AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Night & Day ... [R]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sky Richardson
• Taste the apple on our own


Nombre de messages : 722
Age : 27
Nationalité : Canadienne :p
Crazy for : Snow
AmstelMood : Cynical
Date d'inscription : 12/01/2008

MacBook
Job: Conservatrice
To-Do List:

MessageSujet: Night & Day ... [R]   Lun 4 Fév - 13:04

… I get the sweetest feeling


Il fallait le voir pour le croire. Sky Richardson déambulait dans Amsterdam perchée sur des talons aiguilles. En temps normal, elle ne se serait jamais pliée à ce genre de conventions mais elle avait décidé de faire une exception pour le Stopera sachant pertinemment qu’elle ne pourrait jamais y pénétrer - et donc assister à la représentation - si toutefois l’envie folle de s’habiller ‘normalement’ la prenait. Ne vous méprenez pas, c’était bel et bien la seule entorse à son règlement intérieur car elle avait - comme à son habitude - refusé d’arriver en limousine. A pied. Voilà comment elle s’y rendrait. Toutefois, la petite balade qu’elle espérait ‘vivifiante’ - il faisait à peine un degré mais elle ne craignait pas le froid - se transforma en vil cauchemar. L’espace d’une fraction de secondes, elle avait oublié combien la population masculine pouvait se montrer insupportable, vulgaire. S’il y avait bien une chose qu’elle ne supportait pas, c’était de se faire remarquer, siffler ou aborder par des inconnus. Elle avait beau avoir l’art et la manière de les remettre sévèrement à leur place elle n’était jamais à l’abri d’un incident. Ce soir-là, sa tenue - une robe noire dévoilant l’intégralité de son dos - échauffa surtout l’esprit d’un des portiers qui, après maintes tentatives, se résolut finalement à lui indiquer l’emplacement de sa loge. C’est en pénétrant dans le hall qu’elle prit conscience de l’évènement : la décoration rouge flamboyante semblait rappeler le thème de la soirée. La Saint Valentin. Une question lui traversa immédiatement l’esprit : que Diable faisait-elle ici ?

[FLASH-BACK]


« Il est 17 heures »

« Et ? » Sky se redressa, appuyant ses coudes sur son lit de manière négligée et là, ce fut le drame. Devant elle se tenait June ou plutôt un pot de peinture habillée comme une princesse et ressemblant étrangement à June. « Qu’est-ce que tu fous habillée comme ça ? Pigalle, c'est à Paris ! » Oui, Sky avait la délicatesse d’un phacochère : elle ne passait jamais par quatre chemins pour donner son point de vue.

« Je prends ça pour un compliment »

« Tu sais, tu n’es pas obligée de te mettre sur ton 31 pour plaire à un mec » fit-elle en s’allongeant sur le ventre, attrapant un bouquin au passage.

« Oups »

Occupée à dévorer les pages d’une œuvre de Jack London - forcément - Sky ne prêta pas la moindre attention à sa meilleure amie comme si elle avait fini par s’habituer à sa maladresse. Seulement là, elle était loin de se douter que l’erreur de son amie la concernait.

« J’ai peut-être malencontreusement oublié de te parler de quelque chose »

Richardson tourna immédiatement la tête vers elle.

« Pourquoi j’ai la nette impression que ça va m’énerver »

« Disons que je t’ai peut-être un tout petit peu inscrite en célibataire pour la soirée de la Saint Valentin »

« QUOI ? »

« Et disons que c’est peut-être un peu ce soir »

« QUOI ? »

« … à l’opéra, je me suis dit que ça te plairait »

« Rattrapage bien essayé, mais je hais l’opéra » rétorqua-t-elle en fermant violemment son livre.

« C’est la flûte enchantée »

« Je te hais »

« Moi aussi je t’aime »

« Bon, t’as de la chance que ce soit du Mozart » C'était l'un des musiciens préférés de la demoiselle. « Et puis, ma foi, si j’y suis en célibataire, je n’aurais pas à supporter le sexe opposé » Silence. « N’est-ce pas ? » reprit-elle en regardant June avec plus d’insistance.

« Euh… En fait les célibataires sont eux aussi couplés et … enfin toi tu es tombée avec … avec… »

Comme June semblait incapable de prononcer le moindre mot - enfin ici, le prénom de son cavalier - Sky se leva et s’empara du carton. Elle lut tranquillement l’invitation jusqu’à ce que son esprit - son cœur ? - heurte sur le nom en question. Son visage se figea et elle se laissa tomber sur son lit avec l’intime conviction que le Destin venait de lui jouer le plus fourbe de tous ses tours.

[FIN DU FLASH-BACK]


Les deux mains posées sur le bord du balcon, Sky observait méticuleusement les lieux. La pénombre des différentes loges l’empêchait de mettre un nom sur les parcelles de visage qu’elle apercevait. La scène était dissimulée derrière un rideau pourpre. A croire que tout et tous la fuyaient. Un sentiment de mal à l’aise l’envahit subitement : des années plus tôt, elle s’était promis de ne plus jamais remettre les pieds dans un Opéra, suite à un souvenir des plus dégradants. Sa mère l’avait en effet piégé : elle avait arrangé une sorte de rendez-vous avec un jeune homme aisé - naturellement - sans prévenir sa fille qui pensait retrouver sa mère à ses côtés. Au lieu de ça, elle avait du subir les avances immondes d’un inconnu. Inutile de préciser qu’elle avait fini par quitter les lieux après lui avoir cassé le bras, le bras qui s’était montré bien trop entreprenant. Une honte familiale dont elle tirait - après coup - une certaine fierté mais qui avait fini par une énième dispute monumentale avec sa mère. Son regard évasif revint subitement à la réalité devinant comme une présence. Elle tourna légèrement la tête et le vit. Depuis quand était-il là ? Elle n’en avait pas la moindre idée. La seule chose qu’elle savait, c’est qu’il était à ce jour le seul capable de lui faire apprécier de nouveau l’opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Night & Day ... [R]   Mar 5 Fév - 3:11

*Flash-back*


« Tiens, t’as reçu du courrier Langley ! »

S’emparant vivement d’une lettre sur laquelle un timbre anglais était collé, le visage d’Aaron s’illumina en une moue joyeuse – presque euphorique – à l’idée d’avoir des nouvelles de sa famille. Il fallait bien avouer que ses petits soucis personnels de cœur et autres histoires existentielles l’avaient tellement rongé de l’intérieur depuis plusieurs semaines qu’il en avait presque oublié de joindre ses proches. Remerciant d’un petit signe de tête le jeune homme qui lui avait délivré la lettre, il marcha d’un pas lent en direction de sa chambre tout en commençant à déchirer le haut de l’enveloppe dans le but de délivrer la feuille repliée qu’elle cachait. Alors que seulement deux mètres le séparaient de sa destination finale, il interrompit sa marche et dut se placarder au mur le plus proche, la gorge encombrée et nouée de telle sorte qu’il lui fût désormais difficile d’avaler convenablement sa salive y compris de respirer.

« Eh ! Ca va comme tu veux ? » Un élève de quatrième année s’était immédiatement approché de lui en percevant le subit mal être qui l’avait envahi de toutes parts.

Silencieux, le regard fixe et vide, Aaron ne prit même pas la peine de répondre. A dire vrai, la voix masculine qui s’adressait à lui semblait si lointaine qu’il ne parvenait pas à comprendre distinctement ce qui venait d’être dit.


« Tu m’entends ? » Renchérit l’étudiant, à présent face au jeune Anglais, le remuant légèrement pour le faire réagir.

En vue du teint affreusement pâle et blafard qu’arborait Aaron, il était indéniable qu’il ne se sentait pas bien du tout.

Puis, sans prévenir et d’un seul coup, il fût pris d’un brusque élan de colère et repoussa avec force le garçon qui se tenait devant lui, celui-ci reculant de plusieurs pas. Laissant ce dernier vociférer des paroles acerbes à son sujet, le jeune brun s’empressa de regagner sa chambre à grandes enjambées et claqua la porte le plus violemment possible avant de se jeter littéralement au sol et d’emprisonner son visage entre ses mains.


*Fin du Flash-back*


L’opéra… Aaron avait-il l’allure générale d’un garçon aimant ce genre de distractions ? Pas vraiment… Si tout ceci n’était pas en rapport avec l’école, il s’en passerait grandement ! Cependant, pour faire plaisir à Zachary avant tout, il avait déposé son prénom en tant que ‘célibataire’ pour cette stupide fête de la Saint Valentin qui – soit disant passant – lui rappelait de bien mauvais souvenirs. Sa surprise – bien qu’indescriptible – fût grande lorsqu’il découvrit le nom de sa cavalière pour cette soirée placée sous le nom du romantisme absolu. Pourquoi le destin s’acharnait-il autant sur lui ? Sky avait pourtant était parfaitement clair… Elle souhaitait qu’ils mettent des distances entre eux, d’avantage que celles déjà existantes, cela suffisait à son cœur endommagé pour l’éviter continuellement et ce sept jours sur sept.

Contraint une nouvelle fois de se mettre sur son 31, Aaron se plia au règlement et se rendit sur les lieux du crime comme il aimait les qualifier. La joie n’y était pas… Deux jours plus tôt, il avait reçu une lettre écrite par sa mère, lui annonçant le décès de son père. Une crise cardiaque, apparemment. En toute franchise, le jeune homme ne réalisait pas vraiment tout ce qui se passait autour de lui. Bien entendu, il ne souhaitait aucunement participer à cette autre mondanité absurde mais il ne pouvait pas faire faux bond à la jeune Canadienne. Elle devait être là, quelque part, à l’attendre… Avec ou sans enthousiasme, peu importait.

Lorsqu’il trouva – après une longue recherche – l’emplacement de leur loge personnelle, il se glissa silencieusement dans celle-ci et observa Sky – dos à lui – sans pour autant prononcer la moindre parole. Elle était magnifique, comme toujours, mais elle ne devait pas s’attendre à entendre de telles paroles sortir de sa bouche. Quand elle remarqua enfin sa présence, il s’approcha lentement et prit silencieusement place sur l’un des sièges tout en fixant la jeune femme d’un regard à la fois meurtri et assassin, sans le vouloir.


« S’il s’agit d’une blague de mauvais goût, sache que je suis tout aussi surpris que toi. Tu n’es pas le seul dindon de la farce. » Lança t’il avant de détourner le regard vers les loges situées à quelques étages au dessus du leur. « Qu’on le veuille ou non, nous allons passer cette soirée ensemble. Par conséquent, si l’envie de me lancer mes quatre vérités te reprend encore, je préfère que tu gardes le silence. Abstiens-toi, s’il te plaît… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky Richardson
• Taste the apple on our own


Nombre de messages : 722
Age : 27
Nationalité : Canadienne :p
Crazy for : Snow
AmstelMood : Cynical
Date d'inscription : 12/01/2008

MacBook
Job: Conservatrice
To-Do List:

MessageSujet: Re: Night & Day ... [R]   Jeu 7 Fév - 12:53

Egarée dans un flot de souvenirs amers, Sky fixait la scène - ou du moins la partie devançant les rideaux - silencieusement, comme si elle cherchait des réponses. Son esprit semblait voguer sur un océan de tergiversations frivoles. Des vagues d’incertitudes allaient et venaient en elle, un peu à la manière d’une marée. L’ange miniature trônant au-dessus de sa tête lui faisait intimement savoir que se laisser entraîner dans toute cette histoire ne pourrait lui apporter que du bonheur, le diablotin lui l’invitait expressément à prendre la poudre d’escampette. Oscillant entre ces deux cas de figure, elle n’entendit même pas Aaron pénétrer dans la loge. Ses sens ne répondaient plus. Seul son instinct demeurait intact : il finit par percevoir la présence d’une âme qui ne lui était pas étrangère. Elle avait passé un an en sa compagnie avant de tout stopper, brusquement, sans raison apparente si ce n’est la peur de l’engagement qui lui rongeait lentement mais sûrement le cœur.

Désormais, une toute autre douleur s’était emparée d’elle un peu comme si son angoisse avait aveuglé ses véritables sentiments provoquant ainsi l’explosion du couple Langley-Richardson. Il était entré dans son champ de vision de manière tellement inattendue - un peu comme une sorte d'éclair brun - qu’elle n’avait pas eu le temps d’anticiper, de prévoir ses propres réactions. Prise sur me vif donc, son regard reflétait sa surprise mais aussi et surtout son inclination. Elle n’avait pas l’habitude de le voir ainsi, sur son 31 - tous deux détestaient ce genre d’occasions futiles - ce qui forcément ne la laissait pas indifférente. Bien qu’elle ait toujours vu en lui une élégance naturelle, elle se voyait dans l’obligation de reconnaître que par-dessus le marché, il savait mettre en valeur ce charme qui lui était inhérent. Elle l’observa prendre place près d'elle, en sourdine, accueillant ses remarques avec une ironie absolue, ses regards avec une forme d'impassibilité habituelle.


« Très bien. Je me contenterai de critiquer la représentation et les petites filles à papa alors » fit-elle en esquissant un sourire presque mesquin. Sky avait toujours exécré la soi-disante haute société. Leurs préjugés, leurs conventions la rendaient folles et jamais elle ne pourrait accepter que l’on pense pour elle, qu’on lui dise ce qu’elle doit faire. Voilà pourquoi critiquer leur progéniture faisait parti de ses activités favorites. « … et aussi le manque de confort » ajouta-t-elle en s‘asseyant à son tour, grimaçant légèrement. En soi, ce n’était pas nouveau. Sky ne serait jamais satisfaite. D’ailleurs, elle ne l’était toujours pas. Le vide séparant le siège du bord du balcon l’agaçait. Elle trouvait la disposition idiote. Elle se leva donc et avança son siège de manière à coller ses jambes contre le balcon. Les bras appuyés sur le rebord, elle laissa le silence s’installer entre eux comme elle accueillerait une cuillère de miel - avec douceur - mais finit par le rompre, le regard dans le vague. « Je ne pensais pas que tu viendrais »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Night & Day ... [R]   Aujourd'hui à 13:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Night & Day ... [R]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche piéces noires V-ROD Night special
» Mervent by night
» funky 80's ls night!
» Diavel Night au DS de Montpellier le 8 décembre !
» mon magnum by night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: Love Night-
Sauter vers: