AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Norah Craig | Always Smiling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 14:14

• Identité :

Nom : Craig
Prénom(s) : Norah. A sa naissance ses parents n’ont pas jugé utile de lui attribuer plus que ce prénom étant donné qu’ils étaient d’accord sur le même.
Surnom(s) : D’un naturel très ouvert et sociable, Norah accepte tous les surnoms qu’on lui offre. Ainsi même si elle se contente d’un No’ banal, elle ne se fâchera pas en entendant d’autres fantaisies telles que Lullaby, petit nom valu pour son timbre de voix calme et doux.
Âge : Elle est dans sa vingt-quatrième année.
Date de naissance : Elle est née un dix novembre. Cela fait d’elle un Scorpion nostalgique.
Lieu de naissance : Elle a vu le jour à New-York, où elle a passé les premières années de sa vie en bonne citadine étatsunienne.
Nationalité : Américaine elle est, Américaine elle restera.
Occupation : Assistante de l'ambassadeur Américain. Un poste comportant un nombre au combien important de responsabilités qu'elle est fière d'assumer. De plus, ce métier lui permet de se sentir toujours proche de son pays.


• Scolarité :

Année d'étude : Elle n'est encore qu'une petite nouvelle Première Année.
Note à l'examen d'entrée : 88 points. Inutile de préciser quelle fut sa surprise lorsqu'elle découvrit ses deux chiffres à côté de la mention "Acceptée".
Langues : Français, japonais et italien ont été ses choix à l'inscription.
Options : Après de longues hésitations, Norah a jeté son dévolu sur Musique (elle joue du violon) et Littérature.
Sport : Elle a choisi le badminton car il s'agit là du seul sport dans lequel elle s'en sort.


• Psychologie :

Traits de caractère : Norah a tout de la gendre idéale. Gentille, sociable et semblant être constamment de bonne humeur, elle est un petit rayon de soleil à elle toute seule. Elle a le contact facile et son sourire communicatif est un réel atout qui lui permet d’attirer à elle les gens qui ont besoin de réconfort. Par sa simple présence elle a le don de remonter le moral, sans savoir pourquoi. Elle est très facilement de bonne humeur et a un humour large réceptif à la moindre petite blague, même de mauvais goût. Malgré tout elle est comme tout le monde et possède aussi une panoplie de défauts qui ont l’avantage d’être discrets. Ainsi son côté lunaire et rêveur n’est pas pour lui servir puisqu’il lui cause de passer à côté de bien des choses réelles. Elle se déconnecte rapidement du monde qui l’entoure et cela est très gênant dès qu’on se retrouve en face d’elle. Elle use de cette facette surtout en cas de fortes tensions, elle préfère s’enfuir dans un univers à part pour, en quelque sorte, fuir ses responsabilités. Mais cela ne dure jamais bien longtemps et lorsqu’elle est de retour les deux pieds sur terre, c’est pour de bon. Enfin, et ce trait de caractère n’est pas des moindres, elle est très facilement sujette à des coups de déprime. Cela peut paraître contradictoire avec le caractère dominant de sa personnalité mais dans sa jeunesse elle a toujours subi les sarcasmes de son père qui, ayant toujours voulu avoir un fils, lui rabâchait qu’elle n’était qu’une bonne à rien qui finirait mariée à un riche pour garder une vie luxueuse. Ce qui était doublement faux puisqu’elle avait de l’ambition et ne profitait pas spécialement de l’argent de ses parents – de là à dire qu’elle n’aimait pas avoir des domestiques à son service et une garde-robe toujours bien remplie était cependant exagéré – ce qui la marqua profondément. Lorsqu’elle se sent mal et que quelque chose va de travers, elle ne peut s’empêcher de voir le visage fermé de son père et cela la plombe davantage. Il lui faut alors du temps ou un élément positif pour peser favorablement dans la balance de son humeur jusqu’à ce qu’elle retrouve son éternel beau sourire.
L'ISP ne l'a pas profondément changée, dans le sens où elle est restée majoritairement la même Norah souriante et ouverte, toutefois son rapport avec la gente masculine s'est retrouvé un tantinet altéré. Elle a pourtant connu des garçons formidables, hélas son côté sentimental a pris un sale coup de toutes les histoires vécues et depuis elle se referme comme une huître dès qu'un sentiment trop fort entre dans son coeur. Elle a du mal à faire confiance à quelqu'un puisqu'elle est elle-même incapable de se faire confiance dans ce domaine. Elle clame haut et fort préférer l'amitié, qu'il s'agit d'une émotion bien plus intéressante que l'amour. A vérifier...


Manies : Hormis les tics et manies communes à l’espèce humaine tels que le passage perpétuel des mains dans les cheveux ou encore le mordillage intempestif de lèvre, Norah possède des caractères qui lui sont propres. Le plus marquant est son habitude à chantonner toutes sortes de refrains et ce à n’importe quelle heure de la journée. Elle a une voix plutôt agréable donc cela n’est pas foncièrement dérangeant mais lorsque cela lui arrive en cours, un problème se pose. Elle compte donc sur ses amies pour lui faire passer cette manie en leur autorisant de la frapper dès qu’elle entonne la moindre note. Elles ont d’ailleurs tendance à en profiter un peu trop…


• Autres :

Avatar : Emmy Rossum

Fille ou garçon : Girl
Comment avez-vous connu le forum ? Un long détour compliqué, plusieurs pubs... mais c'est avant tout l'équipe formidable qui m'a convaincue de m'y inscrire
Commentaires : J'vous aime I love you


Dernière édition par Norah Craig le Jeu 13 Mar - 21:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 14:15

• Biographie :

Ascendance sociale :
Rebecca Baxter était fille de l'union d'un couple d'émigrés Irlandais qui ne rêvait que de vivre à fond le "Rêve Américain". Ce qu'ils réussirent sans difficultés grâce à un investissement du père dans une boucherie. Qui aurait imaginé réussir grâce au steak haché ? Tout cela pour dire que Rebecca eut une vie des plus aisées, n'éprouvant aucune crainte à son lever chaque matin d'avoir à être une de ceux qu'on appelait communément "les pauvres". Seulement arrivée à l'adolescence, elle se mit à rêver à une vie différente, moins riche mais également moins monotone. Elle se voyait déjà, riche princesse, trouver son sauveur qui viendrait la délivrer de son château doré. Elle crut par ailleurs avoir trouvé son prince charmant sans savoir que ses parents avaient une autre idée en tête. Son mariage, loin d'être rempli de l'amour esconté, fut tout ce qu'il y avait de plus arrangé et l'argent attira l'argent. Pas les sentiments.

Certes, Elroy Craig était loin d'être un personnage détestable mais il ne vivait que pour la réussite et les profits. Il fit un enfant à sa femme juste pour lui offrir une occupation sans jamais rien éprouver pour la petite Norah qui vint au monde dix-sept mois après leur union. Elle non plus ne manqua de rien, si ce n'est d'un père. Elroy était trop souvent occupé à l'étranger pour porter un intérêt quelconque à sa propre descendance. Ce fut donc essentiellement Rebecca et ses grands parents maternels qui élevèrent la petite fille, dans l'affection et la gentillesse. Ce sont ces les petites attentions quotidiennes qui forgèrent le caractère actuel de la demoiselle. Cependant aujourd'hui, elle se bat pour réussir et prouver à son père qu'elle n'est pas qu'une moins que rien et qu'elle est capable de réussir par elle-même.


Anecdote(s) de l'enfance/adolescence :
Alors qu'elle frottait la trace de rouge à lèvres que sa mère lui avait laissée sur la joue, Norah entendit quelqu'un s'adressait à elle. Elle se retourna pour se retrouver face à une petite fille de son âge qui faisait bien une tête de moins qu'elle.

"T'es nouvelle ici ?"

Peu franche, Norah hocha lentement la tête en dévisageant la fillette dont les cheveux noirs étaient coupés au carré. Cette dernière esquissa un large sourire que la petite Craig ne put que rendre, avec un peu plus de retenue cependant.

"Moi aussi. Ca te dirait qu'on soit amies ? Au moins pour aujourd'hui car si je ne t'aime pas, je ne vais pas rester avec toi. Ma maman m'a dit de faire attention à mes relations parce que c'est ça qui va déterminer la personne que je vais être quand je serai grande. Donc il faut que je suive le conseil de ma maman parce que c'est toujours elle qui a raison. Moi je suis trop petite pour avoir raison."

Norah ne put s'empêcher de rigoler devant l'air sérieux de la petite. Quel moulin à paroles ! Elle était peu habituée à entendre quelqu'un déblatérer autant de choses en un laps de temps si court. Pourtant cela lui fit plaisir et elle espéra ne pas être trop rasoir pour pouvoir rester amie avec elle.

"D'accord. Je m'appelle Norah. Et pour tout te dire, ça me fait un peu peur de rentrer à l'école..."

La piplette lui attrapa la main sans se défaire de son sourire enfantin.

"Moi c'est Jordan et ne t'inquiète pas, tout va très bien se passer."

Main dans la main, les deux fillettes s'avancèrent vers le haut bâtiment qui allait être leur école durant les années à venir. Aucune des deux à cet instant n'aurait été à même de prédire qu'elles ne se quitteraient pas avant que dix ans aient passé.

***

"Alors ma petite chérie, comment s'est passé ta première journée avec les grands de l'école ?"

Norah laissa son sac à sa nounou et alla se lover dans les bras chaleureux de sa mère. Elle y resta quelques minutes, s'enivran de la délicieuse fragrance de son parfum avant de se reculer et de la regarder droit dans les yeux.

"C'était super ! Mon professeur est un gentil monsieur qui pose plein de questions et qui m'a dit que j'étais futée parce que je connaissais toutes les réponses." Elle marqua une pause, savourant le sourire fier de sa mère, puis reprit : "Et j'ai rencontré une fille gentille comme tout. Elle s'appelle Jordan et parle beaucoup."

Rebecca hocha la tête avec joie. Elle était si contente de voir sa fille épanouie à l'idée de son premier jour d'école. Elle la serra une nouvelle fois dans ses bras avant de faire un signe de tête à l'attention de la gouvernante.

"C'est très bien ma belle. Je suppose que tu dois être morte de faim après une journée pareille, file à la cuisine, Myrthe va te préparer un casse-croûte."

Norah déposa un baiser bruyant sur la joue poudrée de sa mère avant d'obéir et de prendre place à la grande table qui servait à préparer les repas. Elle posa ses mains en coupe pour soutenir sa tête et lâcha un soupir de contentement.

"Myrthe... Je crois que j'adore l'école."

***


Enfoncée dans le somptueux canapé familial, jouant avec la paille de son frappuccino tandis que le souffle d'Ethan dans son cou la faisait frissonner et l'empêcher de regarder correctement le vieux western ringard qui passait à la télé, Norah se mordilla la lèvre pour ne réprimer un gloussement. Elle repoussa gentiment son petit ami.

"Arrête un peu. Ma mère ne va plus tarder..."

Elle plongea son regard dans le sien et se délecta de sa couleur azur lui rappelant le calme de l'océan. Elle ne put résister à l'envie de déposer un délicat baiser sur ses lèvres un peu gercées.

"Je me fiche de ce que ta mère pense. Tu es majeure maintenant et tu n'as plus aucun compte à lui rendre."

"Ah bon ? Première nouvelle..." retentit une voix profonde derrière le duo.
Norah eut un sursaut, se leva d'un bond du fauteuil et se retourna pour faire face à sa mère, rentrée trop discrètement à son goût. Elle esquissa un sourire gêné en jetant un regard de côté à Ethan dont le teint avait viré au blanc.


"Euh... salut maman. Tu es rentrée tôt."

Mrs Craig haussa les épaules en fronçant les sourcils, ce qui avait don de lui donner un air sévère trompeur, puis secoua la tête. Ses boucles brunes, dont Norah avait eu la chance d'hériter, restèrent parfaitement en place tandis qu'elle posait une pile de dossiers sur le comptoir séparant la cuisine du salon. Ethan se tortillait les mains et à cet instant précis No' aurait juré qu'il aurait adoré se transformer en souris pour déguerpir discrètement.

"Sachez, jeune homme, que tant que ma fille vit sous mon toit, elle est sommée de me rendre des comptes." reprit-elle sans avoir relevé le changement de discussion tenté par son enfant. "Tiens, courrier pour toi."

Norah attrapa au vol la lettre lancée par sa mère et dès que son regard se posa sur l'adresse de l'expéditeur, son cœur ne fit qu'un bond. Elle resta un moment à contempler le morceau de papier, ne sachant quoi en faire. Cela faisait plusieurs années qu'elle rêvait d'entrer dans la prestigieuse International School Of Politics d'Amsterdam. Les frais d'inscription coûtaient une petite fortune et déménager sa vie aux Pays-Bas était une rude décision mais elle était prête à tous les sacrifices pour y entrer. Ses parents avaient donné leur aval si tant est qu'elle obtînt son diplôme d'entrée ; ce qui n'était pas une mince affaire au vue de la difficulté de la chose. La réponse était dans cette dépêche et le meilleur moyen de savoir si elle était acceptée était de l'ouvrir. Seulement le courage vint subitement à lui manquer.

"No' ?"

La voix d'Ethan la tira de ses pensées et elle leva un regard rempli de doute vers lui. "C'est l'ISP. D'Amsterdam..."

Les traits d'Ethan se figèrent tandis que ceux de sa mère s'étirèrent en un large sourire engageant. "Eh bien ouvre !" l'encouragea-t-elle. La jeune femme lui tendit la lettre comme si elle était brûlante. "Je préfèrerais que ce soit toi qui l'ouvres."

Mrs. Craig secoua la tête en signe de dénégation. "C'est ton avenir qui est à l'intérieur. Puise dans le peu de courage que tu as la force d'ouvrir ça par toi-même." Pourquoi sa mère en faisait-elle tout un plat ? Ca n'était qu'une lettre après tout. Qu'elle le fasse elle-même ou non n'avait pas d'importance. Alors pourquoi rechignait-elle autant à l'ouvrir de sa propre main ?

"Laissez-moi faire !" intervint Ethan en arrachant littéralement l'enveloppe. Ses traits tirés se fermaient davantage à chaque ligne qu'il lisait. Lorsqu'il eut terminé et levé son visage du papier, Norah s'approcha de lui, scrutant son visage pour savoir si la réponse était positive ou non. A dire vrai, il lui aurait été impossible d'en être sûre si le jeune homme n'avait pas froncé les sourcils avant de lui jeter un regard froid. Malgré cette réaction glaciale, No' agrippa la missive et l'a lu tout en sentant que sa mère faisait de même par dessus son épaule. Cette dernière poussa un petit cri de joie alors que l'adolescente était à deux doigts de la crise d'apoplexie. Elle avait réussi. Elle était prise dans l'université de ses rêves ! Et ça n'était pas tout : elle avait obtenu une note au delà de ses espérances.

"Je n'ai jamais douté de toi, ma chérie. Félicitations." Mais bien sûr. Norah serra sa mère dans ses bras en se retenant de sauter dans tous les sens. Elle était prise. Prise, prise, prise, prise. Et dans quelques mois elle serait étudiante en Première Année de la prestigieuse ISP. Pouvait-on rêver mieux ? Apparemment quelqu'un dans le grand salon pensait que oui.

"Je suis content pour toi." finit par lâcher Ethan, croyant sans doute qu'on avait oublié sa présence. Norah fit un pas vers lui mais il se recula. "Ethan... C'est la chance de ma vie... Tu sais combien je rêve d'aller là-bas." Le jeune homme hocha la tête, visiblement peu convaincu. "Si tu préfères la chance de ta vie à l'amour de ta vie alors il vaut mieux que je ne reste pas plus longtemps." Norah lui cria d'attendre, que son départ ne signifiait pas forcément la fin de leur histoire même si ses mots sonnaient faux. Loin des yeux, loin du cœur était hélas un proverbe qui avait tout son sens et qu'il était difficile de contourner.

***

"Mais c'est génial ma belle ! Tu vas pouvoir faire plein de rencontres ! Mais promets-moi de me mailer aussi souvent que tu le peux et qu'une fois que tu seras une grande politicienne reconnue, tu ne me snoberas pas quand tu nous reviendras dans ta vieille New-York."

Son combiné vissé à l'oreille, Norah esquissa un sourire. Le choc de la nouvelle de son acceptation à l'ISP passé, elle avait sauté sur son Blackberry pour prévenir Jordan, sa meilleure amie. "Ne t'inquiète pas pour ça. Je ne vais pas oublier ma vieille groupie de sitôt." Elle entendit le rire joyeux de son amie à l'autre bout du fil.

"Si tu savais comme je t'envie." Oh, si elle n'avait pas été elle, nul doute qu'elle aussi serait morte d'envie. Mais pour une fois la chance lui avait souri. "Et comment Ethan a pris la nouvelle ?"

Norah poussa un soupir. Ethan allait être un gros problème. Jusque là tous ses proches acceptaient sa décision de partir à l'autre bout du monde sauf lui. Ce qui était compréhensible mais s'il l'aimait tant que ça, il apprécierait de la voir vivre son rêve à fond et d'être la plus épanouie possible. "Pas franchement bien. Il est parti fâché et je ne sais pas s'il voudra me revoir avant mon départ."

Jordan lâcha un petit rire nerveux qui attisa la curiosité de la jeune Craig. "Bah c'est pas comme s'il allait se retrouver tout seul. Lydia lui court après depuis que vous sortez ensemble et hormis un dérapage une fois, elle n'a jamais rien eu de lui."

Norah manqua de faire tomber son téléphone. Pause. Repeat. S'il vous plaît. "Un dérapage ?"

"Il ne te l'a jamais dit ? Quand vous avez fait votre pause il y a quelques mois... Il n'a pas résisté aux avances de cette blondasse et on dit qu'ils ont fini dans le même lit... J'étais certaine que tu étais au courant."

"Non, je n'en savais rien. Tu m'excuses, je te rappelle dans quinze minutes."

Quinze minutes. Ce fut le temps qu'il lui fallut pour emballer l'ensemble des affaires d'Ethan qui traînait chez elle et de payer un coursier pour qu'il porte tout à la décharge publique. Deux jours plus tard elle reçut un appel de celui qui se prônait son petit ami mais ne répondit pas. Ni à celui-ci ni aux quarante qui suivirent.


Dernière édition par Norah Craig le Jeu 13 Mar - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 14:16

• Address Book :

  • Prénom et Nom
    Avatar
    Nature de la relation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 14:17

Pi pu pawa be bou dou na mou sou I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Fishburg



Nombre de messages : 114
Age : 28
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job: Journaliste
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 14:29

Peanut d'amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 14:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 14:53

Dilou I love you

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 17:11




Fabrizio Cominotti a écrit:
Pi pu pawa be bou dou na mou sou I love you

... I love you too Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 17:15

T'es bien la seule à comprendre avec exactitude mon langage Surprised Tu devrais faire traductrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 17:15

Ca tombe bien, je veux faire interprète Laughing
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 17:23

Tu saurais interpréter les battements d'un coeur, dis ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 17:27

Ca, ça risque d'être un chouilla plus compliqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 17:30

Surprised Elle a qu'à suivre une formation d'abord tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 17:46

C'est sûr qu'avec Minotti elle est à bonne école Rolling Eyes

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 18:07

Heather Nielsen a écrit:
C'est sûr qu'avec Minotti elle est à bonne école Rolling Eyes

Laughing Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 18:07


L'attaque XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 20:14

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luz Castelli



Nombre de messages : 233
Age : 24
Nationalité : Italienne
Date d'inscription : 29/01/2008

MacBook
Job: Singer
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 20:57

YEAH Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 22:46

Hey ma Split que j'aime et ma Yeaheuse de mon coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Sam 8 Mar - 23:09

Ma Nounette. I love you

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Jaden Carter
Admin • Caramelo calamity


Nombre de messages : 539
Age : 30
Nationalité : Néerlandaise
Crazy for : Caramel Macchiato
AmstelMood : So exited
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job: Assistante en cosmétique
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Lun 10 Mar - 23:22

Je kiffe tongue

_________________

ics by tadayoshi & vol4tica
Something about your style got me freakin' out
Gotta make you mine and there ain't no doubt
Boy I'm feeling something real and
I don't know what to do
So excited, I can't hide it
Got my eyes on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Mar 11 Mar - 21:58

Citation :
[x] Forget to remember...

Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Jeu 13 Mar - 21:53

Anecdote(s) à l'ISP :
Jupe plissée et veste cintrée, Norah Craig était parée pour son premier jour officiel dans la prestigieuse International School of Politics. Ses collants de laine - sa mère avait insisté pour qu'elle soit la plus présentable possible le jour de la rentrée - la grattaient affreusement mais cela n'aurait pas été très conseillé puisqu'elle se trouvait en plein milieu d'un amphitéâtre noir de monde et elle ne pouvait se permettre de prendre le risque d'être aperçue en train de se frictionner le mollet à cause d'un accessoire qu'elle supportait mal. Elle se contenta donc de penser à autre chose. Et quoi de mieux pour cela que de prendre connaissance des personnes qui allaient faire votre quotidien pendant les prochaines années à venir ? L'assemblée en uniforme était majoritairement composée d'un seul et même stéréotype : le jeune fils ou la jeune fille à papa ne vivant que pour l'héritage et la fête. Cela tira un sourire à Norah. Elle n'était pas si différente, au fond, puisqu'elle aussi se trouvait là grâce à ses parents friqués.

Une voix la tira de ses pensées et il lui fallut un moment avant de comprendre qu'une autre Première Année souhaitait s'asseoir à côté d'elle. Elle lui répondit pas un signe de tête qu'elle ne gênait pas tout en s'assurant que la fille assise sur le siège de l'autre côté n'était pas contre non plus. Dès que la nouvelle venue fut installée, le doyen fit son entrée et se posta derrière le micro pour énoncer son discours de bienvenue. Norah décrocha au bout de vingt minutes malgré son envie de suivre. Le ton monotone de l'homme ajouté à la fatigue dû au décalage horaire - la demoiselle avait souhaité passer la nuit à discuter avec sa meilleure amie par messagerie instantanée - ne pouvait que l'endormir. Elle risqua un coup d'oeil vers ses deux voisines et s'aperçut qu'elles étaient dans le même état qu'elle. Ouf, elle n'était pas le seul "cancre" de Première Année. Le doyen présenta par la suite une jeune femme dont No' ne calcula pas le rôle mais la brunette sur sa droite fit une réflexion qu'elle perçut sans problème.


"Je me demande si elle aime les parties à quatre elle aussi..."

Elle essaya tant bien que mal de contenir la sensation qui lui chatouillait l'estomac mais plus elle fixait son attention sur la jeune femme qui prenait désormais la parole sur l'estrade, plus elle mettait des images sur les propos de sa voisine et bientôt l'éclat de rire qu'elle retenait éclata. La réaction en chaîne ne se fit pas attendre et les trois comparses furent bientôt en pleurs tellement elles riaient. Tous les visages se tournèrent vers elles sans pour autant qu'elles ne trouvent la force de s'arrêter. La meilleure solution aurait encore été que toutes trois sortent histoire de prendre l'air mais c'était chose impossible étant donné que l'amphi était plein à craquer et leur sortie n'aurait pas été plus discrète.

Enfin, au bout de dix bonnes minutes le fléau se calma et la présidente de l’association d’aide aux nouveaux élèves put reprendre son speech. Seulement, pour éviter de repartir en crise de fou rire, Norah se forçait à ne pas croiser le regard de l'une ou l'autre de ses deux voisines et pour cela elle devait occulter totalement ce qui l'entourait. Lorsque la séance fut terminée, elle n'avait donc rien suivi et se sentit irresponsable. Cela ne lui ressemblait pas, elle qui était des plus sérieuses dès qu'il s'agissait de ses études.


***

« Je voulais autre chose… »

Sa main agrippée sur la poignée de sa porte, elle expira bruyamment avant de poser son front contre le bois qui lui apparut glacé. Matthew venait tout juste de la franchir et déjà un grand vide se faisait ressentir dans la chambre. Norah se retourna, dos contre la porte, et se prit la tête dans les mains. Comment avait-elle pu laisser ceci avoir lieu ? Elle avait l’impression de n’avoir été que témoin de la scène qui venait de se dérouler. Elle n’avait pas eu son mot à dire. Mais alors qui donc avait pris possession de son corps et avait formulé ce « non » qui avait tout changé entre Matt et elle ? Plongée dans le silence et la semi-obscurité, elle se décida à bouger pour se laisser tomber sur sa chaise de bureau. Elle posa ses deux coudes sur la table et écrasa sa tête entre les deux. Si elle avait été dotée de griffes s’y prêtant, elle aurait creusé un trou en plein milieu de la pièce et s’y serait enfouie pour le reste de sa vie. C’était sans compter sur sa colocataire qui débarqua d’un air réjoui.

« T’as vu ? L’ISP organise une soirée pour la Saint Valentin, ça va être génial ! »

Norah lâcha un grognement de mécontentement, attrapa un stylo qui traînait juste sous ses doigts et le jeta à l’aveuglette sur la jeune fille qui l’évita de justesse.

« T’es complètement givrée, ma pauvre. » lâcha-t-elle avec une pointe de mépris dans la voix.

Une semaine et un jour plus tard...

A ce moment-là, sa chère et tendre compagne de chambrée ne pensait pas si bien dire. Cependant Norah n’était pas « givrée » dans le sens où elle avait besoin d’être internée dans un hôpital psychiatrique – quoique dans un endroit pareil ses troubles s’envoleraient très certainement – mais plutôt possédait un cœur entouré de glace qui refusait une quelconque intrusion. Matthew Galloway avait tenté de s’y faire une place et elle l’avait envoyé paître alors qu’elle-même se mettait à ressentir des émotions très fortes à son égard. Puis Fabrizio Cominotti avait fait son apparition là où on l’attendait le moins. Il avait su se montrer à l’écoute et faire preuve d’un tempérament qui avait su la toucher alors qu’elle pensait être tombée sur l’être le plus détestable de toute l’université. Là encore elle avait réduit toute histoire à néant en l’utilisant pour se venger d’un amour passé et enterré. En gros, sa vie sentimentale était un véritable désastre, un trou qui touchait le fond mais qu’elle continuait malgré tout de creuser frénétiquement, comme si cela allait l’aider à se sentir mieux.

Néanmoins, malgré toutes ses mauvaises actions, malgré le fait qu’elle se trouvât affreuse et repoussante mentalement parlant, Matt avait réussi à trouver la force de lui pardonner et accepter de passer cette soirée de Saint Valentin en sa compagnie. Sur le moment, elle avait cru juste qu’il soit celui avec qui elle souhaitait passer ce moment – après tout il lui semblait avoir échangé bien plus qu’un simple baiser avec lui – toutefois, arrivée au stade où elle en était, sa certitude s’évanouissait en même temps que la température baissait. Et si elle faisait encore tout foirer ? Si elle était bel et bien incapable de s’ouvrir à un garçon ? Et si…


Cinq années :
Le regard rivé sur le ciel nuageux qui s’étalait de part et d’autre de l’aile de l’avion qui la ramenait aux Pays-Bas, Norah lâcha un soupir provenant du fond du cœur. Elle ignorait ce qui lui pesait le plus sur la conscience après cette semaine passée dans son pays natal. Le retour dans cet univers qui, malgré les années passées à y errer, demeurait toujours trop inconnu à ses yeux ? La reprise de sa vie active rythmée de « métro, boulot, dodo » avec trop peu de personnes pour l’accompagner au jour le jour ? Ou bien était-ce le fait de quitter une nouvelle fois sa mère qui se retrouvait encore seule dans leur grand appartement New-Yorkais ? De la laisser dans le monde hostile de la haute société de la Grosse Pomme avec pour seule compagnie l’urne contenant les cendres de feu son père ? La question ne se posait même pas, ce qui la rendait aussi nostalgique était un mélange de tout cela. Elle n’était pas faite pour vivre si loin de sa ville natale. Elle n’était pas non plus faite pour y retourner après tout ce temps. Ni complètement Européenne, ni vraiment Américaine, elle n’était plus grand-chose. Un mix de deux cultures. Mais avant tout, une personnalité brisée. Oh oui, elle aurait du être heureuse. Le destin lui avait apporté la santé et un travail lui correspondant du début jusqu’à la fin à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amsterdam. Ses amis se comptaient par dizaines et se retrouver à passer une soirée en solitaire était banni de son mode de vie. Cependant, il manquait quelque chose.

Elle avait beau se dissimuler la vérité, celle-ci lui revenait toujours en plein visage comme la déesse fatalité. Les erreurs qu’elle avait accumulées depuis son arrivée à Amsterdam avaient été autant de monts érigés pour lui barrer la route qui accédait au bonheur. Sa plus grande ayant été d’avoir refusé d’ouvrir son cœur aux deux garçons qui avaient tout fait pour faire partie de sa vie. Elle avait eu peur. Elle avait fui. Aujourd’hui seuls les regrets faisaient office de souvenirs, comme un arrière-goût amer perpétuel dans sa bouche. Si elle avait pu changer les choses ? Si on lui avait offert la possibilité de revenir cinq ans dans le passé ? Elle aurait agi exactement de la même manière. Pas par bêtise, simplement parce qu’elle ne voyait aucune façon raisonnable de traiter les sentiments qui avaient étreint l’ensemble de son être. Même aujourd’hui, alors qu’elle était censée être adulte, mature et réfléchie, elle n’imaginait pas un passé différent, un changement était impossible. Intellectuellement et en tant que femme, elle s’était épanouie. Pour ce qui était de sa vie sentimentale, elle n’était aucunement plus que l’adolescente tout juste majeure qui avait renié l’amour une bonne fois pour toute. D’ailleurs, en cinq ans, personne n’avait réussi à pénétrer sa carapace comme avaient réussi à le faire Matthew Galloway et Fabrizio Cominotti. C’était là l’unique fierté qu’elle trouvait à être la personne qu’elle était.


« Veuillez regagner vos places et attacher vos ceintures, notre avion va atterrir dans quelques minutes. Merci. »

La voix de l’hôtesse de l’air s’éleva dans la cabine de Première Classe, tirant Norah de ses pensées. Celle-ci s’assura qu’elle était bien attachée et reporta son attention sur le paquet de cacahuètes posé sur la tablette de son siège. Elle sourit à la jeune femme en uniforme bleu qui passa juste à côté d’elle puis serra doucement ses mains sur les accoudoirs lorsque l’avion amorça la descente en direction de l’aéroport.

Vingt-huit minutes plus tard…

Bagages en main, la jeune Craig remonta ses lunettes de soleil sur le sommet de son crâne alors que le flot des passagers l’entraînait vers le hall d’embarquement. Chacun retrouvait famille, amis, avec un entrain non dissimulé, ce qui ne fit que renforcer le sentiment de solitude de Norah. Elle traîna sa valise un peu à l’écart lorsqu’une voix suraigüe appela son prénom. Fronçant les sourcils, la jeune femme chercha du regard l’origine des cris et bientôt, une tête blonde émergea de la foule avant de se jeter à son cou.

« Jaden ! » s’écria Norah en étreignant sa meilleure amie en retour. Elle était agréablement surprise de la trouver là alors qu’elle ne lui avait même pas indiqué les horaires de son vol. « Comment as-tu… ? »

« Hep hep hep, tu ne penses pas être capable de cacher quelque chose à ta meilleure amie, si ? »

Un large sourire aux lèvres, Norah fourra sa tête dans la chevelure blonde et lisse de la jeune Carter.
Solitude ? Ca veut dire quoi déjà ?


Dernière édition par Norah Craig le Jeu 13 Mar - 22:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Jeu 13 Mar - 21:55

Pressssssque

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Norah Craig
• Smiling Tulip


Nombre de messages : 1427
Age : 27
Nationalité : Américaine
Crazy for : Cappuccino
AmstelMood : Responsible
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Jeu 13 Mar - 22:39

FINIIIIIIIIIIIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazingaaron.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Norah Craig | Always Smiling   Aujourd'hui à 15:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Norah Craig | Always Smiling
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Craig Jones - champion d'Europe de stunt
» Craig Button en feu
» Le retour de Craig Button?
» Craig Smith à son meilleur
» Craig Jones - Nouveau record

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Before The Game :: Présentation :: Inscriptions validées-
Sauter vers: