AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You're all mine, all mine [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: You're all mine, all mine [R.]   Sam 5 Jan - 20:33

"La Martinique ? Quelle chance !"

Heather adressa un de ses fameux sourires tellement hypocrites qu'ils en paraissaient sincères à Melody, une de ses compagnes de Russe, qui l'avait littéralement arrachée à son casier pour échanger ses souvenirs de vacances avec la pauvre Danoise qui n'en avait sincèrement rien à fiche. Visiblement, Melody souhaitait à tout prix s'afficher en compagnie d'Heather, surtout depuis que la rumeur de sa soirée avec Alexander s'était répandue dans tout l'ISP. Melody posa sa main sur l'avant-bras d'Heather qui regarda ce geste avec une volonté de courir très loin perceptible dans les yeux.

"Mais et toi, comment se sont passées tes vacances ? Alexander et toi, vous êtes toujours ensemble ?"

La bouche d'Heather se fit béante. Melody ne manquait pas de culot.


"Oui pourquoi, tu veux me le piquer ?" répliqua-t-elle avant d'esquisser un sourire mesquin qui ne disait rien de bon quant au sort de Melody si celle-ci s'approchait à moins de vingt mètres d'Alexander.

Ayant passé ses vacances à Copenhague, Heather n'avait pas eu l'occasion de voir Alexander pendant toutes les vacances, et il était vrai qu'une telle coupure alors qu'ils venaient simplement de se mettre ensemble - elle ne savait même pas s'ils étaient officiellement ensemble, ou officieusement, ou s'ils pouvaient même se considérer comme un couple - pouvait être déroutante. De plus, leurs emplois du temps respectifs étaient plutôt chargés, les fêtes de fin d'année étant l'occasion de visiter la famille et de se rendre aux soirées mondaines données en l'occasion pour gonfler la liste de gens influants qui coloraient son carnet d'adresses. A minuit, le soir de la Saint Sylvestre, elle avait attendu son appel. Qui était venu seulement à minuit passé de quarante minutes, mais les quelques minutes pendant lesquelles elle pouvait discuter avec lui étaient comme des bouffées d'oxygène dans la prison dorée du siège de la diplomatie à Copenhague.

"Tu vas être contente alors, il arrive."

Melody désigna la porte du hall de l'ISP à laquelle Heather tournait le dos d'un geste vague de la main, avec le même air méprisant qu'arborait Heather à son égard. La Danoise se retourna vivement pour vérifier l'exactitude de l'information : elle reconnut tout de suite sa silhouette. Grand, imposant, élégant. Et sa démarche. Il était à contre-jour mais comme Melody, elle ne s'y trompait pas. Il n'y en avait qu'un comme ça. Elle se retourna encore vers Melody, seulement pour lui lancer un regard assassin et dédaigneux, puis elle dévala les marches du grand escalier.


"ALEX !"

Ceux qui se retournèrent ne virent qu'un éclair blond fondre sur le pauvre Alexander qui se retrouva soudain avec une Heather légèrement décoiffée dans les bras.

En haut des marches, Melody haussa les épaules et secoua la tête en signe de désapprobation. La pauvre Heather perdait toute sa classe depuis quelques temps.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Re: You're all mine, all mine [R.]   Sam 5 Jan - 22:07

Plus que trois secondes. Deux secondes. Une seconde et les vacances de Noël prendrait fin pour Alexander. Soit au moment où ce hall s’ouvrirait pour le laisser entrer.

Le jeune anglais revenait en effet d’Angleterre à l’instant, par un vol direct à destination d'Amsterdam et ses bagages étaient déjà arrivés à l’école. En fait, il était pile à l’heure pour son premier cours de la journée. Todd, un de ses amis écossais, l’accosta sans préavis devant la lourde porte pour lui parler du match de tennis qu’ils devaient jouer depuis un bon bout de temps déjà . Comme si un match de tennis l’intéressait! Retenait une remarque acerbe, il écouta son camarade qui semblait également au courant de la vie sentimentale d’Alexander, puisqu’il lui demanda presque sur le ton de la confidence:


« C’était bien vrai, tu est avec une deuxième année ? » Tiens donc, son absence avait été également un moment agréable pour tout ceux qui n’avait rien d’autre à faire que de parler de la vie des autres. Sauf qu’en ce moment précis, Alex n’avait pas spécialement envie de raconter sa vie à Todd, et ne releva le « deuxième année ». Discuter de ça avec Todd ne serait qu’une perte de temps, c’était le type même du gars qui vivait à travers les autres…

« Avec Heather, c’est exact ». Même si leur relation était, disons, récente. Le soir de Noël, le coup de fil du Nouvel An était pour le moment les plus longs moments passés ensemble, et finalement, était-ce assez pour les considérer comme un couple ? Sans doute, puisque les quarante minutes du 31 passés à atteindre d’avoir du réseau avaient eu l’air de durer des heures. Il donna un léger coup dans l’épaule de Todd, et poussa la lourde porte du hall pour rentrer dans l’établissement.

Les étudiants courraient dans tous les sens pour rejoindre les salles de cours, qui recommençaient dans, quoi, cinq minutes et le bruit contrastait violemment avec l’atmosphère feutrée de l’avion dont il descendait juste. Les souvenirs de la conversation avec son père lui revinrent en mémoire, mais il les chassa de son esprit. Ce n’était pas le moment, pas maintenant …

Alors que ses pas le menait vers le casier qui lui était attribué pour aller chercher ses affaires, une tornade blonde apparut dans le champ de vision d’Alexander, suivit de son prénom crié à travers le hall et l’instant d’après elle était là, dans ses bras. Le tout en un quart de seconde!


« Hey! » Un peu plus, et il reculait d’un mètre mais, heureusement pour lui, il était grand. Et Heather beaucoup plus petite, si bien qu’il n’eu qu’à refermer les bras pour sentir la jeune femme tout près tout près de lui. Et là, Alexander réalisa quand, sans qu’il ne puisse l’expliquer, elle lui avait manqué beaucoup plus qu’il n’aurait pu le penser pendant ces deux semaines de vacances… Et là, debout dans les hall comme s’il n’y avait personne d’autre, il lui murmura doucement: «Tu sais quoi ? Tu m’as manqué … » Lui, Alexander Malesbury, qui disait cela ? Il faut croire qu’il avait changé!

Il se recula légèrement pour la regarder; elle avait l’air essoufflée, décoiffée mais visiblement aussi contente de le retrouver qu’il l’était de la revoir. Au moins, ce n’était pas une de ces filles qui aurait tué pour ne pas faire bouger leur chignon d’un millimètre. Heather était au dessus de cela. Il lui sourit en remettant une mèche à sa place, sans s’occuper des regards ouvertement fixés sur eux.


« Alors, ces vacances ? » Les siennes avaient été … désastreuses, mais déjà il devait les chasser de son esprit. Plus tard. Maintenant, c’était le moment des retrouvailles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: You're all mine, all mine [R.]   Dim 6 Jan - 13:39

Déjà radieuse, Heather devint rayonnante lorsqu'Alexander lui avoua qu'elle lui avait manquée. Elle glissa ses bras entre le blouson d'Alex et sa chemise et elle se serra un peu plus contre lui, suivant du coin de l'oeil la main de l'Anglais qui repoussait une mèche de ses cheveux hors de son visage. Elle se mordilla un peu la lèvre inférieure, puis elle lui répondit dans un murmure identique :

"Tu sais quoi ? A moi aussi..."

Son sourire s'effaça légèrement quand il fit mention de ses vacances. Heather détestait les vacances, chose bien étrange, mais elle se retrouvait toujours seule durant les vacances. Elle avait perdu tous ses amis de son lycée à Oxford, peut-être aussi parce qu'elle n'avait jamais eu d'amis sincères, qui ne fussent pas intéressés par son appartement au siège de l'ambassade, par les soirées mondaines auxquelles elles les invitaient ou les privilèges que son statut diplomatique lui accordaient. Il n'y avait qu'à Amsterdam qu'elle se sentait à sa place, avec Lauren, Sebastian, Billie et maintenant Alexander. Elle n'avait pas besoin de plus, juste ce petit monde qui faisait, justement, son monde.

"Oh tu sais, pas grand chose d'intéressant, une visite à la reine du Danemark pour le réveillon, deux ou trois soirées avec les ducs du coin et voilà. La routine, quoi."

Elle avait un peu exagéré, certes, et ceux qui écoutaient leur conversation auraient pu hurler tant elle semblait ne pas prêter d'importance à ce pour quoi tant de personnes aurait tué. Mais toutes ces mondanités, elle ne pouvait pas nier que cela pouvait être divertissant parfois, mais elle s'était sentie terriblement seule à ces moments-là, et elle aurait tout donné pour ne pas qu'ils aient eu de vacances et qu'on ne lui enlève pas ce qu'elle avait de plus cher.

"Et toi ?" fit-elle alors qu'elle sortait ses mains de sous la veste d'Alex pour aller remettre son col de chemise correctement. "Mais dis, j'y pense là, mais..." Elle jeta un rapide regard alentour, et constatant que tous faisant semblant de ne pas les voir, elle replongea son regard dans celui d'Alexander avec un sourire plein de malice, et lui donna une petite tape sur le torse, "Tu ne m'as pas encore embrassée !"

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Re: You're all mine, all mine [R.]   Dim 6 Jan - 15:20

Tiens donc, les vacances de Noël n’étaient pas forcément synonyme d’amusement ou de moments agréables. Les siennes étaient d’ordinaire trop courtes, les retrouvailles avec les amis de lycée prenant une bonne partie du temps, mais cette année elles s’étaient avérés beaucoup plus désagréables que prévu. A cause de son père. Enfin, c’était terminé maintenant, et voir qu’Heather avait eu l’air de s’ennuyer au moins deux fois plus que lui suffisait à chasser ces pensées noires de son esprit.

« La reine et des ducs ? C’est vrai que c’est d’une banalité triste à mourir… » Son ton était toujours teinté d'une pointe d'ironie, mais il l'avait toujours été. D’accord, il avait aussi côtoyer quelques représentants de la Haute Société anglais pendant les fêtes, mais peut être pas au point de voir la Reine. Ses parents craignant trop qu’il ne lui sorte une de ses piques …
« Moi ? Un réveillon avec les patrons des entreprises associés de la Malesbury Cie, je ne peut pas rivaliser avec la reine tu sais» Il passa sous silence la conversation qu’il avait eu avec son père au milieu de la deuxième semaine, cela arriverait déjà trop tôt.

Sa chemise remise à peu près correctement, qui n’était en fait pas tellement en vrac, Alexander suivit le regard de la jeune Danoise et manque d’éclater de rire à la vue des mines gênées des étudiants, qui pour certains ne regardaient pas à cet instant, ou avec une expression peu aimable sur le visage. Tant pis pour eux. Il prit la main d’Heather contre la sienne pour l’ empêcher de le taper de nouveau, et sourit en baissant la tête vers elle: « Ah oui ? » Il se rapprocha encore, la frôlant presque. Ses yeux brillaient autant que le sourire d‘Heather, et il lui fit d‘un air songeur. « J’ai dû oublier … »

Décidant soudain que le moment était finit de jouer au collégiens, Alexander esquissa un sourire, puis serra la jeune femme contre lui en l’embrassant. Les souvenirs de Noël lui revinrent immédiatement en mémoire: ces deux semaines en Angleterre avaient été vraiment longues quand on y repense. Et pour une fois, il était heureux de revenir à l'ISP. Plus qu'heureux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: You're all mine, all mine [R.]   Dim 6 Jan - 17:01

Elle allait rétorquer quelque chose qui ne serait sûrement pas drôle ni intelligent, mais il l'en empêcha en prenant possession de ses lèvres, et Heather préférait largement cette version de l'histoire. Sa mère l'avait trouvé un peu "dans la lune" pendant les vacances, et c'était bien peu dire. L'étudiante n'avait en effet pas arrêté de regarder son téléphone portable pour voir si elle n'avait pas manqué un appel, et elle avait manqué de faire démissionner un majodorme de l'ambassade car elle lui demandait sans cesse si personne n'avait cessé de la joindre, proférant des paroles peu catholiques (et peu religieuses en général) à son égard si la réponse était négative. Et elle l'était la plupart du temps.

"J'espère que ce n'est pas encore une histoire stupide de garçon, parce que tes résultats n'étaient déjà pas très bon au concours..." lui avait dit sa mère, avec un large sourire hypocrite que reproduisait Heather à merveille, ce à quoi la jeune femme avait répondu par son propre sourire faux. Son père, lui, n'avait rien remarqué, comme à son habitude. Heather s'était donc confiée à la gouvernante le soir du 31 alors qu'elle l'aidait à enfiler sa robe pour la soirée. Et elle aurait parié que la gouvernante n'avait rien compris à ses histoires de coeur, si elle tenait compte du regard indifférent qu'elle lui avait lancé lorsqu'elle lui avait demandé son avis.

Les mains de la jeune femme remontèrent jusqu'à la nuque d'Alexander sur laquelle elles vinrent se poser, la caressant du boût des doigts tandis qu'elle prolongeait leur baiser en se plaquant un peu plus contre lui. Ah si seulement sa mère savait ce que l'on pouvait ressentir dans ces moments-là, elle ne dirait plus des histoires d'Heather qu'elles étaient stupides. Ou alors peut-être que les anciennes l'étaient, mais ce dont elle était sûre, c'était que celle-ci ne l'était sûrement pas. Lorsque leur baiser prit fin, Heather regarda avec douceur le visage d'Alexander alors qu'elle faisait courir ses doigts sur sa joue. Elle aurait bien aimé dire quelque chose mais elle ne savait pas quoi. Alors elle resta silencieuse à le contempler, en écoutant les battements apaisés de son coeur.


"Si tu me dis que tu as cours là maintenant tout de suite je vais être obligée de te frapper..." fit-elle après un temps, alors que le hall d'entrée se vidait peu à peu et que le lieu se faisait de plus en plus silencieux. La jeune femme devait avoir un cours de Russe ou quelque chose de ce genre là, et elle savait déjà que son esprit serait ailleurs, alors que ses yeux fixeraient les quelques lettres qu'elle aurait gribouillé partout dans sa marge. Lettres qui formeraient un prénom : Alexander.

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Alexander Malesbury
• What About Now ?


Nombre de messages : 238
Age : 25
Nationalité : Franco-Anglais
Crazy for : Starbucks Coffee
AmstelMood : In love & Busy
Date d'inscription : 25/11/2007

MacBook
Job: Sous Directeur de la Malesbury Corps.
To-Do List:

MessageSujet: Re: You're all mine, all mine [R.]   Dim 6 Jan - 18:02

Après un long moment passé à s’embrasser dans le hall de l’école, ils se séparèrent comme à regret sans pour autant s’éloigner vraiment l’un de l’autre. C’était leur ‘retrouvailles’ tout de même, après les vacances mais aussi après ce qu’on pourrait qualifier de premier ’vrai’ rendez-vous. Bien sûr, ils auraient aussi bien se séparer et partir chacun vers leur salle de cours sans se retourner, comme l’avait fait nombre de couples d’étudiants mais Alex et Heather restaient juste là, en plein milieu du hall, à se regarder comme si c’était la première fois qu’il se voyaient. A se contempler serait plus exact, sans s’occuper de ce qui pouvait se passer autour. Sans vraiment se rendre compte que le hall était presque désert. Le silence venait de se poser doucement dans la grande pièce, et seul les bruits précipités des pas des étudiants qui se dépêchaient de rejoindre une salle se faisaient entendre.

Alexander soupira en l’entendant parler des cours, et jeta un rapide coup d’œil à sa montre. 8h58. Donc, son cours de Droit allait commencer dans exactement deux minutes, il n’avait pas ses affaires et devait traverser la moitié de l’école pour rejoindre l’amphi. Les retards étaient assez mal vus, mais rien de vraiment grave. A part qu’il avait récolté un avertissement récemment par ledit professeur de Droit. Le jeune homme haussa les épaules, gardant ses yeux fixés dans ceux d’Heather avec un sourire amusé:
« Dans ce cas, je crois que tu vas devoir me frapper parce mon ami Mr Brown va nous parler de je-ne-sais-plus-quoi de droit des affaires pendant deux bonnes heure ».

Bien sûr, l’idée de sécher ce qu’il considérait comme le cours le plus ennuyeux du cursus était tentante, mais les représailles qui allait automatiquement suivre l’étaient beaucoup moins. Surtout pour le cours qui suivait la reprise après les vacances de Noël. Là, on ne le louperait pas, surtout que tous les étudiants ou presque devineraient la raison de leur retard, et il préférerait que sa famille entendent le moins parler de lui. Surtout après l’ambiance électrique des fêtes et les disputes à répétitions de ces deux semaines. Alex était d’ailleurs partit d’Angleterre en claquant les portes et laissant entendre à qui voulait qu’il vivait dans une famille aux traditions dignes du Moyen-âge sans que la situation ne s’améliore. Un conseil de discipline semblait déconseillé dans ces conditions, et il allait quand même éviter d’entrainer la jeune femme dans son attitude complètement désinvolte.

Son regard se perdit une seconde dans le vague, puis il sursauta en entendant la sonnerie criarde rappeler les retardataires à l’ordre. En général, une dizaine de minutes n’était pas sanctionnée, mais en comptant le trajet qu’il devait encore parcourir cette durée se réduisait considérablement. Alexander embrassa une nouvelle fois Heather tout en jouant avec une mèche de ses cheveux, puis recula légèrement:
« Je crois qu’on va être en retard ». Et pour ne rien gâcher à son profil d‘élève tout sauf assidu, un grand sourire éclairait son visage.

Ok, il s’en fichait royalement, ayant toujours eu d’excellents résultats aux examens de fin d’année mais au prix de l’école, ils devaient tous montrer qu’ils en voulait. Et là tout de suite, la chose la plus sensée à faire était de tourner les talons et rejoindre l’amphi. Sauf qu’il n’en avait pas du tout envie, et se contentait se rester là à contempler la plus jolie blonde de l’ISP en sachant qu’à peine trois semaines auparavant, il n’aurait pas risque d’être en retard. Mais la situation avec évoluée, ses cours devenant subitement le cadets de ses soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shallow-liily.livejournal.com
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: You're all mine, all mine [R.]   Dim 6 Jan - 21:52

La jeune femme fut immédiatement déçue même si elle s'attendait à la réponse d'Alexander. En effet, pourquoi être debout à 8h30 si ce n'était pour aller en cours ? Mais après tout, si c'était cela le prix à payer pour être à Amsterdam en présence de tous ceux qu'elle aimait, elle supposait que ça n'était pas grand chose, et elle pouvait bien attendre quelques petites heures pour retrouver Alex aux intercours et à la pause déjeuner. Parce qu'elle comptait bien le retrouver et ne plus le lâcher d'une semelle, parce qu'elle voulait tout savoir de lui - ils n'avaient pas vraiment passé la nuit du bal à discuter de leurs races de chiens préférées - et qu'il lui avait manqué et qu'il allait falloir des heures et des heures en sa présence pour compenser les moments où ils avaient été séparés et prendre de l'avance sur les moments où ils le seraient.

"Puisque c'est comme ça..." Elle prit un air résigné avant de se hisser sur la pointe des pieds pour embrasser Alex. Ca n'était pas tout à fait ce qu'elle avait promis de faire, mais elle lui donna une toute petite tape juste à la fin de leur baiser pour ne pas avoir juré pour rien.

Ayant regardé aussi l'heure lorsqu'Alexander avait sorti sa montre, elle ajouta :


"Et on est déjà en retard, si tu veux mon avis."

Elle glissa sa main dans celles d'Alexander et ils prirent la direction des couloirs dans lesquels on trouvait les casiers. Les résultats de la Danoise avaient toujours été justes, dépassant à peine la moyenne requise, mais elle n'y pouvait rien. Ce qu'elle faisait à l'ISP ne l'intéressait pas et elle rêvait de matières plus exotiques, "qui ne ramèneront pas de choux dans ta choucroute" disait sa mère. Bref, Heather voulait être dans l'art, ou peu importe du moment que ce n'était pas dans la domination de peuples. Elle le savait, elle n'était pas faite pour avoir des gens sous ses ordres, et encore moins des responsabilités de la taille d'un département.

Arrivés devant un escalier qui menait à la salle dans laquelle Heather avait son cours d'options, ils cessèrent leur discussion concernant la débilité profonde dont pouvait faire preuve Mr Brown pour échanger quelques derniers rapides baisers avant qu'Heather ne gravisse les marches quatre à quatre pour essayer de n'avoir qu'un retard acceptable. Elle lui avait donné rendez-vous dans deux heures et elle comptait bien l'arracher de forces à Mr Brown et ses sous-fifres.



[TOPICOUNET TERMINE ]

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You're all mine, all mine [R.]   Aujourd'hui à 11:07

Revenir en haut Aller en bas
 
You're all mine, all mine [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» type mine ????
» Type mine pour commodo retro
» BALADE GROS TRAILS MINE KOPETO NEPOUI
» [17 Juillet]1er Meeting 666 Demon Team - Auchy Les Mine (62)
» Modèle et type mine de nos XS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: