AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I try to see the good in life... (R. Seth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laureen Sinclair



Nombre de messages : 504
Age : 28
Nationalité : Américaine d'origine Anglaise
Crazy for : Nothing else Mather!
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: I try to see the good in life... (R. Seth)   Mer 16 Jan - 22:27

Il y a des jours ou sa va et d’autre ou sa va pas. Mais si les jours se transformait en semaine alors la on frôlait la catastrophe. C’était pourtant se qui se passait dans le monde de l’américaine. Cela faisait quelque semaine qu’elle avait appris la nouvelle fatidique. Seth avait oser coucher avec cette trainer de première année alors qu’il venait a peine de coucher avec elle. On c’était une nouvelle fois servi d’elle. Et le pire dans tout cela c’était que cette fois elle était consentante! Elle s’en voulait pour mourir, ses deux expérience sexuel a vie était soit non consentante soit on le prenait pour une marie couche toi la. Qu’est-ce qu’on penserait d’elle après ça. Déjà les rumeur allait de bon train pour Ella, elle était supposément enceinte. Bien fais pour elle. Oui Laureen aurait du avoir de la pitié pour cette pauvre fille qui tout comme elle avait été trahis par Seth mais elle n’y arrivait tout simplement pas. Bien sur quand l’américaine aurait passer le stade de la colère – d’ici quelque mois – peut-être arriverait-elle a sentir un peu de pitié pour cette fille. Mais en se moment sa colère était surtout diriger sur le fautif et il allait le payer.

Depuis des jours elle passait plus de temps dans la piscine, elle se brulait dans l’eau, elle mangeait a peine et elle tentait de canaliser sa colère mais peine y faire elle avait de la difficulté a dormir elle faisait des cauchemar toute les nuit elle revenait complètement en arrière elle retournait au secondaire elle remplaçait le visage qui l’avait toujours hanter par celui de Seth et généralement elle se réveillait en cri. Laureen commençait a penser qu’a force Lauralee allait prendre peur. Et pourtant cette dernière ne posait toujours pas de question elle était toujours la pour elle et quand ce n’était pas elle c’était Taylor qui avait piquer une belle crise quand il avait su se qu’il c’était passer. Ce mec la considérait comme sa grande sœur et elle le savait c’était la même chose de son coté il était son petit frère et malheureusement pour l’anglais Tay pouvais se montrer très protecteur elle se demandait même si il y avait eu une altercation entre les deux. Bizarrement elle ne le souhaitait pas.

Depuis des jours il n’y avait pas un moyen qu’elle se retrouve seul elle était surveiller de très près par Lauralee et Taylor, pas moyen d’échapper a leur champ de vision mais aujourd’hui elle avait décider d’affronter Seth une bonne fois pour toute. Elle avait donc prétendu a Lauralee qu’elle voulait nager un peu plus après la pratique avait attendu que tout le monde soit partit pour ensuite allez se changer par chance Lo avait compris le message et ne l’avait pas attendue rapidement l’américaine c’était changer avait revêtu un pantalon sport par-dessus son maillot et un sweat-shirt elle s’en foutait qu’il devienne tremper de toute façon elle avait un maillot qui séchait rapidement grâce a sa constitution alors il ne tremperait pas trop ses vêtement. Elle mit rapidement ses chaussure et attrapa son sac après avoir attacher ses cheveux qui sentait le chlore elle ne savait pas ou elle le trouverait mais elle le trouverait et elle l’affronterait. Plus elle marchait dans les couloir plus elle devenait en colère elle devait prendre quelque grande respiration pour se calmer. Elle était cerner, épuiser et en plus elle se sentait trahis se n’était véritablement pas bon présage. Elle n’arrivait en général pas a maitriser ses réaction mais est-ce que cette fois elle y arriverait? On pouvait en douter.

Elle n’avait pas manquer d’aller se chercher un French Vanilla, surtout pour se réchauffer les main, qui bizarrement était froide, mais l’odeur arrivait habituellement a la calmer et elle continua a longer les couloir de l’école et finalement elle entra dans la cafétéria bizarrement l’odeur de la nourriture lui donnait la nausée se qui lui arrivait souvent qu’en elle vivait trop d’émotion a la fois. Et en plus elle avait a peine grignoter de la journée et habituellement elle serait affamé a cette heure-ci et la même pas! Néanmoins c’est ici qu’elle fut chanceuse, dans toute la foule d’étudiant elle pu reconnaitre la silhouette qu’elle cherchait. Elle vit Taylor aussi qui se dirigea immédiatement vers elle. « Pas tout suite Tay, je suis pas venu pour toi! » Sont ton était froid et elle l’entendait déjà commencer a parler et elle lui jeta un regard qui l’interdisait de dire quoique se soit. « J’ai dit pas maintenant. Il est temps que j’en finisse avec son cas compris et se n’est pas toi qui va m’en empêcher et j’en ai marre de votre garde rapprocher compris! » Elle était plus froide qu’elle ne l’aurait voulue mais cela eu le mérite de faire comprendre au première année de la laisser seul et de la laisser parler avec celui a qui elle voulait parler.

Elle arriva derrière lui et croisa immédiatement les bras gardant le verre qui contenait sa boisson chaude dans une seul main, se rappelant ses rêve elle faillit rebrousser le chemin mais subitement elle se trouva ridicule que pouvait-il lui faire ils étaient en public! Elle finit par ouvrir la bouche! « Je crois qu’on a deux mots a se dire toi et moi. » Son ton était froid et on voyait immédiatement qu’elle n’était pas de bonne humeur. Quelque autre étudiant se tournèrent vers elle pour écouter se qu’elle avait a dire et se fut la goutte qui fi déborder le vase elle laissa sa colère parler. « Non mais vous n’avez pas une vie a allez vivre? Plutôt que de pourrir celle des autre avec vos rumeurs? Se mec est un Salaud et j’ai a lui parler SANS VOS OREILLE pour écouter aussi! Déguerpissez! MAINTENANT! » le pire était qu’elle ne s’en voulait même pas, elle la gardait depuis assez longtemps cette colère il était qu’elle la laisse évacuer! « Alors tu t’es tapé d’autre fille dernièrement? Je ne t’avais pas suffis? Ou j’était un jeu pour toi? Dit, sa m’intéresse! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibinette.livejournal.com/
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Jeu 17 Jan - 0:05

Seth était assis à la cafétéria, la tête dans les mains, il n’avait pas touché à son sandwich, et il lui en fallait beaucoup, lui qui en général avait un appétit d’ogre. Mais comment pouvait-il encore réussir à avaler quoi que ce soit ? Après ce que lui avait annoncé Ella, c’était comme s’il avait entamé une grève de al faim inconsciemment, il n’avait plus d’appétit, point. La cafétéria était bien remplie à cette heure de la journée, ceux qui ne voulaient pas s’aventurer au dehors et qui voulait être un tant soit peu bien installé venait ici et il aurait mieux fait de ne pas être parmi ceux-là, il sentait de temps à autre des regards dans sa direction, il avait à présent l’étiquette d’ennemi publique numéro 1 ou quelque chose du genre, Laureen le détestait, Ella aussi en quelque sorte, Lauralee voulait le tuer et Adrian l’y aiderait certainement une fois qu’il aurait mis la main sur lui. Le pire est qu’il n’avait même pas réussit à avaler son cappuccino, il était complètement retourné et il était le seul fautif au centre de cette histoire. Il allait s’apprêté à repartir, pour aller il en savait où encore mais loin de ce monde et de cette nourriture. Pourtant il se figea sur place, ce n’est pas parce qu’il ne pouvait rien avaler qu’il n’arrivait plus à reconnaître la nourriture par l’odeur, … cette odeur qui était si proche de lui, une odeur familière, une senteur de vanille … Mêlée à du chlore…

Il ne lui avait pas encore parlé, il avait tenté pourtant de l’approché, mais il faut croire qu’elle avait une garde rapprochée qui interdisait tout mouvement trop proche, la distance devait être d’une longueur maximale possible, plus loin il serait d’elle, mieux elle se porterait, mais il voulait lui parler malgré tout, il s’était dit qu’il trouverait bien un moyen, quand sa garde serait inattentive, il suffisait d’attendre le moment opportun, si ce n’est que tout compte fait, c’était elle qui avait réussit à échapper à la vigilance accrue de ses gardes du corps.

Il ferma les yeux quand il l’entendit parler, effectivement ils avaient à se parler … Il se tourna pour lui faire face, elle était en colère, chose qu’il comprenait parfaitement, il était réaliste, qu’avait-il à espérer d’autre ? Les regards s’étaient immédiatement tournés vers eux, évidemment, il fallait s’en douter… Elle n’y alla pas par quatre chemin, leur demandant de quitter la cafétéria ce que bizarrement, plusieurs visiblement apeurés firent. Certains étudiants pourtant, à l’autres côtés de la cafétéria restèrent assis par une curiosité malsaine, bien qu’il avait un beau prétexte pour rester. Il n’avait pas réagit au mot qu’elle avait employé pour le qualifié, en réalité, il s’y attendait, il était même prêt à s’en prendre plein la poire, et quelques gifles au passage aussi mais peu importe, il fallait qu’ils parlent.

Il soupira, il s’y attendait mais elle aussi semblait croire qu’il s’était joué d’elle, que pour lui ce n’était qu’une raison de frimer ou quelque chose du genre. Il soupira avant de lui demander à voix basse :
- S’il te plaît assieds-toi.

Il serait plus confortable pour elle effectivement qu’elle le fasse mais peu importe au final, il prit une longue inspiration avant de commencer.

-Je … Ce n’était pas un jeu, je n’ai jamais voulu te faire du mal crois-moi.

Le ton de sa voix n’était pas bien élevé bien qu’il soit sincère, il n’avait pas prévu ce qui s’était passé. Elle lui avait fait confiance, et il l’avait trahis, il aurait beau lui dire tout ce qu’il voulait, s’excuser une millier de fois, ça ne changerait rien, n’arrangerait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen Sinclair



Nombre de messages : 504
Age : 28
Nationalité : Américaine d'origine Anglaise
Crazy for : Nothing else Mather!
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Jeu 17 Jan - 3:56

Laureen en colère? Non elle avait dépasser se stade. Au moment ou on se parlait elle était en furie, elle ne savait pas comment elle avait fais pour passer de la colère a l’enragement aussi rapidement mais soudainement elle se sentait prête a lui gueuler toute les insultes possible. Elle aurait voulue lui en foutre une bonne dans la gueule et une chance que sa main occuper sur son cappuccino l’empêchait de faire tel chose. Elle était en furie, jamais elle n’aurait dit se qu’elle avait dit au autre étudiant si ce n’était pas le cas. On avait plus devant soit la gentille, douce et amusante américaine non on avait son alter-ego, complètement détruit, désespéré et surtout TRAHIS. Lorsqu’il lui avait demander de s’assoir elle l’avait défier du regard, elle lui disait carrément de l’assoir si il voulait qu’elle s’assoit. Elle n’était plus douce ni docile, elle se foutait de son autorité de male, elle se foutait qu’il pourrait très bien lui faire plus de mal qu’il ne lui en avait déjà fais elle voulais lui faire comprendre qu’il ne l’aurait pas comme ça. Qu’il ne l’aurait plus comme ça. Hors elle sentait déjà des larmes lui piquer le bout des yeux et elle les balaya a l’autre bout de son esprit elle devait garder son focus sur le cas présent. SETH!

Oui pour elle il c’était jouer d’elle. Elle lui avait demander une chose le jour du bal une seul petite chose! Elle lui avait demander de ne pas se servir d’elle et pourtant une fois qu’il avait eu finit de lui donner un moment de plaisir il c’était empresser de se jeté dans les bras de cette gamine italienne qui avait toujours TOUT se qu’elle voulait. Ne vous méprenez pas Laureen aussi mais elle l’avait toujours par des moyen LÉGAL!

Finalement elle l’entendit parler a nouveau, quoi il ne jouait pas un jeu? Mouais c’est sa elle avait dépasser le stade de la confiance avec lui et bizarrement elle eu un rire, Un rire froid, sarcastique, ironique surement pas se qu’il avait voulu entendre. « Bien sur c’est ça? Et moi je suis la reine d’Angleterre! TU veux que je te dises, vous êtes bien tous pareille! » Elle laissait des années de colère refouler sortir se n’était pas bon signe, elle laissait une plaie ouverte la blesser a nouveau, les souvenir venir a nouveau a elle. « Vous nous manipuler, vous servez de nous, nous détruisez et quand il ne reste plus rien de nous vous en riez avec vos potes! Et tu es tout comme eux! Un beau SALAUD! » Finalement sa mère avait peut-être bien raison elle était bonne a interner! Il est vrai que sa mère disait sa a l’époque ou sa lui était arriver parce qu’elle en avait marre d’entendre sa fille se réveiller en hurlant et d’éveiller tout le manoir familial. « Tu t’es servit de moi et tu veux me faire a croire que c’est un accident. Alors dit moi qui est l’accident entre moi et… Et cette… » Elle ne dit même pas se qu’elle pensait mais on pouvait deviner le font de sa penser et très facilement. « Allez dit sa m’intéresse! Qui de nous deux tu crois qui est une erreur? Et surtout si c’est elle qu’est-ce que tu en foutait de ma seul demande le soir du bal? Je t’avais demander UNE seul chose! Et t’es même pas capable de faire cela. »

D’autre lui aurait demander si il l’aimait, mais se n’était pas elle. D’autre aurait pleurer et elle faisait tout pour ne plus le faire. D’autre aurait trembler mais n’aurait aussi rien oser dire et encore une fois elle gueulait et faisait tout pour s’empêcher de trembler de rage et de peur. Il l’avait blesser mais encore plus qu’il ne pouvait l’imaginer elle avait perdu complètement confiance en les hommes et on par du sexe et non de la race. Il ne pouvait même pas être conscient de se qu’il avait fais. Pouvait-il seulement imaginer l’ampleur des dégâts? Selon les rumeurs il avait mit cette gamine de première année enceinte et la il tentait de lui faire a croire que se n’était pas un jeux. Elle ne voulait pas le croire, elle voulait croire qu’elle c’était faite avoir comme une belle poire!

Soudainement elle était trop épuiser pour tenir sur ses propres jambes, même trop épuiser pour lui crier dessus. Comment avait-elle pu passer d’un moment a l’autre de la rage a une telle épuisement. Le manque de sommeil, de nourriture l’épuisement suite a la pratique commençait-il a frapper. Elle pris de sa main libre appuies sur la table la plus près et fit comme si de rien n’était elle ne voulait pas de la pitié de personne elle voulait des réponse voila tout! Elle s’occuperait d’elle après c’est promis. Qui aurait pu croire que derrière cette jeune femme se cachait un coté destructeur? Enfin Autodestructeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibinette.livejournal.com/
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Jeu 17 Jan - 23:32

Elle ne semblait pas comprendre qu’il n’avait jamais voulu se servir d’elle, ou peut-être en voulait-elle pas le comprendre tout simplement. Il en pouvait cependant que comprendre sa réaction, son comportement pouvait parfaitement laissé pensé qu’il était l’un de ceux qui se servait des filles et qu’une fois qu’il avait eu ce qu’il voulait, il les laissait tombé, se vantant alors auprès de la gente masculine mais ce n’était en rien le cas de Seth, il ne se vantait de rien, bien au contraire. Mais voilà, elle le qualifiait de « Salaud » et dans le fond peut-être bien qu’il en était un, il s’en était posé des questions ces derniers jours, il n’était pas fier de ce qu’il avait fait, lui avait fait et malgré tout, il n’avait aucun remord, le qualificatif que lui avait donné Laureen pouvait donc bien lui convenir, voilà à présent une étiquette de plus, d’ailleurs ces derniers jours, il les avait collectionné à tel point que si on les lui avait collé dessus on ne verrait plus grand-chose de lui. Laureen déversa sa colère sur lui, il ne pouvait lui en vouloir, il l’avait cherché.

Qui avait été un accident ? Comment réagirait-elle s’il ne lui disait aucune des deux ? Son comportement pouvait passer pour égocentrique, peu importe, il l’assumait totalement, mais il était certain qu’il ne regrettait aucun des moments qu’il avait passé avec elle.
Laureen était épuisé, elle prit appui sur la table et une boule vint prendre naissance dans la gorge de l’anglais, il était dégoûté, dégoûté de lui-même.
-Laureen, assieds-toi. Supplia-t-il une nouvelle fois.

Il l’avait aimé, il en était certain mais quand était-il à présent ? Des sentiments aussi fort aurait du l’empêcher de se rapprocher aussi dangereusement de l’italienne, quelque chose s’était passé, quelque chose qu’il n’arrivait pas encore à comprendre. Il la regarda, elle semblait amaigrie, elle lui avait dit qu’elle l’aimait et tout ce qu’il avait réussi à faire, c’était de la faire souffrir.

-Je suis désolé … Souffla-t-il. Le ton de sa voix était on ne peu plus sincère, jamais il n’avait voulu que la situation devienne ainsi.

-Tu pourras me traiter de tout les noms d’oiseaux que tu veux, je comprends, tu en as parfaitement le droit mais je ne me suis pas servis de toi Laureen, crois-moi … Comment pourrait-elle le croire de toute façon ? Il soupira et se passa une main sur le visage, elle voulait des réponses ? Elle allait en avoir, c’était bien pour ça qu’il avait voulu lui parler de toute façon, il n’était plus question de se défiler, il avait voulu mais tant redouter ce moment, il était pourtant bien temps d’affronter la réalité et les conséquences de ses actes.

-Je ne me suis servi d’aucune de vous deux, aucune. Tu n’étais pas une erreur et elle ne l’était pas non plus. Je sais que j’ai agis en égoïste, que sur le moment je n’ai pas pensé à toi, je l’avoue mais je n’ai jamais voulu de toi qu’une simple nuit, je voulais que ça aille plus loin mais j’ai tout gâché, je sais.

Il se prit la tête dans les mains.

-Je ne voulais pas te faire du mal, je suis désolé. Répéta-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen Sinclair



Nombre de messages : 504
Age : 28
Nationalité : Américaine d'origine Anglaise
Crazy for : Nothing else Mather!
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Ven 18 Jan - 4:38

Elle cherchait une raison de lui donner un bon coup dans les Humph, une gifle phénoménale ou tout simplement lui lancer son café en pleine poire et pourtant elle n’y arrivait tout simplement pas. Pourquoi merde, se mec avait coucher avec une autre alors qu’il était clairement avec elle et elle n’arrivait même pas a faire se qu’elle voulait vraiment lui faire. Lui foutre un coup, lui faire autant mal qu’il lui avait fais mal. Mais non elle n’arrivait tout simplement pas. Bien sur sa soudaine fatigue n’aidait en rien mais elle n’avait tout simplement plus le courage, elle avait passer des jours a imaginer comment elle aurait pu lui faire mal et elle n’arrivait même pas a mettre son dernier plan en exécution qui était soit dit en passant un bon coup de genou. Oui c’était sadique mais bon elle n’y pouvait rien son esprit pouvait dépasser les bornes et comme vous le voyez bien se qu’elle pensait et se qu’elle faisait était deux chose bien distincte.

Il voulait qu’elle s’assoit? Encore une fois! Non mais il était boucher se mec! Elle ne s’assoirait pas il devrait l’assoir! Fatigue ou pas elle resterait debout c’était plus facile pour prendre ses jambes a son cou. Elle garda son appui sur la tape et le toisa a nouveau avant de se redresser a nouveau et elle le regarda droit dans les yeux cherchant une seul once de culpabilité ou quoique se soit. « Je ne le dirais qu’une fois alors ouvre bien t’es oreilles! Tu auras beau me supplier a genou de m’assoir il va falloir que tu m’assois toi-même! » Son ton était froid elle se donnait elle-même des frisson c’était pour dire. C’était le retour de la Laureen froide, elle voulait se protégé elle ne voulait plus qu’il lui fasse de mal, du moins pas plus que se qu’elle ressentait en se moment. Qu’aurait fais d’autre personne dans cette situation? Qui sais en se moment c’était Laureen et les étudiants rester dans la cafétéria en avait pour leur argents du spectacle, d’ailleurs un rapide regard autour aurait permis de voir des gens la bouche complètement ouverte, d’autre qui murmurait entre eux. Une nouvelle rumeur était surement partit. Qu’est-ce que se serait cette fois? On se le demande bien non? Tentons de deviner un moment. Non? Bon d’accord!

Elle ne voulait même pas savoir qu’il l’avait véritablement aimer, elle aurait voulue être certaine qu’elle n’était un jeu que pour lui cela aurait été plus facile pour elle mais non il ne voulait pas du tout confirmer cela. Il ne le pouvait pas bizarrement son visage parlait beaucoup pour lui aujourd’hui elle voyait très bien qu’elle avait compter pour lui. Et pourtant cela n’avait pas été assez pour l’arrêter de coucher avec cette… Marie couche toi la! Voila elle l’avait dit, du moins penser!

QUOI! Désoler pardon elle n’était pas certaine d’avoir bien entendu! D’ailleurs son expression facial du moment parlait pour elle, les yeux complètement écarquillé et la bouche ouverte comme un poisson elle pris quelque instant pour se ressaisir NI ELLE NI ELLA n’était une erreur mais se mec était TIMBRÉ oui! Il se croyait ou au dernière nouvelle la bigamie était toujours illégal a Amsterdam et dieux sais que plusieurs chose était légal ici! Oui il avait agis en égoïste, il n’avait pas penser au sentiment d’autre! Il n’avait penser qu’a son propre petit bonheur! Elle plongeât la tête dans ses main se pliant en petit bonhomme elle laissa échapper un sanglot elle ne voulait toujours pas montré ses faiblesse en public et la n’échappait pas a la règle rapidement elle se repris et essuya les quelque larmes qu’elle avait laisser échapper sentant la colère lui revenir. « Penser qu’a toi oui j’avoue tu n’as penser qu’a ton petit bonheur personnel » Elle se relevait. Et se qui allait suivre par la suite elle le regrettait déjà mais elle devait évacuer point et mieux valait que se soit sur lui que sur un autre qui ne méritait pas sa colère. « Tu n’as même pas été capable de penser une seul seconde au mal que tu faisais autour de toi! Tu as penser a se que j’endure dans les couloirs en se moment! Partout on ne parle que du fais que tu a mis cette putain enceinte! Et tu vas le nier peut-être? Et ne vient surtout pas me dire de l’appeler comme je l’ai appeler compris! Merde tu n’as même pas penser au gens qui aurait pu vous prendre dans le FOYER! Et je cite il a fallut que se soit LO qui vous y prenne! Tu pensais a quoi? Autre chose qu’a toi? Tu tentait de savoir qu’elle de nous deux était la meilleure au pieux? Non attend tu cherchait a savoir avec laquelle de nous deux tu prendrais mieux ton pied? Ou toute ses réponses? Donne moi une raison de t’oublier, une seul raison de te craindre, de te détester! S’il te plais donne moi une seule raison de pouvoir te mettre dans la même catégorie que… » elle avait finit par se taire ne s’apercevant même pas qu’elle avait recommencer a pleurer. Elle essuya rageusement les larmes qui avait recommencer a couler. Elle détestait être aussi faible, incapable de retenir ses émotions!

Elle l’entendit s’excuser a nouveau et elle baissa la tête laissant tomber son sac qui de toute façon était devenu trop lourd une fois cette discussion terminer elle tenterait d’aller trouver un peu de sommeil c’était décider peu importe les devoirs qu’elle avait elle n’arrivait même plus a porter son sac et si elle n’était pas si orgueilleuse elle se serait bien assis malheureusement l’orgueil la gardait debout. « Tu as définitivement besoin de réfléchir! De trouver laquelle de nous deux tu veux VRAIMENT. Je ne peu pas prendre la décision pour toi mais tu dois trouver qui de moi ou… » Elle grimaça un moment « Ella tu aime vraiment. » Merde se nom lui écorchait la gorge, avant Laureen la détestait seulement parce qu’elle rodait autour de Seth c’était bénin mais la c’était une haine pour cette fille qu’elle éprouvait, elle s’en foutait que toute les deux est été trahis pour le moment elle préférait penser que cette gamine pas plus haute que trois pomme l’avait bien mériter son malheur!

Elle finit par fermer les yeux son ton était moins froid a présent mais visiblement qu’il dise une chose qui lui déplaise et la tempête serait de retour. « Et sache que si jamais tu décides que c’est moi que tu veux vraiment, que je suis celle que tu aimes des fleur ne suffiront pas pour… Enfin tu devrait regagner ma confiance. » Bizarrement elle ne savait pas pourquoi elle lui laissait la porte ouverte comme cela mais elle était tous simplement incapable de faire une croix sur lui. Elle l’aimait et c’était se qui rendait la tache plus difficile pour elle et c’était pour cela qu’elle était incapable de ne pas lui donner une seconde chance mais elle ne voulait lui donner cette chance que si seulement il réussissait a se prouver a elle et si il savait se qu’il voulait cette fois. Et puis il devrait quand même trouver elle le savait intelligent même si parfois il agissait de tel sorte qu’on pouvait en douter comme Baiser une première dans le foyer alors que n’importe qui pouvait entrer a tout moment.


(note a moi même ne plus jamais écouter Celine Dion en écrivant *comment ruiner son poste en deux phrase*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibinette.livejournal.com/
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Ven 18 Jan - 22:53

Elle refusait catégoriquement de s’asseoir, elle était déjà bien à cran et il ne préférait pas insister plus, il ne voulait pas l’y forcer non plus, il n’était pas maso, il savait qu’il aurait déjà du se ramasser une gifle, il n’allait pas la provoquer plus. Seth en était venu à un point où il n’osait plus relever le regard vers elle, la voir souffrir et de savoir qu’il en était la cause le dégoûtait, il avait honte oui d’avoir agis purement comme un égoïste, mais le mal était fait à présent, on ne pouvait retourner en arrière et même si cela avait été le cas, il n‘était même pas certain qu’il aurait changé quoi que ce soit, un bel égoïste effectivement. Il releva la tête mais vers les étudiants incrédules qui ne croyait pas en la chance qu’il avait de pouvoir transmettre cette belle dispute, une chose de plus ou de moins qui courait sur eux de toute façon, ça ne changerait plus grand-chose à ce stade, cela permettait juste à ceux qui aimait ce genre de petit ragot, il pensait à Meredith entre autre, de se délecter de chaque nouvel élément.

Il écouta chaque parole du flot que Laureen déversait sur lui. La conversation s’engagea rapidement sur Ella et sur la rumeur qui circulait depuis plusieurs jours et qui en définitive n’était apparemment pas qu’une simple rumeur. Qu’il s’en prenne à lui était une chose mais il refusait qu’elle traite Ella de la sorte, il releva les yeux vers l’américaine, Ella n’y était pour rien dans cette histoire, elle ne savait même pas pour eux deux, ce qui s’était passé après le Bal, elle l’empêcha malgré tout de dire quoi que ce soit, apparemment son tour de parole devrait attendre. Le débit de parole impressionnant de Laureen continua, chaque phrase était comme une claque en plaine figure, il se rendait peut-être enfin compte à quel point elle souffrait, il avait pu se l’imaginer évidemment, mais la réalité était tout autre. La voir pleurer par sa faute était quelque chose qu’il n’aurait jamais voulu voir pourtant c’était bien le cas. Elle voulait une raison de l’oublier, il ne comprenait pas, il ne lui avait pas assez fait de mal pour qu’elle décide de tirer un trait sur lui ? Son sac tomba au sol mais le regard de l’anglais restait braqué sur Laureen, il devait choisir, Elle ou Ella. Ce choix, cette question, il y pensait depuis le foyer, mais le fait que ce soit Laureen qui lui demandait ajoutait un tout autre sens, elle était prête à lui laisser une deuxième et dernière chance si seulement il la choisissait elle.


-Tu …

Il n’y croyait pas vraiment, il ne s’était pas attendu à ce qu’elle veuille encore de lui après cela, après lui avoir vidé son sac et lui montrer combien elle souffrait, elle lui laissait malgré toute une chance. Il se releva, il la voyait épuisée, si elle ne s’asseyait pas rapidement, elle risquait de bientôt en plus tenir sur ses jambes, peu importe au final qu’il se ramasse une gifle au passage, il la força à s’asseoir avant de faire de même. Il la regardait dans les yeux, il était temps d’éclaircir certaines choses avec elle, elle avait le droit de savoir après tout.

-Ella ne savait pas pour nous deux, ne l’accuses pas de … Enfin tu vois car elle ne savait pas, elle n’avait aucune idée de comment s’était terminé le Bal, je suis le seul responsable, crie-moi dessus autant que tu veux, très bien, je le mérite, mais laisse-la en dehors de ça …

Il observa l’américaine, les yeux rougis des larmes qui avaient coulés, une vérité éclatante le frappa soudainement, il fronça les sourcils avant de rompre le contact visuel et de trouver la table en bois bien plus intéressante.

-Regarde-toi Laureen, je ne te mérite pas …

Méritait-il une fille qu’il avait fait souffrir ? Ne méritait-elle pas mieux ? Ce n’était pas une réponse à une quelconque question, juste une réflexion qui n’amenait que de nouvelles questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen Sinclair



Nombre de messages : 504
Age : 28
Nationalité : Américaine d'origine Anglaise
Crazy for : Nothing else Mather!
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Sam 19 Jan - 6:37

Laureen se surprenait elle même elle avait toujours dit que le mec qui oserait la tromper serait mieux de courir rapidement si il voulait une deuxième chance, ou bien d’être convaincant. Mais la chose changeait du tout au tout quand on la vivait, elle aimait Seth et surement depuis trop longtemps. Et se petit point lui rendait la tache difficile, il était difficile d’oublier la première personne a qui vous aviez donnez une tel confiance, une confiance aveugle, un amour aveugle. Et c’était lui, elle lui avait donner une tel confiance que maintenant elle n’arrivait même plus a lui dire qu’elle ne voulait plus rien savoir. Parce que si elle refusait de lui donner une seconde chance aussi bien s’enfermer dans un couvent car elle sentait bien que jamais elle ne serait capable de faire une croix complète sur lui du moins pas sans un bon coup de main des cieux. Et malheureusement pour elle, elle n’était pas tellement croyante dans se genre de chose! Et en plus il semblait surpris qu’elle veulent lui donner une tel chance et sont début de phrase non terminer eu le don de l’agacer. Elle n’était pas devin bon sang et elle n’était surement pas dans la tête de se mec. Dieux merci d’ailleurs car elle ne serait pas sortit du pétrin. Elle quoi? Elle voulait lui donner une seconde chance? Oui elle le voulait et la seul raison pourquoi c’était que mettre une croix complète sur lui était beaucoup trop difficile. Se serait mettre une croix sur se qui la hantait depuis l’entrer a l’ISP, un rêve qu’un jour elle n’appartiendrait qu’a lui et seulement a lui. Visiblement trop romantique la nana et en plus elle détestait cela.

Elle était devenue une véritable poupée de chiffon quand enfin il l’avait assis elle c’était laisser faire la tête baisser elle était incapable de lutter de toute façon. Elle ne savait pas pourquoi elle continuait de l’aimer mais elle était incapable de le détester complètement, elle se détestait d’avoir été aveugle face a lui car si elle ne l’avait pas été, il n’aurait surement pas eu la chance de se rapprocher de cette fille. Enfin il lui dit qu’elle n’était pas au courant, que se n’était pas la faute d’Ella et Laureen releva la tête laissant échapper un rire franchement sarcastique. « C’est sa! Et tu vas tenter de me faire a croire qu’elle est insulter que tu l’es fais avec elle après l’avoir fais avec moi. Réveille Seth tu le sais aussi bien que moi qu’elle me déteste, qu’elle te veux et qu’elle a toujours voulue me mettre des battons dans les roue! Je le sais, Lo le sais et toute l’école le sais! C’est une petite princesse pourrie gâtée qui rageait de ne pas avoir eu se qu’elle voulait! Et après tout je devrais savoir de quoi je parle a peu près tout les étudiant ici y compris moi venons de famille richissime et nous somme traité au petit oignons. On lève le petit doigt et le lendemain un nouvelle voiture arrive au manoir et elle est a nous. Et tu le sais même si tu ne veux pas l’avouer elle me déteste, et je ne pense pas mieux qu’elle. Elle a surement du se tapé une bonne rigolade après coup comme quoi j’était une pauvre fille incapable de te suffire ou je ne sais trop quoi! » QU’elle dise se qu’elle voulait l’image qu’elle projetait lui était importante et elle se sentait encore plus insulter en pensant qu’une gamine de première année allait lui ruiner cette image! Et elle ne pensait pas mieux de Ella parce que celle-ci n’avait cesser de la regarder de haut depuis le jours ou elle était arriver ici, enfin depuis le jours ou elle c’était intéresser a Seth!

Elle ramenât c’est genou près d’elle c’était sa façon a elle de se protégé et on le remarquerait rapidement. Ça et croiser des bras. Elle l’entendit dire qu’elle ne le méritait pas mais elle ferma les yeux. C’était plus facile a dire que de le penser. Si seulement pour elle c’était aussi facile. « C’est plus facile a dire que de le penser Seth. Sais tu au moins depuis quand je suis amoureuse de toi? Depuis le moment ou je t’es vu lorsqu’on est arrivé ici. J’avais mit tellement d’espoir en toi, crois le ou non je suis une romantique mais une romantique finit! Je croyais que tu pourrait me redonner confiance dans les mecs, confiance en moi. Et faire une croix sur toi c’est comme faire une croix sur tout et je ne peu tous simplement pas faire cela. Et puis se que j’ai dit se soir la je le pensais vraiment… » Elle parlait beaucoup trop, mais vraiment trop. Il allait se demander pourquoi elle avait autant peu confiance en les mecs et sa elle ne voulait pas avoir a répondre a ces questions la! Elle n’avait pas voulue y répondre a l’époque et elle ne voulait toujours pas. Elle voulait le détester mais elle ne le pouvait pas parce qu’a chaque fois qu’elle le voyait elle repensait a la douceur et a la tendresse dont il avait fais preuve se soir la et c’était se qui lui avait donner tant d’espoir. Pauvre fille on aurait vraiment pu la croire paumé et désespéré mais après tout on avait peut-être pas tord car effectivement elle était bel et bien désespéré en se moment. Désespéré, découragé et épuiser! Elle ne pouvais pas être comme toute les filles aussi pleurer toute les larme de sont corps avec sa meilleure amie devant un pot de crème glacé et une comédie romantique nul a chier! Mais non il fallait encore une fois qu’elle soit typiquement ELLE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibinette.livejournal.com/
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Sam 19 Jan - 17:03

Pour Laureen, il était clair qu’elle était en grande partie responsable de ce qui se passait, elle ne l’écoutait pas, pour elle, elle était parfaitement au courant et la haine qu’elle éprouvait pour elle ne l’avait que d’avantage aidé à agir. Ella était une pourrie gâtée, il ne pouvait pas le nier mais si réellement elle avait été au courant, il était quasi certain qu’elle n’aurait pas agit ainsi, elle le lui avait reproché d’ailleurs de lui avoir caché qu’il était avec Laureen. Seth pensait malgré tout qu’elle était au courant, même si son inconscient préférait ne rien savoir.
Dans le fond, qui se trompait dans l’histoire ? Est-ce qu’Ella aurait réellement agis ainsi en connaissance de cause ? Il restait perplexe.


-Peut-être qu’elle est trop gâtée, oui, comme la plupart d’entre nous, mais je ne pense pas qu’elle aurait été capable de ça, elle m’en veut de lui avoir rien dit. Bon Ok d’accord tu pourrais dire qu’elle avait déjà réussit à m’éloigner de toi mais c’était différent … Au Bal c’est elle qui m’a poussé vers toi, tu le sais ça ? Elle ne supportait pas de me voir te regarder sans arrêt, alors tu penses franchement qu’elle aurait été capable de le faire si elle savait pour nous ? Je te le répète, je suis le seul responsable, point.

Croire en lui, voilà l’erreur que Laureen avait faite uniquement par la faute de l’anglais, plusieurs fois il lui avait demandé si elle avait confiance en lui, elle avait toujours répondu par l’affirmative, assez confiance pour penser qu’il ne lui ferait pas de mal, qu’il en profiterait pas d’elle, ce qu’il n’avait jamais voulu faire et pourtant les faits étaient là, c’est la seule chose qui semblait ressortir de toute cela, il aura beau dire tout ce qu’il voudra, c’était à présent l’image qu’elle avait de lui, et malgré tout elle continuait de l’aimer ? Etait-il seulement conscient à quel point ? Au point de pouvoir lui donner une deuxième chance. Elle avait crû en lui pour se donner confiance en elle, peut-être avait-il fait plus de dégâts qu’il ne l’imaginait.

« Et puis se que j’ai dit se soir la je le pensais vraiment… », lui aussi l’avait pensé, il ne lui avait simplement pas dit, il était quelqu’un de franc pourtant, mais c’est comme si ces quelques mots était trop difficiles à prononcer, par peur de l’inconnu sans doute, ce que nous ne connaissons pas fait toujours peur, il avait vécu des histoires, parfois plus ou moins sérieuses, mais pas au point de dire « Je t’aime ».

-Moi aussi je l’ai pensé ... Murmura-t-il finalement. Et peut-être que c’est mieux car à présent je suis perdu Laureen, si j’ai réellement autant de sentiment pour toi, pourquoi est-ce que je te ferais souffrir dis-moi ?

Une deuxième chance oui, si seulement il aurait été certain de ce qu’il voulait, ce qui n’était pas le cas, il ne voulait rien lui cacher, il aurait été lui annoncer lui-même ce qui s’était passé dans le foyer si seulement Lauralee ne l’avait pas empêché de le faire. Peut-être était-il trop franc, mais c’était dans sa nature d’être ainsi, à ce stade, il préférait même lui dire des choses qui ne lui feraient pas un grand bien, mais au moins elle savait qu’il était sincère avec elle, qu’il ne lui cachait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen Sinclair



Nombre de messages : 504
Age : 28
Nationalité : Américaine d'origine Anglaise
Crazy for : Nothing else Mather!
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Lun 21 Jan - 5:02

Laureen écouta Seth s’expliquer et soupira. Justement Ella ne supportait pas de le voir la regarder et puis cela prouvait juste le point qu’elle ne supportait pas de ne pas avoir se qu’elle voulait! Ho bien sur elle avait fais un Faux pas qui avait apporter un bonheur a d’autre mais Laureen doutait sincèrement de se qu’il disait. Elle croyait sincèrement que cette petite princesse aurait été capable de faire n’importe quoi pour ruiner la vie des gens qu’elle détestait ou pour avoir se qu’elle voulait. Bon d’accord elle ne donnait pas assez de crédit a cette fille surement et elle ne le voulait pas. Il y avait une partit d’elle qui était encore jalouse de cette fille et qui le serait surement toujours, oui elle avait une petite partit d’elle qui était jalouse. Elle avait toujours eu cette partit qu’elle refoulait bien évidement. Mais elle n’ajouta absolument rien, elle ne voulait pas croire qu’il était le seul responsable surement parce qu’une petite partit d’elle avait toujours un tout petit peu d’espoir en lui. Complètement secrètement.

Elle le regardât alors qu’il parlait encore une fois, enfin elle avait garder la tête baisser et seulement lever les yeux, elle se posait la même question depuis le jours ou elle avait appris se qu’il c’était passer. Mais elle n’était pas celle qui devait pas se poser la question, il était celui qui devait se la poser mais peut-être qu’il ne se posait pas la bonne question, ou peut-être justement ne faisait-il pas se qu’il fallait pour clarifier les questions. Et a sa question une seule réponse lui vint en tête et avant même qu’elle ne puisse se retenir de dire une connerie voila qu’elle en disait une : « Je ne sais pas pour me tester peut-être? » Bon d’accord elle avait eu le mérite d’être un tantinet sarcastique et elle ne pu s’empêcher d’être décourager d’elle-même. « Désoler c’est sortit tout seul, j’ai toujours tendance a être impulsive et dire des chose qui sonne comme un sarcasme qui ne l’est pas. » Un peu comme l’histoire de la vanille dans un café dont il se rappelait surement très bien. « Écoute je ne suis pas dans sa tête je ne sais pas non plus pourquoi tu l’as fais mais tu as besoin de trouver. Tu a besoin de te trouver et de trouver se que tu ressent vraiment et sa malheureusement je ne peu pas t’y aider. » Elle savait pourquoi elle ne pouvait pas l’aider elle ne voulait pas qu’il la choisisse par pitié pour elle car en se moment elle devait déjà faire assez pitié. Elle ne savait même pas comment elle avait passer d’enrager a plutôt calme enfin non elle aurait voulu pouvoir lui crier tout les noms du monde mais elle n’en avait pas l’énergie c’était peut-être une bonne chose que finalement il l’est assise.

Elle baissa la tête qu’elle avait lever pour lui parler mais elle ne savait trop quoi lui dire il y avait tant de chose qu’elle voudrait dire mais elle n’arrivait pas et alors qu’elle se regardait les genou elle n’avait pas remarquer qu’elle pleurait a nouveau mais bon elle était trop découragée pour même soupirer elle eu un petit rire complètement sarcastique tellement elle se trouvait pathétique elle avait un jour promis de ne jamais verser une larme pour un mec et voila que la elle le faisait. L’américaine avait le don de ne jamais suivre les promesses qu’elle se faisait. Encore une fois pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibinette.livejournal.com/
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Lun 21 Jan - 21:08

Il fronça les sourcils, « ma tester » c’est vraiment ce qu’elle pensait ? Qu’il aurait voulu voir à quel point elle avait une confiance aveugle en lui ? A quel point elle l’aimait ? Jusqu’où il pouvait jouer avec elle ? C’était cela qu’elle pensait ? Pourtant le changement soudain d’attitude chez Laureen le troubla, c’était étrange, non pas qu’elle était compréhensive mais presque comme si elle lui laissait le temps de la réflexion sans rechigner. Elle avait sans doute vidé toute l’énergie qu’elle possédait pour lui crier dessus.

Oui il avait besoin de trouver lui-même, de se trouver lui-même, elle avait les mots justes pour les mettre sur quelque chose dont il n’avait pas encore eu conscience. Se trouver afin de savoir ce qu’il voulait vraiment, quoi qu’il arrive, quelqu’un souffrirait de ce qui en découlerait, et ça il ne le voulait plus, i ne voulait plus les voir pleurer, aucune des deux, par sa faute. La situation ne pouvait cependant rester ainsi, il en était conscient et ne le voulait pas de toute façon. Il n’arrivait pas à comprendre, à les comprendre, comment pouvait-elle encore vouloir de lui et ne pas le pendre la tête en bas ? Comment cela se faisait-il que l’une d’elles ne l’ait pas encore enterré vivant ? Il n’en méritait pas tant, vraiment pas.

Il aurait tellement voulu qu’elle le déteste, oh oui il aurait préféré, ou qu’elle le frappe aussi fort qu’elle le pouvait, qu’elle l’insulte, qu’elle lui crache sa haine au visage plutôt que de la voir pleurer. Il se prit la tête dans les mains, grimaçant, sa gorgé était noué par le dégoût profond qu’il ressentait pour lui-même à cet instant.


-Déteste-moi … Supplia-t-il. – Déteste-moi mais ne pleurs pas, je n’en vaux pas la peine …

Il se frappa le front contre la paume de ces mains, quel imbécile, que croyait-il ? Que tout allait s’arranger comme si de rien n’était ? Elle lui avait dit qu’elle l’aimait, tout ne pouvait donc pas s’arranger en un claquement de doigt alors que lui-même ne savait plus où il en était … Mais où allait-il les trouver ces foutus réponses ? Il aurait tant voulu les avoir, pouvoir lui répondre quelque chose, il avait voulu lui parler et bien voilà, c’était fait, et est-ce que quelque chose avait changé ? Non ! Strictement rien, au contraire, il avait l’impression que tout ne faisait que s’empirer.

Il releva la tête ; ce que le spectacle devait être beau pour les quelques élèves restés au fond de la cafétéria. Il jeta un regard vers Laureen. Est-ce qu’il oserait la toucher ? Quitte à se prendre une belle claque dans la poire ? Il tendit le bras pour le poser doucement sur son épaule.


-Laureen …

Quoi Laureen ? Il n’en avait aucune idée, mais cette vue, la voir recroquevillée sur elle-même, il n’arrivait à la supporter sachant qu’il en était l’unique responsable. Il aurait tant voulu qu’elle lui cri dessus, encore et encore, que ces voyeurs puissent encore raconter quelques détails croustillants supplémentaires, tout sauf cette cascade de larmes sur ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen Sinclair



Nombre de messages : 504
Age : 28
Nationalité : Américaine d'origine Anglaise
Crazy for : Nothing else Mather!
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Ven 25 Jan - 4:11

Effectivement la situation était des plus étrange, il était encore vivant, et encore pire elle ne l’avait pas gifler, ni frapper. Mais qu’est-ce qui clochait dans le portrait? Surement elle voila tout! Oui elle clochait! Elle aurait du le frapper, continuer a l’insulter et non pas être aussi docile qu’une poupée de chiffon! Elle ne faisait rien, ne disait rien – se qui pouvait être assez étrange au départ- et si elle ne respirait pas on aurait pu douter qu’elle soit même vivante. Mais voila elle n’arrivait pas a rien faire, elle ne voulait pas le perde, elle avait travailler trop dure pour l’avoir et en même temps elle lui en voulait a lui. Cette situation était tout simplement trop contradictoire! Et il la suppliait de le détester, elle le voulait, croyez le ou non mais elle aurait voulue le détester mais elle en était incapable. Pourquoi? Encore une de ces question sans réponse. Et qui le resterait surement trop longtemps. Mais elle ne pouvait pas rester silencieuse face a sa demande!

Elle ouvrit la bouche pour la refermer quoi dire? Il lui demande quelque chose qu’elle était incapable de faire! Être franche? Non mais sa va pas la tête dans cette situation! Bon d’accord elle pouvait tout aussi bien être franche qu’elle danger cela pourrait-il faire. « Seth, je voudrais pouvoir te détester mais je n’y arrive pas! » Bon d’accord elle n’avait pas tout dit il lui faisait un tantinet plus peur maintenant mais elle n’arrivait pas a le détester, mais le craindre sa aucun problème! Elle finit par essuyer son visage et se dire qu’elle devait ressembler a un peu n’importe quoi! Cheveux emmêler –une chance qu’il était attacher- et yeux rougis! Oui elle devait être super sexy en se moment! Il n’y avait pas a dire si la situation n’était pas aussi dramatique elle aurait surement bien rit de son look du moment.

Elle sursauta en sentant une main sur son épaule et s’enfonça dans sa chaise! Voila que les vieux réflexe lui revenait! Elle releva vers lui sont regard brun vide de toute expression – une chance qu’elle arrivait encore a cacher sa peur- mais elle se repris rapidement et sont regard devient interrogatif. « Quoi? » simple question mais après tout c’est lui qui avait parler sans terminer sa phrase! Elle ne savait pas se qu’il voulait mais elle regarda une nouvelle fois autour d’elle et soupira. Non mais ces gens incapable de respecter la vie privé des gens? Bon d’accord c’était elle qui avait choisit un endroit public pour l’affronter alors il pouvait très bien regarder mais sa l’agaçais elle détestait se montrer comme ça en public. Et par comme ça on parle dans se genre de scène. Elle n’était pas une « Drama Queen » quoique la on aurait pu le croire! Et franchement le portrait n’était pas très flatteur! Elle aurait voulue leur gueuler une nouvelle fois leur lancer n’importe quoi sur la tête pour leur faire comprendre de déguerpir mais bon elle n’y arrivait pas. *Bon Sang Laureen reprend toi! Fais quelque chose tu ne peut pas les laisser regarder cette scène comme ça! Et si tu faisais un faux pas! Et si ils apprenaient!* Merde elle n’y avait pas penser!


(*cours se cacher* Minable comme poste je sais mais je voulait poster)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibinette.livejournal.com/
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Ven 25 Jan - 10:44

Elle n’y arrivait pas, elle n’arrivait pas à le détester, tout aurait pourtant été plus simple ? Quand était-il à présent ? Seth allait devoir faire un choix, certes, on pouvait dire qu’il avait de la « chance », qu’elles veuillent encore bien de lui. Pourtant il ne pensait en mériter aucune des deux, pas après ce qu’il avait fait, pas après n’avoir aucun remord. Si seulement elles le détestaient tout les deux, ce serait réglé, il serait seul et c’était tout ce qu’il méritait après tout, finir seul. D’un côté il y avait Laureen, qui lui avait fait confiance, avait crû en lui, pensait qu’il ne se servirait pas d’elle, et de l’autre, il y avait Ella qui était enceinte semble-t-il.

« Quoi », encore un simple mot qu’il reçut comme un gifle, pas le mot en lui-même, plutôt le ton employé, froid. Il n’espérait pas moins mais cela le blessait. Il retira sa main de son épaule, cherchant ses mots, qu’avait-il encore à dire ? Il avait voulu lui parler, à présent s’était fait, la situation était « claire », le futur incertain. Il soupira et inspira profondément par la suite.

-Ecoute Laureen, je … Je pense que … qu’on s’est tout dit. Réussit-il à articuler difficilement. – Je pense que tu m’as assez vue et qu’on a offert assez de spectacle , dit-il en regardant les quelques étudiants restés dans la cafétéria. Crois-moi quand je t’ai dit que je ne me suis pas servi de toi …

Il se leva finalement, il comptait la laisser là, en indélicat qu’il est mais que pouvait-il faire d’autre ? A quoi cela servirait-il qu’il la regarde encore dans cet état ? Pour qu’il se rende toujours un peu plus compte du mal qu’il lui avait fait ?

-Je ne te mérite pas Laureen … Dit-il de nouveau avant de prendre son sac et de se retourner, il marcha vers la sortie de la cafétéria sous les regards des voyeurs du jour. Le temps était à présent à la réflexion, encore, c’est ce qu’il faisait depuis plusieurs jours mais il ne trouvait toujours aucune réponse. Seth prit la direction d’une salle de classe où devait avoir lieu son prochain cours, sur cela il avait une certitude, il ne serait pas très assidu. Comment pouvoir suivre correctement un cours de droit avec tout ce qui lui embrumait l’esprit ?


[ Mais non, il est bien ton post, le mien est minable par contre ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen Sinclair



Nombre de messages : 504
Age : 28
Nationalité : Américaine d'origine Anglaise
Crazy for : Nothing else Mather!
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Sam 2 Fév - 6:45

Laureen l’écoutait mais en même temps elle était incapable d’enregistrer se qu’il disait, elle avait besoin elle aussi de réfléchir et elle attendit qu’il est quitté les lieux pour enfin se lever de ramasser le cappuccino qu’elle n’avait finalement pas but. Ensuite elle avait ramasser son sac qui était incroyablement lourd. Ignorant le sont qui montait dans la salle elle avait jeté son verre et était sortit le plus rapidement possible elle ne se doutait pas que les étudiants présent parlaient de leur scène, ils n’avaient surement rien d’autre d’intéressant a faire, ou à parler de. Elle ne se demandait même pas qu’elle serait la prochaine rumeur qui débuterait elle s’en foutait elle voulait la paix. LA SAINTE PAIX!

Elle aurait voulue être capable de ne rien ressentir, tout simplement rien. Elle aurait voulu être capable de continuer a croire qu’on c’était servit d’elle comme un jouet de noël et qu’une fois qu’on en avait eu terminer avec elle, on l’avait jeté. Malheureusement elle n’en était plus capable. Il avait encore une fois réussit a la convaincre. Elle ne lui faisait plus confiance certes mais il l’avait convaincu de se qu’il disait. A un tel point qu’elle était prête a lui donner une seconde chance. Même elle ne réussissait pas a comprendre pourquoi elle le faisait. C’était tellement peu comme elle. Elle n’aurait jamais fais se geste et pourtant elle le faisait la pour lui. Mais purée qu’est-ce qu’il avait de si différent des autre pour qu’elle soit prête a faire cela?

Rapidement ses pas l’avait mener a sa chambre qu’elle avait ouvert et sans même un mots ou un regard pour Lauralee elle avait tirer son sac dans un coins de sa chambre pour finalement s’effondrer la tête dans l’oreiller laissant pour de bon son flot de larme sortir. Elle resta ainsi pendant des heures a ne rien faire d’autre jusqu'à se qu’elle finisse par s’endormir et pour une fois depuis des jours elle eux un sommeil semi paisible. Se n’était pas des nuit comme elle en avait l’habitude paisible calme et tout non elle n’en avait plus eux depuis le jours ou Lo lui avait appris se qui c’était passer.


(mouarf c'est nul! mais TOPIC CLOS!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibinette.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I try to see the good in life... (R. Seth)   Aujourd'hui à 21:05

Revenir en haut Aller en bas
 
I try to see the good in life... (R. Seth)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Essais] Miss Griso....Good vib's !
» passage au long life?
» Good vibrations
» SORRY GOOD GAME !!
» Life is life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: