AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I hate him! [R]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I hate him! [R]   Sam 12 Jan - 19:19

Pour la dixième fois depuis le début de la journée, Rainie jeta un coup d’œil à ses bouquins et soupira. Non vraiment… Elle n’était pas du tout motivée pour bosser aujourd’hui. Les événements récents l’avaient quelque peu perturbée et elle avait du mal à se remettre dans le rythme. D’autant que l’économie… C’était vraiment l’une des matières qu’elle appréciait le moins. Son seul point faible. Ce qui lui avait fait perdre pas mal de points lors de son examen d’entrée. Voilà pourquoi elle s’en était tiré avec un 70/100. Ce n’était pas une catastrophe bien entendu… Mais son père avait bien sur trouvé de quoi en redire.

Comme s’il sentait qu’on pensait à lui, le portable de Rainie se mit à sonner à ce moment là, le numéro de Huo s’affichant à l’écran. La jeune fille hésita et regarda l’horloge au dessus de sa tête. 18H30. D’habitude, son père était au travail à cette heure-ci. Cela ne présageait rien de bon. Elle n’avait cependant pas le choix. Après avoir pris une profonde inspiration, Rainie décrocha.


« Pourquoi as-tu mis si longtemps avant de me répondre ? »

Même pas un bonjour. Même pas un « Comment vas-tu ? ». C’était bien digne de son père. Après toutes ses années, il n’avait toujours pas changé. La seule personne à qui il montrait un tant soit peu d’attention et de sentiment restait Kate, sa nouvelle femme. Et bien qu’elle éprouvait beaucoup d’attachement pour sa belle-mère, Rainie ne pouvait s’empêcher d’en être jalouse.

Rainie se leva, pour se dégourdir les jambes, mais aussi pour évacuer le stress qui s’emparait d’elle dès qu’elle avait affaire à son père. Automatiquement, elle se mit à parler en Chinois, bien que Huo ait commencé la conversation en Anglais.


« Bonjour papa. J’étais en train de faire un devoir. J’ai eu du mal à attraper le téléphone. »

Quel joli mensonge que celui-ci. Et Huo n’était évidemment pas dupe. Il ne releva cependant pas et ce contenta d’enchaîner, dans sa langue natale, cette fois-ci.

« J’ai appris récemment que tes notes n’étaient pas des meilleures. Surtout en économie. »

Aïe. Nous y voilà ! Elle aurait du s’en douter. Rainie ne savait pas comment il pouvait être au courant… probablement avait-il un espion parmi l’administration. Ce qui ne l’étonnait pas. Huo aimait toujours tout savoir et tout contrôler. La jeune fille avait vraiment l’impression de n’être encore qu’une enfant dont le père la houspiller parce qu’elle n’apprenait pas correctement ses conjugaisons. Elle avait tout de même 20 ans à présent ! Il serait temps qu’il lâche la bride et la laisse vivre sa vie… C’était cependant trop demander.

« Ton absence de réponse est éloquente. Il faut vraiment que tu te reprennes en main et que tu travailles sérieusement »

Comme si elle ne le faisait déjà pas. A l’entendre, on aurait dit que Rainie était une adolescente à problème, qui passait son temps à boire et à sortir avec ses amis. Ce qui était loin, très loin de la réalité…

L’estomac nouée, elle garda le silence et s’allongea de tout son long sur son futon, écoutant toujours le sermon de son père.


« C’est la raison de mon appel. On en a discuté longuement avec Kate, et on en est arrivé à cette conclusion. »

A ces mots, Rainie fronça les sourcils. Que Kate soit mêlée à cette histoire… là c’était une avant première. Et la jeune fille redoutait ce qu’elle allait entendre.

« Nous pensons que ton frère Alexander devrait t’aider en Economie. Il paraît qu’il est très douée dans cette matière, comme dans toutes les autres d’ailleurs. »

Cette fois-ci, Rainie se redressa d’un bon. Les paroles de son père la faisait réagir au quart de tour : 1/ Alex n’était pas son frère. Mais son demi-frère. Ils n’avaient rien en commun, aucun lien hormis cette haine qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre. 2/ Elle ne supportait pas l’arrogance qui sonnait dans la voix de son père. Il lui faisait clairement comprendre que, comparé à Alex, elle n’était vraiment pas terrible. Un sentiment de jalousie et de révolte profonde s’empara de la jeune fille. Elle tourna cependant dix fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Un peu trop passionné, elle risquait de dire des choses qu’elle pourrait regretter par la suite. Elle devait surveiller son langage… Surtout face à Huo Da.

« Ca m’étonnerait qu’Alex accepte papa. Il ne me porte pas dans son cœur.
- Il a déjà accepté. Je l’ai appelé un peu plus tôt. Il ne devrait pas tarder à arriver chez toi d’ailleurs.
- Quoi ?! »


Rainie crut mal entendre. Alex ? Il avait accepté de lui donner des cours ? La jeune fille jeta un coup d’œil vers l’extérieur. Non… aucun billet de 100 euros en train de tomber du ciel… Vraiment… Elle allait de surprise en surprise. Pourquoi diable son demi-frère accepterai de faire une chose pareille ? La dernière fois qu’il l’avait aidé remonté à …. Hier ! Lors de cette « bagarre » avec le groupe de première année. Il était certes intervenu en sa faveur, mais la manière dont il l’avait abandonné dans le couloir, la repoussant avec violence et laissant ses affaires par terre… Elle ne comprenait vraiment plus rien. Pourquoi l’aider, si c’était pour être tellement en colère juste après.

Mais la voix de Huo la tira de ses pensées :


« Quoiqu’il en soit, comporte toi bien et tache d’apprendre quelques choses grâce à lui. Il prend déjà une partie de son temps libre pour toi, alors fais un effort. »

Rainie serra les poings de colère. Elle n’eut cependant pas l’occasion de dire quoique ce soit. Son père avait déjà raccroché… De rage, Rainie en aurait presque balancé son portable à travers la pièce. Cela ne lui ressemblait pas… Mais… la situation était ainsi. Depuis le remariage de son père, Rainie passait son temps à rire un instant, puis à pleurer juste après.

La jeune fille se releva, et tout en faisant les cent pas, elle se mit à jurer en chinois. Elle criait presque mais s’en contrefichait. Même si on l’entendait, on ne devait guère comprendre se qu’elle pouvait dire.

Non mais franchement… Grrr ! Quel idée aussi, cet idiot ! Pourquoi avait-il accepté ? Elle n’avait pas envie de son aide, elle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Sam 12 Jan - 19:54

Plongé dans une dissertation depuis deux heures déjà, Alexander n’entendit pas la sonnerie de son blackberry. Acquisition nouvelle, qu’il avait acheté avec son propre argent. Son objet à lui rien qu’à lui dont la présence dans cette pièce n’avait rien à voir avec le compte en banque de son beau-père que le jeune homme ne portait pas dans son cœur. Posé sur la table, la stridente vibration tira enfin le jeune homme de sa copie, mais il lui fallu encore quelques secondes pour qu’il identifie le bruit. Enfin, il attrapa l’appareil et après avoir jeté un coup d’œil, il le porta à son oreille en faisant une grimace de douleur. Il avait été salement amoché, la veille, et c‘était le moins que l‘on puisse dire :

« Maman? »
« C’est étrange, Alexander, que personne ne réponde lorsque je t’appelle de mon téléphone »

Super, on ne pouvait plus filtrer personne, de nos jours : il s’agissait de son beau père, cet homme qui se prenait pour quelqu’un appartenant réellement à sa famille. Ça n’était pas parce qu’il avait épousé sa mère qu’il faisait lui aussi partie du lot. Au bout de trois appels, qu’il avait ignorés tout au long de la journée, Huo Da avait visiblement adopté une nouvelle stratégie. A se demander comment sa demi-sœur avait fait pour l’avoir comme père à plein temps.

« Monsieur? »

Car il s’obstinait à refuser de l’appeler par son prénom, signifiant clairement qu’il refusait que ce type fasse partie de sa famille. Lors des repas familiaux ils s’en tenaient aux formules de politesse, et tout allait bien pour le meilleur des mondes la plupart du temps. A savoir lorsque Huo n’avait rien à lui demander.

« J’ai une faveur à te demander, jeune homme… »

Et l’homme se mit à parler, lui faisant une proposition qu’Alex ne pouvait décidément refuser, même ci ce qu’il devait faire pour y parvenir était loin de l’enchanter. Un stage dans l’une des meilleurs entreprises qui pouvaient exister était inespéré, surtout pour un deuxième année.

« Très bien »

Depuis la veille, il n’avait pas quitté sa chambre, ruminant une espèce de colère sans même savoir pourquoi. Il s’était battu, lui qui pourtant ne faisait rien qui pourrait jamais entacher son dossier irréprochable, et c’était inacceptable.

Attrapant sa veste il partit en direction de la chambre de Rainie, et, affichant un air des plus maussades, il entreprit de frapper à la porte. Des cris se faisaient d’ailleurs entendre à l’intérieur.

Il commençait déjà à regretter d’avoir accepté la proposition de son beau-père. Un stage… Il aurait tout le temps d’en faire, tout plutôt que de se retrouver avec cette fille qu’ il avait prit un soin particulier à éviter durant les deux années qui avaient précédé. Et d’un coup, voilà qu’il se mettait à la défendre et à lui donner des cours. Ben voyons, lui qui, dès qu’ils étaient à Londres (parce lui et sa mère avaient été contraint d’emménager dans une vaste demeure à Londres), passait ses journées dans sa chambre pour éviter cette intruse.

Son visage maussade, rendu encore plus antipathique à cause de l'oeil au beurre noir attrapé la veille, et montrait qu'il avait aussi peu envie d'être ici que d'aller pêcher. Peut-être même que la pêche aurait été plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Sam 12 Jan - 20:25

Rainie était encore en train de pester contre son père et contre Alex lorsqu'on frappa à la porte. Aussitôt la jeune fille s'immobilisa et se tut. Un soupire lui échappa. Inutile d'être devin pour savoir qui était derrière cette porte. Et honnetement, elle n'avait pas envie de lui ouvrir. Elle se demandait encore pourquoi ce crétin avait accepté de lui donner des cours.

A coup sur, son père avait du faire pression sur lui, avec du chantage. C'était la solution la plus probable. Jetant un coup d'oeil a son portable qu'elle avait négligement jeté sur son lit, elle hésita. Aprés tout... Elle n'était pas obligé d'accepter tout ça. Il pouvait bien resté sur le pas de la porte, elle s'en contrefichait. Depuis hier, elle avait une raison de plus pour le détester.

Ce demi-frère était vraiment... insupportable. Inutile de la "secourir" si c'était ensuite pour la rejeter comme une vulgaire chausette. Mais c'était surtout son propre comportement qui l'énervait. Elle s'était laissé distraire durant un instant. Elle lui avait montré de la compassion et s'était inquiété pour lui! Pourquoi? Allez donc savoir!

Arg! Elle l'aurait bien laissé poirauté cet idiot arrogant! Mais, sa mauvaise conscience la forcait à aller lui ouvrir. Ou peut-être était-ce sa peur vis-à-vis de son père... Qui sait? Quoiqu'il en soit, elle finit par trainer les pieds jusqu'à son entrée. Ouvrant la porte en grand, elle se retrouva nez-à-nez avec l'objet de ses soucis. Quoique... nez-à-nez était peut-être inaproprié. Elle devait levé la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux. Elle lui arrivait à peine au niveau des épaules.

Le visage de son demi-frère reflétait tout autant quel son ennuis. Visiblement, il n'avait pas envie d'être là, tout comme elle. Mais qu'il aille au diable! S'il ne voulait pas l'aider, personne ne l'obligeait à le faire. Soupirant, Rainie s'effaca et ouvrit grand la porte pour le laisser entrer. Elle gromella alors:


" Non mais qu'est-ce qui faut pas faire, jte jure... "

Taciturne, elle le regarda pénétrer dans sa chambre. Il en faisait le tour, l'observant de ses yeux critiques. S'il osait dire la moindre chose, elle lui rajouterai deux ou trois bleus.

Tout en refermant la porte, elle marqua une pause. Le visage d'Alex était vraiment amoché. Et bien malgré elle, elle se sentait coupable. Elle se reprit toutefois et se secoua mentalement. Rainie se retourna pour affronter le jeune homme. Sans lui laisser le temps de dire quoique ce soit, elle attaqua:


" Je préfère être franche avec toi. Je préférerai avoir un autre professeur... ou même, pas de professeur du tout! "

D'un pas lasse, elle alla s'asseoir par terre, face à sa table. Les jambes en tailleur, elle ajouta encore:

" Je me demandes pourquoi tu as accepté une telle chose! Les gars d'hier t'ont peut-être trop tapé sur la tête! "

C'était bas de dire cela... Trés bas... D'autant que c'était entièrement de sa faute... Mais d'un autre côté, Rainie ne lui avait jamais demandé d'intervenir. Et surtout de se battre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Sam 12 Jan - 23:58

Non seulement elle l’obligeait à gaspiller son temps précieux, mais en plus elle ne semblait pas pressée. Agaçant au plus au point. Enfin, elle ouvrit la porte : il avait failli attendre. Il en était à se demander si il ne ferait pas mieux de faire demi tour. Il dirait à Huo que ça n’était en rien sa faute si sa fille n’avait aucun sens des responsabilités. Il ne comprenait même pas pourquoi il avait fallu qu’ils se retrouvent dans la même école. Le monde était vaste, non? Il y avait des dizaines d’universités ou d’écoles à travers le monde qui ne demandait qu’à recevoir l’élite, et c’était là qu’il avait fallu qu’elle aille, et là qu’il avait toujours voulu aller aussi. Un immense foutage de gueule. Enfin. Il pénétra dans la chambre, et entreprit d’en faire le tour, histoire d’inspecter les lieux.

Il ouvrit la bouche pour lancer une remarque acerbe, mais déjà la jeune femme avait prit la parole, pour lui dire qu’il n’avait pas à accepter la proposition de son père. C’était vraiment l’hôpital qui se moquait de la charité…

« Peut-être que si tu n’avais pas eu de l’eau de pluie à la place du cerveau ton père n’aurait pas eu à faire appel à moi »

C’était vrai après tout : pourquoi lui? Ça n’était certes pas l’argent qui manquait aux Da, et le père de la jeune femme aurait pu très certainement payer un précepteur, ou un crétin assez patient pour supporter sa fille chérie plus de dix minutes, non? Mais il avait dû être encore victime d’une machination parentale : sa mère. Depuis qu’elle était mariée, son vœux le plus cher était que les deux jeunes gens s’entendent bien, et elle avait tout mis en œuvre pour que ça marche. Une fois, aux tous débuts, ils s’étaient même retrouvés dans une espèce de restaurant pour soit disant préparer le mariage. Tu parles, en voyant le piège, Alex s’était tiré immédiatement.

Mais là, il n’avait pas le choix, hélas. Même à des centaines de kilomètres, leurs parents ne pouvaient s’empêcher de s’occuper de leurs affaires.

En entendant son reproche, il cessa son inspection de la pièce, et se tourna vers elle, son regard bleu devenu perçant cherchant les yeux noisette de sa sœur adoptive, et ouvrit la bouche, s’apprêtant à sortir une remarque des moins agréables. Mais il se retint, et, à la place, attrapa le bouquin d’économie qui se trouvait sur le bureau et le lança devant la jeune femme, puis il prit place sur la chaise, et se tourna vers elle.


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Dim 13 Jan - 17:00

Non mais comment en étaient-ils arrivé là? Rainie avait presque l'impression que leur parents faisaient tout pour qu'ils finissent par s'entretuer. Ce n'était peut-être pas leur but premier, mais ça allait probablement être leur résultat final.

Aprés qu'elle lui ait fait savoir son avis sur sa présence ici, Alex rétorqua aussitôt. Une remarque qu'il ne lui plut pas du tout et elle dut faire un effort considérable pour ne pas se relever et aller lui administrer une claque retentissante. Vexée, elle le fusilla du regard mais lui restait impassible. Si seulement il pouvait manifester parfois le moindre sentiment, même de colère, cela serait plus facile pour elle. Ils se poussaient mutuellement à bout. Et pourtant, c'est toujours elle qui finissait par hurler alors que lui même débiter ses insultes calmement. Lorsqu'ils avaient des disputes... Mais comme ils s'évitaient comme la peste...

Sa remarque concernant les évenements de la veille sembla cependant le faire réagir. Alexander se tourna vers elle et plongea ses yeux bleus et froids dans les siens. Rainie soutint le regard sans ciller. Il lui en fallait un peu plus pour l'intimider. Même si elle ne savait toujours pas le pourquoi du comment de la journée précédente. Vraiment! Cet homme était une énigme.

Il l'étonna une fois de plus en gardant le silence. Au lieu de cela, il attrapa son manuel et le lui lanca. Un instant décontenancé, elle le regarda alors qu'il prenait place sur l'une des rares chaises se trouvant dans la chambre. Ainsi, même assis, il restait plus grand qu'elle, puisqu'elle était assise en tailleur par terre. Sympa le complexe d'infériorité! Poussant un soupire d'agacement, elle prit le manuel et l'ouvrit, décidée à lui montrer qu'elle ne le faisait pas de gaité de coeur.

Posant son visage entre ses deux mains, elle murmura, de manière cependant assez forte pour qu'Alex l'entende:


" Je comprend pas comment on en est arrivé là..."

Attrapant un stylo, elle se mit à le mordiller. Ses yeux passèrent du manuel à son demi-frère.

" Tu comptes jouer au prof stricte et impassible toute l'aprem ? "

Simple curiosité de sa part. Elle voulait juste savoir si cette journée allait bien être la pire de sa vie ou pas. Non parce que s'il avait vraiment l'intention de faire le prof, elle pouvait le mettre directement à la porte... OU mettre des boules quies aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Dim 13 Jan - 18:39

Assis sur sa chaise, il ne savait même pas quoi faire. Après tout, il n’avait jamais eu aucune notion de professorat : il avait donné des cours, quand il était plus jeune, mais c’était à des gamins, et non pas à sa demi-sœur qui devait sûrement être pas mal bornée pour n’avoir décroché qu’un faible 70 à ses tests d’entrée. A un point de moins, il n’aurait pas eu à la supporter, après tout ça n’était pas comme si d’autres universités auraient pu refuser une fille à la parentèle aussi prestigieuse. Mais ça ne servait à rien de regretter ce qui ne pouvait être fait. Après tout, ça aurait pu être pire… Enfin, ça, il n’en était pas si sûr. Devoir rester enfermé avec sa demi-sœur pendant un laps de temps indéterminé était le synonyme de l’enfer, pour lui. Il la détestait, et ne s’était jamais remis en question sur ce sujet. Certes, ça n’avait rien de personnel, au fond, il l’avait détestée avant même de la connaître, au moment même ou sa mère avait prononcé les mots « enfant de ton age ». Super, mais en attendant, ça n’était pas à lui de jouer les nounous.

Il ne savait même pas pourquoi il était énervé, depuis la veille. Ça n’était même pas parce qu’il s’était battu, non, mais surtout parce qu’il n’avait pas pu s’empêcher de venir la secourir. On ne venait pas à la rescousse de personne que l’on détestait, ça allait de soit, ça n’avait rien de logique. Il ne devait même pas se sentir offusqué par sa remarque, elle ne lui avait rien demandé, après tout. Elle ne lui avait pas dit de venir l’aider, et il n’aurait même pas dû passer par là.

La voix de la jeune femme se fit entendre à nouveau. Comment ils en étaient arrivés là? C’était simple, son père avait épousé sa mère. Il n’y avait rien à en redire, Alex n’arrivait toujours pas à accepter les faits. Il avait il y a longtemps promis à sa mère, qu’Il lui offrirait tout ce qu’elle avait toujours rêvé, et avait toujours travaillé dur, pour cela. Cet homme était arrivé sur le devant de la scène sans que personne ne s’attende à le voir, étalant son argent et ses bonnes manières, et il avait mit à mal toutes ses bonnes résolutions. En clair, sa mère n’avait plus besoin de lui. Si il continuait à travailler, c’était pour prouver à cet homme qu’il n’avait pas besoin de son argent. Au lieu de se sentir heureux pour elle, il ne faisait que ruminer cette famille qu’il n’avait pas demandée, et qui était venue s’incruster.

« Page 178 »

Fit-il en guise de réponse, du même ton indifférent, avant d’ajouter :

« Tu voulais qu’on fasse des cookies en échangeant des histoires de famille? Je pense pas que ton père apprécie, tu vois. Je suis sensé faire monter ta moyenne de cinq points»

C’est ainsi qu’on empêchait à toute relation sociale de voir le jour. Il n’avait jamais voulu connaître sa demi sœur, imaginez comme ce serait terrible si en plus, elle s’avérait être quelqu’un qu’il appréciait?

« Si tu es sage, tu auras droit à une friandise » Ajouta-t-il néanmoins, sur un ton qui ne permettait pas de dire si il était sérieux ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Mer 16 Jan - 0:33

[ HJ: Désolé pour le retard ]

La réponse laconique d'Alexander éclaira la jeune fille quant à sa question. Visiblement... oui. Il comptait bien jouer les prof sévère et impassible toute l'aprés-midi. Rainie détestait cette situation. Encore une fois, elle devait se plier aux exigences de son père, alors que c'était loin de ce qu'elle souhaitait réellement. Oui... Passer toute son aprés-midi avec Alex, ce n'était pas le paradis, pour sur!

« Tu voulais qu’on fasse des cookies en échangeant des histoires de famille? Je pense pas que ton père apprécie, tu vois. Je suis sensé faire monter ta moyenne de cinq points»

Son père, son père... Est-ce qu'ils pouvaient arrêter de parler de son père 5 minutes! Mince! Rainie en avait vraiment mâre! Quoiqu'elle fasse, il fallait toujours que Huo Da s'en mèle. Quand allait-il la laisser tranquille à la fin? Elle était à présent assez grande pour décider de ce qui était le mieux pour elle. Elle savait, certes, qu'elle avait besoin de bosser l'économie. Mais était-ce une raison pour choisir "CE" professeur là. Huo l'avait-il choisis parce que ça ne lui coutait rien? Etait-ce vraiment pour l'aider ou seulement parce que lui et Kate voyait bien que les deux jeunes gens ne pouvaient se supporter? Probablement les deux. Mais peu importe! Ca ne plaisait pas à Rainie. Elle avait l'impression qu'on la prenait pour une gamine. Et les paroles d'Alex le lui confirmèrent. Même lui la prenait pour une idiote.

Agacée, la jeune fille referma brusquement son manuel. Elle l'avait pourtant ouvert de bonne foi mais là... Non. Elle ne supporterait pas une situation pareille. 1/ Elle n'aimait pas qu'on lui dicte quoi faire ou qu'on lui impose quelques choses. 2/ Alex était la dernière personne avec qui elle avait envie de travailler.


" Ta friandise, tu sais où tu peux te la mettre?! "

Elle se releva déjà. Et voilà, en 5 minutes, c'était finis. Et qu'avait-elle appris? Rien, hormis qu'elle détestait encore plus son père, et plus Alex... Si c'était possible. Se dirigeant vers la fenêtre, elle se campa devant, les mains sur les hanches et respira profondement pour se calmer. De dos, elle dit alors:

" Tu ferais mieux de partir tout de suite. Je dirai à mon père que tu es resté toute l'aprés-midi et que j'ai appris pleinnnnnnnnnnn de choses! "

Son ton était ironique, mais c'est pourtant ce qu'elle allait faire. Son père n'allait tout de même pas vérifier si son beau fils avait remplis son devoir. Elle pouvait donc être tranquille sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Jeu 17 Jan - 15:05

Le pire dans tout ça, c’était qu’il était forcé de l’aider alors qu’il avait lui-même pas mal de trucs à faire. Toutes ces disserts à rédiger, tous ces devoirs à étudier. Certes, il se rajoutait lui-même une masse de travail inutile, puisqu’il n’était pas vraiment obligé de faire tout ce qu’on lui demandait en classe. Il avait le choix. Mais il était persuadé, que, pour s’améliorer, et être le meilleur, il se devait d’exceller à la perfection dans tous les domaines possibles. Chaque seconde passée dans cette chambre était une seconde de moins passée à étudier. Déjà, il lorgnait sur l’un des bouquins qui étaient posés sur la table. Le fait qu’elle possède des livres montrait que sa demi-sœur n’était pas un cas si désespéré que ça, non? Oui, l’espoir faisait vivre, pour une fois il tentait de se montrer optimiste.

Enfin, façon de parler. Cela lui fit repenser aux livres qu’il avait abandonné sur la scène de son énervement, la veille; Ses chers ouvrages de géopolitique, ses cahiers soigneusement rédigés, contenant des notes personnelles, abritant des heures de travail acharnés, le tout abandonnés. Sans doute ne les reverrait-il jamais plus, il avait d’ailleurs déjà recommencé un nouveau cahier de notes, tentant de rassembler les idées dont il se souvenait. Le fait qu’il passe ses soirées à apprendre les cours avait d’ailleurs permis qu’il retranscrive presque à la lettre près tout ce qu’il y avait eu d’écrit dans son cahier. Le livre, c’était différent, et il devait attendre une quinzaine de jours pour en obtenir un nouveau, la bibliothèque ou il travaillait étant en rupture de stock. Inutile de dire que cette information lui avait laissé les nerfs en pelote.

Mais déjà, sa chère sœur se rebiffait, ne supportant visiblement pas sa dernière remarque. Comment réagir? Son père était un tyran, et il ferait sans doute tout ce qu’il serait en son pouvoir pour mettre des bâtons dans les roues d’Alex si il s’avérait que sa fille chérie n’obtenait pas la moyenne à son prochain devoir. Il l’avait bien fait comprendre, non? Déjà qu’il l’avait très mal prit lorsque Alexander avait annoncé qu’il avait obtenu la bourse d’entrée à ISP, refusant ouvertement toute l’aide que Huo Da avait voulu lui apporter…

Déjà debout, elle lui tournait le dos. La tension dans la pièce était presque palpable, ils étaient tous deux incapables de rester dans la même pièce pendant cinq minutes d’affilée. Bordel, il était sensé faire quoi? Tourner les talons et dire adieu à toute carrière sous prétexte que cette fille refusait d’étudier avec lui? Mais en même temps, céder à la pression d’un homme sous prétexte qu’il avait le pouvoir de diriger son destin comme il l’entendait, tout cela était d’un frustrant…

Il attrapa sa veste, et se dirigea vers la porte, sans un mot, s’apprêtant déjà à partir. Elle pouvait bien dire à son père ce qu’elle voulait. Mais…

Tournant les talons, dans une attitude qui décidément ne lui ressemblait guère plus que celle qu’il avait eue la veille, il se dirigea vers la jeune femme, toujours tournée vers la fenêtre et dit alors :
« Désolé »

Non, ça n’était pas un mirage, il venait tout juste de s’excuser. Enfin, il s’agissait d’Alexander : comprendre qu’il n’allait pas devenir étrangement agréable en un éclair de conscience.

« Je ne partirais pas. Je suis obligé de te faire ce cours, et peut-être que si tu y met de la bonne volonté, on aura fini dans deux heures… J’essaierais de ne pas m’énerver, et tu tenteras de ne pas me hurler dessus. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Jeu 17 Jan - 16:12

Rainie continuait à regarder par la fenêtre tout en ruminant ses pensées. Même le magnifique paysage qui s'offrait à sa vue n'arrivait pas à la calmer. Elle était vraiment sur les nerfs et avait bien du mal à faire baisser sa colère. Elle n'était pas comme ça d'habitude... En réalité, elle n'avait jamais été vraiment impulsive et passionnée durant son enfance. Les premiers signes avant courreurs n'étaient apparus que lorsque son père s'était remarié... et qu'Alex s'était immiscié dans sa vie.

Depuis, elle avait de nombreuses migraines. Elle sursautait pour un rien, s'énervait pour un rien... Et le fait d'être en colère la mettait encore plus hors d'elle même. Et oui... Parce qu'elle avait tellement l'habitude d'être gentille, simple, voire soumise et pas assez franche. Ses ami(e)s la connaissait ainsi. Et cette nouvelle personnalité lui faisait un peu peur. Mais il fallait bien l'avouer, tout autour d'elle se liguait pour la mettre dans cet état là... Non... Jamais elle ne pardonnerait à son père de s'être remarié aussi vite aprés le décés de sa femme.

Rainie se bouscula mentalement. Assez! Elle avait assez pleuré durant la journée d'hier. Inutile de recommencer aujourd'hui... Surtout en présence de son demi-frère. Elle entendit d'ailleurs ce dernier prendre ses affaires. Il avait visiblement compris le message et s'apprétait à partir. Un soupire s'échappa des lèvres de Rainie. Soupire de soulagement ou de frustration? Allez savoir... Quoiqu'il en soit, elle passa ses bras autour de ses épaules et continua d'observer l'exterieur.

Mais à sa plus grande surprise, Alexander revint sur ses pas et s'approcha d'elle. Etonnée, elle regarda par dessus son épaule. Il s'excusait... Etait-il malade? Rainie ouvrit un instant la bouche avant de la refermer aussitôt. Quelques choses ne tournait pas rond. Il n'avait pas l'habitude d'agir ainsi.

« Je ne partirais pas. Je suis obligé de te faire ce cours, et peut-être que si tu y met de la bonne volonté, on aura fini dans deux heures… J’essaierais de ne pas m’énerver, et tu tenteras de ne pas me hurler dessus. »

Rainie se détourna, ne pouvant réprimer un petit sourire. Décidement... Elle allait de surprise en surprise. Son père avait du vraiment mettre la pression sur Alex pour qu'il agisse ainsi. S'excuser devait lui mettre un sacré coup à son orgeuil... et travailler avec elle devait l'agacait au plus haut point. Mais il était tout de même décidé à le faire.

Nouveau soupire. D'un certains côté, il avait raison. Plus vite ils se mettraient au travail et plus vite ils en auraient fini. Et si chacun faisait un effort, il ne devrait pas avoir de problème. Mais c'était tout de même étrange. Car, au départ, au tout tout début, c'était bien Alex qui avait lancé les hostilités... Avant même, presque, qu'ils ne se soient vraiment rencontré... C'était à ni rien comprendre. Et au fond d'elle, Rainie se disait qu'elle n'avait rien à se reprocher et qu'il n'avait aucune raison de se comporter ainsi.

Aprés encore quelques secondes d'hésitation, Rainie se retourna et s'exclama:


" Trés bien! Allons-y alors! Je suis motivée pour rabattre le clapet de mon père! "

Sur ce, elle remonta les manches de son pull et retourna s'asseoir. Elle ouvrit de nouveau le manuel, prit son stylo et releva la tête vers Alex, dans l'attente de sa première instruction.

" Je t'écoute, chef. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Mar 22 Jan - 19:24

Faisait-il cela uniquement pour lui ou parce qu’il sentait que sa demi-sœur avait vraiment besoin d’étudier? Il était difficile de le dire. Depuis ce fichu mariage, il ne savait même plus quoi penser, étant automatiquement contre tout ce qui pourrait venir du camp adverse, à savoir de son beau père et de sa demi-sœur. Sa mère ne cessait de dire qu’il avait changé, et elle n’avait pas tout à fait faux. Depuis cette alliance entre les deux familles, le jeune homme s’était encore plus renfermé dans un monde qui n’appartenait qu’à lui : les études. Il ne parlait que pour adresser la parole à ses professeurs ou à ceux qui pourraient lui être utile dans le dénouement de ses études, et lâchait des bribes de phrases pas très avenantes à qui tentait de lui parler. Bon, il fallait aussi admettre que même dans son état normal, il n’était pas loquace. Mais il n’avait jamais été habité par une telle haine du monde et une telle envie de réussir.

Ainsi, ce qu’il avait fait la veille, défendre Rainie, n’avait rien à voir avec ses « habitudes ». Contrairement aux garçons de son age, il ne s’était que très rarement battu, évitant la plupart du temps tout signe de bagarre, par peur que ça ne soit reporté sur son bulletin irréprochable. Mais il fallait aussi dire qu’il n’avait jusque alors jamais eu à se sentir responsable de quelqu’un, hormis sa mère.

Parce qu’il se sentait responsable de la jeune femme? Il l’avait découvert au moment même ou il avait adressé la parole à l’autre imbécile qui avait tenté de lui faire du mal, et, sans qu’il en connaisse la raison, il s’était sentit envahit par une dévorante colère, ce qui avait provoqué le combat. Et ses cotes douloureuses. Mais cette situation était loin de lui plaire : il avait toujours fuit toutes formes d’attachement, car il estimait qu’elles l’empêchaient d’avancer. Les rares petites amies qu’il avait eues ne l’étaient pas restées plus d’une semaine, et ses « amis » ne le demeuraient que tant qu’il estimait qu’ils pouvaient lui servir à quelque chose : le jeune homme s’obligeait à ne garder aucun lien.
Alors, se retrouver dans une bagarre…

Mais de toutes manières, la jeune fille semblait hésiter. Maintenant qu’il y pensait, c’était vrai qu’il n’avait même pas considéré l’hypothèse que, peut-être elle ne voudrait absolument pas travailler avec lui. Après tout, elle avait toujours tenté de nouer des liens, qu’il avait toujours repoussé. Ça aurait été presque normal qu’elle refuse d’apprendre quoi que ce soit venant de lui, ne serait-ce pour le dévaloriser aux yeux de son père.

Apparemment non, elle venait d’accepter, et allait s’asseoir, l’air soudainement très motivée.

Tentant de faire preuve d’autant de bonne volonté dont il était capable, il allait s’asseoir sur le sol, en face d’elle, et lui tendit le livre précédemment jeté.

« Tu peux commencer par lire ça et m’expliquer ce que tu comprends ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Mer 23 Jan - 20:49

Le manuel ouvert devant les yeux, Rainie écouta Alex qui lui demanda de d'abord lire et de lui dire ce qu'elle y comprenait. Et bien! Ca allait être rapide! Elle ne comprenait strictement rien, malheureusement. D'où ses notes pas trés trés... hautes. Elle fit cependant un effort et garda ses pensées moroses pour elle même.

Mordant son crayon, elle se pencha en avant et se mit à lire, docile. Les mots dansaient devant ses yeux sans qu'elle ne puisse rien y faire. Elle grimaca. C'était du chinois pour elle... Enfin, façon de parler bien sur! Si on remaniait l'expression, on dirait plutôt que c'était du français, pour elle qui était chinoise. Pourquoi fallait-il que les termes économiques soient si complexes... Elle comprenait à présent pourquoi si peu de gens faisaient carrière de ce côté ci. Et pourquoi ce domaine était prisé surtout par les bourges.

Elle recommenca depuis le début. Au bout de quelques secondes, elle releva cependant la tête en soupirant:


" Pfff... Je comprends rien du tout! Pourquoi y a autant de chiffres? "

Elle prit son crayon et se gratta la nuque. C'était vraiment une matière qu'elle excécrait. Tout le monde en avait une, et pour sa part, c'était l'Eco, et ça depuis toujours. Quoique... Elle doutait qu'Alex ait une quelconque difficulté dans n'importe quelle matière. Une chance pour lui... Une malchance pour elle, car elle devait souffrir de la comparaison auprés de son père.

La sonnerie du téléphone retentit de nouveau. Rainie sursauta et hésita, aprés avoir jeté un coup d'oeil à son demi-frère. Puis, avec un soupire, elle se leva et récupera l'objet qui était toujours sur son lit. Arg! Son père de nouveau! Ne lui laissait-il donc aucun répis?


" Alex est-il là? "

Grrr... Il l'espionnait vraiment? Il croyait qu'elle l'avait mis à la porte en refusant de travailler avec lui? Bon... Elle avait bien failli le faire. Heureusement, Alex avait bien réagit et avait insisté pour rester. Pour une fois, elle lui en était reconnaissante.

" Oui, il est là, papa. Tu ne nous fais donc pas confiance? "

" Evite les sarcasmes. Je veux lui parler. "

Rainie ferma les yeux et compta de nouveau jusqu'à 10 pour ne pas s'énerver. Sans un mot, elle tendit le portable à Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Jeu 24 Jan - 14:25

Alexander, ne sachant que faire en attendant que sa demi-sœur finisse sa lecture, avait attrapé un des cahiers présents sur la table, et le parcourait des yeux. Effectivement, quand on voyait la façon de prendre les cours, et les nombreuses annotations dans la marge qui n’avaient rien à voir avec celui-ci, on pouvait facilement comprendre pourquoi elle avait des résultats si déplorables. Il referma le cahier de cours d ‘économie, et reporta à nouveau son attention sur la jeune femme plongée dans le livre. Il surprit une grimace, qui, lui fit lâcher malgré lui un sourire qui disparu aussitôt : il était rare que le jeune homme se laisse aller à des marques d’attendrissement, et le voir rire, et même sourire était aussi rare que de trouver une oasis dans le désert. Ou pire.

« Il suffit de comprendre deux ou trois trucs » répondit-il à la jeune femme en entendant son ton désespéré. Il n’avait pas l’air d’avoir du mal en cours, mais il avait quand même ses lacunes, qu’il prenait grand soin à camoufler en étudiant deux fois plus les sujets qu’il n’avait pas compris. Jusqu’à ce que ça rentre. Le jeune homme, comme on avait pu le comprendre était extrêmement têtu, et refusait d’abandonner quelque chose. L’échec n’était pas considéré comme une possibilité, bien au contraire.

Il allait s’apprêter à lui expliquer le comment elle pourrait avancer un peu mieux, lorsque le téléphone de la jeune femme résonna : son père. Cet individu ne semblait pas décidé à les laisser respirer, et Alex se sentit soulagé de ne pas être parti comme l’avait voulu quelques minutes plus tôt.

A entendre sa voix, il parlait de lui. Huo était vraiment un imbécile. Enfin, il était difficile qu’une femme aussi adorable que sa mère se soit entiché d’un type aussi impossible que ça. A l’entendre parler, il possédait le monde. En même temps, ça n’était pas comme si sa mère avait eu bon goût au niveau des hommes : il suffisait de voir son propre père, qui les avait abandonné sans raisons. Enfin, plutôt à cause de lui, d’ailleurs, puisque apparemment il n’était pas si heureux en famille qu’il voulait bien le faire croire. Mais passons.

La jeune femme lui tendit le téléphone, l’air résignée. Une fois de plus, il se demandait comment elle avait fait pour vivre avec un type pareil toute sa vie. Il semblait qu’il ne voulait pas leur laisser une minute de liberté. Dans le genre désagréable, on faisait pas mieux. Quoi que Alex pouvait parler, n’était-ce pas lui qui repoussait la jeune femme depuis des siècles sans raisons. Certes, mais lui n’était pas son père.

Il attrapa le portable, son visage retrouvant son air habituellement sérieux.

« Monsieur? »
« Tu es donc là! »
Super, la confiance.

« Oui, Monsieur ».
« Vous avancez bien? Souviens toi de ce que je t’ai dit, Rainie DOIT avoir une excellente note à son devoir, sinon… »

La mâchoire crispée, il se retint de ne pas sortir une remarque acerbe à son beau père, et répondit après quelques secondes.

« Peut-être que si on pouvait travailler sans être interrompu… Monsieur… »
« Repasse moi ma fille »

Il avait vraiment l’impression d’être en train de passer un examen, ou pire, d’être chaperonné. Il tendit le téléphone à Rainie, et rebaissa la tête sur le livre, histoire montrer que ça ne le concernait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Jeu 24 Jan - 23:34

Rainie devait bien le reconnaitre... Elle allait de surprises en surprises avec Alex depuis la veille. Cet homme était vraiment indéchiffrable. Tantôt détestable, tantôt "bienveillant"... Bien que Bienveillant soit peut-être un peu trop abusé dans les circonstances. Quoiqu'il en soit, il fallait bien l'avouer: Alexander faisait beaucoup d'effort. Et elle lui en était reconnaissante. Elle savait trés bien que le remariage de leurs parents ne lui avait pas plu. Mais elle n'y pouvait rien! Bien qu'elle appréciait sa nouvelle belle-mère, elle n'avait toujours pas réussi à avaler le morceau. Huo Da semblait s'être vite remis de la mort de sa femme... Pitoyable!

Rainie se secoua mentalement alors qu'Alex prenait le téléphone qu'elle lui tendait. Tout en l'observant, elle se mit de nouveau à pester contre son père. Quel pôt de colle! Et quelle confiance! Non mais franchement! Elle avait 20 ans passé! Quand allait-il lui lacher la grappe! Elle était assez vieille et mature pour se débrouiller toute seule! Si elle avait besoin d'un professeur, et bien elle pouvait le trouver elle même.

Certes... Elle avait finis par accepter l'aide d'Alex. Aprés quelques remarques acerbes lancées dans chacun des deux camps. Mais comme elle l'avait dit précédement, elle était assez vieille à présent pour faire un effort. Et Alex également, d'aprés les apparances... Ce tyran de père n'avait donc pas à s'inquiéter. Et à les espionner.

Tout en écoutant d'une oreille les paroles d'Alex à son père, Rainie se mit à se ronger les ongles. Elle était dans une position vraiment désagréable. Sans cesse observée, sans cesse réprimandée, sans cesse remise en cause. Il fallait qu'elle trouve une solution à tout cela. Elle ne pourrait pas faire sa vie éternellement avec un homme comme ça à ses côtés... ou plutôt sur son dos.

La jeune fille fut coupée dans ses pensées par Alex qui lui tendait de nouveau l'appareil. Elle le vit baisser la tête immédiatement aprés. Merci bien... Elle allait visiblement devoir se débrouiller seule à présent. Rainie patienta quelques secondes, prit une profonde inspiration avant de se sentir d'attaque
.

" Oui?"
" J'espère qu'Alex s'y prend comme il faut pour rentrer toutes les informations dans ta petite tête! "


Bien que la phrase soit principalement dirigée contre les soit disant compétences d'Alex, Rainie ne put s'empecher d'avoir le coeur serré. La croyait-il donc si idiote et incapable. Plus blessée qu'elle ne l'aurait voulu, elle se contenta de garder le silence. Manière détournée de faire comprendre à Huo Da qu'il n'était vraiment pas un homme plein de délicatesses et de bonnes intentions.

" J'attend des efforts venant de ta part également, bien entendu."
" Papa... Tu comptes te répéter encore longtemps? Maintenant que tu as vérifier si on suivait bien tes ORDRES, tu pourrais peut-être nous laisser les mettre en pratique! "


Elle avait un peu parler sans réfléchir. Il fallait dire aussi que ce vieil homme avait le don de la mettre hors d'elle. Pour une fois, elle ne regrettait cependant rien. Elle intercepta un bref instant le regard que lui envoyait Alex, sans bien réussir à le définir. Un silence lui répondit à l'autre bout de la ligne, et elle crut qu'elle avait été trop loin. Cependant, au bout de quelques instants, la voix brusque de son père reprit:

" Tu as un mois pour t'améliorer Rainie. "

Et il raccrocha. Immobile, la jeune fille fixa pendant un bon moment son téléphone portable. Un mois? La menace était claire. Qu'est-ce que ce diable prévoyait de faire si elle n'arrivait pas à augmenter sa moyenne?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Ven 25 Jan - 23:08

La pseudo surveillance que faisait le père de la jeune femme était on ne pouvait plus agaçante. Alexander détestait qu’on vienne à redire quoi que ce soit sur ses compétences, et détestait aussi qu’on le dérange lorsqu’il était sensé bosser. Ou enseigner aussi, d’ailleurs. Il avait attendu qu’elle raccroche, patiemment, et, ne s’estimant pas avoir le droit de donner son avis, passa directement au sujet du devoir, bien qu’il n’avait pas vraiment en tête l’enseignement, agacé comme il l’était par l’observation constance de Huo. Combien y avait-il de chances pour qu’il ait prit la peine de placer des caméras dans la pièce? Non, Alex n’était pas parano, mais il fallait s’attendre à tout avec un mania névrosé tel que le père de sa demi-sœur. Et l’argent faisait faire des choses stupides.

La pire des choses qui pourraient lui arriver, d’ailleurs, était qu’on vienne lui dire qu’il avait réussi à cause de son beau père. Dire qu’il s’était fait « pistonner ». Car qui viendrait à en douter, puisqu’il n’était parti de rien, et entrait étrangement dans la meilleure école de commerce du monde? Qui viendrait à penser qu’il avait fourni un travail insensé, pour entrer avec 90% de résultats justes? D’autant plus que, malgré ce score impressionnant, il avait tout de même trouvé le moyen de remettre en cause tout le travail qu’il avait pu fournir jusque là. Il avait bien au dessus de la note minimum à l’entrée, mais s’était mit à redoubler d’ardeur au travail pour parvenir à avoir les tests à 100%. Pour que, quoi que l’on puisse dire, il soit évident qu’il n’avait pas été reçu pour son simple lien avec Huo Da.

La jeune fille en face de lui semblait abasourdie de ce que son père venait de lui dire. Cet homme doutait tant de son unique enfant… La mère d’Alex n’avait jamais remit en cause ses compétences et l’avait toujours encouragé, même en apprenant que son objectif était d’intégrer l’une des meilleures écoles du monde. Elle l’avait toujours soutenu, et n’avait jamais songé à le harceler pour s’assurer qu’il étudie. Au contraire, son inquiétude était surtout qu’il travaille trop, et qu’il en oublie de vivre sa jeunesse. Il s’en fichait bien de sa jeunesse, il pourrait toujours y penser lorsqu’il aurait atteint son objectif, n’est-ce pas?

Malgré lui, il ne pouvait s’empêcher de ressentir une pointe de compassion vis-à-vis de ma jeune femme.

« On continue? »

Non, le ton n’était pas vraiment compatissant. Il avait toujours eu du mal à exprimer autre chose que du dédain ou de l’indifférence. Le seul moyen d’oublier les vexations de la vie, pour lui, avait été de se plonger dans ses études. Il se doutait bien que Rainie ne voyait sûrement pas les choses comme ça, mais que pouvait-il y faire?

« De toutes manières, on ne saura jamais si ton cas est si désespéré qu’il en a l’air si on avance pas. »

Il vint s’asseoir à coté d’elle, et commença à lui expliquer les cours, lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Dim 27 Jan - 23:50

Encore sonnée par ce qu'elle venait d'entendre, Rainie fixa son portable pendant un moment. Elle avait un mois... Et aprés quoi? Il comptait lui couper les vivre? Trés bien! Elle trouverait un boulot! Mais Rainie craignait que ses menaces concernent quelques choses de pire...

La voix d'Alex la ramena brusquement à la réalité. Oui... Il valait mieux qu'ils continuent de bosser. Ou plutôt qu'ils commencent. Car Alexander avait beau être là depuis maintenant une demi-heure, au final, ils n'avaient pas avancer d'un centimètre! Et le jeune homme ne semblait pas enclin à la réconforter ou à parler torchon avec elle. Il valait donc mieux se reconcentrer et bosser cette fichue économie. Elle avait beau détester qu'on lui donne des ordres, elle préférait ne pas savoir ce qu'allait lui faire son père si elle échouait.

Elle était tellement "troublée" par tout cela, qu'elle tiqua nullement lorsqu'Alex évoqua un quelconque cas désespéré à son sujet. La tête de nouveau baissée vers son manuel, elle le sentit plus qu'elle ne le vit s'asseoir à ses cotés. Il commenca alors à lui expliquer le cour, point par point. Préférant éclaircir tous les points qu'elle ne comprenait pas, elle n'hésita pas à poser plein de question. A sa grande surprise, Alex répondait toujours, sans se plaindre. Ou en tout cas, sans montrer aucun signe d'agacement. Mais elle était bien placée pour savoir qu'il cachait trés bien ce qu'il ressentait.

Alex prit alors l'habitude de venir tous les deux jours la voir dans sa chambre pour revoir quelques chapitres et faire deux, trois exercices. Le résultat, au départ, n'était pas fameux, mais Rainie perceverait. Elle s'en voulait de faire perdre du temps à son demi-frère sans qu'il n'y ait aucun résultat en retour. Et plus que tout, elle craignait les représailles de son père. Au final, son ambition personnelle n'était que reliée au second rang, effacé par ces deux hommes.

Alors que les partiels pointaient le bout de leur nez, Alex se mit à venir tous les jours. En même temps qu'il l'aidait, il révisait également de son côté. Ce dont elle ne lui en voulait pas bien entendu. Il était assez malin pour faire deux choses en même temps. Aussi, lorsqu'elle faisait des exo, le jeune homme allait s'asseoir à l'écart et relisait ses cours.

Ce jour là, Rainie était vraiment épuisée. Elle n'avait plus de temps libre pour elle et ne faisait que travailler. Car outre l'Economie qu'elle bossait trois fois plus que d'habitude, elle avait aussi toutes les autres matières à revoir. Jongler entre tout cela commencait à la rendre folle. Elle n'avait même plus le temps de voir ses amies, ni de sortir. Elle avait du refuser plus d'une dizaines de fois des propositions pour des fêtes.

En se levant, ce matin, Rainie fit une grimace à son miroir. Quelles horribles cernes! Et quelle tronche! Elle était loin de ressembler à Angelina Jolie! De toute manière, même en temps ordinaire, elle était loin de lui ressembler, avec ses yeux bridés et son visage rond. En jetant un coup d'oeil à sa montre, elle constata avec dépis que son demi-frère n'allait pas tarder à arriver. Il fallait vite qu'elle fasse sa toilette. Et un ptit coup d'anticerne ne serait pas malvenue.

Une demi-heure plus tard, on frappait à la porte et elle alla ouvrir. Et c'était repartis pour un tour...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Jeu 31 Jan - 21:46

Devant la porte, un Alex qui avait l’air presque de bonne humeur. Enfin, disons que son visage était beaucoup moins tendu qu’à l’accoutumée, et que son regard avait l’air presque sympathique. Pendant les semaines passées à étudier avec Rainie, il avait prit l’habitude de voir ses cours interrompus par le père de la jeune femme qui vérifiait sans cesse qu’ils étudiaient, craignant sans doute que le jeune homme n’ai décidé de quitter le navire au dernier moment. Mais, contrairement à ce qu’on aurait pu penser, il ne venait plus tant pour éviter de se faire virer de la prestigieuse école, mais surtout parce qu’il commençait à voir comme un projet personnel la réussite de la jeune femme aux examens. Après tout le temps qu’ils y avaient passés, il comptait bien sur le fait qu’elle ait une note excellente!

Peut-être que le contact de sa demi-sœur avait réussi à le rendre plus ouvert au reste de l’humanité, car certaines personnes semblaient le voir autrement qu’un petit intello et il commençait à discuter avec ses camarades, et avait même été invité à une fête, deux ou trois fois… Pour lesquelles il avait dit non, soit dit en passant, mais tout de même, c’était l’intention qui comptait. Loin cependant de mettre de coté ses études, il avait redoublé d’efforts pour ses propres devoirs, ayant prit pour chaque matière les options avancées qui demandaient un niveau exceptionnel. Ce soir là, il revenait d’un partiel de chimie, matière qu’il avait prise en option, et la semaine à venir s’annonçait pleine d’épreuves dont il comptait bien ressortir avec la meilleure note possible.


Après deux coups frappés à la porte, la jeune femme vint lui ouvrir. Après un « salut », il entra dans la chambre. On ne pouvait plus vraiment dire qu’il détestait sa demi-sœur, à présent, et il avait même pour elle développé un certain respect, dû à l’acharnement qu’elle mettait à étudier dans le simple but de faire plaisir à son père. Dans un certain sens, le jeune homme enviait l’attitude de Huo Da à l’envers de sa fille : il aurait tué pour que son propre père agisse de la même manière envers lui, même si il était évident qu’il ne l’avouerais jamais. Le sien les avait quitté lui et sa mère il y avait des années de cela, et il avait toujours dû depuis se débrouiller seul.

Levant les yeux vers elle, il commença :

« Il vaut mieux ne pas réviser la veille des examens, mais je tenais tout de même à venir te souhaiter bonne chance… Il faut juste que tu te reposes, et tu y arriveras. »

Il passa la main dans ses cheveux, et semblait réfléchir à quelque chose, hésitant.

« Enfin, je vais pas m’éterniser… Et, euh… Tiens »

Il lui tendit le stylo plume à l’apparence quelque peu usée qu’il utilisait lui-même à tous les devoirs.

« Je n’ai jamais rien raté avec ça, peut-être que ça te porteras chance… Enfin, pas que je porte chance, mais peut-être que le stylo porte chance… »

Paraissant plus gêné que jamais, il passa à nouveau une main dans ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Jeu 31 Jan - 22:57

Comme toujours Rainie ouvrit la porte de sa chambre et laissa entrer son demi-frère. Au cours de ces dernières semaines, leur relation avait quelque peu changée. On ne pouvait toujours pas dire qu'Alex adorait Rainie mais au moins, il ne se montrait plus détestable et ne lancait plus de remarques acerbes. Ce qui lui faisait plaisir. Car au fond, elle n'avait jamais voulu lui déclarer la guerre la première fois qu'ils s'étaient rencontrés. C'était lui qui avait déclanché les hostilités.

A présent, il se comportait différement, et Rainie préférait cela. Elle aimait croire que c'était en partie grâce à elle, mais il ne fallait pas trop rêver non plus. Alex restait toujours ce garçon plutôt impassible dont on ne devinait jamais les pensées.

Alors qu'il pénétrait dans sa chambre aprés l'avoir salué, Rainie referma la porte derrière lui et se dirigea vers sa table basse, pensant qu'ils allaient se remettre au travail. Au lieu de cela, il lui dit qu'il valait mieux ne rien faire la veille des épreuves. Surprise, elle ouvrit la bouche, la referma et la rouvrit de nouveau. Pourquoi était-il venu dans ce cas? Juste pour lui souhaiter bonne chance?

Perplexe, elle le regarda sans rien dire, jusqu'à ce qu'il lui tende quelques choses, précisant qu'il n'allait pas s'éterniser. Doublement surprise, Rainie ne réagit pas tout de suite. Décidement, Alex ne cessait de la prendre de cours. Prenant enfin le stylo qu'il lui tendait, elle se sentit touchée, et ne put que sourire en remerciement.

« Je n’ai jamais rien raté avec ça, peut-être que ça te porteras chance… Enfin, pas que je porte chance, mais peut-être que le stylo porte chance… »

Tout aussi mal à l'aise que lui, Rainie se racla la gorge et hocha la tête. Elle ne voyait vraiment pas quoi lui dire, sans trop se trahir. Elle apprenait de plus en plus à apprécier son demi-frère. Surtout lorsqu'il agissait ainsi... Et elle ne savait si elle devait s'en rejouir ou non. Aprés un petit silence, elle prit enfin la parole.


" Oh... Et bien... euh. Merci, c'est gentil. J'en prendrai soin, je te le promet. "

Elle baissa les yeux vers l'objet et le fit tourner entre ses doigts. Il paraissait un peu usé. Alex devait s'en servir souvent, visiblement. Cela la touchait d'autant plus. Il l'encourageait et lui faisait en même temps confiance en le lui prêtant.

" Je te le rendrai dès que j'aurai fini, promis! "

Elle alla le ranger dans sa trousse pour ne pas le perdre. Ce serait vraiment bète!! Surtout s'il portait vraiment chance à celui qui l'utilisait. Se tournant de nouveau vers lui, elle demanda:

" Tu veux quelques choses à boire? De l'eau, du jus d'orange? "

Rainie avait amménagé un petit coin "cuisine" où elle stockait un peu de nourriture. Ce qui était utile lorsqu'elle n'avait pas envie d'aller manger au réfectoire. Sans attendre la réponse de son demi-frère, elle s'y rendit et sortit deux verres. C'est alors qu'une sonnerie de portable retentit. Elle suspendit son geste. Encore son père? Celui-ci avait pris l'habitude de les appeler à chaque fois pour vérifier qu'ils bossaient bien. Mais en entendant la mélodie, Rainie réalisa qu'il ne s'agissait pas de son téléphone mais de celui d'Alex. ELle le laissa donc décrocher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Jeu 31 Jan - 23:51

Avouons le, il se sentait un peu ridicule. Lui donner son stylo, vraiment, c’était… Euh, ridicule. Il ne savait même pas pourquoi il avait fait ça. Après tout, n’importe quel type aurait acheté quelque chose de spécial et de drôlement cher, plutôt que d’offrir un objet usagé avec lequel il écrivait tout le temps. Mais non, lui l’avait attrapé sur son bureau sans réfléchir, et avait décidé de le donner à la jeune femme. Après tout, il écrivait avec ce stylo depuis des siècles. On le lui avait offert lorsqu’il avait gagné le prix d’excellence en quatrième ou quelque chose comme ça, et depuis il ne l’avait plus quitté, c’est dire comme il datait.

Il avait glissé les mains dans les poches, observant sans le vouloir la réaction de la jeune femme, qui paraissait tout aussi troublée que lui. Après tout, quoi de plus normal, elle devait sans doute le trouver ridicule, offrir un stylo pathétique n’était pas le meilleur moyen de séduire une fille… Oh venait-il vraiment de penser cela? Rainie était sa demi-sœur, mais elle était aussi… Enfin, ces dernières semaines, il avait commencé à la voir autrement, ce qui d’ailleurs avait remué des dizaines de questions.

« Euh, non, te donne pas cette peine, je vais y aller… ».

Après tout, ça n’était pas vraiment comme si il avait une raison de rester ici. Elle avait fini d’étudier, Huo Da serait plus qu’heureux que sa fille obtienne une note des plus excellentes, ce dont il ne doutait pas, et il n’aurait plus de raison de revoir sa demi-sœur jusqu’à ce qu’arrivent les vacances et les sempiternelles réunions de famille.
Au moment ou il s’apprêtait à tourner les talons, une sonnerie des plus classiques (il n’avait pas prit la peine d’en changer depuis qu’il avait acheté son téléphone) raisonna dans la pièce. Après un regard désolé à la jeune femme, il jeta un coup d’œil à l’appareil, sur lequel le numéro affiché ne lui disait rien. Intrigué, il songea qu’il s’agissait d’un de ses camarades, mais en décrochant, il eut une toute autre surprise en entendant une voix grave et un peu rocailleuse à l’autre bout :

« Alexander? »
« Oui? »
« Tu ne dois pas te souvenir de moi… Je ne sais même pas pourquoi je t’appelle… »
« Essayez toujours… On se connaît? »

Un pincement serra le cœur du jeune homme. Inconsciemment, il avait reconnu cette voix, mais… C’était tout bonnement impossible. Sans s’en rendre compte, il s’était assis sur le lit de la jeune femme, le regard dans le vague, comme abattu par une terrible nouvelle.

« On ne peux pas vraiment dire qu’on se connaît. Je suis… James Wilde ».
« Non, c’est faux. James est mort il y a des années. »
« C’est-ce que t’a mère t’a dit? Elle a toujours été si… »
« Laissez ma mère en dehors de tout ça. Qu’Est-ce que vous voulez? »
« Juste te voir »
« J’ai du travail »

Son ton était glacial. On aurait pu le qualifier de similaire à celui qu’il avait longtemps employé avec sa demi-sœur, à l’exception près qu’il semblait dévoré par la rage. Sa main était tellement crispée sur le combiné que ses jointures étaient devenues blanches.

« Je… Je suis à Amsterdam. Pour deux jours, en fait. J’ai réussi tu sais! Enfin… je serais tous les soirs dans un café. Le Don Giovanni… Et j’aimerais bien… »
« Je dois y aller »

Il raccrocha, l’air troublé. Son père. Pendant quatorze années, aucune nouvelles, et soudain, son père.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Ven 1 Fév - 0:16

Alors qu'Alex décrochait le téléphone aprés s'être excusé du regard, Rainie leur servait à boire. Son demi-frère n'avait rien accepté et était d'ailleurs sur le point de partir. Mais étant donné qu'il restait finalement un petit peu plus longtemps... Et qu'elle se sentait encore génée face à ce "cadeau surprise"... Elle voulait un peu donner le change et surtout occuper ses mains!

Elle refermait la bouteille de jus de fruit lorsque le ton de son demi-frère changea. Avec un mauvais pressentiment, la jeune fille se tourna un peu pour l'observer. Elle avait été sur le point de prendre les verres et d'aller le rejoindre mais son expression l'arreta net. Alex venait de s'asseoir sur son lit, complétement abattu. Le coeur de Rainie se serra. Elle avait l'impression de se revoir lorsqu'elle avait appris la mort de sa défunte mère. Mais il ne pouvait s'agir de la même chose. Kate devait être en ce moment avec Huo, et être en excellente santé.

Le nom de James se fit alors entendre et là, Rainie se crispa. Son père n'était pas du genre à être une comère... Il n'empeche qu'il avait préféré prévenir sa fille sur la situation de sa nouvelle belle-famille. Elle savait donc vaguement que le premier mari de Kate n'était pas mort et qu'il avait disparu du jour au lendemain. Mais inutile d'être psychologue pour comprendre qu'Alex le considérait comme descedé. Lorsqu'un homme disparaissait ainsi de la vie de sa femme et son fils, il ne pouvait être considéré autrement. Rainie trouvait cela horrible. Cependant...

Elle revit durant un instant la voiture de police qui se dirigeait vers sa villa, quelques années auparavant... Cette soirée... Rainie se secoua mentalement. Ce n'était pas le moment. Il s'agissait ici d'Alex. Et ce dernier était en ce moment même en train de faire un effort suprême pour ne pas laisser éclater sa colère. Elle le voyait trés bien. Son visage était tendu, ses doigts serraient tellement le téléphone que ce dernier aurait pu se briser dans la seconde. Un frisson traversa la jeune fille qui eut peur durant un instant.

Trés vite, Alexander coupa court à la discussion. Ce qui était compréhensible. S'il s'agissait bien de la personne qu'elle soupconnait... Les yeux de la jeune fille se posèrent sur son demi-frère qui paraissait totalement perdu. La rage semblait s'être évanouie d'un seul coup. A moins qu'elle ne soit cachée, attendant de pointer le bout de son nez.

Ne sachant quelle attitude adoptée, Rainie hésita. Devait-elle se faire oublier durant un instant? Le temps qu'il se reprenne? Ou devait-elle en parler avec lui... Elle doutait cependant qu'il le fasse. Il avait beau se conduire plus "gentiment" avec elle ces derniers jours, il n'était pas non plus le type à pleurer sur l'épaule de n'importe qui.

Finalement, elle cessa de réfléchir et se poser milles questions. Le rejoignant silencieusement, elle s'assit à côté de lui et l'observa. Aprés quelques secondes, elle demanda doucement:


" Ca va? "

Question idiote! Certes! Mais que pouvait-elle dire de plus? Elle avait posé sa main sur le bras d'Alex sans s'en rendre compte et attendait le moindre signe de... réaction sur le visage du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Ven 1 Fév - 21:01

Le téléphone gisait à présent sur son lit, telle une relique d’un douloureux moment. Comment cet homme osait-il appeler? Comment avait-il eu de ses nouvelles, d’ailleurs? Il avait peine à croire à ce qui venait tout juste de se passer. Assis sur le lit de la jeune femme, il en avait oublié jusqu’à la présence. Rares étaient les moments durant lesquels le jeune homme perdait son pragmatisme, mais il fallait avouer que c’était un sacré choc.

Et c’était ridicule. Il avait passé des heures, des jours, et des années à imaginer ce qu’il se passerait si ce moment arrivait. Il avait passé toute son enfance à l’attendre, à prier, espérer, mais rien. Et il avait tourné la page, et il s’était convaincu que tout ça n’était que futilité, et qu’il avait très bien réussi sans son père. Même si il n’avait plus jamais eu personne pour lui montrer comment jouer au foot ou faire des trucs du genre. Tout ce qu’il savait, il avait apprit des livres ou de sa mère, et c’était très bien comme ça. Il ne savait pas quoi penser. Pour la première fois depuis des années, il se sentait comme perdu. Si ça avait été un devoir quelconque, un conflit politique à régler, une équation des plus compliquées à résoudre, qu’il se serait jeté dans la bataille immédiatement. Mais son père… Enfin, si on pouvait appeler cet homme son père…

La main de la jeune femme sur son épaule manqua de le faire sursauter. Il en avait oublié jusqu’à sa présence, jusqu’au lieu ou il se trouvait. Le regard bleu du jeune avait l’air égaré, lorsqu’il se posa sur la jeune femme, presque sans la voir. A cette seconde précise, envolées les questions d’examens, et les appels d’Huo Da.

« Je… Euh… Désolé »

Marmonna-t-il l’air confus.

« Il m’appelle, comme ça, au bout de quinze ans. Et il voudrait que je lui dise qu’il m’a manqué ou quelque chose comme ça? Je ne sais même pas ce que je dois faire. »

Il ne savait même pas ce qu’il voulait vraiment. Terrible situation. Il avait prononcé ces mots comme un appel à l’aide, mais sans vraiment prendre conscience de la présence de la jeune femme. Alex était comme dans un état second. La nouvelle avait assurément bouleversée toutes ses habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Dim 3 Fév - 18:02

Rainie n'avait pas voulu effrayer son demi-frère. Mais c'était pourtant ce qu'elle fit. Visiblement, le jeune homme avait complètement oublié sa présence durant quelques minutes. Elle ne lui en voulait pas. Elle comprenait sa réaction. Que son père se manifeste comme cela aprés tant d'années... Ce n'était vraiment pas sage de sa part. Surtout en s'annonçant de cette manière. Croyait-il vraiment que son fils allait l'acceuillir à bras ouverts comme si rien n'était arriver? Il n'était tout de même pas aussi stupide?

Cependant, Rainie avait quelques réserves quant à cette histoire. Elle comprenait vraiment la réaction d'Alex. Mais... Et bien... Alex pouvait se réjouir d'avant ses deux parents encore en vie. Certes, James Wilde avait disparu de sa vie du jour au lendemain. Il n'en restait pas moins son père et il était toujours de ce monde. Parfois les gens pouvaient avoir des réactions démesurées puis les regretter plus tard... Alex avait toujours un petit espoir de son côté.

Malgré tous ses efforts, Rainie ne pouvait s'empécher de comparer son cas au sien. Et ce qu'elle en concluait, c'était que son demi-frère avait bien de la chance, sans s'en douter. Elle garda cependant toutes ces pensées pour elle même. Elle se doutait qu'Alex ne serait pas prêt à les entendre. Et il lui dirait surement de ne pas se méler de ce qui ne la regardait pas. Aprés le chemin qu'ils avaient fait ensemble, il aurait été idiot de revenir au point de départ. Rainie aimait beaucoup la manière dont ils avaient évolués. Elle ne voulait plus se disputer avec lui pour un oui ou pour un non.

Elle l'écouta donc débiter des paroles confuses. Il ne s'adressait pas vraiment à elle. Elle en était consciente. Réalisant alors qu'elle avait toujours sa main sur son bras, elle la ramena rapidement contre elle et détourna les yeux. Ces derniers fixèrent un instant l'horloge sans la voir.

Vu son état... Alex devait probablement réfléchir à tête reposée. C'est ce qu'elle lui dit, non sans ajouter:


" Il souhaite te revoir, c'est ça? ... Je... pense que tu devrais y réfléchir tranquillement pendant un instant. Ne prend pas de décision trop précipitée et..."

Elle hésita puis se releva. Elle lui tendit la main pour qu'il en fasse autant:

" Et oublie donc que j'ai des examen. Je te laisse t'en aller, je ne te retiens plus. En tout cas... Merci... Pour ton aide durant ces dernières semaines. "

Elle relacha sa main une fois qu'il fut debout et croisa les siennes derrières son dos, plus perturbée qu'elle voulait bien l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I hate him! [R]   Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 
I hate him! [R]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai hate en tabarnak...
» PATH OF HATE
» Y a hate de sortir de sa cage
» Hate de retrouver le porc au four
» notre "chez nous"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: