AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love is all I need. {Stevens}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy Harker



Nombre de messages : 95
Age : 26
Nationalité : Anglaise
Crazy for : Cookies & Steven
AmstelMood : Lost
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Love is all I need. {Stevens}   Dim 13 Jan - 13:50

C’était fou ce que le temps pouvait passer très lentement lorsque l’on attendait quelque chose avec une certaine impatience et excitation. Une journée entière à écouter des professeurs parler et parler. Une journée entière à se demander si l’horloge de la salle de cours n’était pas tombée en panne, tout comme la sonnerie annonçant la fin des cours, et de la journée. Voilà à quoi ressemblait cette journée, une journée parmi tant d’autre qui n’avait rien de différent des précédentes. Une journée qui avait mal commencé, avec un réveil qui avait, fallait-il croire, pris une journée de repos, mais aussi sans eau chaude. Ce fut donc d’une douche bien froide qu’elle débuta sa journée et il y avait mieux. Lucy était assise au deuxième rang de la salle de cours, son professeur de français parlait, encore et encore. Il était 16h52 et il restait soit 8 minutes, 480 secondes… Pas grand chose certes, comparé aux 7 heures de cours que Lucy avait du enduré dans la journée, mais tout de même, ces quelques minutes ressemblaient plus à des heures qu’à autre chose, de quoi énervait la jeune femme. Pourquoi était-elle comme ça ? Pourquoi ne supportait-elle plus ces dernières minutes de cours ? C’était une bien bonne question et la réponse n’était pas compliquée… Et se résumait en un prénom. Stevens. La jeune femme avait rendez vous avec lui et comptait bien profiter de cette fin de journée, qui risquait fort de mettre un peu de soleil dans sa vie ce jour là. Même si, il fallait l’avouer, la jeune femme s’était éloignée de lui ces derniers temps, étant complètement perdue dans sa tête. L’épisode Christopher rendait la jeune Harker un peu plus mal à mesure que le temps filait sous ses yeux. Pourquoi avait-elle fait ça ? C’était Stevens qu’elle aimait, et plus que tout, et il est clair qu’elle ne se pardonnerait jamais de cette soirée. Depuis que cette dernière s’était passée, elle n’arrêtait pas de repenser à tout ça, et c’était juré de ne rien dire à Stevens, ou du moins le temps qu’elle fasse un point sur tout ça. Mais le jour était arrivé, et il fallait qu’elle lui avoue tout, au risque de le perdre. Ses parents lui avaient longtemps parlé de l’honnêteté et Lucy ne comptait pas continuer à mentir, et à cacher une telle chose à Stevens, c’était au dessus de ses moyens, bien au dessus. Lucy regarda à nouveau sa montre, puis l’horloge au dessus du tableau. 3 minutes. Puis 2 minutes. Et 1 minute. 3…2…1. Driiiing. La jeune femme se leva puis sortit la première de la salle de cours. Elle se dépêcha. Elle devait retrouver Stevens devant son casier à elle et il était déjà là. Un sourire apparut alors sur son visage, pour la première fois de la journée, genre. Il était de dos et c’est pour cette raison qu’elle posa sa tête sur l’épaule du jeune homme puis se fit face à lui.

Bonjour toi… Elle déposa un tendre baiser sur les lèvres de Stevens puis lui murmura à l’oreille… Tu m’avais manqué, terriblement manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Dim 13 Jan - 14:24

    Depuis quelques temps, les journées de Stevens n'avait plus beaucoup de sens. Elle se résumait a suivre des cours qui ne l'interressaient plus autant qu'aupar'avant. La raison en était ses problèmes familiaux et son horrible envie de retourner a Paris pour régler tout cela une bonne fois pour toute. Ou non, mieux, aller a Los Angeles et casser la figure de son paternel, histoire qu'il comprenne ce que c'était que de se faire refaire le portrait par quelqu'un que l'on aime... Oui, c'est dans ces quelques pensées de vengeance qu'allaient vagabonder l'esprit de Stevens. Mais pas seulement. Car une personne. Une seule et unique personne aurait pu l'empécher d'ètre une humeur aussi éxécrable. Une personne aurait pu lui rendre le sourire et le faire arréter de ruminer dans son coin ses envies de meurtre contre son père. Mais, depuis quelque temps, cette personne n'était plus très présente aux cotés du jeune blondinet. Enfin si, elle était la, elle passait en coup de vent, l'embrassait, lui souriait... Comme avant. Mais, rien n'était vraiment comme avant au fond. Le sourire de Lucy semblait forcé, comme pour masquer autre chose, comme pour faire illusion. Mais, Steven n'était pas dupe et, il sentait bien que depuis un petit moment, sa jolie petite amie lui filait entre les doigts. Il savait que quelque chose la tracassait et lui occupait l'esprit. Mais quoi ?! Cela il ne le savait pas. Et puis, elle fuyait toujours le sujet. Elle le fuyait lui mème d'ailleurs, elle avait toujours mieux a faire le soir que de rester seule avec lui... Alors oui, pour tout cela, ces derniers jours, le moral du jeune Jones n'était pas au beau fixe...

    Il avait passé la journée en cours, a suivre des cours tous plus ennuyeux les uns que les autres. Il était dans la mème promo que la douce Lucy mais n'avait pas vraiment les mèmes horraires. Ce soir la, Steven finissait plus tot que la jeune femme. Elle lui avait alors proposé de l'attendre a son casier a la fin de la journée. Elle lui avait donné ce rendez vous d'un air sérieux et grave. Il accepta d'un simple signe de tète avant de déposer un baiser sur ses lèvres puis, elle disparu vers sa salle de cours parmis une foule d'étudiants. Steven lui, resta songeur. Debout au milieu du couloir. La jeune demoiselle allait elle enfin lui révéler ce qui la tracassait tant ces derniers temps ou comptait elle rompre ?! Tant de doutes et de questions se bousculaient dans la tète du jeune étudiant qui avait l'impression de totalement perdre ses repères ces jours ci... Il passa l'heure a tourner en rond dans les couloirs. A réfléchir et a broyer des idées noires. Il regardait sa montre toutes les conq minutes. Lucy lui manquait. Il n'avait qu'une envie. La serrer dans ses bras. Que tout redevienne comme avant entre eux...

    Les minutes semblaient ètre des heures et Steven se sentait stesser. Il savait que surement Lucy allait enfin se décider a lui parler clairement, a s'expliquer avec lui. Mais, il avait cette peur qui le tiraillait. Celle qu'elle le laisse tomber. Il ne le supporterait pas. Pas maintenant. La sonnerie de fin de cours finit par retentir. Steven se trouvait devant le casier de sa petite amie, comme prévu. Et ce depuis deja dix bonnes minutes. Il laissa aller son regard vers quelques étudiants de troisième années qui passaient devant lui. Soudain, une tète se posa sur son épaule. C'était elle. Il ferma les yeux quelques secondes, le temps de profiter de sa présence puis, les rouvrit pour gouter a ses lèvres. Elle lui annonca alors qu'il lui avait manqué. Le jeune homme afficha un large sourire, comme si la seule présence de la jeune femme suffisait a balayer de sa tète les quelques idées noires puis, la saisie par la taille et finit par lui répondre.


    - Tu m'as énormément manqué aussi mon Coeur...

    Il se pencha alors vers elle et déposa un doux baiser du bout des lèvres sur la joue de la blondinette...
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Harker



Nombre de messages : 95
Age : 26
Nationalité : Anglaise
Crazy for : Cookies & Steven
AmstelMood : Lost
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Dim 13 Jan - 14:59

« Tu m'as énormément manqué aussi mon Coeur... » Ces quelques mots lui réchauffèrent son cœur et fit apparaître un grand sourire sur ses lèvres, dévoilant ainsi ses belles dents blanches. Ces quelques mots lui firent presque oublié que la suite ne présageait rien de bon car il lui fallait parler, et tout avouer à Stevens. Pourquoi avait-elle fait une chose pareille vraiment ? Ils auraient pu passer une super fin d’après midi, tous les deux en tête à tête, profiter de leur jeunesse, s’aimer comme deux fous et le prouver à l’autre. Mais non. Cela ne se passerait pas comme ça, car Lucy avait fait un faux pas, c’était trompé de chemin, et elle entraînait dans sa chute le jeune homme avec elle sans vraiment s’en rendre compte. Elle s’en voulait tellement. Elle ferait n’importe quoi pour faire marche arrière, réfléchir plusieurs fois avant de s’engager sur le mauvais chemin et choisir alors le bon. Mais malheureusement, c’était bien impossible et il lui fallait désormais faire avec. Elle fit un grand sourire à Stevens et ne le lâcha pas du regard. Quiconque passerait devant eux à ce moment là ne se douterait jamais de ce qui trottait depuis des jours et des jours dans la tête de la jeune femme, oh non, jamais car cette image d’eux deux, se dévorant des yeux donnait l’illusion d’un couple parfait à qui tout semblait sourire. Ne jamais se fier aux apparences donc. Peut-être devrait-elle se taire et faire comme si elle ne se rappelait plus qu’elle devait lui dire quelque d’important ? Ou peut-être devrait-elle prétexter un mal de crâne énorme pour rentrer et passer la soirée seule dans sa chambre ? Lucy n’avait pas envie de tout envoyer en l’air, elle aimait trop Stevens pour lui faire du mal. Et voilà, elle était de nouveau ailleurs et lorsqu’elle redescendit sur Terre, ce ne fut pas le visage de Stevens qu’elle aperçut mais celui de Christopher. Il la hantait. Et elle ne savait pas comment faire pour s’échapper de cette emprise qu’il avait sur elle sans le savoir. Sur le coup, elle s’éloigna brusquement des bras de son petit ami puis passa sa main sur son visage.

Excuse-moi, je … je… « ne sais pas ce que j’ai » ou encore « viens de voir Christopher au lieu de toi ». Non ça ne le faisait pas, elle ne pouvait pas lui faire ça. Elle le regarda avec une expression plutôt paniquée puis d’un coup, elle s’approcha de lui et posa sa tête sur son torse, le serrant le plus fort qu’elle pouvait. Elle attendit quelques temps puis finit par se reculer et plongea de nouveau son regard dans celui de Stevens…

Stevens… il faut que je te dise quelque chose, mais j’imagine que tu t’en étais douté… Elle lui prit la main puis commença à marcher le long du couloir… Viens, on sera mieux là bas… Elle se dirigea vers un couloir perpendiculaire au grand, il y avait beaucoup moins de monde et ils pourraient discuter tranquillement. Je t’aime, énormément, plus que tout… ne l’oublie jamais… Elle le regarda dans les yeux Stevens puis l’embrassa amoureusement, comme pour se donner le courage de continuer, mais là, la seule chose qu’elle avait envie de faire, c’était s’enfuir avant qu’il ne soit trop tard… Elle baissa ensuite la tête et regarda ses pieds tout en continuant… Je voulais… Je veux te dire que… Elle ne put continuer sa phrase, aucun autre mot ne sortait de sa bouche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Dim 13 Jan - 18:49

    La jeune femme lui souriait d'un merveilleux sourire sincère, il ne put alors que sourire lui mème un peu plus. Elle était si belle. Il l'aimait tant. La tenant par la taille, il finit par passer sa main droite sur la joue de la jeune femme sans pour autant la lacher du regard. Mais, encore une fois, elle semblait ailleurs, la bas dans ses pensées... Allez savoir ou. Il ne s'en plaignit pas, il ne tenait pas a la brusquer ni mème a lui faire la quelconque remarque. Il avait trop peur qu'elle se vexe et se braque s'il lui faisait le moindre reproche alors, il resta contempler son visage tout en se demandant a quoi elle pouvait bien penser... Tout a coup, elle s'éloigna vivement de lui, comme s'il avait fait quelque chose de mal. Il resta immobile, la regardant d'un regard empli de question. Décidemment, il ne comprenait pas son comportement. Il ne comprenait plus rien a sa petite amie... Elle l'embrassait, lui souriait, lui disait combien il lui manquait un instant pour, l'instant d'arpès, le fuir... Il ne savait pas ce qu'il devait dire ou faire pour remédier a cette situation. Ni mème s'il y avait vraiment quelque chose a faire... La blondinette commencea alors a bredouiller quelques excuses. Comme toujours. Il commencait a ètre habitué a ses "Désolée je ne peux pas sortir" ou "Excuses moi j'ai un devoir a préparer pour demain" ou encore ses soi disants migraine... Il ne dit rien, elle ne chercha mème pas a se justifier d'avantage. Steven se contenta alors de faire un leger mouvement de tète, signe de se compréhension. Ne pas la brusquer. Ne lui faire aucun reproche. Pourtant, la savoir si distante de lui lui faisait mal, tellement mal... Il se forca a esquisser un leger sourire quand elle se jetta sur lui pour le serrer dans ses bras. Il ne comprenait vraiment pas son comportement décidemment. Elle le repoussait pou mieux venir se serrer contre lui la minute suivante. Mais, la encore, il se tut, ne cherchant pas a comprendre. Après tout, y avait il vraiment quelque chose a comprendre ?! Il serra la jeune miss Harker dans ses bras, appuyant sa joue sur la chevelure blonde de la jeune femme. S'attendant a ète repoussé une nouvelle fois, sous peu...

    Cela ne tarda pas, enfin, il ne fut pas repoussé, elle resta contre lui, se reculant légeremment et, plongeant son doux regard vert dans celui de Steven. Elle prononca son prénom. Il la regardait d'un air sérieux. Patientant pour avoir la suite de la phrase de la jeune femme. Elle semblait chercher ses mots. Elle devait lui parler... Cela, pour sur, il s'en doutait. Seulement, il ne savait plus vraiment s'il voulait savoir ce qu'elle avait a lui dire. Bizarrement, il fut saisi d'un horrible mauvais pressentiment. Son coeur se serra et il la regarda avec d'avantage d'intensité... Elle attrappa alors lentement sa main, l'entrainant a travers le couloir. Elle l'entraina a l'écart, dans un petit couloir ou personne ne se trouvait. Puis, elle reprit la parole, lui rappellant combien elle l'aimait. Plus ca allait, moins le jeune homme comprenait. Il allait répliquer quand elle l'embrassa avec tendresse et amour. Il se laissa faire, lui rendant tendrement son baiser. Puis, lorsque leur baiser cessa, elle détourna son regard et commenca a bredouiller sans vraiment parvenir a dire quoi que ce soit. Steven posa alors sa main droite sous le menton de sa petite amie et la forca a relever son regard, a le regarder droit dans les yeux. Puis, avec beaucoup de tendresse, il prit a son tour la parole...


    - Je ne sais pas ce que tu as, pourquoi tu agis si bizarrement en ce moment avec moi ou pourquoi tu me fuis. Mais, je sais une chose, je suis follement amoureux de toi et j'ai besoin de savoir ce qui ne va pas. J'ai besoin de savoir ce que j'ai bien pu faire pour que tu m'évites... J'ai besoin que tu sois honnète avec moi... S'il te plait mon Ange !!

    Il caressa alors lentement le menton de Lucy avec son pouce et continua...

    - Tu sais que tu peux tout me dire, tout me confier, je t'aime Lucy. Et peu importe ce que tu as a me dire, je continuerais de t'aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Harker



Nombre de messages : 95
Age : 26
Nationalité : Anglaise
Crazy for : Cookies & Steven
AmstelMood : Lost
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Dim 13 Jan - 19:44

Il est vrai que Lucy avait énormément changé et elle même ne se comprenait plus. C’était pour dire. Elle allait droit dans le mur, et elle le savait. Elle seule pouvait changer les choses en avouant tout à Stevens, mais au prix de leur relation. Mais avait-elle vraiment le choix ? Quoiqu’elle fasse, elle le perdrait soit par son mensonge, soit par son éloignement soudain. Elle n’avait alors plus rien à gagner, et tout à perdre, quoiqu’elle dise, quoiqu’elle fasse. C’est vrai, elle aurait pu se taire encore et toujours mais c’était au dessus de ses forces. Lucy aimait trop Stevens pour lui faire une chose pareille et elle espérait sincèrement qu’il la comprenne et ne mette pas fin à leur histoire. L’homme de sa vie elle l’avait trouvé, et elle n’avait aucune envie de le perdre. Sa vie n’aurait plus aucun sens, l’amour qu’il lui portait lui avait donné envie de continuer à avancer, à sourire, à vivre quoi. Il était tout pour elle, et même si elle avait encore des amis comme Grace qui comptaient énormément pour elle, ils ne remplaceront jamais ce que Stevens était à ses yeux. Lucy ne put s’empêcher de faire un sourire plutôt timide au jeune homme lorsqu’il lui dit qu’il l’aimait et qu’elle pouvait tout lui dire car il continuerait à l’aimer. C’était ce qu’elle avait rêvé d’entendre, mais bizarrement, cela ne la réjouissait pas plus que ça. Lorsqu’elle s’était répêté et avait rêvé cette scène, elle s’était imaginée Stevens partant sans lui adresser la parole une fois qu’elle lui ait tout avouer, et pourtant, dans ce rêve là, il avait prononcé les mêmes paroles avant. Et s’il faisait pareil ? S’il voulait ne plus lui parler et mettait fin à leur relation sans lui laisser le temps d’ajouter quelque chose ? Il ne fallait mieux pas y penser, Lucy le savait mais cela ne changeait rien, cette scène la hantait autant que l’épisode Christopher repassait en boucle dans sa tête, c’était pour dire. La journée avait mal commencé, et Lucy espérait qu’elle finirait mieux, même si les chances qu’elle ait raison soient minimes. « J'ai besoin de savoir ce que j'ai bien pu faire pour que tu m'évites... » Ces paroles lui firent mal au cœur, non pas que Stevens venait de la blesser, mais parce qu’elle venait de prendre conscience qu’il souffrait beaucoup de la situation et qu’il se croyait coupable.

Non Stevens, non, tu n’es pas responsable de tout cela, tout est ma faute je … j’ai… tout foutu en l’air. C’est alors que le jeune homme la força à le regarder dans les yeux et lui caressa le menton, en lui disant qu’il l’aimait. Elle avait limite les larmes aux yeux, elle ne supportait pas d’être là devant lui, sachant très bien tout le mal qu’elle allait lui faire quand elle lui aurait tout dit… Je vais tout te dire, j’en peux plus de garder cela pour moi, tu sais combien l’honnêteté est importante à mes yeux mais… mais je sais très bien que je te perdrais… Je suis si … idiote. Elle leva les yeux au ciel ou du moins vers le plafond et posa sa main sur son front tout en soupirant, retenant ainsi ses larmes. Tu étais en stage, tu me manquais énormément, je n’avais pas envie de sortir sans toi, j’avais besoin de toi mais Grace m’a poussé à venir avec elle, et bien malgré moi j’ai fini par accepter. Et … et … Christopher est venu me voir au bar, a commencé à me draguer, et… il m’a embrassé. Et… je lui ai rendu son baiser. Sa voix se brisa, elle ne put s’empêcher de laisser couler ses larmes, elle ne pouvait plus le regarder dans les yeux, elle se sentait trop mal, mais surtout elle avait honte d’elle, tellement honte. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris, la seule personne que j’avais envie d’embrasser à ce moment là c’était toi, et la seule personne que j’ai envie d’embrasser à longueur de journée, c’est toi. Je suis tellement… désolée, si tu savais à quel point je m’en veux… Je ... je t'aime tellement...

[ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Dim 13 Jan - 20:40

    Lucy répondit aux propos de Steven, lui annoncant qu'il n'était en rien responsable de la distance qu'elle prenait peu a peu vis a vis de lui... Il ne comprenait pas. De moins en moins a vrai dire. Il pensait qu'elle lui en voulait de quelque chose mais, visiblement non. Il ne voyait donc pas, s'il n'était pas la cause de la distance que la jeune femme prenait, ce qui pouvait bien l'ètre... Elle annonca qu'elle était la seule fautive. Qu'elle avait tout mit par terre entre eux deux. Il fronca légeremment les sourcils, ne voyant pas ou elle voulait en venir. Il la regardait droit dans les yeux. Patient. Elle, elle peinait a soutenir son regard. Et, des larmes commenceaient a se former petit a petit sur le coin de son oeil. Il n'avait alors plus qu'une envie, la serrer contre lui, la réconforter... Elle pensait qu'elle allait le perdre si elle lui avouait ce qu'elle avait sur le coeur. Plus les choses avancaient, plus elle parlait, plus il avait envie qu'elle se taise. Il sentait son estomac se nouait d'avantage d'instant en instant, son mauvais pressentiment ne faisait qu'accroitre. Et, son regard se faisait de moins en moins tendre. A présent, seules un regard interrogateur s'affichait sur le visage du jeune étudiant. Sa main droite était toujours posée sur le doux visage de miss Harker mais, son pouce ne caressait plus, ni son menton, ni sa joue... Il était come paralysé. Plus rien n'avait d'importance autour de lui. Il fixait le regard vert de Lucy écoutant chacun de ses mots. Il se disait qu'il devait l'arréter, la faire taire mais, il en était incapable. Elle se dégagea de son étreinte pour passer sa main sur son front et retenir ses larmes. Et tout a la fois, elle commencea ses explications...

    Il y a quelques temps, Steven avait fait un stage en entreprise. Il avait passé près de six mois la bas, sans voir Lucy. Il ne pouvait que l'appeler et restait alors des nuits entières au telephone avec elle. Elle lui avait tant manqué a cette période. Mais, cela n'avait fait que le renforcer dans son idée que c'était elle qu'il aimait. Elle lui avait tant manqué. Il n'avait fait que de penser a elle. Rien qu'a elle. Ne pensant qu'a une chose, la retrouver, retourner auprès d'elle, dans ses bras... Mais elle, elle elle... Non, il n'avait pas entendu ce qu'il croyait avoir entendu. Elle ne venait pas de lui annoncer qu'elle avait embrassé un autre garcon. Il ne voulait pas le croire. Il ne pouvait pas le croire. Il avait confiance en elle. En elle plus qu'en n'importe qui. Elle ne pouvait pas avoir fait ca. Elle ne pouvait pas l'avoir trahit. Pas Lucy... Le regard de Steven se posa sur le sol. Ses poings se refermèrent. Il les serra jusqu'a sentir ses ongles s'enfoncer dans sa peau. Il avait soudainement la gorge sèche et plus rien a dire. Il ne voulait mème pas la regarder. Ni mème l'écouter. Il se sentait trahit. En colère. Ses sourcils froncés, le regard empli de colère, il fixait un point imaginaire a l'aute bout du couloir sombre. Il l'entendendait geindre, se justifier, pleurer, chouiner. Ses lèvres se mirent a trembler légeremment. Puis, quand elle dit qu'il était le seul qu'elle avait envie d'embrasser, il lacha un leger rire nerveux et reposa son regard sur elle. Elle s'en voulait. Elle l'aimait... Mais, de qui se moquait elle ?! Il la regardait avec tellement de colère, tentant de faire abstraction du fait que cela lui faisait mal de la voir pleurer... Puis, il finit par prendre la parole, d'une voix emplie de colère...


    - Est ce que tu sais combien tu m'as manqué quand j'étais a ce foutu stage ?! Est ce que tu sais combien cela me faisait mal d'ètre séparé de toi, de ne pas pouvoir te voir ?! Non, je ne crois pas que tu puisses comprendre ce que j'ai pu ressentir. Toi, tu étais surement bient rop occupée a flirter dans des bars hein...

    Il fit quelques pas dans le couloir puis, appuya sa main gauche contre le mur, fixant celui ci, tentant de réaliser ce qu'elle venait de dire. Tentant de rassembler ses idées pour savoir comment réagir. Une telle colère avait prit possession de lui que, sans mème qu'il s'en rende compte, il donna un violent coup de poing dans le mur. Une fois que ce fut fait, il se sentit mieux et put de nouveau la regarder.

    - Tu sais quoi ?! Ne me dis mème plus que je suis le seul que tu ais envie d'embrasser, n'oses mème plus me dire que tu m'aimes... Purée mais... J'avais confiance en toi Lucy !!

    Finalement, il opta pour la tristesse, tout sentiment de colère le quittant petit a petit, se faisant remplacer par un sentiment de vide immense...
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Harker



Nombre de messages : 95
Age : 26
Nationalité : Anglaise
Crazy for : Cookies & Steven
AmstelMood : Lost
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Dim 13 Jan - 21:20

Et voilà, le moment qu’elle avait tant redouté était arrivé et il venait de faire l’effet d’une bombe entre les deux jeunes gens. Tout était anéanti, comme elle l’avait prévu, Stevens se mit dans une colère folle, et la détestait. Comment aurait-il pu réagir autrement de toute façon ? Il était amoureux d’elle, et elle s’est mise à flirter avec un autre durant son absence. Comportement complètement… dégueulasse de la part de la jeune femme. A sa place, elle n’aurait sûrement pas supporté non plus, étant de nature super jalouse. Elle aurait sûrement laissé en plan Stevens et aurait été directement s’enfermer dans sa chambre, et aurait passé la soirée à pleurer sous sa couette. Elle ne savait plus que faire, à chaque mot prononcé par Stevens, c’était comme si on lui envoyait un peu plus un couteau en plein cœur. Des larmes coulaient sur ses joues et elle se sentait pitoyable devant lui. Son cœur saignait et elle ne pouvait rien faire pour l’arrêter. Même si elle avait rêvé que cette scène se passerait de la sorte, elle aurait préféré se tromper. Un faux pas. Game over. Lucy savait très bien qu’il ne lui pardonnerait jamais et qu’elle l’avait sûrement perdu. Deux ans d’amour qui s’envolaient en éclat. Deux ans d’amour qui avaient rempli le cœur de Lucy de bonheur. Mais quelques minutes avaient suffi pour tout anéantir. Comme si le cœur de la jeune femme venait de se vider de tout ce bonheur là. Ce soir là, lorsqu’elle avait rendu le baiser à Christopher, elle n’avait pas pensé aux conséquences, elle n’était pas totalement consciente de ce qu’elle faisait, ayant trouvé comme compagnie une bouteille de vodka. Mais malgré cela, elle était responsable, elle le savait, elle ne pouvait pas le nier. Elle n’aurait jamais du. « Toi, tu étais surement bien trop occupée a flirter dans des bars hein... » Ces paroles lui coupèrent le souffle, les larmes s’étaient arrêtées de couler, elle n’avait alors qu’une envie disparaître de ce monde là, pour ne plus blesser la personne qu’elle aimait le plus au monde.

Arrête… arrête… Ne dis pas ça, ne penses pas cela de moi… Je ne sais pas ce qui c’est passé ce soir là… jamais j’aurais cru que cela m’arriverait à moi… Moi, la fille qui croit au prince charmant et au grand amour. Moi la fille qui ne rêve que d’une chose, passer la reste de sa vie avec son petit ami actuel… Elle eut un rire nerveux, et ne put le contrôler. Elle se sentait minable devant Stevens, pitoyable même.

Elle ne le quitta pas du regard, le vit frapper le mur avec une telle violence qu’elle eut peur pour lui. Elle ne savait plus quoi faire, elle n’avait pas réfléchi à tout cela, son rêve s’était arrêté au moment où Stevens lui disait qu’il la détestait plus que tout. Et à chaque fois, elle se réveillait en sursaut, en pleurs. Elle aurait préféré que ce cauchemar le reste mais celui-ci était devenu réalité. Les larmes recommencèrent à couler sur ses joues, allant jusqu’à sa bouche. Un goût salé. Elle s’essuya les joues d’un coup de main, son maquillage avait coulé.


Je… suis tellement désolée. Je t’aime. Non elle ne pouvait pas lui dire, il ne voulait plus entendre cela de sa bouche. Et pourtant, c’était pas l’envie qui lui manquait. Stevens était l’homme de sa vie, elle le savait, plus que tout et elle donnerait tout pour lui. Elle baissa la tête puis attendit quelques secondes, les larmes coulaient encore et encore sur son visage et lorsqu’elle croisa le regard rempli de tristesse de Stevens, elle se transforma en fontaine. Qu’elle était idiote. Je crois.. que.. je ferais mieux d’y aller… Je suis désolée pour tout le mal que je te fais… je préférais recevoir un coup de couteau que te voir souffrir par ma faute… Je… Elle ne put terminer sa phrase, quoiqu’elle dise, c’était fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Mar 15 Jan - 1:20

[ Bon, pour info, c'est la deuxième fois que jécris ce post, vu que jai eu un bug ... Mon post rique d'ètre mauvais comme ca m'a enervé >< ]

    Steven semblait totalement perdu dans ses pensées. Il ne savait plus du tout quoi penser. Tout s'emmélait dans son esprit. Il ne pouvait s'empécher de se dire qu'il l'aimait. Mais, ne savait pas comment réagir. Il ne s'était pas du tout attendu a une telle révélation. Il sentait trahit, désabusé. Il leva les yeux en l'air puis détourna le regard. Son esprit réfléchissait si vite, tout se bousculait dans sa tète. D'un coté, elle l'avait trahit, trompée sa confiance. Elle avait embrassé un autre type. Un autre que lui avait gouté a ses lèvres alors qu'elle était censé l'aimer lui. Etait ce une simple erreur, un moment d'égarement qui ne se reproduirait plus ou le début d'un flot de tromperie ?! Oh et puis mince, il l'aimait tant. Il n'aimait qu'elle et, a la voir pleurer comme cela, a voir les larmes glisser inlassablement le long de ses joues, il n'avait qu'une envie, la prendre dans ses bras, la serrer contre lui et lui murmurer a l'oreille combien il l'aimait, qu'il lui pardonnait. Mais, il ne savait mème pas s'il pourrait lui pardonner ce faux pas. Oui, ce n'était qu'un baiser, un simple baiser. Mais, qui sait si cela ne serait pas pire après. Si cette trahison n'allait pas en entrainer d'autre qui serait pire a chaque fois. Tendez la main a quelqu'un et cette personne vous arrachera le bras. Il ne pouvait mème pas la regarder tant cela lui arracher le coeur de la voir ainsi en larmes. Mais, ce n'était pas la seule raison. En voyant son visage, il ne pouvait s'empécher de s'imaginer embrasser Christopher. Et cela lui donner envie de vomir, de cogner, de tout casser. Comment la regarder de nouveau comme avant sans imaginer l'autre ... Ce ... Arfff il n'y avait mème pas de mot pour décrire la haine que Steven ressentait en ce moment mème contre l'étudiant de cinquième année... Et, cette image de ce mec embrassant sa petite amie refusait de cesser d'envahir son esprit. Il passa sa main sur ses lèvres tout en tentant de rassembler ses pensées afin de savoir ce qu'il ressentait. Mais, c'est ce moment la que Lucy choisissa pour reprendre la parole, lui annoncant qu'elle ne savait pas ce qui c'était passé ce soir la... Steven lui lanca un regard noir juste avant de rétorquer.

    - Tu ne sais pas ce qui s'est passé ? Tu te fous de moi ? Tu veux que je t'explique ce qu'il s'est passé moi ?! T'es allé embrasser un autre mec! Un autre que moi et la tu viens me dire que je suis le seul que tu as envie d'embrasser mais laisses moi rire !!

    Il se sentait si idiot. Si perdu. Que penser? Quoi dire ? Comment réagir ? Tant de questions simples dont la réponse semblait si logique en tant normale mais dont la il n'avait pas la moindre idée... Il tentait de se calmer, de se ressaisir mais, il n'y avait rien a faire, il n'y parvenait pas... Heureusement qu'elle ne venait pas de lui annoncer qu'elle avait couché avec quelqu'un d'autre parceque la, le pauvre, il n'aurait jamais pu s'en remettre... C'est que pour Steven la confiance et la fidélité était ce qu'il y avait de plus important, la base d'un couple...

    - Tu crois au grand amour ?! C'est bien, je suis content pour toi. Moi aussi j'y croyais. J'y croyais oui, au passé !! Car non, je n'y crois plus... Grace a TOI !!

    Il la regardait avec dédain en se disant qu'il aurait mieux fait de sortir, d'aller nager ou jouer au tennis plutot que de rester attendre Lucy... Au moins, il n'aurait pas su ce qu'elle venait de lui dire. Il n'aurait pas si mal en ce moment... Il croyait tant a l'amour. Il était un grand romantique. Mais la, il ne savait plus. Il ne savait plus rien. Ou plutot si. Il savait qu'il aimait toujours la jeune femme. Qu'il l'aimait plus que tout. Sinon il ne souffrirait pas autant. Mais voila, la confiance était la base de tout et, elle avait trahie la sienne. La fidélité... Est ce que ce mot avait encore un sens aujourd'hui ?! L'amour le grand, le vrai... Existait il vraiment ou lui aussi il n'était plus qu'un leurre ?! Il aurait voulu y croire mais, il n'y croyait a présent plus... La fidélité était une utopie. Cela n'existait plus. Il ferma les yeux. Eux qui avait toujours été un modèle pour les autres couples, le modèle du couple heureux et amoureux, le couple durable et sincère... Aujourd'hui, il n'était plus qu'un couple comme tout les autres. Car oui, ils étaient toujours un couple. Enfin... Pour le moment. Mais, un couple déchiré et désuni.

    Le regard des deux jeunes se croisa l'espace d'un instant. Deux regards tristes. La jeune blondinette semblait toujours chercher ses mots. Alors que la colère donnait des ailes a Steven qui disait ce qu'il ressentait d'une seule traite depuis tout a l'heure, laissant sa colère s'exprimer... Elle voulait partir, elle était désolée... Comme c'était facile. Il resta la, silencieux et immibile, la regardant...


    - Alors vas y ! Casses toi !! Laisses moi comme ca, en plan au milieu du couloir, c'est ce que tu fais depuis que je suis rentré de ce stage... Tu ne me calcules plus et tu me laisses en plan alors franchement, cela ne m'étonne pas de ta part que tu préféres fuir plutot que d'assumer le fait que tu viennes de me trahir... Vas y, vas t'en jm'en fiche !!

    Comme s'il pensait reellement ce qu'il disait... Il avait beau avoir prononcer ces quelques mots avec énormément d'assurance, son regard trahissait son envie de la serrer dans ses bras malgrès tout. Car oui, quoi qu'il en dise, quoi qu'il arrive, elle était toujours la fille qu'il aimait, celle avec qui il était si bien, celle avec qui il avait envie de passer tout son temps libre mais, qu'elle parte si c'était ce qu'elle voulait...
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Harker



Nombre de messages : 95
Age : 26
Nationalité : Anglaise
Crazy for : Cookies & Steven
AmstelMood : Lost
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Jeu 17 Jan - 17:02

Lucy ne savait plus que faire. A chacun de ses mots, elle avait l’impression d’aggraver la situation, de faire empirer de plus en plus les choses. Mais surtout d’avancer sur un fil, surplombant le vide. A chaque mot sortant de sa bouche, c’était comme si le vent soufflait un peu plus fort et les rafales menaçaient de la faire chuter. Elle n’osait même plus le regard, il la fusillait du regard et si ses yeux auraient été des revolvers, elle serait morte depuis longtemps. Bien sûr, elle le connaissait que trop bien pour savoir qu’il y avait sous cette haine naissante, une réelle tristesse et c’était cela qui lui donnait l’impression que quelqu’un lui enfonçait un couteau en plein cœur. Qui aimait voir l’être aimé souffrir sous ses yeux, mais surtout par sa faute ? Personne de normalement constitué. Lucy aimait trop Stevens, et c’est d’ailleurs cette raison qui l’avait poussé à tout lui avouer, ne supportant pas le mensonge qui planait sur leur couple. Elle savait que cette révélation allait lui coûter cher, mais aussi à son couple. Adieu le couple qui durant plus de deux ans avait filé le parfait amour, faisant monter la jalousie de plusieurs crans autour d’eux. Ils formaient un couple modèle. Leur amour leur donnait des ailes et ils avaient toujours eu l’impression de survoler les autres personnes. Non pas se sentir supérieur loin de là, non non, juste l’impression que rien ni personne pouvait les empêcher d’être heureux. Lucy n’avait jamais eu une vie guère facile, entre son père absent et ce manque constant d’amour, elle avait toujours eu du mal à croire en l’amour d’un homme pour une femme. Ses précédentes relations amoureuses s’étaient mal terminées, sa vie sentimentale était un véritable fiasco. Mais depuis qu’elle avait rencontré Stevens, elle avait eu l’impression d’être monté dans le train du bonheur et de l’amour. Deux ans voilà combien de temps avait duré le voyage, il fallait croire, et tout ça par sa faute. Elle aurait fait n’importe quoi pour effacer ce faux pas. Pourquoi avait-elle rendu le baiser à Christopher ? Peut-être en avait-elle eu envie sur le coup, peut-être avait-elle réellement espéré voir apparaître Stevens à la place de Chris. Elle ne le saurait jamais mais la seule chose qui lui restera en tête sera la conséquence de ce geste. Lucy avait merdé, elle le savait mieux que quiconque, elle avait préféré l’honnêteté au mensonge au prix de son histoire plus que merveilleuse, elle avait espéré que cela ne se terminerait pas comme ça, pas comme dans ses pires cauchemars. Lorsqu’elle avait dit à Stevens qu’elle ne savait pas ce qui s’était passé ce soir là, c’était réellement sincère. Certes, elle savait pertinemment bien qu’elle avait embrasser un autre homme que le sien mais elle ne savait pas ce qui avait pu la pousser à faire une chose pareille, elle qui prônait la fidélité. Sûrement l’alcool qu’elle avait alors dans le sang y était pour beaucoup de choses, mais voilà, elle avait encore du mal à croire à tout cela.

Tu sais très bien ce que j’ai voulu dire par « je ne sais pas ce qu’il s’est passé ». Je le sais très bien ce que j’ai fais, mais, je ne sais pas le pourquoi. Je ne sais pas ce qui m’a poussé à faire une telle chose. Quelques secondes passèrent puis elle reprit, Peut-être avais-je pensé sur le coup que le « crapaud » se transformait en prince charmant comme dans les contes de fées…

Elle avait essayé de détendre l’atmosphère comme elle pouvait, ou du moins, essayait de faire dans l’humour, au lieu de se transformer en fontaine vivante. Ce qu’elle avait dit, Dieu sait ce qu’elle y avait rêvé petite, combien de fois avait-elle voulu attraper un crapaud ou une grenouille, pour essayer rien qu’une fois. Croire au prince charmant était pour les petites filles mais elle avait cette impression que pour elle, même si elle avait grandi, cela était toujours valable. Elle y avait cru toute son enfance. Toute son adolescence jusqu’à ce qu’elle le rencontre pour de vrai en la personne de Stevens. Coup de foudre. Grand amour. Lorsqu’elle avait dit à Stevens « Moi, la fille qui croit au prince charmant et au grand amour. », elle ne s’entendait pas à une telle réponse de sa part. De quoi lui briser le cœur. Oui voilà, c’était ça. Stevens lui avait piétiné le cœur. Elle eut cette sensation étrange mais préféra la balayer de sa tête pour plonger son regard dans celui de Stevens, malgré les larmes qui commençaient à couler à flot.

Arrête, s’il te plaît arrête…

Lucy savait pertinemment bien qu’il souffrait énormément de la situation, mais il fallait croire qu’il en avait complètement oublié à quel point elle était sensible et désormais, elle pleurait véritablement. Les larmes coulaient sur ses joues, sans s’arrêter, elle les balayait d’un coup de main, mais rien n’y changeait. Un goût salé, mais surtout amer sur ses lèvres. Lucy croisa alors le regard de Stevens qu’elle cherchait à éviter depuis quelques minutes. Ils étaient tous les deux tristes, ils s’aimaient mais il y avait un mais qui foutait tout en l’air.

Je.. Elle s’arrêta de parler le temps de balayer de nouveau d’un coup de main les larmes qui coulaient sur ses joues puis reprit, J’en reviens pas. Ne pas assumer ? Je viens de faire quoi là ? Au risque de te perdre, j’ai préféré l’honnêteté au mensonge. Si tu appelles ça prendre la fuite… J’allais partir pour éviter de te faire plus de mal que je t’en avais fait… Elle était désormais énervée, elle avait du mal à comprendre pourquoi il disait une chose pareille après ce qu’elle venait de faire. Elle le regarda droit dans les yeux puis continua, C’est vraiment ce que tu veux ? Que je partes ? Elle ne le lâcha pas du regard, attendant une réponse de sa part puis voyant qu’il ne lui répondit pas tout de suite, elle commença à reculer doucement, le cœur brisé. Elle ne l’avait pas quitté du regard et sans réfléchir, elle se mit à chanter…

I couldn't live,
I couldn't live without your love.
For one kiss,
I would give everything.


A Song For You, De Céline Dion. Lucy avait un réel talent en chant et n’avait donc même pas réfléchi à le faire, cela venait du cœur et elle espérait que Stevens fasse quelque chose qui viendrait aussi du cœur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Jeu 17 Jan - 19:27

    Parfois, une seule personne suffit a nous rendre heureux. Une seule et unique personne. Mais, bien souvent, c'est la mème personne qui peut tout aussi bien vous faire chuter, vous détruire et vous faire sombrer en une seule parole. Dire que Steven était détruit était peut ètre un bien grand mot mais, il n'en avait pas d'autre. Il ne savait pas vraiment quel autre mot pourrait décrire son etat d'esprit du moment. Il se sentait si vide. Si vide de tout. Et ca faisait tellement mal. Son regard ne savait pas ou se poser. C'était elle qu'il voulait regarder mais, il ne pouvait pas, il ne voulait pas croiser son regard. Cela lui faisait trop mal, beaucoup trop mal et lui donnait trop envie de lui pardonner. Mais, il ne pouvait pas pardonner. Pas si vite. Il était trop tot. Ce serait trop facile. Bien trop facile. Il passerait pour un mec faible et sans fiérté mais, après tout, c'était tout ce qu'il était. L'amour peut vous faire tellement de bien, vous rendre si fort. Mais, il peut faire tout aussi mal et vous mettre plus bas que terre. L'amour était quelque chose de si compliqué, de si beau et de si douloureux a la fois...

    C'était la deuxième fois. La deuxième fois qu'on trahissait sa confiance de la sorte. Cette fois ci n'était pas tellement comparable a la précédente. Comment comparé un premier amour qui n'était pas sincère des deux cotés, qui avait été critiqué de partout et par tout le monde, un premier amour bisé par des rumeurs et des paparazzis, un premier amour qui aurait du le dégouter de l'amour mème. Avec cet amour la, un amour réel et sincère, un amour qui avait redonné a Steven la force de croire que l'amour existait vraiment, que ce n'était pas qu'un jeu ou l'un brisait forcément le coeur de l'autre, un amour qui lui avait apporté tant de bons moments... Il ne pouvait pas comparé sa relation avec Lenny avec sa relation avec Lucy mais, il fallait bien se rendre a l'évidence que l'histoire se répétait, une nouvelle fois, sa copine était allée voir ailleurs. Et ca faisait aussi mal que la fois précédente, voire plus. La voix de Lucy résonnait dans le couloir, Steven l'écoutait a peine, il était trop plongé dans ses pensées pour se concentrer une minute de plus sur le bla bla et les excuses de sa petite amie. Mais, il l'entendit parler de crapaud et de prince, ce qui le fit sourire. Il comprenait ou elle voulait en venir, il savait a quel point elle aimait les contes de fée et les histoires a l'eau de rose. Alors la métaphore avec le crapaud qui se transforme en prince quand on l'embrasse, l'image selon laquelle en embrassant Christopher, elle avait éspéré voir apparaitre Steven était une image qui le fit sourire. C'était une excuse des plus farfelue il fallait bien l'avouer mais, Lucy avait réussi a le faire sourire malgrè la situation. Comme quoi, elle était bien, et resterait, la seule a savoir faire sourire le jeune homme quoi qu'il arrive. Mais, le blondinet ne releva pas, il ne fit aucune remarque, se contentant de rester pensif et silencieux...

    Puis, une chose en entrainant une autre, il avait eu ces paroles comme quoi, grace a elle - ou a cause d'elle - il ne croyait plus en l'amour véritable. Cela sembla la vexer. Tant mieux, il la regardait a présent avec un regard noir et plein de colère mème si transpercait a travers ce regard un brin de tristesse et de douleur qu'on tente de cacher... Touchée par ces quelques mots, la jeune femme releva brusquement la tète vers lui et, leurs regards se croisèrent. Quand il compris qu'il l'avait bléssée avec ses paroles, Steven se sentit encore plus mal qu'il ne l'était deja. Comme quoi se sentir blessé vous rend aigri. Il essayait juste de lui faire ressentir le mal qu'il pouvait bien ressentir en ce moment mème. Lui faire autant de mal qu'elle pouvait lui en faire. Il voulait étouffer, masquer, cacher cette douleur qu'il ressentait au fond de lui... Mais, il n'avait que les mots pour cela et peut ètre y allait il un peu trop fort mais tant pis, il était sur sa lancée maintenant....


    - Que j'arrète quoi Lucy ?! De te dire que ca me fait mal ?! De te dire que je ne sais plus quoi penser ?! Bon Sang mais j'avais confiance en toi et je me rend compte que j'ai eu tort !! Tu veux que je te dise quoi ?! Oui, l'amour c'est beau, c'est merveilleux... Tu veux pas que je te chante la chanson des bisounours en plus ?! xD

    Peut ètre se laissait il emporter, ne controlant plus le flot de pensées et de doutes qui l'envahissait. Il voulait juste la blesser, lui faire ressentir la colère qu'il pouvait ressentir en ce moment mème. Et si cela ne plaisait pas a la jeune femme et bien tant pis. Que dirait elle si la situation était inversée ?! Elle mème était d'un tempéramment des plus jaloux alors qu'elle ne joue pas les victimes alors qu'elle savait ce que cela faisait que de souffrir de jalousie...

    Elle pleurait, elle ne s'arrétait plus de pleurer. Les larmes jaillissaient a flot de ses jolis yeux verts et, le pauvre Steven ne savait plus quoi faire. Cette envie de la serrer dans ses bras et de la réconforter se faisait de plus en plus persistante. Mais bon sang, pourquoi l'aimait il autant ?! Il la regardait, l'écoutait. Mais ignorait ses paroles. C'est vrai, la jeune Harker faisait preuve de beaucoup d'honnéteté pour lui avouer ce qu'elle venait de lui avouer mais, cela ne changeait rien. Enfin si peut ètre. Il ne savait plus quoi penser. Peut ètre aurait il mieux valu qu'elle ne lui dise rien. Ou peut ètre que si, peut ètre que cette trahison ne serait qu'une étape a passer pour tester leur couple et le rendre plus fort une fois ladite étape franchie. A vrai dire, tout était confus dans l'esprit de mister Jones. Il soupira puis, passa sa main derrière sa nuque d'un air réfléchit. Elle voulait partir pour ne pas lui faire d'avantage de mal, lui demandant s'il était sur de lui quand il lui disait qu'il n'en avait rien a faire qu'elle parte. Il resta silencieux et pensif. Son regard était posée sur elle. Il semblait vouloir lui faire comprendre qu'il ne répondrait pas a cette question. De toute facon, il n'y avait rien a répondre puisqu'il ne connaissait pas lui mème la réponse. Une partie de lui voulait qu'elle reste, cette mème partie qui voulait lui pardonner et la serrer dans ses bras. Mais, l'autre partie de lui était en colère et bléssée, trop fière pour pardonner, trop énervée pour avouer qu'il avait besoin d'elle... La jolie blondinette s'était donc décidée a partir, elle lui faisait face et marchait a reculons. Les deux amoureux se regardaient. Elle se mit alors a fredonner de sa douce voix un couplet d'une chanson d'amour... Les paroles touchèrent Steven en plein coeur. Il détourna alors le regard. Puis, se yeux se fermèrent et, dans un murmure, il lacha...


    - Je t'aime Lucy Harker...
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Harker



Nombre de messages : 95
Age : 26
Nationalité : Anglaise
Crazy for : Cookies & Steven
AmstelMood : Lost
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Mer 30 Jan - 18:36

C’est vrai, arrêter quoi ? Qu’il lui dise ce qu’il pense de tout ça, son état d’esprit actuel ? Lucy ne savait même plus pourquoi elle lui avait dit d’arrêter, peut-être ne supportait-elle plus d’entendre l’homme qu’elle aimait plus que tout souffrir par sa faute sous ses yeux, peut-être ne supportait-elle plus le regard qu’il posait sur elle, peut-être espérait-elle qu’il la prenne dans ses bras au lieu de lui dire tout cela. Peut-être oui, ou peut-être pas, Lucy ne savait même pas elle même. Steven n’avait plus confiance en elle. Il venait de prononcer des mots qui la touchèrent droit au cœur, comme une flèche pouvait toucher la cible. Oh que oui, elle s’en doutait, comment pouvait-il lui faire confiance après une chose pareille, c’était insensé. Elle aurait réagi de la même façon à sa place, mais voilà, elle avait justement espéré qu’il ne réagisse pas comme ça, pas comme elle l’aurait fait. Et désormais, Lucy allait devoir redoubler d’effort pour lui montrer que ce baiser n’était qu’une erreur, une grossière erreur et que cela ne se reproduirait plus. Qu’elle l’aimait trop pour tomber dans les bras d’un autre, et qu’elle n’avait envie que de lui, et lui seul. Une dure partie s’annonçait, mais elle ferait n’importe quoi pour la remporter. Il y avait trop à perdre. Lorsqu’il se moqua d’elle après qu’elle lui ait justement demandé d’arrêter, elle ne put s’empêcher de sourire. Bien sûr, il ne pouvait pas le voir, car elle regardait encore le sol, ne voulant pas croiser mais il avait le mérite d’avoir réussi à la faire sourire, alors que depuis ce fameux soir, elle n’arrivait plus à dormir, revoyant la scène à chaque fois que ses yeux se fermaient, la faisant se réveiller en sursaut et en pleurs. Et encore moins rire ou sourire.

Voyant que de toute façon la situation ne s’améliorait pas, et rendait le jeune homme encore plus triste et plus mal, Lucy avait donc proposé de partir, non pas pour prendre la fuite au contraire, pour le laisser réfléchir sur tout cela, sur eux, sur l’avenir. Elle avait espéré qu’il la retiendrait, qu’il lui dirait qu’il l’aimait et qu’il allait essayer de lui pardonner, comme dans chaque film d’amour. Elle voulait un happy end, mais cela ressemblait plus à un cauchemar qu’autre chose. Voilà qu’il lui disait de s’en aller. Elle ne savait vraiment plus quoi faire, elle savait pertinemment bien que si elle partait, il y avait de fortes chances qu’elle le perdait, et qu’il ne reviendrait pas la voir avant un bon moment. Elle se devait donc de rester, malgré sa folle envie de rentrer se coucher directement, comme pour se donner l’illusion d’un mauvais rêve, pour oublier toutes ses paroles, cette discussion, les larmes versées, les regards fuyants, l’amour qui s’envolait. Mais voilà partir, elle n’en avait pas envie. Elle attendait patiemment un signe de sa part, elle marchait à reculons pour ne pas le quitter des yeux, son regard devenait insistant mais cela ne changea absolument pas le comportement de Steven, qui se contentait de la regarder, encore et toujours. Voulant tenté le tout pour le tout une dernière fois, sans réfléchir vraiment à ce qu’elle faisait, elle se mit à chanter une chanson d’amour de Celine Dion, espérant que cette fois-ci, Steven dise enfin quelque chose, ou alors qu’il la retienne. Lorsqu’elle le vit détourner le regard, elle se mit soudainement à penser que c’était fini, et qu’elle n’avait plus qu’à partir comme elle avait proposé quelques minutes plus tôt. La seule chose qu’elle se disait à ce moment très dur, fut qu’elle avait été honnête, et qu’elle n’avait pas été une lâche, pour le garder. Elle n’avait donc pas changé sa façon de penser, même voyant sa vie s’écroulait d’un coup devant elle. Mais lorsqu’il finit par dire « Je t'aime Lucy Harker... », elle s’arrêta d’un coup de marcher, le regarda droit dans les yeux et ne le quitta pas du regard. Elle ne bougea pas pour autant, elle avait envie de sauter dans ses bras, mais elle n’en fit rien. A vrai dire, elle ne savait plus comment réagir. Avait-elle réussi à ne pas le perdre ? Ou avait-il dit cela en signe d’adieu ? Des tonnes de questions trottaient dans la tête de la jeune femme. Elle pensait trop, elle le savait, combien de fois s’était-elle pris la tête toute seule pour des histoires sans importance ?! Mais cette fois-ci l’enjeu était vraiment de taille, c’était sa relation avec Steven qui était mise en jeu, et elle ne voulait vraiment pas faire une bêtise de plus, un faux pas fouterait tout en l’air, ça c’était clair. Il y avait peut-être une seconde chance, mais sûrement pas un troisième.

Quelques secondes, ou peut-être quelques minutes passèrent, Lucy avait perdu la notion de temps. Elle n’avait pas bougé d’une semelle tout comme le jeune homme et lorsqu’elle arrêta enfin de se tracasser sur la manière qu’elle devrait avoir à ce moment là, elle s’approcha doucement de lui et s’arrêta à quelques mètres avant de lancer :
Mister Jones, il semblerait que je vous aime aussi tout autant.

Elle baissa la tête, timidement, puis lorsqu’elle la releva, et qu’elle croisa une fois de plus le regard du jeune homme, elle courut dans ses bras. Si tu savais comment je m’en veux, oh Steven, je t’aime… Les larmes coulaient de nouveau sur son visage…


[ Désolé encore une fois du retard Embarassed et de la médiocrité du post :s ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love is all I need. {Stevens}   Aujourd'hui à 23:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Love is all I need. {Stevens}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joli Black Love ...p..6
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» True Geek Love
» I LOVE 125
» FOTO LOVE STORY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: