AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The love is our song [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: The love is our song [R.]   Mer 6 Fév - 23:47

Dans un craquement sonore, les notes suprêmes de l’orchestre s’élevèrent dans la salle comble. Installé sur un épais siège en velours pourpre, Lauren sentit les sensations de la musique baroque la soulever un instant et elle continua son inspection de la foule se trouvant en dessous d’elle et sur les côtés. Elle espérait voir Heather, et savoir si sa combine peu honnête pour être avec Alexander marcherait. Mais rien à faire, elle avait beau se tortiller comme un verre coupé sur son fauteuil, elle ne voyait rien. Elle lâcha la rambarde en pâte d’or feuillé, au motif si français, si Versaillais en somme, puis elle se cala au fond, contre le dossier et replaça sa robe qui avait légèrement remonté au niveau ses cuisses à force de bouger.

Elle finit par pivoter légèrement sa tête, regardant Sebastian une nouvelle fois, et sourit avant de reporter son regard sur la scène. Quelques secondes s’écoulèrent alors, semblant être des minutes pour Lauren, qui commença à pianoter nerveusement sur le bras du fauteuil. Elle jeta de nouveau un regard autour d’elle, avant de se pencher vers son cavalier :

« Mais pourquoi ils ont organisé une soirée à l’Opéra ? Ils auraient du louer un hôtel plutôt ».
Ses yeux s’écarquillèrent, stupéfaite d’avoir oser dire ça à voix haute.
« Euh j’ai rien dis oublis. »

Elle ricana légèrement, et se remit confortablement sur son siège. Le spectacle était sincèrement ennuyant. Elle avait vu des milliers d’opéras, et pour elle, tous étaient plus barbants les uns que les autres. Mais l’avantage et la symbolique de celui là résidaient dans la personne qui se trouvait à ses côtés. Sebastian. C’était leur première Saint Valentin et c’est pour cela aussi sûrement, qu’elle aurait préféré la passer avec lui mais de façon plus intime.

« Je suis heureuse d’être avec toi. » dit elle soudain, sous l’impulsion du moment, se tournant d’un coup vers lui. Elle plissa les yeux un instant pour tenter de voir sa réaction dans le noir. S’il la voyait elle devait avoir l’air franchement imbécile avec sa petite tête de sourie.

Des petits bruits se firent entendre non loin d’elle, et quand elle se retourna de l’autre côté, quelques personnes lui faisaient de violents gestes de la main pour lui faire signe de se taire. Comme si ces imbéciles se sentaient supérieurs en osant prétendre aimer l’opéra baroque. Non mais pour qui se prenaient ils ? C’est vrai bon sang, elle, c’était comme si elle était née dans un théâtre, tellement sa mère l’emmenait souvent. A chaque fois c’était lamentable et à chaque fois elle bougeait partout, se levait pour aller aux toilettes, bref, l’opéra n’était pas fais pour elle, ou alors en musique de fond, pendant qu’elle range sa chambre.


« Ca fais combien de temps qu’on est ici ? » souffla-t-elle à Sebastian une nouvelle fois.
En réalité elle le savait. Dans l’opéra, les basses arrivent toujours à la scène 3 de l’acte I et d’ailleurs, en moyenne cela désignait que les spectateurs s’ennuyaient depuis à peine vingt minutes. Enfonçant lentement ses ongles dans le tissu, elle prit une profonde inspiration. Courage Lauren.

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The love is our song [R.]   Ven 8 Fév - 17:14

L’opéra. A vrai dire, Sebastian n’avait jamais réellement aimé l’opéra mais pourtant, il se trouvait là, assis sur un siège particulièrement confortable et pour cause, c’était la saint valentin, et certain avait jugé bon que l’opéra était une bonne idée. A bien y réfléchir, Sebastian aurait largement préféré passé un moment plus agréable avec Lauren, du moins tout autre que celui-ci. Soufflant d’ennui, il leva les yeux au plafond avant de les redescendre sur sa cavalière. Les notes avaient beau s’élever dans l’air, il n’avait d’yeux que pour Lauren qui semblait cherché quelque chose des yeux ou plutôt quelqu'un. Le jeune italien la regarda alors intrigué, comme souvent d’ailleurs, ces temps ci

« Mais qu’es que tu fais Lauren ? » Déposant son regard dans le sien, la jeune anglaise lâcha la rambarde, et se cala à nouveau dans son siège. Sebastian fit de même et sans pour autant regarder ailleurs, s’aperçu à quel point Lauren était ravissante ce soir. Ne lui avait-il encore pas dit ? Pourtant, il l’avait pensé si fort qu’elle aurait certainement pu l’entendre.

Un sourire amusé se déposa sur les lèvres du troisième année, qui comptait à un rythme régulier, le tapotement des doigts de Lauren sur le bord de son siège. Plongé, dans ses yeux, il la regarda s’approché de lui pour venir lui soufflé des paroles plus que surprenante venant de la jeune anglaise. Émettant un léger rire, Sebastian se pencha à son tour vers Lauren, déposant un rapide baiser au coin de ses lèvres.

« C’est que mademoiselle aurait … » Réfléchissant, sur la tournure de ses mots, il jugea bon de s’arrêter là. Après tout, une foule de personne pouvait entendre leur conversation. « Non rien. »

Déposant un regard amoureux sur sa bien aimé, il ne put s’empêché de lui souffler un baiser. Il aurait pu lui répondre la même chose mais les sentiments qu’il éprouvait pour Lauren était inqualifiable même le seul verbe aimer ne pouvait résumé ce que Lauren était pour lui.

« Je t’aime. » Murmura-t-il simplement en guise de réponse.

Posant sa tête contre le dossier de son siège, Sebastian ferma un instant les yeux, se sentant déjà partir dans une somnolence passagère. Non mais franchement qu’elle idée. Il tourna le visage vers Lauren lorsqu’elle lui demanda depuis combien de temps, ils étaient ici. Bien trop longtemps au goût de Sebastian.

« Bien trop longtemps ! » Affirma-t-il avec une sincérité déconcertante. « J’aurais préféré faire autre chose, de moins … ennuyant. » Il desserra sa cravate et pour la première fois, posa ses yeux sur la scène. Qu’es qu’on pouvait trouver à l’opéra ? C’était d’un ennui mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: The love is our song [R.]   Dim 10 Fév - 21:43

« Je cherche Heather. Tu la vois ? Mince c’est pas sa touffe blonde là bas ? Ah non…la fille vient de se mettre les doigts dans le nez…Ca ne doit pas être elle…Enfin j’espère pas. »

Lauren leva instinctivement sa main, et commença à mâchonner son ongle de pouce en se recalant dans son fauteuil. Son regard circulait à toute vitesse sur les côtés. Mais bon sang où était Heather ? Sûrement dans son angle mort. Et si le personnel de l’ISP les avait expressément séparer connaissant leurs pedigrees ? C’était une possibilité. Zut, Lauren ce n’est pas le moment de filer parano. C’était la Saint Valentin que diable !

Elle prit une profonde inspiration. Après tout ne fallait il pas simplement voir le spectable d’Opéra en lui-même ? Mais plutôt la réunion d’amoureux. Bon à part qu’ils étaient tous pour la plupart de parfait inconnu les uns pour les autres, Lauren pouvait se vanter de faire partie des plus beaux couples.
Elle esquissa un sourire amoureux, à la phrase de Sebastian, à laquelle elle répondit aussitôt.


« Je t’aime aussi. »

Elle vint l’embrasser, se penchant sur son fauteuil manquant de tomber. Mince mais c’était vraiment des chastes ou des timbrés ceux qui avaient installé ces chaises. Impossible de se toucher, seulement de se regarder. Ce qui en somme n’était pas plus stupide car si les couples pouvaient se toucher, plus personne ne prêterait attention au spectacle.

« Franchement, moi aussi. »

Répondit elle à l’affirmation de Sebastian.

« Si je tenais l’abrutis qui a suggéré l’opéra. »

Elle se retourna et sourit innocemment :

« J’espère au moins que ça ne se finira pas trop tard. »

Elle se coupa tourna la tête, cherchant des oreilles qui n’auraient pas du être là, pour ne pas ébruiter la phrase qu’elle allait prononcer ensuite. Elle se pencha de nouveau vers Sebastian, lui attrapant la main pour l’attirer vers elle et souffla dans une messe basse imperceptible.

« Ou j’espère qu’on pourra s’éclipser discrètement sans se faire prendre ».

Dès qu’elle avait mis les pieds dans l’Opéra en lui-même, Lauren avait commencé à analyser les moindres portes, recoins, services de sécurité, pour commencer à élaborer un plan discret au cas ou (comme dans le cas présent) le visionnage du spectacle serait trop intenable.

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The love is our song [R.]   Aujourd'hui à 23:25

Revenir en haut Aller en bas
 
The love is our song [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joli Black Love ...p..6
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» Daewon Song
» True Geek Love
» I LOVE 125

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: Love Night-
Sauter vers: