AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lendemain de veille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lendemain de veille   Ven 18 Jan - 18:29

[Puisque vous avez pas fait de demande de chambre!! XD]

Elle s’était réveillée avec la vague impression qu’elle aurait une de merde. Déjà en commençant sa tête voulait éclater. Et rien ne s’arrangeait tandis que les souvenirs de la veille lui revenir à l’esprit.

-FUCK!, s’écria-t-elle en posant aussitôt une main sur son crâne. Lo’? Lo’!!

Décidé à réveiller son amie, elle se leva et lui donna un violent coup d’oreille. Son amie gémit dans son sommeil, mais finit tout de même par se réveiller sous les attaques violentes de sa meilleure amie.

-Alors raconte!! J’ai eu droit à un sneak peek quand il s’est levé cette nuit, mais je vvveeeeuuuuxxxx savvvoooiiirrr.

Elle se tapait elle-même sur la tête, mais heureusement son attitude de gamine avait le don de faire comprendre à Lo #2 qu’elle ne lâcherait pas le morceau avant qu’elle ne lui dise ce qu’elle voulait savoir. Après avoir eu un résumé détaillée de la soirée de son amie, elle dû faire de même à contre cœur. Lo’ #2 ne s’était pas gêné pour faire remarqué sa bêtise à son amie. Elle le savait déjà. Elle était coupable comme toujours. Elle ne cherchait même pas à le nier. Elle allait devoir faire amende honorable à tout le monde. À Dam’, à Matt et Seth aussi tant qu’à y être. Elle doutait qu’il est apprécié qu’elle se réveille au moment ou il se trouvait à moitié nue au milieu de la chambre.

***


Amende honorable. Elle se sentait de moins capable de le faire maintenant qu’elle se trouvait devant sa porte. Ça faisait une quinzaine de minutes qu’elle était là à poiroter. Elle finit tout de même par lever péniblement la main et cogner.

-Une seconde, entendit-elle à travers la porte.

Elle baissa aussitôt les yeux. Elle avait des valises sous les yeux, sa tête lui faisait encore atrocement mal entre autre. Lo#2 avait éclaté de rire en la voyant enfiler son seul et unique jeans. Ce qu’elle appelait avec beaucoup de dégoût sa tenue de lendemain de veille. Finalement son regard se posa sur ses pieds. Pour une fois, elle n’avait pas honte de se promener avec seulement des bas dans les pieds. Elle se rappela brusquement qu’elle avait oublié ses souliers ici la veille. Finalement la porte s’ouvrir.

-Je t’avais dit que je reviendrais quand j’aurais dessoulée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Ven 18 Jan - 18:47

Matt avait ,semble-t-il ,passée la nuit ailleurs et pour tout dire ,Damian aurait vraiment aimé qu’il écourte sa soirée . Il ressentait le besoin de se confier à quelqu’un ,ne supportant plus de monologuer avec lui-même tout simplement parce qu’il était de très mauvais conseil en matière de filles . Il ne savait plus comment s’y prendre avec Lo’ ,chaque fois qu’il pensait faire bien ,elle lui renvoyait sa maladresse en pleine face ,si bien qu’il jugeait bon de ne plus rien faire ,en ne faisant rien ,il était certain de ne pas se tromper . L’idée de rompre lui avait même traversé l’esprit mais il l’abandonna rapidement ,c’était tout simplement inenvisageable .

Le téléphone sonna et le sortit de sa torpeur ,il se redressa et s’étira avec une lenteur inhabituelle chez lui avant d’étendre le bras et d’attraper le téléphone . C’était sa mère qui tenait à s’assurer qu’il ferait le déplacement pour venir la voir ,il la rassurer en quelques phrases et immédiatement elle s’aperçut qu’il n’était pas dans son assiette
.

« Maman arrêtes d’être parano,tout va bien …Je viens ce midi ,on mangera ensemble ,j’amène le repas et t’as pas à discuter . »

Il préféra raccrocher sinon elle ne l’aurait pas lâché jusqu’à ce qu’il finisse par avouer ce qui le tourmentait et sa mère était la dernière personne à qui il avait envie d’étaler sa vie sentimentale ,si on pouvait appeler ça une vie sentimentale . Depuis le début de leur relation ,il avait l’impression d’aimer bien plus Lo’ qu’elle ne l’aimerait jamais et ça le rendait malade .

Sous la douche ,il décompressa un peu et tenta de l’oublier mais sans succès . L’eau brûlante ne l’aidait en rien et il préféra sortir et se préparer ce qui serait bien plus utile . Décidément tout le monde se décidait à venir le voir aujourd’hui puisqu’on frappa à la porte ,il enfila une serviette qu’il noua autour de sa taille et alla ouvrir la porte ,en voyant Lo’ ,il resta un moment interdit avant de se pousser pour la laisser entrer . De fines gouttelettes tombaient de ses cheveux pour glisser sur son torse parfaitement sculpté .


« Je pensais pas que tu reviendrais ,enfin je me disais aussi que tu viendrais chercher tes chaussures . »[i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Ven 18 Jan - 23:02

Elle ressembla à un poisson, gardant la bouche ouverte quelques secondes avant e sortir de sa transe. C’était cette manie d’ouvrir la porte à moitié nue. Ou tout juste vêtu d’une serviette !!

« Je pensais pas que tu reviendrais, enfin je me disais aussi que tu viendrais chercher tes chaussures. »

Elle s’efforça de ne pas lui montrer à quel point ce doute la blessait. Doutait-il à ce point de l’amour qu’elle lui portait? Et encore maintenant, elle se rendait compte qu’il ne lui faisait toujours pas confiance. Elle aurait peut-être dû rester chez elle. Aller courir pour remettre de l’ordre dans ses idées. Trouver un moyen d’au moins vaincre ce foutu mal de bloc qui lui gâchait le moral avant même de devoir affronter ses actions de la veille.

Elle entra en soupirant, le regard baissé. Elle n’osait pas le regarder dans les yeux. Premièrement parce qu’elle avait peur de ce qu’elle y verrait et deuxièmement parce qu’elle était affreuse ce matin. Elle aurait voulut lui sauter au cou et le serrer contre elle. Avouer qu’elle aurait dû rester auprès de lui cette nuit. Elle avait dû se rendre à l’évidence une fois allonger dans son lit, elle se sentait affreusement seule tout d’un coup.

-Je ne suis pas là pour les chaussures, Dam’. Je suis là pour te faire mes excuses. Ça devient récurant on dirait.

Elle ne put empêcher le rire nerveux qui resta coincé dans sa gorge. Les mains enfoncées dans ses poches arrière, elle regardait le bout de ses bas rayés bleu.

-Je… Va mettre quelque chose. On parlera après.

Elle n’avait pas peur du sous entendu évident. Il la déconcentrait. Il l’attirait et elle ne pouvait rien y faire. Elle voulait pouvoir lui parler en toute honnêteté et sans fixé le nœud qui maintenait fragilement la serviette autour de sa taille.

En le voyant hésité, elle insista et elle le vit finalement disparaitre dans sa chambre. Quand il revint, elle fit finalement ce qu’elle voulait faire depuis qu’il lui avait ouvert la porte. Elle lui sauta au cou, le serrant contre elle de toute ses forces.

-Je suis désolé!! Je sais que tu voulais seulement… Me protéger de moi-même dans le fond.

Elle resta en silence un moment se contentant de rester blottit dans ses bras.

-Je pense que tu me diras plus que je ne dois pas à avoir honte de boire. Pourtant je sais l’effet que ça a sur mon caractère. Je suis désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Ven 18 Jan - 23:31

Au fond de sa gorge s’arrêta une remarque cinglante comme il avait l’habitude d’en faire lorsqu’il sentait qu’il ne contrôlait plus rien et qu’il se sentait frustré. Pourtant ,il savait que ce genre de remarques ne pouvaient que rendre les choses encore plus compliquées qu’elles ne l’étaient et il voulait que Lo’ sourit et soit heureuse, la blesser volontairement irait à l’encontre de tout ce qu’il désirait pour elle ,pour eux .

Il ne put s’empêcher de sourire en voyant son regard qui ne le quittait pas ,se trimballer à moitié nu n’avait jamais été un problème ,quand on faisait des sports collectifs ,les douches étaient également collectives et ça ne le dérangeait pas qu’on le voit nu puisqu’il trouvait que la nature avait été particulièrement généreuse avec lui . Mais constatant que ça la mettait vraiment mal à l’aise ,il céda et disparut quelques minutes dans la chambre ,juste le temps d’enfiler un boxer ,un jean et un t-shirt et de passer une main dans ses cheveux pour les coiffer et il reparut .


« Je veux juste que tu te sentes obligée de rien ,je peux attendre ,j’ai juste besoin de toi Lo’. »

Il l’enserra dans ses bras et posa sa tête sur la sienne ,la serrant encore un peu plus contre lui ,comme si elle comptait s’en aller si il ne la tenait pas avec fermeté .

« Je suis chiant aussi avec ma morale ,tu es assez grande pour savoir ce que tu peux faire ou pas seulement l’idée que tu boives pour aseptiser ta peine m’ennuie ,je préférerais que tu me parles plutôt que tu t’enfermes dans ces mondes artificiels . »

Sa main passa dans ses cheveux et il respira son odeur ,s’enivrant d’elle et de sa présence ,oubliant tous ces projets qu’il avait pour la journée ,il n’y avait que Lauralee et lui ,personne d’autre .S’il n’avait pas eut peur de la brusquer ,il l’aurait sans doute attirée dans sa chambre mais ce n’était pas la meilleure façon de lui montrer qu’il était différent des autres . Il se contenta don de chercher ses lèvres et d’échanger un doux baiser .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Sam 19 Jan - 0:54

Ça aurait été quelqu'un d'autre, elle aurait tout simplement détourné le regard sans trop s'en occupé. Elle était assez résistante de ce côté là. Probablement les années de natation, mais avec Dam' ce n'était pas la même chose. Il était... Il était lui. L'homme de ses rêve! Elle se tapperait la honte de sa vie s'il pouvait l'entendre penser.

« Je veux juste que tu te sentes obligée de rien ,je peux attendre ,j’ai juste besoin de toi Lo’. »

-Mais justement!! J'en avais envie. Ok, j'étais soule, mais j'ai dessoulé depuis pourtant j'en ai toujours autant envie.

Elle soupira de soulagement en le sentant serrer son étreinte.

« Je suis chiant aussi avec ma morale ,tu es assez grande pour savoir ce que tu peux faire ou pas seulement l’idée que tu boives pour aseptiser ta peine m’ennuie ,je préférerais que tu me parles plutôt que tu t’enfermes dans ces mondes artificiels . »

-C'est rien de bien intéréssant. Et puis je veux pas t'ennuyer avec toutes les petites soucis de ma trépignantes vie quotidienne.

Ce fut elle qui reprit ses lèvres pour prolonger leur baiser, alors qu'il allait s'éloigner. Elle ne le laisserait pas faire cette fois. Elle avait la tête claire. Pourtant elle voulait toujours la même chose et elle s'appliqua à le lui faire comprendre de son mieux. Sans alcool elle avait beaucoup plus de difficulté à verbalisé ce qu'elle voulait. Ça avait toujours été un problème pour elle. Elle espèrait que Dam' l'avait compris. Elle gardait automatiquement beaucoup de chose pour elle. Mettre une distance entre elle et l'autre était la meilleure façon pour elle de se protèger. Mais elle avait l'impression que lui pouvait tout renverser. Même ses barrières! C'était assez déstabilisant et effrayant, malgré tout elle ne voudrait rien changé. C'était le moment ou jamais.

-Viens, dit-elle simplement contre ses lèvres en l'entrainant vers sa chambre.

De sa part, il y avait rien de plus clair. Elle le poussa jusqu'au lit en silence. Elle n'avait rien à ajouté, ses actions criaient à sa place. Elle prit place sur ses genoux et prit une seconde pour le regarder. Passant une main dans ses cheveux, imprimant dans sa mémoire chanque détail particulier avant de finalement prendre son visage entre ses mains et l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Sam 19 Jan - 1:27

Qu’elle lui dise aussi franchement qu’elle avait envie de lui le mettait vraiment mal à l’aise ,peut-être aurait-il dû continuer la veille ? Quelque part il savait que l’alcool aurait aidé Lo’ à supporter le moment car on ne pouvait pas dire que c’était très plaisant pour une femme mais d’un autre côté ,il ne se serait plus supporté ,pour lui ,l’ivresse était un état d’inconscience et il était bien placé pour le savoir puisqu’u soir où il avait bu jusqu’à la déraison ,il s’était tapé la copine de son meilleur ami .

Il préféra ne rien ajouter ,elle devait parfaitement savoir qu’il en avait envie ,il avait beau être plus sensible que la grande majorité des hommes ,il n’en restait pas moins un homme justement et ses désirs et pulsions n’étaient pas toujours sains et surtout quand elle se trouvait dans la même pièce que lui ,il ne répondait plus de rien généralement et c’était un exploit en soi qu’il parvienne à ne pas la plaquer sur le sofa pour lui faire l’amour chaque fois qu’elle lui rendait visite . Sentir son parfum le rendait fou et chaque fois c’était un véritable calvaire d’essayer d’oublier ces idées perverses qui lui traversaient l’esprit .


« C’est là où tu as tout faux ! Tu m’ennuies jamais ,si tu as besoin de parler ,je suis là ,peu importe si c’est plus ou moins important ,j’ai envie de savoir parce que tout ce qui te concerne m’intéresse . »

Damian n’était pas sans ignorer que ce genre de paroles rendaient les filles dingues mais pour une fois ce n’était pas le but ,il tenait uniquement à lui faire comprendre qu’elle pouvait avoir confiance en lui quoi qu’il arrive . Mais leur conversation fut vite interrompue par leurs baisers ,d’abord doux puis de plus en plus fougueux ,le ton était donné par Lauralee ce qui étonna Dam. Puis il sentit une prise sur son t-shirt et la pression des lèvres de la jeune femme se faire moins forte ,elle l’attira dans sa chambre et il se laissa faire ,incapable de contenir plus longtemps ses ardeurs .

Maintenant qu’elle prenait les choses en main ,il ne faisait que suivre le mouvement ,il la laissa d’ailleurs faire jusqu’à ce qu’il s’aperçoive qu’elle devenait hésitante et n’osait pas . Avec tendresse ,il caressa son bras puis descendit pour passer ses mains sous son haut et le lui retirer et en un geste, il l’allongea sur le lit et en profita pour se débarrasser de son propre t-shirt avant de la rejoindre et de se poser sur elle sans pour autant peser de tout son poids .

Ses baisers étaient des caresses et chacun de ses gestes étaient douceur ,il voulait qu’elle sente combien il l’aimait ,combien il la désirait et toute l’importance qu’elle avait à ses yeux . Il prenait son temps et faisait en sorte de lui faire plaisir de diverses manières de sorte qu’elle soit en confiance et qu’elle n’ait pas peur de la suite . Voyant que les choses prenaient un tournant beaucoup plus sérieux ,il enserra sa main dans la sienne et l’embrassa pour la stopper avant d’ouvrir le tiroir de sa commode et de sortir un préservatif .

Il chercha dans ses yeux la confirmation qu’elle voulait vraiment aller plus loin ,ses joues étaient rosies par le plaisir retiré de ses caresses habiles et son sourire serein lui donnait l’air d’un ange ,elle l’attira à elle et il sourit . Il essaya de faire les choses avec le plus de douceur possible ,oubliant son propre désir qui le taraudait et lui donnait envie d’accélérer le rythme ,il voulait juste qu’elle se sente bien ,la couvrant de baisers et lui susurrant des mots doux à l’oreille .

Quand il sentit une vague de chaleur le saisir et le plaisir irradier son corps ,il la sentit se raidir et l’embrassa avant de s’allonger près d’elle et de la prendre dans ses bras ,un tantinet essoufflé .


« Ca va ? » demanda-t-il inquiet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Sam 19 Jan - 3:51

« C’est là où tu as tout faux ! Tu m’ennuies jamais ,si tu as besoin de parler ,je suis là ,peu importe si c’est plus ou moins important ,j’ai envie de savoir parce que tout ce qui te concerne m’intéresse . »

Elle leva les yeux, le regardant franchement. Elle n'avait plus envie de fuir ou d'éviter une catastrophe. Peu importe ce qu'elle ferait si une catastrophe arrivait c'est parce qu'elle devait arriver. Ça ne la rendait pas dingue..Ok oui!! Mais pas dans le sens ou probablement Dam' l'entendait. Ça lui faisait peur. La poussait dans ses retranchements, la forçait de sortir de sa cachette.

-Alors je veux que la réciproque soit aussi vrai. Tu veux que je sois honnête et que je te fasse confiance. Alors fais moi aussi confiance!!

Il comprendrait. Peut-être pas tout de suite, mais il comprendrais. Il était hors de question que ce marché ne soit qu'à sens unique. Elle savait qu'elle se cachait derrière un mur, mais si elle s'ouvrait à lui, elle voulait savoir qu'il ferait la même chose de son côté. Et puis, elle avait déjà fait de gros effort de son côté. Jamais elle n'aurait acceptée qu'il l'accompagne à la clinique si elle n'Avait pas eu un minimum de confiance en lui. Jamais elle n'aurait montrée la moindre faiblesse. Ce qui incluait éclater en sanglot devant lui, même si plus souvent qu'à sous tour elle avait refoulée ses larmes.

*Pleurnicharde professionnelle oui!! Et puis s'il peut pas comprendre. Au moins j'aurais essayée.*

Seulement il ne lui laissa pas la chance de divaguer bien longtemps. Elle l'entraina dans sa chambre avec un culot qui lui était étrangé. Elle lui en fut tout de même reconnaissante quand il prit le relai en remarquant que ses mains devenaient tremblantes. Elle s'abandonna complètement à lui. Le laissant faire ce que bon lui semblait, tandis que sa respiration s'accèlerait et que son coeur s'affolait. Elle se concentrait sur les petits détails. Sa main qui serrait la sienne. sa voix qui murmurait doucement à son oreille. Elle ne comprenait pas un mot de ce qu'il disait, mais elle s'accrochait à sa voix. Le reste était flou dans sa tête, elle se souvenait d'une douleur vive, mais qui avait rapidement disparu. La seule était simple et flou, la seule chose clair était sa voix alors qu'il la serrait contre lui et demandait si elle allait. Elle leva les yeux en souriant, essayant de reprendre une respiration normale.

-Oui, tout est parfait, dit-elle en passant ses bras autour de sa taille pour se blottir contre son torse.

Son ventre était légèrement endoloris, mais elle ne s'en inquietait pas outre mesure. Ce n'était pas si étonnant!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Dim 20 Jan - 17:27

Il n’osa rien répondre de peur de devoir lui mentir . Le problème ne venait pas que d’elle ,il avait toujours eut un mal fou à faire confiance ,que ce soit aux femmes ou aux hommes ,chaque fois il préférait compter sur lui-même ,persuadé que s’il se décevait, ça aurait toujours moins d’impact que si une personne qu’il estimait le faisait . Pourtant ,il avait laissé Lo’ entrer dans sa vie et elle était une des rares à le connaitre vraiment . Tout le monde parlait souvent du grand Damian ,joueur vedette de l’équipe de football ,nageur exceptionnel mais personne ne savait qui il était et ce n’était pas plus mal . Qui voulait savoir qu’il venait d’une famille sans argent ,qu’il luttait pour pouvoir continuer à étudier et que sa mère était une grande adolescente .

En d’autres termes ,il lui faisait relativement confiance ,déjà pour lui avoir permis de prendre autant de place dans sa vie ,c’est qu’il y avait une raison certaine . Seulement il n’était pas certain qu’elle puisse comprendre ses motivations et il préféra ne rien expliquer plutôt que de se prendre les pieds dans des explications floues et qui créerait un énième conflit . Dès qu’il s’agissait d’amour ,il devenait un vrai cancre .

Contre toute attente ,Lauralee lui fit des avances auxquelles il ne résista pas . Il avait réfléchi toute la nuit à la manière dont il devait s’y prendre avec elle pour lui éviter le pire mais finalement ,il avait seulement suffit qu’il se laisse porter par l’instant et bizarrement ,c’était lui qui avait besoin d’être rassuré . Ses performances lui importaient peu pour le moment mais il craignait d’avoir été peut-être un peu trop brute .


« Si tout est parfait alors ça va . »

Il la serra contre lui ,caressant ses cheveux d’un geste tendre ,l’idée de s’endormir près d’elle fit son petit bonhomme de chemin jusqu’à ce qu’il se laisse aller à fermer les yeux ,malheureusement ,le téléphone sonna à ce moment là . Il soupira avant d’étendre le bras et de décrocher .

« CA T’AURAIT TUE DE PREVENIR QUE TU AVAIS UN EMPECHEMENT DAMIAN LIAM BASTIAN LLOYD ! » hurla une voix féminine à l’autre bout du fil ce qui le fit sursauter

«Je suis désolé ,j’avais complètement oublié ,j’ai eut une visite et je… »

Il jeta un regard en biais au réveil pour constater qu’il était 13heures et qu’il avait complètement oublié de prévenir sa mère ,il soupira et se passa une main sur le visage .

« Bien sûr tu oublies toujours ta mère et je peux savoir qui est venu te voir ? »

« Oh je t’en pries … »

Lo’ commençait à caresser son torse et déposait des baisers dans son cou ce qui avait le don de le rendre dingue et lorsqu’elle demanda qui était au téléphone,ça n’échappa pas à sa mère .

« Je vois ,une fille ,ça fait longtemps que tu n’as pas eut de copine non ? »

« Maman … »

« Pas de maman qui tienne ,je veux la rencontrer ,t’as une heure pour venir . »

Avant qu’il ait pu dire quoi que ce soit ,elle raccrocha et il se tourne vers Lo’ ,blanc comme un linge.

« Tu as quelque chose de prévu tantôt ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Dim 20 Jan - 20:59

Comme elle le lui avait déjà dit. Le «Grand Damian » ne l’intéressait pas. C’est le vrai Dam’ qui l’avait intéressé au départ. Le jeune homme qui malgré sa popularité avait su resté simple et qui avait un côté timide qu’elle n’avait pu s’empêcher d’être séduite par ce côté de sa personnalité qu’il n’affichait pas ouvertement. Ou peut-être il n’était comme ça qu’avec elle ? Elle aurait aimé s’en convaincre peut-être que ça aurait aidé à son orgueil dégonflé. Ce qui faisait qu’elle voulait apprendre à connaitre le vrai Dam’ et non celui que tout le monde connaissait.

Un petit détail, la faisait sourire. Depuis le début, elle semblait avoir moins d’hésitation que lui. Moins de doute aussi, pourtant les idées préconçues qu’on leur inculquait sur les premières fois mettaient toujours le garçon en position de force. Comme si le sexe était une science infuse. Elle trouvait réjouissant de voir le contraire arrivait, mais surtout de voir que derrière ce masque confiant Dam’ avait ses doutes.

*Il est humain aussi finalement*

Ses paupières étaient lourdes et elle n’avait qu’à se permettre se fermer les yeux pour s’endormir profondément. Ce qu’elle allait faire quand elle aperçut les griffures ses les épaules de Damian.

-C’est moi qui t’as fait ça ? demanda-t-elle, alarmée. Désolé !

Elle allait ajouter quelque chose quand le téléphone sonna la réduisant au silence. Elle se laissa aller contre lui en silence. Sa curiosité naturelle la poussant à tendre l’oreille pour surprendre des brides de la conversation. Premier fait intéressant son nom complet. Sa mère avait dû goût. [xD] Liam Bastian. Elle le regarda en fronçant les sourcils. Elle l’Avait empêché d’aller à un rendez-vous de toute évidence.

Voulant capter son attention, elle déposa un baiser dans son cou et laissa glisser sa main sur son torse.

-C’est qui ?

« Maman … »

Ses yeux s’agrandirent et elle voulut se faire toute petite. Elle l’avait empêché de passer du temps avec sa mère. C’était la dernière chose au monde qu’elle voulait. Se redressant pour s’appuyer sur ses coudes, elle se prépara mentalement à ce qu’il lui dise qu’il devait partir en vitesse.

« Tu as quelque chose de prévu tantôt ? »

-Euuh… Je pensais aller faire des longueurs. C’est un tr ès bon remède contre la gueule de bois. Pourquoi tu poses la question ? Tu vas rejoindre ta mère ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lendemain de veille   Aujourd'hui à 14:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Lendemain de veille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'hyoglycémie.
» Allez je continue
» pour ceux qui arrive la veille de l'enduro
» Ecran de veille KLE
» La nature s'éveille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: