.

« Même pas vrai, c’est toi qui sous entends que je passe de folles nuit avec des déesses. » lançât il ébahit par une telle vision, bien sur il entrer dans son jeu, n’ayant aucune envie de passer ce genre de nuit.

« Oui j’avoues que tu n’y est pour rien, quoi que si les filles me voient avec toi assez souvent, elles peuvent s’imaginer des choses et ne rien oser tenter avec moi. » Il venait d’ouvrir la bouche comme s’il venait de trouver les réponses à ses questions. Il ne put s’empêcher d’exploser de rire face à leurs pitreries.

Il haussa les épaules puis voulut croquer à nouveau dans son donuts mais lorsque ses lèvres e rapprochèrent de celui-ci, Ava se plongea dessus et en croqua un morceau. Il resta la sans savoir quoi faire. Il lui fallut quelque secondes avant de sourire.


« Les donuts sont ma drogue. » commença t-il avant de croquer à nouveau dedans et de porter le donuts à la bouche d’Ava comme un petit garçon partageant sa glace avec son amoureuse.

« Manges tu verras ça te rendra plus gentil avec ton ami adoré qui va même t’aider pour tes cours ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava McFarland
• While My Guitar Gently Weeps


Nombre de messages : 140
Age : 25
Nationalité : Hollandaise
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Dim 3 Fév - 0:44

Last year's wishes Are this year's apologies
Every last time I come home I take my last chance
To burn a bridge or two I only keep myself this sick in the head
Cause I know how the words get you



Tout en portant la tasse à ses lèvres délicates et légèrement pulpeuses, Ava rouvrit d'une main son ordinateur portable. Après tout, puisque Matthew lui proposait gentiment son aide. La jolie brune l'alluma tranquillement puis posa machinalement son regard dans le fond de sa tasse maintenant vide. En y réfléchissant bien, Ava pouvait être complètement ailleurs que cela ne serait pas si étonnant. Rêveuse à ses heures perdues, notre petite McFarland se retrouvait parfois perdue au fin fond de ses pensées, sans savoir vraiment comment elle avait atterrie dans ces endroits quelques fois sombres et d'autres tellement colorés. A cet instant présent, l'endroit qu'elle visualisait dans le simple fond de sa tasse était assez coloré, avec quelques pointes de grisaille, mais rien de bin méchant ... Un seul moyen pour sortir de sa rêverie, repenser quelques instant au passé pour revenir encore plus forte et avoir les pieds mieux ancrés sur Terre ...

We're the new face of failure
Prettier and younger but not any better off
Bullet proof loneliness
At best, at best


___* Quelques Mois Plus Tôt > AMSTERDAM CITY - AMSTEL RIVER - DON GIOVANNI *___


- AVAAAAA !
- .....
- McFARLAAAAND !
- ....
- Bon Ava, Pourquoi tu ne m’réponds pas ?
- Parce que t'es pas obligé de me crier dans les oreilles alors que je suis justes à dix mètres de toi ...
- Ah ! Ben t'es là ! Je t'avais pas vue, excuse moi ...
- Mouai ... Je n'sais pas vraiment si j'vais avoir envie de rester avec toi, maintenant que tout le Don Giovanni est au courant que je m'appelle Ava McFarland ... Et que tu viens de te ridiculiser devant ... Beaucoup de monde ...
Non, il ne faut pas lui en vouloir. Matthew est quelqu'un de très ... incroyable. En y réfléchissant bien, c'est à se demander lequel des deux finirait par éclater de rire dans les minutes qui suivent. Comme toujours, ce fut Ava puisqu'elle a du mal à éviter de rire lorsqu'il est à ses côtés. Et puis, il faut avouer que dans le genre idiot mais pas trop, personne ne peu le battre, même pas Minotti ( ). Ava finit donc par craquer et se mit à rire, ce qui entraîna le rire de son ami. A les voir tous les deux comme ça, on pourrait penser qu'ils se connaissaient depuis leur plus tendre enfance. Seulement voila, leur rencontre était pourtant toute nouvelle, enfin de six à huit mois dirons-nous. C'est assez fascinant de voir que leur relation s'est tout de suite enflammée jusqu'à ce qu'ils finissent par rigoler à leur propres conneries, alors qu'ils ne se connaissent que peu. Après tout, ce n'est pas pour déplaire à la jeune femme qui, depuis sa première année passée à l'ISP, l'avait remarqué mais préférait restée dans son coin à le regarder évoluer, comprendre ses faits et gestes, sans rien dire, se faisant la plus discrète possible. Après ce fou rire, Matthew vint prendre place à ses côtés puis ils passèrent un bon moment à discuter de tout et de rien.

Me and you
Setting in a honeymoon
If I woke up next to you
If I woke up next to you


___* Aujourd'hui > AMSTERDAM CITY - AMSTEL RIVER - DON GIOVANNI *___


C'est fou tout ce qu'on peu voir dans un fond de tasse de café. Une fois cette partie de sa vie revue, Ava sortit progressivement de ses pensées. Bizarrement, elle fit impassse sur les premières réponse de Matthew, sans même savoir pourquoi aucun son ne sortait de sa bouche. « Mmmh, non justement je ne sais pas ce que u vas me dire xD. » Cette remarqua lui monta à la tête comme l'effet d'un aspirine. Elle haussa les épaules et dans un petit soupir, le son de sa voix revint d'un seul coup. - C'est pas grave, laisse tomber.

Matthew ne tarda pas à rire, comme à son habitude, face à leur pitreries. Il es vrai que de les voir parler ainsi était assez hillarant, ou peut-être pas. Cela dépend du point de vu que l'on choisit d'adopter. - Comment ça c'est moi qui sous-entend ce genre de choses ?! Mais tu t'es regardé avant de parler ?! Lança-t-elle sur un ton ironique. - Ah, c'est donc de ma faute. Ne t'inquiètes pas pour ça, je vais arranger ce problème dès que nous serons de retour à l'ISP. Ca te va si je passe une annonce publique en disant que tu es tout à fait libre et non sous mon emprise ? Bien évidement, Ava aurait voulut lancer cette phrase dans un tout autre contexte, seulement voila, elle sait pertinement qu'entre elle et lui, rien ne se passera. Elle décida donc de prendre la chose avec ironie, avant de finir par eclater de rire, suivant Matthew dans son délire.

- Je confirme, il faut vraiment que tu arrêtes les donuts. Ajouta-t-elle tout en croquant à nouveau dans le douts que lui tendait Matthew. Bien entendu, ce petit jeu allait durer encore longtemps. Aussi longtemps qu'ils arriveraient à trouver des arguments pour se taquiner encore un peu plus chaques minutes. - Ami adoré ? on verra ça plus tard. Par contre pour les cours ...

Me and you
Setting in a honeymoon
If I woke up next to you
If I woke up next to you



[ j'suis vraiment désolée du retard Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Life's Like This You ... [ R ]   Aujourd'hui à 11:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Life's Like This You ... [ R ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» passage au long life?
» Life is life
» A Day in a life of Ken Roczen
» One life, live it!
» Life cycle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: Amsterdam City-
Sauter vers: