AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soledad Ayèlen | Sunlight •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:20

SOLEDAD IS MY SUNLIGHT



    _ IDENTITE

    Nom : Ayèlen.
    Prénom(s) : Soledad Mayra.
    Surnom(s) : A vrai dire, son surnom lui fait plutôt office de prénom. Elle déteste qu'on l'appelle Soledad et préfère tout simplement Solé. Et si vous venez vraiment à l'appeler par son vrai prénom, c'est que vous devez vraiment être furieu(se) contre elle où qu'elle vous reproche quelque chose.
    Âge : Vingt été.
    Date de naissance : Soledad est née par un dix août mil neuf cent quatre-vingt sept.
    Lieu de naissance : Buenos Aires.
    Nationalité : Porteñas.

    _ SCOLARITE

    Année d'étude : Soledad entame sa seconde année à l'ISP.
    Note à l'examen d'entrée : On ne peut pas dire que la demoiselle est battue des records, pourtant, elle a put être admise avec un bon 85/100 sans en faire lourd. A vrai dire, elle n'a jamais été très bosseuse, un brin rêveuse, c'est tout.
    Langues : Elle parle couramment l'espagnol et l'italien et se débrouille plutôt pas mal en anglais. C'est sans regrets que son choix s'est reporté sur le Français, le Russe et l'Allemand.
    Options : Certaines personnes l'auraient vuent se diriger vers les options d'Art, mais pourtant la demoiselle est restée dans le "classique". Littérature et Grec ont pris une place importante dans son emploi du temps.
    Sport : Les danses Argentines n'ont plus de secrets pour elle depuis longtemps, certes, mais son choix s'est reporté sur la volley ball.

    _ APPARENCE

    Allure générale :
    Style vestimentaire : Stendhal a dit : « Le mauvais goût, c'est de confondre la mode, qui ne vit que de changements, avec le beau durable. » On ne peut pas lui définir, exactement, un style vestimentaire. Plongée parmie les fils et filles de 'riches', tout le monde s'attanderait à la voir débarquer avec les dernières bottes de chez Chanel ou un ensemble habillé de Prada. Pour elle, comme pour Stendhal, la mode n'est pas comparable au beau. Ce n'est pas les habits ou encore les chaussures que vous portez, qui vont faire de vie une personne remarquable à l'allure élégante, au charme unique et irrésistible. Certes, la mode aide à façonner votre allure, votre carrure et je sais ce que vous allez me dire : Une paire de Manolo ne sied pas au pieds de tous le monde. Vous avez raison. Pour en venir au faite, la jeune femme ne fait partie de ces filles qui passent leur temps dans les rayons des grands couturiers à la recherche de la perle rare. S'habillant dans le moderne sans trop en faire, mélangeant couleurs et années, là est le style approprement dit de Soledad. Rien de bien extravaguant, juste de quoi se balader en ville sans supporter le regard des autres filles de demande par quelle planète nous provient-elle. Un brin de féminité suffit, la personnalité fait le reste.

    _ AUTRES

    Avatar : Milla Jovovich
    Fille ou garçon : Une fille.
    Comment avez-vous connu le forum ? : Par le Top-Sites de Blueberry.
    Commentaires: Un grand bravo aux administratrices pour leur excellent boulot.


Dernière édition par le Dim 20 Jan - 21:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harrison Wolfe
| May the Force be with Him


Nombre de messages : 488
Age : 27
Nationalité : Franco-Canadienne
Crazy for : Star Wars XD
AmstelMood : Please let my ass alone >>
Date d'inscription : 16/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:21

Milla

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:23

OMG.

Milla

Bonté divine épurée de toute substance acariatre



C'est l'émotion Arrow

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Standish



Nombre de messages : 161
Age : 28
Nationalité : British
Crazy for : Holland Cheese
AmstelMood : Crazy
Date d'inscription : 20/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:29

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glamorous.frbb.net
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:38

HAN C'EST MILLA C'EST MILLA MILLA MILLA MILLA MILLA MILLA MILLA MILLA MILLA

JE L'AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIME
Je réserve le vava

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Jaden Carter
Admin • Caramelo calamity


Nombre de messages : 539
Age : 30
Nationalité : Néerlandaise
Crazy for : Caramel Macchiato
AmstelMood : So exited
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job: Assistante en cosmétique
To-Do List:

MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:38

Bienvenuuuue !!

_________________

ics by tadayoshi & vol4tica
Something about your style got me freakin' out
Gotta make you mine and there ain't no doubt
Boy I'm feeling something real and
I don't know what to do
So excited, I can't hide it
Got my eyes on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:42

Bienvenue

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Carrie Feluccini
• I'm like a bird, I'll only fly away


Nombre de messages : 176
Age : 27
Nationalité : Italienne
Crazy for : Milkshake
AmstelMood : Crazy !
Date d'inscription : 13/01/2008

MacBook
Job: Assistante d'une maison de disque
To-Do List:

MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:49

Bienvenue
Très bon choix de vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 14:49

Je ne savais pas que Milla déclencherai de telles ... réactions ?
Merci tout le monde


Dernière édition par le Dim 20 Jan - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 15:02



Bienvenue

MILLA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 17:21

    _ PSYCHOLOGIE

    Traits de caractère : Soledad fait partie du genre humain que l'on qualifierai de bon. Un rien qui ne sort de l'ordinaire, juste un petit quelque chose qui la démarque des autres. Il y a différentes façettes de sa personnalité que l'on retient assez facilement. A vrai dire, elle est banale. Une simple fille au milieu d'une meute de loups affamé. Elle n'est pas naïve, non, ni influaçable. Mes mots se mélangent, je m'en excuse. Reprenons. Solé est quelqu'un de très calme, au tempérament posé. Elle se fond facilement dans la masse et sa voix se fait rarement entendre. Une petite fleur bleue me dirait vous, encore une personne touchée par la maladresse du monde. D'un côté, vous avez raison. Son plus gros problème serait peut-être qu'elle soit trop invisible aux yeux des autres. Un brin naturel qui ne sait se poser à l'avant et qui préfère rester aux arrières pour partir bonne dernière. Etant jeune, elle pouvait rester des heures assises devant un film, autour d'une table ou encore sur une chaise dans un coin, sans bouger ou parler. Une sorte de statue pourvue de mouvements et de paroles. Calme, certes, mais elle sait aussi se faire entendre quand il le faut. Elle n'est pas du genre à se faire marcher sur les pieds parce-qu'elle est posée, non. Sa voix se fait rarement entendre, mais on regrette bien vite de l'entendre parfois. Elle ne moque des sentiments des gens et elle va droit au but. Quand quelque chose ne lui plaît pas, elle le fait savoir. Que vous soyez son ou sa meilleure amie, des liens proches voir très proches, elle vous dira ce qu'elle pense même si cela vous blesse intérieurement. C'est un gros défaut parfois, mais ces relations sociales le savent et la pardonne assez vite. Faire du mal aux autres lui font oublier le mal qu'elle s'inflige à elle même par l'absence de ses parents. Quand on devient orpheline à huit ans, ça laisse des marques que vous le vouliez ou non. Toujours souriante, elle apporte la joie de vivre en entrant dans une pièce, laissant planer un parfum de bien être. Soledad est un peu comme l'amie que l'on réverrai d'avoir. Une personne qui se déplace à quatre heures du matin pour vaincre les peines de coeur de ses amies, une personne qui va vous décrocher ciel et terre pour ne voir que le soupçon d'un sourire sur votre visage. C'est celle qui va vous préter son épaule pour vous y reposez, son oreiller pour que vous puissez pleurer, ses mains pour vous apaisez ainsi que ses mots toujours bien ciblés. Que vous soyez de tout horizons, elle s'en moque. L'humain se ressemble en tout point, seule la personalité vous fait sortir du lot. Comme tout le monde, elle a certains défauts. Elle a souvent du mal à faire la part des choses et donnent souvent des ordres sans le vouloir. Etant petite, elle voulait être professeur des écoles pour pouvoir punir les élèves où mettre des mauvaises notes ; Drôle de poupée brune. Ayant vécue avec sa grand-mère, elle a sue devenir adulte assez tôt ce qui la fait différente de certains étudiants restés encore gamins. Elle est débrouillarde et elle sait ce qu'elle veut. Elle est réfléchie et ne prend jamais une décision à la légère. Une personne au coeur d'or mais qui se révèle par un caractère bien porté.
    Manies : Etant née au coeur de la culture espagnole, plsu exactement en Argentine, elle a pour habitude se s'exprimer par des mots bien marqué mais surtout par certains gestes qui accompagnent ses mots. Elle est très vive, ce qui l'amène à parler un peu trop vite sans que les autres comprennes ce qu'elle veut dire. Son problème étant qu'elle aimerait finir sa phrase avant de l'avoir commençé.
    Elle possède une autre manie, assez importante et étrange : Elle est maniaque tout en étant bordélique. Sa chambre est un vrai bordel organisé mais tout ce qui se passe en dehors de son coin réservé doit être absoluement parfait. Aucune vaiselle ne doit traîner, pas de poussière, pas de désordre, pas un seul objet dans son passage. Elle se met souvent en colère pour une chausette qui traîne, une assiette dans l'évier ou un poil de chat sur ses habits noirs.


    _ ADRESS BOOK

    _ BIOGRAPHIE

    Ascendance Sociale : Qu'il est plaisant de pouvoir s'inventer son propre comte de fée, d'y faire agir les personnages comme bon vous semble et de garder cette fin qui rend si heureuses les petites filles au grand coeur. Qu'il est bon de pouvoir comparer la vie à une cassette vidéo. Pause. Lecture. Arrêt sur image. Lecture. Retour en arrière. Sans arrêts, sans en abîmer la bande noire opaque. Les jeunes filles ont toutes, un jour, rêver de pouvoir ressembler à ces belles princesses aux longues robes blanches de mariée, ou roses à dentelle. Nous avons toutes voulues, un jour, devenir comme l'héroine de nos Walt Disney favoris. Pourtant, je n'y est jamais réellement songée, je me demande même si j'y est pensée une fois. J'en avais le temps, l'occasion, l'envie mais mon esprit et mes pensées ne s'y sont jamais vraiment prêtées. Si on me demandait quel pourrait être mon dessin animé féérique que je n'ai jamais oubliée, je répondrais sas hésiter : aucun. La seule scène qui m'a fait rêver n'appartient pas au monde des animés mais bien à la réalité. Je dirais même plus, une scène de mon passé. Pour entrer dans le vif du sujet et afin de démêler un peu l'histoire, je suis orpheline. J'ai perdue mes parents à l'âge de huit ans, lorsque leur avion a fini sa course folle en pleine mer au lieu d'attérir à l'aéroport, comme il était prévu. A huit ans, nous ne réalisons pas la part des choses, nous ne vivons que pour nos poupées à la peau diaphane et aux membres cassants ; à leurs petites robes bleues et à leurs chaussures roses. Nous ne vivons que pour les beaux cheveux blonds bouclés où coiffés avec des anglaises parfaites de nos égéries. La vérité ne nous atteinds pas, elle nous contourne vivement afin d'épargner notre âme encore fragile. Aussi loin que remontent mes souvenirs, quelques détails me restent en tête, comme le lien qui unissait mes deux parents, l'amour qu'ils s'échangeaient, le contact entre leurs deux corps. Ma maman était d'une beauté époustouflante. Une peau rosée, un regard bleu comme les mers du sud, des mains si douces, un sourire à en couper le souffle. « Tu ressembles à ma poupée tu sais ? » Mon papa, lui, c'était son prince charmant. Celui qu'elle avait attendue depuis si longtemps, celui qui nourrissait ses rêves depuis sa tendre enfance. A deux, ils faisaient un tout, un corps, un sentiment d'amour hors du commun. Je n'ai plus que leurs visages gravés en ma mémoire, quelques photographies jaunies par le temps passé, des lettres d'amour liées par un lacet, autrefois de couleur blanc. Alors quand on me demande a qui j'aimerai ressembler, à qui je me sens plus proche que jamais tant bien dans la réalité que dans la fiction, je répond sans hésiter : A ces deux corps qui m'ont faite et qui ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui ; un reflet intarissable des deux êtres.


Dernière édition par le Dim 20 Jan - 23:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 17:27

    Anecdote(s) de l'enfance :


Dernière édition par le Dim 20 Jan - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 18:34

    Anecdote(s) de l'adolescence :


    Fin du mois d'août.
    Paris étouffait.

    Soledad ferma les volets, laissant les fenêtres ouvertes. L'appartement était silencieux. C'était comme-ci son âme était partie, avec lui, s'engouffrer dans un métro nauséabonde pour rejoindre la gare, le périphérique, la campagne, son autre vie. Elle alluma le poste, des flots de musique se sont déversées dans la pièce assombrie par la couleur des murs. Elle commençerait par les choses futiles, celles qui n'ont aucune importance, celles que l'on peut vite oublier. Ensuite, elle s'occuperait de vider la pièce d'à côté de ce qu'il reste de son passage. Quand le tube de dentifrice sera mort lui aussi ... Elle se souvient d'avoir laissé un vieux disque des Beatles dans sa chambre à lui, sur sa commode près de la fenêtre. La porte grinça. Il n'y avait plus rien. Juste deux cartons, éventrés, abandonnés au milieu de la pièce sous un trait de lumière abondant. Elle posa sa tête sur la battant de la porte, fermant les yeux. Il était bel et bien partit. Avant elle. Sans elle. L'appartement de passage parisien se transforma en cauchemar. La gare n'était pas loin. La porte claqua, les marches se faisaient glissantes. Les rues avaient adoptées des allures de mélancolie. Tout ce paysage n'était plus rien sans lui. Le métro puait la sueur et les gens s'entassait là dedans comme dans une benne à bétail allant droit à l'abattoir. Elle aussi, elle y allait à l'abattoir. Ses pieds foullèrent le carrelage maculé de la gare. Elle passa sous le grand dôme en verre et descendit les escaliers, feignant une chute de quelques marches, se rattrapant à la rembarde. Les portes automatiques étaient déjà fermées. Dans un sifflement, l'Eurostar lui fila entre les doigts. L'espoir fut perdu, lui avec, leur histoire aussi. Et elle pleura. Et elle pleura sur le quai, comme dans un mauvais film d'amour. Le bruit du train s'atténuait déjà quand elle lui tourna le dos, une main sur la rembarde, un pied sur une marche, des larmes le long des joues.


    « On se croirait dans un de tes films à l'eau de rose. C'est toujours la fille qui s'effondre sur le quai de la gare.»

    Elle lui tomba dans les bras et le serra fort, comme elle avait serrée sa poupée lorsqu'elle a su que ses parents ne reviendraient jamais.

    « C'est toujours le mec qui doit revenir pour la serrer dans ses bras et lui dire qu'il l'aime. »

    Elle pleurait. Elle pleurait dans son manteau, mouillant son tee-shirt, le serrant encore plus fort.

    « C'est toujours la même chose. Toi tu chiales et moi je t'écoute pleurer. Et si ça peut te réconforter de me foutre en l'air un autre tee-shirt, alors vas-y. Pleure. »

    Anecdote(s) de l'ISP :


Dernière édition par le Lun 21 Jan - 0:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 18:45

Bienvenue

Et on dit les autres, très bon choix de vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 20:20

Milla Lien lien lien

Bienv'nue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 20:58

Merci
Pas de soucis pour le lien, on voit ça par MP !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Dim 20 Jan - 22:45

Bienvenue
Oh grand Dieu, c'est Milla Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soledad Ayèlen | Sunlight •   Aujourd'hui à 0:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Soledad Ayèlen | Sunlight •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ORIENT AYZAN (Orient Al Rayyan - Shanaz la Soledad)
» Hermits Touch of Gold - Roy
» Les membres IDF
» Sunlight, jument Straight Egyptian alezane, produit du noir
» neonubiss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: