AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The river sings the endlessness [pv: Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The river sings the endlessness [pv: Ethan]   Sam 29 Déc - 22:44

08:06, AM. Cela faisait quelques heures que la ville d'Amsterdam avait commencé à s'éveiller. Les lumières des appartements s'étaient successivement allumées derrière leur fenêtre, dans la froide nuit d'hiver qui perdurait de plus en plus tard le matin en cette période de l'année. Derrière les rideaux translucides nappés d'or, de sombres fantômes avaient commencé leur journée en se préparant un petit déjeuner, en procédent à une toilette matinale ou en regardant simplement par la fenêtre, un verre d'eau à la main, avant de commencer une longue grasse-matinée. Petit à petit, l'activité était revenue le long des canaux de l'Amstel River. La nuit perdurait jusque tard le matin en cette periode de l'hiver, et ce fut sous la lumière d'ambre des révèrbères que quelques habitants quittant leur immeuble étaient partis travailler, que les commercants avaient ouvert un à un leur boutique ou restaurant, et que quelques bateaux légers avaient flaner sur l'eau en faisant de longues rides luisantes dans les reflets des monuments... Puis lentement, imperceptiblement, le jour s'était levé, et une douce lumière fraîche avait remplacé les glaciales ténèbres de la nuit. Alors que les révèrbères qui longaient l'un des canaux de l'Amstel River s'étaient éteints, une petite silhouette frêle était apparue et s'était assise sur un banc isolé, au bord de l'eau...
08:07, AM. Cela faisait quelques heures que cette petite silhouette frêle n'avait pas bouger. Elle semblait si petite et si insignifiante qu'un simple coup de vent aurait pu l'emporter. Recroquevillée sur elle-même, un gobelet de thé fumant entre ses gants, cette gamine était restée parfaitement immobile si longtemps qu'elle semblait s'être fondue au paysage. Les passants ne la voyait plus, les quelques mouettes qui hantaient les canaux n'en était plus éffrayées. En fait, elle semblait être loin, très très loin, comme dans un autre monde. Le bas de son visage était profondément enfouis dans une sombre écharpe pourpre, et son front était dissimulé sous le pan d'un vieux chapeau. Ses yeux, indéfinissablement profonds et percants, étaient la seule partie visible d'elle-même non cachée par un membre, un textile ou un objet...
Et ces yeux noirs étaient fixés sur l'eau avec un air mysterieux. Ils semblaient avoir conscience de chaque courants, de chaque vaguelettes, de chaque rides qui prenaient forme dans ces canaux. Ils étaient avertis de toute la vie qui tournait autour de ce point d'eau, de chaque êtres qui y était relié, ici ou ailleurs. Et son esprit partait avec le courant, loin, très loin vers l'ouest, vers le port, vers la mer.
08:08, AM. C'était l'heure qu'affichait la montre de Blue Smolett lorsqu'elle la regarda. C'était l'heure de faire un voeu. Et replongeant son regard dans les abîmes de son esprit, Blue souhaita être emportée avec cette eau vers l'océan, vers les terres lointaines qu'elle avait déjà vu, là où le soleil se levait sur de vertes plaines à perte de vue pour se coucher sur des montagnes rouges de sang... Avant de revenir subitement à Amsterdam, aux Pays Bas, sur un banc proche des quais de l'Amstel River, et de tourner un regard souriant vers un jeune homme qui s'était approché...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The river sings the endlessness [pv: Ethan]   Dim 30 Déc - 4:34

C'était étrange de voir comment deux personnes pouvaient être amenées à se rencontrer. Pourtant, Ethan savait bien qu'il y avait très peu de chances pour qu'il rencontre des gens nouveaux qu'il ne connaissait pas. Pas qu'il n'aimait pas rencontrer les gens, non, aucunement, mais c'était surtout le fait qu'il avait déjà des tas d'amis et d'ennemis à rencontrer et qu'il était souvent avec ces mêmes gens. Dans ce temps là, c'était assez compliqué de rencontrer du nouveau monde... Mais cela lui plaisait. Étant sociable de nature, Ethan n'était pas du genre à fuir les rencontres, il aimait cela.

N'étant pas un homme aimant rester au lit toute la journée durant, Ethan s'était levé tôt afin de se préparer pour sa journée. Bon, il devait avouer que ce n'était pas l'heure habituelle à laquelle il se levait. 7h00. " Merde!" s'écria-t-il dans sa chambre en posant le regard sur son petit cadran. Il ne se levait jamais aussi tôt et ce serait difficile de passer toute la journée s'il avait si peu dormi... Mais bon, pas de chance, il était tout à fait réveillé. Tant pis! Il se leva et prit une bonne douche avant de se dire qu'une petite promenade matinale lui ferait le plus grand bien. Il quitta sa chambre de l'ISP en jeans et en coton ouaté par dessus lequel il enfila un manteau assez chaud pour ne pas geler. Ethan n'était pas du genre à avoir bien froid, ais valait tout de même mieux prévenir que guérir. Au pire du pire, il pouvait toujours enlever son manteau s'il se décidait à aller prendre un café quelque part... Mais il doutait bien de cette possibilité puisqu'il préférait de loin rester au grand air.

En posant les pieds dehors, il dut admettre qu'il faisait tout de même assez froid. Une chance qu'il s'était bien préparé...! Glissant une tuque sur sa tête afin de ne pas se geler les oreilles, il glissa ses mains dans ses poches et décida d'aller voir ces fameux canaux. Il vivait ici depuis quatre ans, mais jamais encore il n'avait prit le temps de passer par là simplement pour les regarder et apprécier la beauté de l'endroit. Bon, il passait bien par là de temps en temps, mais c'était toujours à la va-vite et il remarquait à peine le paysage, ce qui, ma foi, était dommage vu la magnificience de celui-ci... Ethan exécuta quelques pas de danse afin de se réchauffer quelque peu et cela fonctionna quand même assez bien. Les passants tout aussi matinaux que lui le regardaient assez bizarrement, mais Ethan leur envoyait un sourire en leur souhaitant " Bon matin!", ce qui ne manquait pas de les faire sourire. Tant mieux, les gens, de nos jours, étaient tellement impolis et gardaient constamment leur nez sur leurs petits problèmes personnels, sans se rendre compte de tout ce qui se passait autour d'eux.

Il remarqua qu'une silhouette parée d'un chapeau était assise non loin de là et que celle-ci semblait être une femme. La chance lui souriait peut-être enfin! À force de croiser des vieux chnoques qui refusaient de lui adresser ne serait-ce qu'un sourire, Ethan se dit qu'il aimerait bien avoir une vraie conversation avec une femme digne de ce nom! Ses mains étant réchauffées, il les sortit de ses poches et s'avança vers la jeune femme en se disant qu'elle semblait perdue dans ses pensées. Il ignorait à quoi elle pensait ainsi, mais elle était ailleurs... Il attendit donc et s'assit même sans aucune gêne sur le banc à ses côtés. Bah quoi, si la place était prise, elle n'aurait qu'à lui dire! La vie était trop courte pour se permettre d'attendre après les autres. Telle était la réponse qu'il se donnait à toutes les imbécilités ou tous les gestes qu'il faisait sans vraiment y penser.

Lorsqu'elle se retourna vers lui, un sourire au visage, Ethan lui renvoya son sourire et pencha légèremet la tête de côté en disant : " Bon matin!" Il se dit qu'il valait mieux ne pas niaiser avec les présentations alors il enchaîna. " Je suis Ethan, Ethan Thewlis."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The river sings the endlessness [pv: Ethan]   Lun 31 Déc - 20:13

Les yeux noirs de la jeune fille le fixaient sans sciller. Au plissement qui formait de petites rides aux coins de ses pupilles, il était évident qu'elle était en train de sourire, même si la majeure partie de son visage restait à l'abri de son écharpe...

_Bon matin!

_Bonjour... vint une voix chaleureuse étouffée par le coton.

" Je suis Ethan, Ethan Thewlis."

Les deux perles noires scillèrent un instant, puis cette même voix éffacée se fit de nouveau entendre...

_Moi c'est Elizabeth Smolett. Mais tu serais gentil de m'appeler Blue...

Ses yeux souriants ne le quittait toujours pas. Il semblait qu'il percait à jour la moindre parcelle de votre âme, mais étrangement, cela n'en était pas gênant.
Pour les passants, le contraste que ces deux jeunes gens formaient sur ce banc était des plus amusants, mais rien ne semblait pouvoir arrêter ces hommes et femmes d'affaire dans la course éffrenée de leur vie surmenée. Du coin de l'oeil, il leur était donné de voir à droite, un jeune homme aux allures de mauvais garçon, à gauche, une minuscule silhouette recroquevillée qui avait ramené ses genoux devant elle. Lui avait une carrure qui vous dissuadait de la moindre insolence à son égard, de larges épaules sous un manteau qu'il ne semblait pas habitué à porter, et ses jambes étendues devant lui témoignaient de sa taille imposante. Elle semblait aussi maigre que petite, bien que son pantalon large et son manteau de fourrure rêche camouflait un peu sa frêle corpulence. C'était une fille miniature, dont le haut du chapeau atteignait juste le menton de son voisin, et dont les petits pieds reposaient sereinement sur le bois du banc sans avoir à se battre contre le reste de son corps pour avoir de la place. Et il aurait été ce genre de garçon à demander l'heure à ce genre de fille. Mais pourtant ils se regardaient l'un l'autre silencieusement, parfaitement détendus, des volutes de buée s'échappant de leur lèvres et s'élevant dans l'air frois du matin.


_Je connais ton nom, Ethan Thewlis... dit alors Blue en brisant le silence. Mais je ne me souviens plus d'où...

Ses prunelles noires s'étaient reportées sur l'eau miroitante, son regard s'approfondissant au fur et à mesure qu'il replongeait dans sa mémoire. Une main gantée de laine pourpre sortit de la poche de la jeune fille et dégagea son visage de son écharpe. Sa peau était effroyablement pale, et l'était d'autant plus que la lumière du matin grissaillait les alentours. Blue porta son goblet fumant à ses lèvres incolores et bu une gorgée de thé avant de sourire à nouveau son éphemère voisin.

_Tu es d'ici, Ethan?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The river sings the endlessness [pv: Ethan]   Jeu 3 Jan - 20:42

Lorsque la jeune femme se présenta, Ethan éprouva une sorte de sympathie à son égard. Elle ne semblait pas méchante, au contraire... Elle semblait quelque peu perdue, mais Ethan se fichait bien des " Semblants" et des "laisser parraître que"... Ça ne changeait rien au fait qu'elle semblait gentille donc il n'y aurait certainement aucun problème avec elle. Elizabeth... Étrange qu'elle refuse de se faire appeler par son vrai prénom car il était bien joli pourtant... Ethan avait toujours aimé ce prénom; toutes les femmes, ou la plupart d'entre elles, qui venaient du temps de l'Antiquité ou même du Moyen-Âge le portaient et Ethan était un fanatique de l'époque médiévale. Blue... Prénom plutôt étrange, mais qui avait sa beauté aussi... Ethan hocha donc la tête doucement afin de signifier qu'il avait comprit.

" Tu es en quelle année, Blue?" demanda-t-il en tournant le regard vers la jeune femme toute emmitouflée dans son manteau et son écharpe. Elle semblait plus jeune que lui, mais les apparences étaient trompeuses parfois... Tout le monde n'était pas aussi aguicheux que les femmes de vingt ans, malgré le fait qu'elles soient plus âgées parfois... Elle ressemblait à une petite fille ainsi vêtue et le fait qu'elle soit toute repliée sur elle lui donnait l'air plus petite qu'elle ne l'était réellement, bien qu'elle ne soit pas si grande quand même... Ethan appréciait son état d'esprit, contrairement aux femmes qui, à la minute où il se serait approché d'elles, se seraient mises à le draguer et à se frotter à lui... Ethan aimait draguer le premier alors... N'empêche qu'avec Blue, il ne se sentait pas dans l'obligation de montrer qui était le plus fort et le plus charmeur. Non...

Lorsque Blue dit qu'elle le connaissait, Ethan fronça les sourcils, vraiment surprit. On connaissait les noms des personnalités, des gens riches qui vivaient ici et dont les prénoms et surtout, les noms de famille, étaient connus de toute la population. Mais le nom de famille d'Ethan n'était pas dans ceux que l'on pouvait affirmer de courants ou de riches... C'était un nom comme les autres, venant d'une petite famille pauvre d'Amérique du nord et dont le père rentrait saoul à tous les jours. C'était ainsi. Se demandant où la jeune fille aurait pu entendre son prénom, Ethan se mit à penser et il sembla cliquer tout d'un coup.

" Ah! Il me semble que je t'ai déjà vu à l'ISP... Ce serait possible que tu ais entendu mon nom à l'intercom puisque je reçois souvent des mentions d'honneur du directeur..." fi-il avec un air de " Je mens et je m'en fiche." Ethan se mit à rire et ajouta : " Bien sur que non, je blaguais... Mais je vais chez le directeur de temps en temps pour cause de mauvaise conduite..." affirma-t-il, un peu moins fier que s'il avait réellement obtenu des mentions d'honneur. Bon, disons qu'Ethan était du genre à s'y rendre parce qu'il oubliait supposément de s'habiller avec l'uniforme de l'école, tentant de le ménager, ne voulant pas en demander un nouveau à sa famille d'accueil... Les enseignants ne comprenaient pas cela et préféraient cent fois mieux qu'il disparaisse de leurs salles de cours... Personne ne l'aimait dans le corps enseignant, mais Ethan ne faisait rien pour se faire mettre dehors de l'école donc il n'y avait pas de problèmes...!

Lorsque Blue lui demanda s'il était d'ici, Ethan secoua la tête tout en disant: " Non. Je viens des États-Unis." Il n'était pas si fier de venir de l'Amérique car il ne venait pas de New-York ou de Los Angeles, mais bien d'une petite ville paumée où les gens avaient à peine de quoi se payer à manger...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The river sings the endlessness [pv: Ethan]   Aujourd'hui à 23:23

Revenir en haut Aller en bas
 
The river sings the endlessness [pv: Ethan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canne feeder river serie one [Que pensez vous de cette canne ?]
» La pêche au surf dériver
» river predators
» 29, 30 et 31 juillet 2011 32eme golden river int. meeting
» nouveau au forum carp river

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: