AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Penny Lane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Penny Lane   Jeu 3 Jan - 19:37



http://pennylane.forumactif.com

Citation :
"Aurais-je un jour assez de cran pour repartir au combat? Il me reste encore du sang sous les ongles, je crois qu'il faut plus que du temps pour oublier quelqu'un comme toi. Au lavage, même en frottant, les traces de sang ne partent pas. Pourquoi faut-il toujours en baver, est-ce que mourir ressemble a ça?
J'avais entendu tes doigts claquer, et bien sur j'avais rampé jusqu'à toi...J'étais toujours au garde-a-vous quand tu inspectais mon corps, j'ai ce suçon collé au cou comme une trace du remord...Mais pour penser a autre chose, peut être devrais-je me casser le bras? Je sais, l'amour a tué plus de gens que tout un siècle de choléra, j'en ai vu mourir des milliers; aujourd'hui; ça tombe sur moi. Merci d'avoir passé des gants pour me dire que tu ne m'aimais pas.
J'ai trouvé tellement charmant la compassion qu'escortait ta voix, le crime est toujours plus élégant quand l'assassin est très adroit...Et tu t'éloignes et tu t'éloignes, et je n'y fait rien...Il est rare qu'on gagne en se conduisant comme un crétin. J'aurais du te courir après, me jeter a tes pieds, il n'y a plus d'amour-propre - L'amour m'a tué.
Je ne vais pas lancer a tes trousses tous les reproches de la Terre, la place est au silence ma douce, alors pas de bruit dans mon cimetière... Oui, j'aurais du te retenir avec ce que je n'avais pas, avec des diam's ou des mehnirs, tu vois je dis n'importe quoi... Juste pour aller un peu plus loin, tomber d'un peu plus haut, je t'ai perdu comme un crétin, comme je l'ai dit un peu plus tôt, et de derrière la vitre, je regarde tous nos projets...
Perdre du sang par litres, dans leur couveuse, agoniser...Le blanc des infirmières ne m'a jamais excité. Elle peuvent bien mélanger les noms, d'ailleurs, les bébés sont tous laids."

-Jazz Libero Artes

    Jazz Libero Artes est un jeune homme brillant, au passé familial tumultueux, mais qui a réussi a tenir et a devenir quelqu'un de formidable, avec une intelligence et une personnalité a par entière. Très vite, a son grand regret, il a quitté sa mère pour aller entreprendre a Londres des études de médecine prestigieuses. Et c'est là, dans la froideur d'un mois de janvier dans la grande capitale, qu'il rencontrera Raphaëlle. Raphaëlle est magnifique, elle est peintre, talentueuse et pleine d'imagination. Pétillante, avec ça. C'est là que forcement il tombe plus qu'amoureux. Un enfant, un chien face a son maitre, une marionnette intentionnée et douce. Et quand il commence a envisager leur relation plus sérieusement, après des mois de vie amoureuse, Raphaëlle viens le voir, doucement, a pas de loup. 'Je ne t'aime pas.' Il ne lui en veut même plus, mais il est effondré. Hors de question de continuer a vivre comme avant, plus rien n'a la même saveur, le même gout. Il ne connait qu'un issue, dont son père anarchiste avait parlé a un moment: une ville très étrange nommée Penny Lane. Une ville où les gens cassés, originaux ou blessés par la vie vont. Une ville, vraiment pas comme les autres. Après des mois d'errance, il la trouve, elle et ses habitants...Elle et ce mystérieux Yesterday qui s'amuse a les manipuler et a leur faire mal...Bienvenue a Penny Lane!


Voila donc c'est mon forum, pas encore ouvert car j'attend les inscriptions, et donc j'espère qu'il y aura max de gens...Même si pour l'instant il n'est qu'en construction.
Revenir en haut Aller en bas
 
Penny Lane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MINI "park lane" ? de 1980 de aurelien56
» interieur park lane vendu
» Mini park lane
» [FSBK] Autocollants "Pit-Lane"
» MINI COOPER S PARK LANE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: