AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la source aux chandelles... [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De la source aux chandelles... [R.]   Ven 15 Fév - 12:43

Il avait dû la quitter le coeur un peu mitigé... Elle allait lui manquer mais malgré tout, il n'était pas mécontent d'offrir un peu d'air à cette histoire de coeur chutant encore comme l'enfant apprenant à tenir debout sur ses jambes. Comprendre que cette tension était la raison de son départ précipité ne serait que méprise, s'il rentre à Pescara c'est pour la simple et bonne raison qu'il doit y régler quelques histoires personnelles avec ses parents.....de ces discussions dont il ne peut rien confier à sa belle de peur de la froisser...Le décès de la mère d'Elsa, les cachotteries quant à sa rentrée à l'ISP, ses sentiments pour lui, le retour d'Ella à l'ISP, ce projet ridicule d'un mariage de raison plutôt que d'amour pour sa petite soeur adorée.....tant de sujets qui nécessitaient qu'il monte dans le premier avion rendre une visite à ses « patriarches ».... Sans doute avait-il mal choisi la période.

Partir quelques semaines avant la Saint-Valentin n'eut d'autres effets qu'agacer sa Valentine célébrant autant sa propre fête que la leur. Il n'avait su la calmer qu'à coup de promesses : Etre rentré pour la Saint-Valentin et se tenir loin d'Elsa. Répondre à la première de ses promesses fut chose aisée... il lui suffit de prendre un aller-retour daté et prétexter un examen dans les jours à venir. Le tour était joué !!! Par contre, en ce qui concerne la jolie blonde aux cheveux d'or, ce fut bien plus compliqué et il fut loin d'être aidé.....tant Ella que ses parents semblaient bien décidés à lui rappeler qu'il l'avait aimée .... Peut-être que persiste un résidu de cet amour mais il fut si brûlant à l'époque qu'il consuma son coeur trop ardemment....trop passionnément jusqu'à ce qu'il en devienne absence, vide et douleur.... Il lui en veut plus que le contraire...mais il n'en a pas réellement conscience.

Lorsqu'il posa un pied à l'aéroport, il se sentit instantanément ressourcé, il était chez lui, sur sa terre et entendre le chant lexical de la langue de l'amour lui réchauffait le corps et le coeur....Il récupéra son sac de voyage sur le tapis roulant de l'aéroport et esquissa un léger sourire au coin des lèvres lorsque sa petite soeur lui sauta au cou. Il était si heureux de la voir que toutes personnes pouvant l'accompagner étaient transparentes...Toutes sauf Elsa qui inondait de lumière la salle entière de par sa beauté angélique. Il leva les yeux dans sa direction, ne s'attendant pas à la voir... Elle avait quitté l'ISP refroidie et .....

Il se souvint de cette conversation quelques jours auparavant avec sa mère...« Dis moi Adrian, tu as l'intention de venir avec ta petite amie ? » avait-elle interrogé. « Non, je ne viens pas en vacances, j'aurai beaucoup de boulot en rentrant, je peux pas court-circuiter son année et ses cours pour mes caprices.... » « Donc tu viens seul ? » avait insister sa mère « Oui mais pourquoi ? Où est le problème ? » « Il n'y a aucun problème....Vraiment aucun problème..... » Il connaissait sa mère....et en raccrochant ce jour la, une sensation de malaise l'envahit de façon inexpliquée. Pourquoi sa mère s'était-elle intéressée à ce point au nombre de personnes qui l'accompagnerait ? Si elle désirait rencontrer Valentine pourquoi ne l'avait-elle pas exprimé ? Pourquoi le ton qu'elle employait laissait un goût amer à Adrian ? Il trouva toutes les réponses à ses questions le premier pied posé à Pescara... : Elsa. Elle fut invité à souper le premier soir...bien évidemment, le suivant....Et encore le suivant, leurs amis étaient communs, Ella n'organisait aucune sortie sans Elsa devenue son amie avec le temps ... la complicité d'antan des deux jeunes gens ne les avait jamais quitté ...La preuve étant à l'ISP, au foyer...Aujourd'hui, elle semblait avoir oublié le bal de Noël, elle était toujours la, souriante, aussi proche, lui prenant la main, le touchant pour lui parler comme elle l'avait toujours fait étant très tactile... C'était difficile de l'éviter et il n'était pas sûr d'en avoir vraiment envie...promesse ou non. Pourtant, il en fit des efforts....Il en fit plus d'un mais presque vain. Impossible de compter le nombre de fois où la tentation d’un baiser fut si forte qu’il prétextait devoir appeler Valentine pour ne pas céder.


***


[« Bonjour Ma belle tu vas bien ?
- Oui, très bien et toi ? ca se passe comment ?
- Oh, comme une rencontre avec mes parents….Avec des discussions délicates en prime.
- Et Comment va Elsa ?….dit-elle pleine d’ironie…
- Je ne sais pas trop je la vois très peu….elle a rencontré quelqu’un alors….
- Tu rentres bien pour la saint Valentin n’est ce pas ?
- Oui Bien sûr….tu me manques tu sais…..
- Qu’est ce qui se passe que tu es si gentil ?
- Ben rien…je ne peux pas te dire que tu me manques ?
- Tu ne me dis jamais ce genre de chose..
- C’est que tu ne m’avais jamais manqué avant…
- Pffff….
- Je t’appelle demain
- Oui c’est ça….
- A demain Ma belle….]

***


Quelques minutes avant cet appel, il était avec Elsa….et à peine eut-il raccroché qu’il repartait avec elle….Il n’avait rien à se reprocher mis à part peut-être ce mensonge…il ne faisait rien de mal, il n’aimait plus son amie d’enfance…du moins, il en était persuadé… Pourquoi donc devait-il se priver de sa présence quelques jours alors que sa petite amie n’était pas la pour le vérifier…..

Dans l’avion pour le retour, ses comptes réglés, il était un peu nostalgique de quitter son Italie bien qu’excité d’y retrouver Valentine. Il jeta un coup d’œil au photo pour se rendre compte que les boucles d’or et les yeux clairs d’Elsa étaient présent sur chacune d’entre elles. Il fallait a tout prix qu’il les cache à Valentine. Il les rangea dans son sac et quelques heures plus tard il était au sol . Adrian grimpa dans un taxi, direction le campus, pénétra dans sa chambre et téléphona à la douce Valentine pour la prévenir qu’il était rentré, qu’il se changeait mais qu’elle pouvait venir si elle le souhaitait.

Elle fut un peu surprise, elle ne l’attendait pas si tôt…il avait retardé de quelques heures son retour non pas pour lui faire une surprise mais pour éviter qu’elle ne s’inquiète.

La salle de bain l’attendait…et Mozart également….lui n'attendait que sa tendre Valentine.
Revenir en haut Aller en bas
 
De la source aux chandelles... [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit soucis source Alpine IDA-X200 ... souci réglé
» Nat à la Source cet hiver
» 06/02/11 Challenge Jeunes Class Triathlon Orléans la Source
» Pose du Calib' sur chandelles
» Source Gabriel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Five years ago... :: ... our lives happened :: International School Of Politics-
Sauter vers: