AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Look Inside if You Dare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Look Inside if You Dare   Sam 19 Jan - 3:22

Do you still like what you're seeing now ?


A EUROPEAN STORY OF AN AMERICAN GIRL


Cher journal,

Que cela me fait bizarre de reprendre ma plume pour raconter ma vie plutôt que disserter sur le rôle croissant des multinationales au sein des PMA. Je ne sais pas encore ce qui me ravit le plus. Néanmoins je dois avouer qu’il m’a fallu du courage pour ouvrir ce nouveau chapitre de ma vie. Il y a quelque chose d’effrayant dans le fait de se confier à un bout de papier alors que quelques mois plus tôt je pouvais tout partager avec mes proches et mes amis. J’ignore ce qui m’empêche de discuter avec Jaden ou Alana. Sans doute sont-elles trop occupées et pas assez proches pour que je leur permette d’entrer dans les chemins sinueux de mon esprit.

Il s’est passé tant de choses depuis New-York. J’ai fait des rencontres incroyables – dans le sens positif comme dans le négatif – qui resteront à jamais gravées dans ma mémoire. Pourtant deux sortent clairement du tas pour je ne sais pas encore quelles raisons. Deux garçons. Je sais, depuis Ethan je me suis fait la promesse d’éviter tout contact avec la gente masculine. Mais eux sont différents. Je le sens au plus profond de moi. Crois-moi, s’ils n’étaient pas aussi importants à mes yeux je passerais mon chemin sans chercher la moindre difficulté. Ils ne se ressemblent en rien, je n’arrive pas à comprendre pourquoi ils me font cet effet alors qu’ils n’ont strictement rien en commun. Je dois être atteinte d’une maladie étrange transmise lors d’un brisement de cœur et qui consiste à ressentir un tas d’émotions contradictoires en présence de jeunes hommes séduisants. Mais ils ne sont pas que physiquement attrayants. Cela serait trop facile… Je crois que je suis en train de faire une énorme bêtise en m’attachant à eux de la sorte. Je ne peux rien y faire et cette perspective me fait encore trembler. Je suis sentimentalement perturbée, je ne veux pas qu’ils découvrent cette facette de ma personnalité. En fait, je ne vois pas pourquoi je parle d’eux au pluriel. Pour l’instant il n’y en a qu’un seul qui m’a prouvé de façon « physique » qu’il tenait à moi. Cette danse… Ce baiser… Mon Dieu comment puis-je résister à tant d’attentions ? D’un autre côté même s’il ne m’a rien démontré explicitement, il y a ses petits gestes, ses regards, ses allusions... Je suis perdue. Je m’enfonce dans un gouffre sans fin et, aussi étrange que cela puisse paraître, j’y prends un certain plaisir. Je me complais à être le centre de leur monde – même si ce n’est pas le cas j’aime y songer – et je ne me rends pas compte que me faire des films pareils n’est pas bon pour moi. Les hommes m’ont depuis toujours brisée, maintenant je m’imagine inconsciemment que mon devoir est de faire de même. Il faut que je prenne ma revanche. Je n’ai pas envie de le faire sur eux. Ils ne le méritent pas. J’aimerais tellement que le bal de Noël ne se soit jamais passé. Depuis cette soirée, depuis leurs rencontres, je me sens plus perdue que jamais. Un tourbillon de sentiments me transportent nuit et jour, m’empêchant de dormir et de réfléchir correctement. Et si j’étais amoureuse… ?

Comprends-moi, je ne peux pas me le permettre. Je ne le veux pas. J’ai déjà bien trop souffert pour éprouver à nouveau cette foule d’émotions. Je ne souhaite plus être enivrée par la perspective d’aimer et d’être aimée en retour. L’Amour est une notion que j’ai perdue depuis longtemps. Bien sûr, je suis toujours un brin romantique mais je ne suis pas prête à m’engager dans une relation qui est d’avance vouée à l’échec. Les déceptions ne sont plus pour moi.

Il y a aussi cette histoire avec mon père. Cet enfoiré stupide que j’ai attendu toute ma vie et qui attend que je sois loin pour se débarrasser de sa famille. Il me force à rester au bord de ce précipice. Je veux faire demi-tour mais il m’oblige à regarder en bas et à contempler tout ce que j’ai raté et qui manque à ma vie. Je discerne même l’amour qu’il ne m’a jamais donné. Et j’ai mal. D’avoir toute ma vie vécu sans son soutien est une déchirure pour moi. Pourtant il faut que je me résigne. Il ne m’a même jamais estimée, je ne suis qu’un parfait exemple de ce qu’il a raté dans son existence. Il a raison. Je ne suis pas un garçon, je suis déjà née avec une tare. Me mépriser pour une histoire de chromosomes, c’est d’un pathétique. Voilà donc tout mon problème. Je cherche l’affection d’un père là où il n’y en a jamais eue. Il faut que je me réveille de ce cauchemar qu’a été mon enfance. Je peux encore changer les choses, changer ce que je suis. Il m’a élevée dans le dégoût de ma personne, tant pis. Je ne serai jamais assez bien pour lui, quel dommage. Il faut que je vive pour moi, pour les gens qui comptent. Pas pour un homme qui n’a jamais été capable d’éprouver de l’affection pour quelqu’un d’autre que lui-même.

J’ai horreur d’écrire ce que je ressens…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
 
Look Inside if You Dare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2009 - [GENEVE] DS Inside
» [Moto2] Force 210 (Scot - Rapid Inside)
» LOGO MINI RACING... (détournement inside)
» moto Vs voiture (MJ inside)
» Giuseppe, et sa voiture de juge anti-mafia (90 Inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: