AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adrian Visconti | Terminé |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 15:41

• Identité :

Nom : Visconti
Prénom(s) : Adrian Carlo Angelo
Surnom(s) : Aucun
Âge : 21 ans
Date de naissance : Un 5 Mai, quelques minutes avant son frère jumeau Sebastian
Lieu de naissance : Pescara, dans le nord de l’Italie
Nationalité : Italienne

• Scolarité :

Année d'étude : Il entre dans 3ème année.
Note à l'examen d'entrée : Il a obtenu une moyenne de 82% à son examen d’entrée
Langues : Il parle forcément très bien l’Italien puisqu’il y est né , parle anglais grâce à sa mère qui le parlait couramment et commence à s’intéresser au néerlandais et au français de très près.
Options : Latin – Grec
Sport : La natation de façon assidue mais une bonne partie de foot avec ses amis ne le gênent pas du tout, au contraire….. un italien sans le foot, n’est pas un italien

• Biographie :

Ascendance sociale :

Fabrizio Visconti fut un enfant et un adolescent brillant à l’école et doté d’un caractère tellement enjoué et dynamique qu’il dégageait ce qu’on appelle un charisme inné. Orateur, ayant lui-même étudié dans l’école que s’apprêtait à rejoindre ses deux fils, il mena à bien tout ses travaux oraux et prenait un plaisir fou à s’exprimer en public. De retour dans son pays natal, ayant à peine 24 ans, il fut engagé par une école italienne afin de donner des conférences aux jeunes étudiants afin de revaloriser la politique aux yeux des jeunes et de la population. C’était toujours un énorme succès et l’un des plus grands partis d’Italie le contacta alors, lui demandant s’il était possible qu’il travaille pour eux, comme secrétaire de cabinet…
Pourquoi pas ? De fil en aiguille, ayant un pied dans le parti, il décida de s’inscrire sur les listes, encouragés par ses collègues toujours fascinés lorsqu’il l’entendait parler. Et c’est ainsi, qu’adoré et apprécié de la population pour avoir réussi à donner l’impression qu’il était proche de ceux-ci, qu’il obtint une place à la chambre pour être ensuite élu Ministre.
Fier de sa réussite, aujourd’hui encore, il n’oublie pas ceux qui l’ont portés jusque la grâce à leur amour et leur confiance….ses parents et sa femme, Julianna Cippoli.
Fille d’un chimiste cosmétique qui créa une fragrance de parfum reconnue sous le nom de l’empire Angelo, la jeune femme avait toujours été passionnée par le métier de son père, restant des jours et des jours dans son laboratoire avec lui se demandant comme un peu de cela, et un peu d’autres choses, pouvaient créer de si belle couleur pour l’odorat. C’est ainsi qu’elle décida d’apprendre le même métier et qu’elle rejoint une école scientifique en Angleterre. Quelques années plus tard, elle fut engagée par la société de son père et elle en devint l’heureux et honorable successeur lorsqu’il prit sa retraite.
Alors, comment ses deux la ce sont-ils rencontrés ?
C’est très simple, ils sont amis depuis l’enfance. Nés tous les deux à Pescara, où ils vivent encore actuellement, il prenait chaque jour le même bus. La famille de Fabrizio n’était aussi riche que celle de Julianna mais, elle avait tout de même les moyens de lui offrir un enseignement renommé et reconnu. Ils ne se sont jamais perdus de vue et dans le fond, peut-être ont-ils toujours été amoureux l’un de l’autre. Après leurs années d’université, ils se rencontrèrent, histoire de faire le point sur leur vie, et de fil en aiguille, de soirée en soirées, de restaurant en restaurants, leur sentiment amoureux prirent enfin le dessus sur l’amitié et ils décidèrent de se marier, un neuf juillet avant que Fabrizio ne soit Ministre et qu’elle ne devienne la reine de la fragrance.
Deux années plus tard, leur vie professionnelle bien établie, deux enfants vinrent au monde, deux adorables petits garçons se ressemblant comme deux gouttes d’eaux : Adrian et son frère Sebastian. Par la force des choses, la société actuelle demandant cela, les deux jeunes garçons évoluèrent très vite dans le monde surfait qu’était l’argent et au final, oubliait ce qui était bien réel, comme l’amour incommensurable de leurs parents. Ecole privée, soirée Jet Set, repas gastronomique, croisière sur le nil dans un bateau palace, fête de charité, hommes politiques qu’on voit à la télé mais qu’on appelle par son prénom, furent le quotidien et la vie des deux jeunes hommes et l’un comme l’autre, réagirent de façon bien différentes à tout cela. Adrian se rendit bien vite compte qu’être un Visconti ouvraient des portes….et il s’en servait pour son propre bénéfice….Les années passèrent, et tout comme son frère, il passa et réussit l’examen ‘entrée à ISP, où avait étudié leurs pères avant eux…mais, le but de Adrian était clair, net et précis, il réussirait…


Anecdote(s) de l'enfance :

A l’école fondamentale, dans sa classe, il y avait une petite blonde répondant au doux nom de Jill qui l’amusait beaucoup. Il la trouvait si belle, elle était aussi lumineuse qu’un ange….et pourtant, personne se semblait vouloir s’intéresser à elle et se moquait d’elle. Elle était trop belle pour eux, elle était trop différente et il ne parvenait pas à le comprendre. Elle était Française et c’est pour cette raison qu’elle avait les cheveux d’un blonds lumineux et que ses yeux étaient aussi bleux que le ciel. Elle avait sur le visage des petites tâches de rousseurs qui lui donnait un petit air coquin mais par-dessus tout, ce qui plaisait au petit garçonnet qu’il était, c’était qu’elle avait la peau aussi blanche que le lait….et Adrian, avait toujours aimé le lait.
Un jour, alors que la Mercedes noire de son père les déposait lui et son frère devant l’école, la petite Jill, les cheveux coiffés en arrière, dégageant ainsi son visage et laissant apparaître les miroirs de son âme dont la couleur était semblable à la mer, semblait sangloté, assise sur l’une des marches de l’immense allée menant à la porte principale.
Tout le monde se moquait toujours d’elle et il avait peur de s’intéresser à elle d’un peu trop près mais s’il n’y a pas d’âge pour l’amour, alors, il l’aimait…et l’avait aimé dès le premier coup d’œil.
Il restait la, devant la rotonde de l’école, face à cette beauté surnaturelle, et il semblait comme hypnotisé par les suffoquements de ses sanglots.


« Adrian tu viens ? » lança Sebastian, sortant ainsi son frère de sa contemplation« Euh, oui oui j’arrive » répondit le jumeau en se baissant sur ses chaussures sans lacet et répliquant « Je fais mon lacet, je te rejoins… »

Comme la plupart des jumeaux, dans leur enfance, ils étaient inséparables mais la vie est parfois changeante, et même s’il s’adorait, il n’en restait pas moins qu’il se chamaillait de temps à autre, comme tout le monde, et que leur entourage soit bien différent.
Surveillant que son frère ait bien passé la porte principale de l’établissement, Adrian se redressa pour faire à nouveau face à la jeune Jill qui ne semblait pas avoir remarqué qu’ils étaient la. Il s’approcha doucement d’elle, mais ne savait pas trop quoi lui dire…….il s’assit donc à ses côtés, sur la même marche, mais veillant à laisser entre eux bon nombre de centimètre


« Bonjour » lui lança-t-il alors.
Par politesse ou par curiosité, la fillette leva la tête et essuya l’un de ses sanglots d’un revers de la main. Adrian, baissant les yeux, attirer par l’amas empilé sur les genoux de Jill, constata que ses cours étaient pleins d’eau, griffonné, abimé, déchiré et il comprit que ses camarades de classe l’avait encore malmenée… Il eut de la peine pour elle et ressentit alors une profonde colère pour ses autres qui ne comprenait rien

« Ils t’ont encore ennuyé n’est ce pas ? »
Elle se contenta d’hocher la tête, n’osant visiblement pas parler de peur que lui aussi ne se moque de son accent étranger.

« Je l’aime bien moi tu sais…. »lui dit-il d’un ton rassurant « Ton accent, je l’aime beaucoup… »

Elle lui sourit alors, un sourire triste mais reconnaissant à la fois et elle lui expliqua alors en quelques mots qu’ils avaient abîmé tout ses cours, qu’elle ne pouvait pas aller en classe….certains les avaient déchirés, d’autres colories dessus, d’autres encore les avaient jetés dans la fontaine de l’école….elle se remit alors à pleurer, se demandant comment elle expliquerait cela au professeur…

« Si tu veux, tu peux t’asseoir à côté de moi, je te prêterai mes cours et si tes parents sont d’accords, tu peux venir chez moi tu sais, tu te remettras en ordre… »

Elle semblait ravie à l’idée de se faire un ami sans doute…..Elle s’assit à côté de lui et même si quelques élèves continuaient à se moquer d’elle et maintenant un peu de lui aussi, il semblait s’en moquer totalement….
Sur le chemin de l’école, dans la voiture, elle raconta aux deux jumeaux qu’elle n’en pouvait rien si elle était la fille d’un gouverneur anglais. Elle parlait les deux langues car sa mère était une anglaise ayant épousé un français, ayant vécu en France, elle avait ce petit accent traînant sur les dernières syllabes de ses mots, mais ce qu’il pouvait trouver ça touchant.
Depuis ce jour, chaque après midi, elle faisait le trajet de l’école avec lui et son frère. ils faisaient leur devoir ensemble..et chaque jour, il s’asseyait à côté d’elle. Jusqu'au jour, ou le jeu allait commencer...


Anecdote(s) de l'adolescence :

Depuis cette fameuse dispute avec son jumeau, alors qu’il devait rentrer à pied et que Jill ne les avait pas accompagné, les relations avec Sebastian n’était plus au beau fixe et pourtant, il aimait beaucoup son frère et avait une grande confiance en son jugement, cependant, il n’avait jamais su montrer aux gens qu’il aime qu’il les aimait. Il ne voulait que du bien à son petit frère, et il avait tendance à oublier que c’était à lui à faire ses choix et ce, même si Adrian trouvait qu’ile se gâchait en fréquentant des gens qui ne méritait pas tous l’intérêt qu’il lui portait.
Un jour, alors qu’il venait d’apprendre cette nouvelle qui lui brisa le cœur et qui lui fit perdre l’envie de ne faire souffrir aucune fille, ne souhaitant pas qu’il arrive la même chose à sa sœur, la prunelle de ses yeux, il eut cette envie de parler à son frère, de lui parler, de lui demander pardon d’être parfois aussi con, et après avoir grimper les escaliers qui séparaient les deux chambres, immenses d’ailleurs, il frappa à la porte de celle de son frère, et y pénétra sous son invite…


« Salut vieux, je te dérange pas…. » interrogeant l’arrogant qui n’avait jamais dû paraître aussi fragile et aussi doux qu’en cet instant....et pour tout réponse, il y eut un non, un non froid….mais, Adrian s’assit dans l’un des fauteuils, observant ses doigts et jouant nerveusement avec ceux-ci.. ;
« Elle m’a menti….ca fait plus de 6 mois qu’elle me ment, parce qu’elle redoutait ma réaction, et je viens de la surprendre.
- Qui ça ?
- Jill. Elle ….enfin, cela fait 6 mois qu’elle sort avec ce type la….je ne sais même plus son nom, je viens de les voir ensemble….et… je vais faire mes valises, on a quand même été reçu tous les deux dans cette école, je vois pas pourquoi je resterais ici plus longtemps…..les cours recommencent dans une semaine à peine….
- Tu ne vas pas lui dire au revoir
- C’est pas la peine, elle m’a menti…
- Elle ne t’a jamais rien promis- Je sais…
- j’ai toujours su que tu l’aimais

- Voyons Seb, ne dis pas n’importe quoi, tu sais bien que je n’aime personne à part moi….. »

Ce sont ces mots qu’il lui lança lors de cette dispute, il ne savait pourquoi il s’en était servi de cette manière, sans doute pour que sa…fierté, reste intacte alors qu’il n’avait rien trouver de mieux à faire que raconter sa mésaventure à son petit frère….
Il ne savait ce qu’il attendait exactement de lui, quelle réaction mais, quoiqu’il en soit, il ne regrettait pas de lui avoir parlé, il avait conscience des qualités de son frère….
Le lendemain matin, il embrassa sa sœur, sa famille, et il partit une semaine plus tôt pour Amsterdam en ignorant les appels et les allées été venues de sa meilleure amie qu’il aimait tant mais, qu’il ne pouvait s’imaginer dans les bras d’un autre, qu’il ne pouvait aimer si ce n’était réciproque…et pourtant, il ne lui avait jamais dit, jamais il ne lui avait confié ses mots, jamais d’ailleurs, il ne lui avait montré à quel point il avait pu l’aimer.

__________________


Dernière édition par le Lun 19 Nov - 20:36, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 16:15

Oh le jumeau diabolique
Bienvenue !!

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 16:29

Bienvenue !
Purée, la fiche est déjà bien entammée

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 16:47

Diabolique??
Mais de quoi tu parles ??
Il est gentil comme tout le petit adrian....

Sinon, bah, ouais, euh, j'ai pas encore fait grand chose dans ma fiche, je suis seulement à l'anecdote d'enfance...mais, merci pour les bienvenues....
OH lauren....Diabolique, je comprends maintenant....je me souviens, c'est toi ma victime....d'ailleurs, tu as sorti le tailleur de ta grand mere pour l'avatar..;
_______

fais pas la tête chérie, dans le fond, je suis sûre qu'il t'aime bien.....
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 16:55

C'est son uniforme tête d'endive

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 17:01

Mais....
tu vas voir toi espèce de cornichon, je vais te le faire manger ton uniforme tu vas moins rigoler

Bien sûr je suis qu'au fond il est fou amoureux de moi Arrow

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 17:02

Alors, c'est les bas collants qu'elle a emprunté à sa grand mere....
________________
Ouais, la j'essaie de relever mon niveau...parce qu'endive ca le fait pas.........


Lauren Baxter a écrit:
Mais....
tu vas voir toi espèce de cornichon, je vais te le faire manger ton uniforme tu vas moins rigoler

Bien sûr je suis qu'au fond il est fou amoureux de moi Arrow


Avoue t'en reve mdr....... et cornichon c'est mieux qu'endive, je suis d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 18:21

QUELQUES MOIS AVANT QU'IL NE PARTE

Dès qu’il entendit le son de sa voix, alors qu’elle n’était pas capable de prononcer un seul mot, dès qu’il entendit son premier cri et qu’elle enroula autour de ses doigts sa petite menotte, il sut qu’elle serait la femme la plus importante à ses yeux, mis à part peut-être celle qui lui donnerait des enfants. Il n’avait que 3 ans lorsqu’elle vint au monde, mais il fut totalement conscient de ce qu’il avait ressenti pour elle en cet instant précis, comme s’il avait mûri en une seule fois. D’aussi loin qu’il ne se souvienne, il avait toujours été protecteur vis-à-vis d’elle et, il avait sans doute contribué à la rendre aussi hautaine, narcissique et diabolique. A lui répéter sans cesse qu’elle est la plus belle et la plus intelligente, la jeune femme avait réussi à croire que rien ne pouvait l’arrêter dans son ascension et que rien ne pouvait lui arriver puisque son grand frère serait toujours la pour elle. Tres possessif vis-à-vis de sa petite sœur, il n’arrivait pas à se faire à l’idée qu’elle grandissait et que si lui approchait de ses 18 ans, la demoiselle, du haut de ses quinze ans, sure d’elle et magnifique attirait les jeunes hommes comme les fleurs attirent les abeilles…toutes souhaitent butiner la belle fleur qu’elle est mais Adrian ne l’entendait pas de cette oreille.

« Je crois qu’elle sort avec le petit voyou du fond de la rue, tu sais…comment il s’appelle déjà…..avec ces cheveux toujours bien rasés et un air un peu hautain et supérieur comme ça….Oh, je n’arrive plus à m’en souvenir…. » lui avait déclare un jour sa meilleure amie, Jill, qu’il continuait à voir chaque jour d’ailleurs
« Tu plaisantes ? Luca ? Luca Franzini ? ce petit imbécile qui ne pense qu’à mettre les filles dans leur lit ?
- Tu exagères Adrian… ca m’étonnerait qu’il ose toucher ta sœur et puis, elle a du caractère, elle sait se défendre…. »

Il se souvenait de cette conversation comme si c’était hier et il eut comme un mauvais pressentiment lorsque sa sœur se fit porter pâle pour ne pas se rendre à cette soirée alors qu’elle adorait se montrer, et toiser les filles d’une moins bonne famille qu’elle… Elle lui cachait quelque chose, alors que d’aussi loin qu’il ne se souvienne, elle lui avait confié chacun de ses petits secrets, tous sans exception….enfin, à quelques près. Il grimpa dans sa voiture, en compagnie de Jill toujours, qu’on prenait souvent pour sa petite copine tant il la regardait avec des yeux avides, avides de l’embrasser, de la serrer dans ses bras, de la toucher et de pouvoir lui avouer qu’il l’aimait sans avoir à rougir et à être honteux d’un refus….

« Je crois qu’elle me ment…
- Tu deviens parano, tu as vu comme elle avait l’air pâle.. ;
- Je suis sûre que ce Luca va venir la rejoindre, j’en suis sûre..
- Et alors Adrian, il faut bien qu’elle fasse sa vie non , ils ont quinze ans….ne vas pas t’imaginer le pire…
- Je sais pas, je la sens mal cette soirée. »

Il ne cessait de jeter des coups d’œil nerveux dans son rétroviseur, comme si les faits et gestes de sa sœur lui serait révéler alors qu’il s’éloignait.
Deux bonnes heures s’écoulèrent alors qu’il saluait ses gens, et expliquait au plus curieux pourquoi sa petite n’était pas la….et mentir au entremetteur qu’il n’avait pas l’intention de se marier avec Jill, qu’elle était comme une sœur pour lui…. .Fieffé menteur. Cependant, il ne se rappelait pas avoir passer un aussi mauvais début de soirée que celui-la, il aperçut dans la foule son père et sa mère et il leur annonça qu’il devait rentrer à la maison, qu’il avait oublié son téléphone et qu’il attendait un appel urgent de cette école à Amsterdam, où il avait passé les examens d’entrée, tout comme son frère d’ailleurs. Son père avait l’air perplexe et savait qu’Adrian lui mentait mais, lorsqu’il vit qu’il se dirigeait vers Jill, il ne chercha pas à comprendre, se méprenant mais qu’importe. Cela ne faisait pas très longtemps qu’il avait le permis de conduire et il n’était pas très habile, les reflexes n’étant pas des plus aiguisés mais, il se moquait bien de la façon dont il arriverait chez lui, mais il y arriverait coute que coute et il en aurait le cœur net.
Jill, à cours de mot, ne cherchait plus à le convaincre qu’il se faisait des idées et le suivit donc…même lorsqu’il pénétra en trombe à l’intérieur de sa maison où la télévision résonnait.
Il scandait haut et fort le nom de sa sœur qui apparemment, était allongée dans le salon, devant la télé et qui n’entendait pas un traitre mot vu comme cela allait fort.
Adrian fouilla chacune des pièces, en commençant par l’étage pour n’y trouver personne. Lorsqu’il arriva dans la pièce, il vit sa sœur, confortablement installée dans le sofa, avec sur la table chip’s et chocolat à côté d’un tube d’aspirine.


« Ou est-il ? » hurla son parano de frère..
« Mais, de qui tu parles ?, répondit alors sa jeune sœur
- Ne fais pas l’innocente avec moi, tu sais le nombre de fille qu’il a essayé d’attirer dans ses draps, il est bien trop vieux pour toi, et c’est pas la peine de nier…
- Adrian, calme toi, je comprends pas….
- Je te parle de Luca.. »

Et elle éclata de rire…comme si on venait de lui raconter la blague la plus drôle qui soit. Elle et Luca, c’est une plaisanterie, elle valait bien mieux que ça.

« Mon amour de frère, tu ne crois tout de même pas que je sors avec Luca…..
- Ben, c’est ce que j’ai entendu, ne voulant pas mêler son seul amour dans cette discussion
- Les gens se sont trompés, j’ai bel et bien vu souvent ce type la, un véritable ignorant…mais, ce n’était pas pour les raisons que tu crois, c’est Bonnie qui est amoureuse de lui, tu sais, cette petite garce qui m’a piqué mon mec en début d’année….et bien, j’ai juste voulu me venger un petit peu c’est tout …mais, rien de plus, il ne m’a même pas embrassé, crois moi….il espere et y croit toujours…. »

Il lui lança un sourire mesquin, mais pas à son adresse, plutôt parce qu’elle était fière de ce qu’elle accomplissait…. Adrian ne dit rien, pas un mot, se sentant bête et totalement ridicule, il jeta un regard à Jill qui ne semblait pas apprécier, vu l’expression de son visage, l’intérêt soudain de la petite sœur de son meilleur ami pour ce jeune homme….mais que voulez-vous… ?

Anecdote(s) à l'ISP :

D’aussi loin qu’il ne se souvienne, Adrian n’avait jamais perdu une seule compétition de natation organisée par les écoles de la région. Aucune compétition. Il les avait toute remportée au la main jusqu’à cette année…
Cette maudite année ou un élève de première année lui avait volé un titre. Les autres l’appelaient zachary et ce Zach, Adrian ne l’aimait pas. Fidèle au dicton, soit aussi proche de tes ennemis que de tes amis, il essaya d’en savoir plus sur lui, lui parlait aux entraînements mais il avait de la rancœur. N’arrivait pas a accepter sa défaite.
La compétition suivant, c’est lui qui la remporta, Adrian, jusqu’à la prochaine remportée par Zach. Un jour, l’entraîneur les avait appelé tous ls deux, ils allaient devoir travailler en équipe car il se pourrait qu’une compétition générale inter scolaire et non plus nageur ppar nageur chacun pour soi, soit organisée… il fallait deux nageurs et ils étaient les meilleurs….
Cette idée ne réjouissait pas Adrian qui allait devoir faire donner comme recevoir des conseils. Il détestait l’idée même d’avoir à lui dire autre chose que « Bonjour Crevette… »



• Psychologie :

Traits de caractère :

Adrian est loin d’être un gars facile à vivre, s’il peut se montrer aussi charmant que désagréable, il est d’une fierté démesurée qui le pousse parfois à blesser les gens qu’il aime et qui l’aiment sans vraiment se rendre compte qu’il se fait du mal aussi. Il est facile d’être ami avec lui, il est plutôt du genre souriant et bout en train, ne se gênant jamais pour organiser une fête entre amis et entre copain, jamais, vous ne le verrez enfermer chez lui les weeks ends…pendant les cours non plus d’ailleurs, même si ces soirées sont plus calmes. Le week end, il sort, il boit avec ses amis, déconne, organise des jeux bêtes et dangereux pour le simple plaisir de sentir en lui monter l’adrénaline. Parfaitement irresponsable, pendant ses soirées, il peut pour le simple plaisir du jeu et des défis, lancer des idées de gages des plus ridicules, comme par exemple, s’arrêter avec la voiture sur un rail de chemin de fer, les clés dans la poche et non plus sur le contact, attendant que le train arrive au loin pour essayer de démarrer la voiture au plus vite alors que ses réflexes sont quelques peu amoindris par l’alcool. Il invente toujours de nouveau jeu, défi et gage, où il risque parfois sa vie et celle de ceux qui sont assez fous pour s’y mêler. Complètement choyer par ses parents durant son enfance car il a un physique indéniablement très attirant, il en est devenu un jeune homme conscient de son charme, faisant de lui le stéréotype même du type parfaitement macho et séducteur. Il aime sentir qu’il plait aux filles et a tendance à se dire et à clamer haut et fort que sans un homme, une fille n’est pas grand chose. Plutôt jaloux il n’apprécie guère que sa copine drague, sorte sans lui, fume, voit trop souvent ses copines….oui, il est vraiment un macho et il a du mal à supporter chez une femme les discours trop féministe. Un homme est par nature plus fort que la femme et ils sont la pour les protégés…Cela n’empêche qu’il sait se monter romantique lorsqu’il est amoureux…..et qu’il veut bien se l’admettre. D’ailleurs, lorsqu’il sent le vertige lui prendre au ventre lorsque la fille qui l’aime pose la main sur lui où ses lèvres sur les siennes, il n’y aura plus que cette demoiselle qui pourra alors compter. Sérieux et ambitieux, il se donne les moyens de réussir ce qu’il entreprend et autant il peut être fier, orgueilleux et même parfois fat et vaniteux, il n’empêche que son don pour la séduction est largement affaibli lorsqu’il est face à une fille qui lui plait un peu trop. Il se refermera comme une huître, une carapace pour ne pas souffrir sans doute, qu’il est bien difficile de percer si l’on n’en a pas la volonté. Celle qui aura son cœur, sera la fille la plus choyée qui soit, veillant toujours à ce qu’elle ait tout ce qui lui fasse plaisir car en bon macho, il considère qu’une fille ne devrait avoir à faire aucun effort pour être comblée et heureuse.
C’est aussi par un amour propre et une fierté démesurée et mal placée qu’il se protège des déceptions de la vie.
Lorsqu’il a quelque chose à dire, ou lorsqu’il a envie de le dire, il ne s’encombre pas spécialement d’un égo surdimensionné, il le dit sans penser aux conséquences…Non, ce n’est pas les conséquences qui le gênent et qui le tracassent, c’est simplement la façon de dire les choses. ll est très cynique et passera d’abord par des petites sous-entendu avant de dire franco ce qui lui passe pas la tête. On peut également dire qu’il n’est pas de nature très bavarde. Non pas qu’il ne veuille pas parler, mais pour la simple et bonne raison, qu’avant de prendre la parole pour dire des bêtises et commencer à s’étendre sur sa vision de a vie, de ce qu’elle est et de ce qu’elle devait être, il préférera attendre de voir à qui il a à faire.
Au premier abord, il peu paraître froid et distant, mais lorsqu’on comprend son mode de fonctionnement, il peut se montrer être très tendre et très attentionné.
Fier et arrogant, vous aurez souvent cette impression qu'il vous regarde de haut, qu'il vous toise et qu'il se sent supérieur à vous...si vous creusez sous le vernis, vous vous rendrez compte qu'il n'est pas comme il parait, mais que son paraître lui plait


Manies :

Le jeune homme a pas mal de petites manies.
Par exemple, lorsqu’il n’arrive pas à cacher l’un ou l’autre de ses sentiments, il se souviendra comme il était agréable lorsqu’il était tout bébé, de mettre ses doigts en bouche. Enfin, la, il a des dents et rongera ses ongles sans aucun remord. Une autre de ses manies, qui n’en est pas vraiment une, est que lorsqu’il parle, il se sent obligé d’ajouter les gestes à la parole, de plus, bien qu’il ait 5 doigts comme tout le monde, certains de ses gestes ne sont réalisés que par 2 d’entre eux. Par exemple, s’il fait un signe de la main, deux doigts lui suffiront, s’il vous demande de venir, 3 seront parfaits. Il a aussi cette manie désagréable de se manger l’intérieur des lèvres lorsqu’il réfléchit et, d’arquer un sourcil quand, d’aventure, on le contrarierait.


Dernière édition par le Ven 14 Déc - 1:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 19:36

Allure générale :

Tout d’abord, notre client est pour le moins relativement grand, mesurant un peu plus de 180 centimètres,
Tout jeune, il a commencé la natation, très individualiste comme sport, mais il le pratique si intensément que sa silhouette s’en est retrouvée fort bien taillé. Si la natation a tendance a exagéré un peu la carrure, il a la chance de ne pas avoir la morphologie d’un jeune rugbyman et cela n’a pas..Exagéré….une situation, pusiqu’il était plutôt destiné à être un peu gringalet avant la natation.
Les cheveux noirs de jais, il a tendance à les porter de façon négligée mais il ne faut pas s’y méprendre, plus souvent court que long, ce côté décoiffé est en fait totalement travaillé s’offrant un côté super décontracté. Le gel est bien évidemment son meilleur ami, c’est le moins que l’on puisse dire. Jamais on ne le verra sans gel dans les cheveux.
La couleur de ses cheveux a le mérite de mettre en valeur la couleur de ses yeux. Couleur fort peu courante et dont il est assez fière, ayant dès lors appris à jouer de son regard. Presque noir…bien que son frère lui répète qu’ils sont marrons, Adrian les voit noir.
C’est ce que l’on remarque en premier lorsqu’on le voit, ce sont ses yeux qui pétillent lorsqu’il sourit. De longs cils offrant à son regard un côté plutôt vaniteux et pénétrant. Il apprit donc à en jouer et toute l’intensité de sa personnalité se reflète dans son œil. On dit souvent qu’il parle avec les yeux et s’y attarder en apprendra sans doute bien plus sur lui que n’importe quelles paroles qu’il pourrait prononcer. Bien entendu, si c’est ce qu’il préfère, ses yeux, il a comme tout le monde une bouche fine mais un sourire assez large. Le nez fin, le front haut, le menton carré il se trouve plus ou moins bien, mais il est loin d’être fan de son physique et souvent se demande ce que bon nombre de fille peuvent lui trouver. Le teint naturellement hâlé, il a la chance de prendre assez bien le soleil.

Style vestimentaire :

Il affectionne tout particulièrement les Jean’s, le plus souvent bleu, car c’est une couleur qui lui va relativement bien, le bleu, il le porte bien. De plus, il se sentira aussi plutôt à l’aise dans des T shirts à courtes manches en plein été et a manches un peu plus longues pour l’hiver. Toujours des plus tendances, il soigne toujours très bien ses tenues vestimentaires de façon à être le plus in possible. N’aimant particulièrement tout les traits de son visage, il compense avec la façon dont il s’habille. Il choisit avec soin jusqu’à ces chaussures…..
Il porte toujours une ceinture à ses jean’s, pour finir sa tenue. Lorsqu’il sort, il adorera la chemise parce que cela lui donnera un côté important, et il n’hésitera d’ailleurs jamais à finir sa tenue avec un pantalon à pinces. Il sait tout simpelment se mettre en valeur.



• Address Book :

Prénom et Nom Zachary Marshall
Avatar {Chase Crawford} [1ière Année] :
Nature de la relation
Tous les deux pratiquants émérite de natation, ils se battent comme des forcenés pour se battre l'un l'autre, étant tous les deux les meilleures de l'école. En dehors des cours de natation, ils ne peuvent pas se voir en peinture et n'hésite jamais à se chercher des noises s'ils se croisent en se lançant des piques bien pensés. Les compétitions ne réussissent jamais à les départager, Adrian gagnant un jour et Zachary un autre.

Prénom et Nom Sebastian Visconti
Avatar {Milo Ventimiglia} [3ième Année]
Nature de la relation
Frères jumeaux, ils se ressemblent tant par le physique qu'ils diffèrent au niveau du caractère. Sebastian est beaucoup plus ouvert qu'Adrian, étant lui-même plutôt rebelle contre la société. Néanmoins Adrian se montre beaucoup plus hautain, ce qui a le don d'énerver Sebastian, car Adrian ne cesse de critiquer ses amis. De ce fait, ils ont tendance à plus se chamailler qu'à se donner des tapes amicales dans le dos.

Prénom et Nom Lauren Baxter
Avatar {Leighton Meester}
Nature de la relation
Adrian ne supporte pas les amis de son frère, mais c'est encore plus flagrant avec la pauvre Lauren qui subit les railleries répétées d'Adrian. Il ne se passe pas un jour sans qu'il ne lui reproche sa coiffure, ses chaussures ou même le fait qu'elle soit née.

Prénom et Nom Spencer Reilly
Avatar {Justin Hartley}
Nature de la relation
On peut dire que Spencer et Adrian se sont bien trouvés : tous deux sublimes, ils font tomber les jeunes filles comme des mouches et ils se plaisent à les ramasser. Ils ont accomplis les 400 coups ensemble, et ils sont inséparables (ou presque, lorsqu'une fille est dans les parages, c'est chacun pour soi). Ils font partie des stars de l'école, et ils n'hésitent jamais à jouer de leur popularité.

Prénom et Nom Elsa Doval
Avatar Kate Bosworth
Nature de la relation
Ils se sont rencontrés à l’école fondamentale et il a toujours été amoureux d’elle. Il n’a jamais su ce qu’elel pensait de lui, un jour il la surprit avec un garçon et il décida de quitter ‘l’Italie prématurément, quelques jours avant son départ officiel d’ailleurs. Le but était de panser la blessure de son cœur. Aujourd’hui, il pense souvent à elle, et les premiers temps furent difficile. D’aussi loin qu’il ne se souvienne, il n’a jamais eu une seule histoire sérieuse avec une fille, que des aventures de passages qui finissaient au bout de quelques mois… Il cherche dans chacune de ses filles la complicité qu’il avait avec Jillqui doit sans doute lui en vouloir à mort d’être parti sans donner signe de vie, sans lui dire au revoir et sans avoir cherché aucune explication. Sait-elle seulement ce qu’il s’est passé ?

Prénom et Nom Ella Visconti
Avatar Willa Holland
Nature de la relation
Elle est sa petite soeur, la personne la plus importante qu'il soit à ses yeux. Elle est sa copie conforme et il la voit comme une princesse qu'il se doit de protéger à tout prix. Leur relation est intense et elle est la personne qui le connait le mieux, qui le connait sous son meilleur jour, à part peut-être Jill....avant....

Prénom et Nom Delia Trencavel
Avatar
Nature de la relation
Quelle idée d'avoir été organisé ce parrainage des premières par les secondes. Bien que la jeune fille soit relativement jolie à regarder, elle était d'une arrogance qui le déplaisait....Pour qui elle se prenait cette gamine à le toiser comme ça ? Pourtant, petit à petit, ils en sont arrivés à s'apprécier mais, bien entendu, il n'était pas question qu'elle s'en rende compte. il la trouvait jolie, agréable, sympathique et pleine d'humour.....et surtout, avec une détermination des plus impressionnantes. Si bien qu'à force de passer du temps ensemble, et à se taquiner, ils devinrent les meilleurs amis du monde, passant leur temps à se taquiner, à se lancer des piques....alors que ce n'est qu'affection....

Prénom et Nom Valentine Zylstra
Avatar Mona Johannesson
Nature de la relation
Adrian et Valentine sortent ensemble depuis déjà six mois. Seulement, ils s'en cachent, de tous, de leurs proches et amis, car leur relation était uniquement physique au départ. Leurs rendez-vous n'étaient basés que sur la même chose,ils ne se voyaient que pour cela... Mais au fur et à mesure, les choses sont devenues plus sérieuses, officielles. On peut dire qu'à force de se cacher, l'habitude est venue, et ils n'ont jamais vraiment cessé de s'isoler pour se voir... Comme par automatisme. Mais à un moment la demoiselle en eut assez, et sa vigilence laissait parfois à désirer au sein même de l'école. Certains disent d'ailleurs les avoir vu s'embrasser ou se frôler la main un bref instant. Quand on lui en parle, Adrian répond toujours :
"Les gens parlent trop..." Ni plus ni moins..

Rédigé par Valentine





• Autres :

Avatar : Milo Ventimiglia

Fille ou garçon : Fille
Comment avez-vous connu le forum ? Salvation
Commentaires : Euh....merci....


Dernière édition par le Mer 5 Déc - 3:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 19:41

Oh seigneur. Ca c'est un avant-bras musclé ou je ne m'y connais pas Shocked

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 19:43

Ptdr C'est un avant bras musclé!! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 19:50

Adrian fait de la natation les filles....non mais sérieux, vous vous imaginiez quoi ??? Siflotte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 20:32

un nageur!! Intéréssant *surveille que Dam' est pas dans les alentours*
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 20:36

Félicitations ! Tu es la première fiche validée Cool Wink

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 21:47

Ouais, je suis trop contente...

Souvenez vous de ce jour, comme le jour où Adrian a fini sa présentation ole premier.... Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 21:59

Oh non pas lui
Je rigole
Bon jeux parmis nous

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Sam 17 Nov - 22:01

Lauren...JE t'ai dit que j'adorais tes bas collants ?
Ta grand mère te les a tricoté?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adrian Visconti | Terminé |   Aujourd'hui à 15:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Adrian Visconti | Terminé |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adrian Banks
» Adrian Alvarez
» Blocage sur écran vert avec message "Mise à jour terminée"
» [Technologie Fondamentale] Adrian Newey : "Avoir une grande idée en soi, ne sert à rien si elle ne passe pas les tests rigoureux de la Physique."
» Bon anniversaire Adrian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: