AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On s'y fera... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: On s'y fera... [Libre]   Jeu 3 Jan - 15:53

"Non, Ava tu ne peux pas faire ça ! Pense à ce qu'il s'est passé la semaine dernière", réfuta Aubree Daniels.
Elle remua son thé en remuant la petite cuiller en argent avant de poursuivre :

"Et s'il apprend ce que tu veux faire ? Je suis sûre qu'il ne le prendra pas de la meilleure façon qui soit...

Aubree avala une petite gorgée de sa boisson brûlante avant de terminer sa conversation téléphonique. Elle venait de parler à Ava McFarland, sa meilleure amie, qui envisageait plusieurs petites choses et elle se devait bien de la conseiller.
Son regard tomba sur sa tasse, elle vit un mince reflet d'elle-même dans l'eau chaude mais celui-ci se dissipa aussitôt lorsqu'elle continua de remuer le simple liquide avec la cuiller. Il fallait dire qu'elle s'ennuyait ce jour-là. Elle n'avait pas cours de la journée et il n'était que 10h du matin. Cela faisait désormais une heure qu'elle se trouvait dans ce café et elle en était à son second thé... Inutile de préciser que le thé donne envie d'aller aux toilettes... Voilà ce qu'étaient les occupations de miss Daniels ce jour-là. Bien sûr, elle avait emmené un livre avec elle mais elle n'était pas d'humeur à se plonger dans de la lecture. Non. Elle avait envie d'autre chose... Et cette autre chose lui semblait inaccessible. Il ne s'agissait pas d'un chocolat chaud, il lui suffisait d'héler un serveur pour qu'il prenne sa commande ; ce n'était pas non plus un jean hors de prix puisqu'elle avait les moyens de se le payer. Non il s'agissait de l'Amour, oui avec un grand A. Celui que l'on ne peut acheter, celui qui n'a pas de prix. Grande romantique dans l'âme, Aubree avait été déçue une fois, elle croyait en ce garçon... Harry Hollighan. Bon d'accord elle n'avait que seize ans lorsqu'elle l'a rencontré mais leur histoire avait duré trois ans. Elle avait eu de quoi porter des espoirs en cet amour.
Mais non, elle fut trahie par cet Harry, mais aussi par une de ses amies avec qui il l'a trompé. Autant vous dire que la belle a mis du temps avant de s'en remettre.
Mais le temps est désormais révolu. Depuis, Aubree avait fait du chemin et elle attendait que quelqu'un d'autre prenne son coeur. Elle voulait d'un homme, d'un vrai, qui saurait la protéger, qui lui serait fidèle et surprenant.

Aubree croisa les bras contre le haut de son ventre et souffla, dégageant ainsi son visage d'une mèche rebelle qui tombait de sa queue de cheval. Elle lâcha un soupir malgré elle et observa ce qui l'entourait. Il n'y avait rien de bien palpitant à regarder aujourd'hui. Elle vit à nouveau son livre, posé sur un coin de la table, près de son paquet de cigarettes.
Aubree n'avait pas l'habitude de fumer, excepté lorsqu'elle se trouvait en soirée et que l'ambiance s'y prêtait mais ce matin-là, l'envie fut plus forte que tout. Elle n'avait pas pu résister à l'appel morbide du goudron... Elle en avait déjà fumé trois ce matin. Tant pis. Une quatrième.
Elle se saisit du briquet et l'alluma. Ca lui faisait du bien. Comme elle était encore fatiguée, cela lui tournait légèrement la tête mais ce n'était pas grave. Elle avait connu pire...
Pire, oui. Comme à cette soiée au début de l'année où elle s'était retrouvée complètement ivre, dans le même lit que Fabrizio Cominotti. Elle le connaissait à peine, -il l'aidait pour le Grec- mais il lui a fallu boire pour faire n'importe quoi et coucher avec lui. Bien que ce fut une soirée extraordinaire -la nuit qu'ils ont passé se fut incroyablement bien déroulée-, Aubree s'en voulait. Elle n'était pas une fille "facile". Oui, elle aimait les relations d'un soir où l'on s'amuse, on fricotte un peu mais c'est tout. De plus, les gens avaient appris cette histoire... alors elle disait qu'elle ne s'en rappelait pas. Mais c'était un mensonge. Oui elle s'en rappelait mais elle n'osait pas l'avouer... Désormais elle préfère éviter Fabrizio car elle sait que si elle se retrouve face à lui, elle pourrait le regretter.

Aubree posa sa cigarette sur le cendrier et se prit la tête dans les mains. Quelle idiote ! Elle ne devait pas repenser à Fabrizio et ni aux autres garçons de l'université. Ils étaient tous immâtures et charmeurs.
Non, elle devait se trouver un garçon bien. Bien sous tous rapports.
Elle se redressa, termina sa Malboro et commanda cette fois-ci un Manzana. Le serveur ne posa pas de questions mais on put lire une certaine incompréhension. Il était tôt pour se prendre un alcool, non ?
Mais Aubree s'en fichait. Elle ne voulait plus penser à des mauvaises choses. Non. Elle voulait être entourée de choses positives..


Revenir en haut Aller en bas
 
On s'y fera... [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cyclone conseils : roue libre pédalier?
» Bouton main libre
» Problème de roue libre
» roue libre et demarreur
» Pb fermetures portes (avec main libre et carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: