AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zachary Marshall | Stop and Stare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Zachary Marshall | Stop and Stare   Sam 8 Mar - 15:36


(c)carbonatedicons

free music


    • Identité :

    Nom : Marshall
    Prénom(s) : Zachary Hank
    Surnom(s) : Le surnom le plus souvent utilisé est le très connu « Zach ».
    Âge : Il est maintenant âgé de vingt-quatre ans.
    Date de naissance : Le jeune Anglais a vu le jour lors d'un seize mars particulièrement ensoleillé.
    Lieu de naissance : Il est né à Bloomington dans le Minnesota aux Etats Unis.
    Nationalité : Anglaise ainsi qu'Américaine.
    Occupation : Zachary est « Golden Boy », aussi connu sous le nom de « Trader » et traduit communément par « Opérateur de marché ».

    • Scolarité :

    Note à l'examen d'entrée : Lors de cet examen, il avait obtenu 80/100 -la deuxième fois-.
    Note à l'examen final : S'étant préparé de manière différente pour celui-ci, Zachary est ressorti avec 85/100.
    Langues : Il a étudié le français, l'italien et le néerlandais. 3 langues qu'il parle maintenant couramment.
    Options : Ses options furent le latin et la littérature.
    Sport : Il a pratiqué la natation et le tennis de table.

    • Autres :

    Sa pizza préférée est celle aux pepperonis et saucisses avec un oeuf dessus.
    C'est un grand connaisseur et amateur de voiture, une passion qu'il tient de son père. Il possède d'ailleurs une Mustang de 1966.
    Il a toujours été un fervent des marques italiennes : Ermenegildo Zegna, Armani, Dolce & Gabbana, Gucci, Salvatore Ferragamo
    • Il prend son café avec trois sucre et une noisette de lait.
    Il ne déjeune qu'avec des céréales.
    Il n'a jamais réussi à manger avec des baguettes chinoises.
    Il ne se pèse jamais.
    Il a pris des leçons de piano lorsqu'il était plus jeune mais lorsque sa professeur lui frappa les doigts avec une règle en bois après une fausse note, il jura qu'il ne retoucherait plus jamais un instrument de musique de sa vie. Promesse jusque là tenue.
    Zachary a la sale habitude de perdre son portable. N'importe où. Il passe toujours des heures à le chercher, n'hésitant pas à tout retourner pour le retrouver. Bien souvent celui-ci est seulement tombé à ses pieds, ou traine sous une pile de linge.
    Il tient très bien l'alcool et adore les concours de téquilla frappée.
    Lorsqu'il était enfant, il adorait aller dans le garage de son père, et aspirer de l'hélium par le bombonne. Ensuite, il décrochait le téléphone et appeler n'importe qui avec cette voix si étrange qu'il avait.
    Il le fait d'ailleurs toujours.

    Zachary est un grand fan de l'acteur David Duchovny et ce depuis qu'il est retourné aux Etats-Unis il y a cinq ans. Il est d'ailleurs devenu un inconditionnel de Californication et X-Files.
    Il croit depuis peu en la médecine parallèle ainsi qu'à la prière du feu.
    Zachary est équipe de la haute technologie. Fax, téléphones, ordinateurs portables ... Il renouvellent tous, sans cesse.

    Avatar : Chace Crawford I love you

    Fille ou garçon : Fille I love you
    Comment avez-vous connu le forum ? Par Chup' et Birdie I love you
    Commentaires : Je vous aime les gens I love you


Dernière édition par Zachary Marshall le Dim 9 Mar - 23:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Sam 8 Mar - 15:36

    • Psychologie :

    Traits de caractère : Un ange, un démon. Le caractère de Zachary est très variable. En effet, celui-ci change d’humeur comme de chemise et passe du rire aux larmes. Il est quelqu’un de très difficile à cerner au premier regard. Tentant de développer un caractère lunatique depuis son adolescence, il n’a aucun mal à surprendre son entourage. Les touches d’originalités qu’il apporte à chaque conversation, l’étonnement qu’il leur inspire mais aussi la spontanéité dont il fait preuve font de Zachary un jeune homme au charisme débordant. Il ne manque jamais une occasion de s’amuser et de faire la fête. Il a souvent été considéré comme le joyeux luron de la bande, celui vers qui on se tourne lorsqu'on a besoin de rire et de se détendre. Il est l’homme indispensable pour passer une bonne soirée. Toujours quelques blagues en tête, des mimiques et des manies toutes plus surprenantes les unes que les autres, il a su devenir quelqu’un d’unique en son genre. Cette originalité est malheureusement la source de beaucoup de jalousie, et Zachary a du apprendre à faire la part des choses, surtout entre ses amis. En effet, plus jeune, il n’était pas naïf et crédule mais il donnait sa confiance assez facilement et redonnait toujours des secondes chances aux personnes qui l’entouraient. Il était le genre d'homme qui croyait en la bonté humaine, un humaniste dirons-nous. Mais après de nombreuses disputes et de nombreuses trahisons, il a appris, et grandit. Ses amis, il les a séparés en deux catégories. Il fait donc la différence entre les copains, et les amis. C’est une petite chose insignifiante pour les autres mais pour lui, elle a beaucoup de valeur. Ainsi, il aura toujours dans ses connaissances un cercle très restreint d’amis, auxquels il se confiera, auxquels il donnera sans compter de son temps et de son argent, ils seront ceux avec lesquels il partagera le plus. Et de l’autre, les bon copains. Ceux avec qui, il passera du bon temps, avec lesquels il sortira et s’amusera mais sur qui il ne comptera jamais. Il ne leur demandera jamais rien, mais leur donnera tout de même une once de confiance, le bénéfice du doute comme on dit. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Zachary, même s’il fait une telle différence dans les personnes qu’il côtoie, est loin d’être le genre d’homme à se servir des autres. Il n'est pas manipulateur pour un sou. Aimant se comparer à un super-héros lorsqu’il était enfant, Zachary s’est pourtant souvent cru supérieur aux autres à cette époque, il était de ceux qui martyrisaient les plus jeunes, vous voyez. Il avait beau avoir une éducation basée sur le respect d'autrui, il devint bien vite un rebelle qui s'en prenait aux plus jeunes. Avec l'âge, le jeune homme commença à sortir et son cercle d'amis était de ceux, qui, comme lui, étaient nés, une cuillère en argent dans la bouche. Et à force, l’appel de l’argent, des fêtes et des déboires devint bien trop fort. Il céda à la tentation et devint quelqu’un au caractère extraverti, dragueur, fêtard et sauvage. Lorsqu'âgé de 19 ans, Zachary a été recalé à l’examen d’entrée de l'IEP, il s'apaisa et réapprit à devenir sérieux et respectueux. Il devait travailler pour réussir. Bien que fêtard et blagueur, il est quelqu’un de très romantique, qui par amour ferait des tas de choses. Il irait cherchait la lune, comme on dit. Il ne mesure pas encore l’impact tellement important de l’amour sur lui, mais, d’habitude raisonnable, Zachary devient assez foufou lorsqu’il aime. Il a cette lueur enfantine qui s’allume dans son regard, son cœur bat à deux cent à l’heure et plus rien ne l’arrête. Maintenant âgé de 24 ans, plus mature qu'à son entrée à l'IEP, Zachary a bien changé. Plus respectueux, plus courageux ... Il reste néanmoins aussi spontané qu'il y a quelques années, aussi fêtard et blagueur. De plus, il a vu son côté jaloux accroître, son caractère rancunier s'imposer et sa tête de mule prendra de l'ampleur.

    Manies : De nombreuses manies régissent la vie de Zachary, et elles sont toutes plus amusantes les unes que les autres. En effet, son caractère bien trempé et son originalité si particulière font déjà de lui un énergumène comme on n’en croise pas tous les jours. Mais, comme si cela ne suffisait pas, il a ce don si particulier de faire passer toutes ses émotions par le biais de son sourire. Ah son sourire. Le centre d’attraction principal de son physique. Il est unique et particulier, irremplaçable et inimitable. Il lui est propre. Personne ne peut le copier et aucun ne tente. Il en possède une palette impressionnante et ne cesse de surprendre grâce à ceux-ci. Ils font partis intégrante de son charme. Tout comme son sourire, Zachary possède une collection surprenante et intéressante de moues en tout genre. Zachary a pour lui une chevelure assez consistante qu’il ne cesse de toucher. En effet, lorsqu’il est gêné, mal à l’aise ou surpris, il se passe une main dans les cheveux pour les rebrousser, les replacer, les coiffer tout simplement. Il a aussi une habitude assez amusante. Il prend tout ce qui traine entre ses mains : Clefs, stylos … Tout y passe. Il n’est pas rare de le voir tapoter ses doigts contre une surface lisse. Il s’imagine peut-être battant la mesure contre un instrument de musique, qui sait.


    • Biographie :

    Ascendance sociale :

    « Who are you ? » Cette interrogation, aussi étrange soit-elle, fut la première parole que s’adressèrent Liliane Echolls et Christopher Marshall. Le premier contact, que l’on dit le plus important, avait été entre les deux jeunes gens très bref mais surtout très mystérieux. A cette époque, Christopher Marshall était un jeune médecin Américain qui recherchait désespérément un logement dans le centre de Wells, ville d’Angleterre. Après des jours et des jours de recherche, il s’était retrouvé, par un heureux hasard, face à une annonce de collocation. Cela lui convenant parfaitement, il avait décroché le numéro de téléphone de l’annonce et s’était pressé ensuite de le composer, bien trop hâtif de connaître la réponse. Au bout du téléphone, une jeune Anglaise prénommée Liliane Echolls, futur Liliane Marshall- ; elle était, encore à cette époque, une étudiante sérieuse et motivé en droit international. Après quelques échanges très distants, les deux jeunes personnes avaient raccroché et étaient retournés à leurs activités respectives. Christopher, bien heureux d’avoir trouvé un logement et Liliane encore sous le choc d’avoir accepté en colocataire, un homme de son âge.

    Quelques jours avaient passé et Christopher s’était enfin présenté devant la porte de l’appartement. Habillé d’un costume deux pièces, celui-ci revenait d’une conférence sur le génie génétique qui avait eu lieu à Londres, conférence qui était aussi la raison de son retard. Après avoir replacé son ensemble, il avait frappé trois petits coups à la porte et avait attendu, patiemment. Les minutes s’étaient écoulées. Portant un regard à sa montre, Christopher avait pourtant été surpris de voir que cela faisait déjà une vingtaine de minutes qu’il attendait devant la porte. Légèrement incertain, il avait ensuite posé sa main sur la clenche de la porte d’entrée et l’avait pressé délicatement. Personne. Il avait jeté quelques rapides coups d’œil à droite et à gauche mais, il n’avait aperçut aucun être humain dans son champ de vision. Quelques minutes plus tard, alors qu’il avait porté la main à l’un des tableaux décorant les murs, un coup de batte de baseball rencontra son crâne et le jeune Christopher s’était écroulé par terre.

    Lorsqu’il avait repris ses esprits, il était face à une jeune femme et deux policiers. A peine ouvrait il les yeux qu’une vois résonna : Who are you ?

    La suite fut semblable à beaucoup d’autre. Après s’être expliqué durant de longues minutes, Liliane avait avoué avoir oublié que leur rendez-vous tombait aujourd’hui et s’était excusé des dizaines de fois. Interpellé par la maladresse de la jeune femme, mais aussi attendri, Christopher était tout de même resté habiter chez elle. Devenu colocataire, les deux jeunes devinrent amis et Liliane fut la première à tomber amoureuse. Des semaines plus tard, elle partit habiter à Bloomington chez Christopher. Elle se découvrit une passion pour la musique et grâce aux fonds et aux connaissances de son mari, put se produire devant de nom personnes. Lui, devint un médecin mondialement reconnu et fut le créateur de nombreux produits pharmaceutiques.


    Anecdote(s) de l'enfance/adolescence :

    « Tu crois vraiment que si je te tire sur une mouette … » Un sourcil arqué, Zachary chargea le fusil que son père venait tout juste de lui offrir. On était le lendemain de son dix-septième anniversaire et la seule chose qui lui importait depuis quelques temps était de séduire. Qui ? Bonne question. En effet, le jeune homme n’avait, dernièrement, qu’une seule idée en tête. Séduire une femme. Plus âgée, évidemment. Quel était l’intérêt de draguer une fille de son âge ? Aucun. Après s’être renseigné auprès de ses amis, qui, étrangement, avaient tous déjà séduit au moins une fois, une femme « mature », Zachary avait décidé que pour réussir, il devait impression, et pour impression, il fallait de l’expérience, et pour avoir de l’expérience, il fallait …

    « Abattre une mouette … » Reprit Carlson. Carlson c’était le frère du meilleur ami de Zach. Il était son modèle depuis toujours. Il avait énormément de connaissance en la matière, affichait un « tableau de chasse » étonnamment important et surtout, donnait des conseils très avisés. Il était le meilleur. Le Best. Le number one. L’ultime. C’était un peu le « It-Boy ».

    « On dit abattre une mouette dans le jargon … » Continua-il, hochant la tête.

    « Abattre une mouette … » Répéta Zachary, sur un ton légèrement douteux. Dans sa tête, la correspondance entre la mouette et la femme n’était toujours pas faites. Il ne comprenait toujours pas le lien.

    * Abattre une mouette …
    Mouette = Femme …
    Donc abattre une femme …
    Battre une femme ?! *


    « Mais je ne veux pas battre une femme moi, je veux la … »

    « RHUM RHUM … »
    Toussa t-il.


    « Abruti ! » Siffla Carlson, frappant Zachary derrière la tête. « Je le sais ça ! Et puis tais toi et met ton fusil en joue ... »

    Levant son regard vers le Ciel, Zachary soupira avant de mettre son arme en position de tir. Ses mains se crispèrent sur l’engin. Sa circulation sanguine s’accéléra.

    « Souviens toi … Ce tir c’est une question de vie ou de mort … Tu réussis, t’es un , tu perds t’es un . » Posant sa main sur son épaule, Carlson continua.

    « Tu réussis … Tu pourras. Tu perds, tu ne pourras jamais de toute ta vie … Tu m’as compris ? » Hochant la tête en guise de réponse, Zachary comprit l’enjeu de cette « partie ». Il était âgé de quinze ans et était d’une naïveté abasourdissante. Surtout lorsqu’il s’agissait de femme, et de Carlson.

    « Prêt, 1, 2 … » Trop tard. Le stress avait fait partir le coup trop tôt. Tout s’était déroulé à une vitesse folle. Zachary avait appuyé sur la détente –trop tôt soit dit en passant- et n’avait pas mis en pratique les conseils de Carlson. Il aurait retenir son bras, ou son épaules, à dire vrai, il n’avait même pas écouté. Conséquence … Il avait sursauté, bondit en arrière et s’était retrouvé, les fesses au sol.

    « Oh my dear ! » Souffla C’, médusé.

    « C’est pas demain que tu vas t’faire une vieille … » Ironisa t-il tout en quittant le champs.


Dernière édition par Zachary Marshall le Dim 9 Mar - 20:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Sam 8 Mar - 15:37


Come home
Cause I've been waiting for you


    Anecdote(s) à l'ISP :

    Au moment où sa main frôla un semblant d’écouteur, Zachary fut percuté par une jeune brune, pressée, et une fraction de seconde plus tard, son sac ainsi que ses affaires personnelles jonchaient le sol du gymnase. Un léger sourire amusé se dessina sur son visage, alors qu’en face de lui, la jeune femme semblait plutôt excédée.

    « J’ignorais que l’option délicatesse était facultative pour les sportifs ! » Souffla-t-elle, en esquissant un sourire hypocrite. « Et surtout, pas la peine de t’excuser, je … » Pause. Ce visage, ces mèches claires, ce sourire en coin, cette manière tellement personnelle de se gratter la tête.

    « Zachary ? » Lâcha-t-elle en s’étouffant. Les battements de son cœur s’accéléraient, et les mots trouvaient difficilement l’ordre logique pour s’aligner en phrase. Billie secoua doucement la tête, et préféra éviter de se radoucir soudainement. L’étudiante haussa à nouveau les épaules, tentant de prendre l’attitude de celle qui se fichait royalement de sa présence. Trop difficile.

    « Billie » Réussit à articuler le jeune sportif, dans un ton détaché, avant de soulever un sourcil face à sa façon de réagir. Son regard, cette expression. Enne l'employait que trop souvent.

    « Ca fait longtemps. » Reprit-elle. « Bon. Je te laisse retourner jouer avec tes petits camarades. » Finalement, elle tourna les talons, éspérant inconsciemment qu'il la retienne. Qu'il parle, qu'il la devance. qu'il avoue ce qu'elle n'osait avouer. Qu'il exprime ce qu'elle retenait au fond de son âme. Qu'il lui fasse comprendre que tout était possible, même entre eux. Qu'ils pouvaient.

    « C’est vrai, tu as des choses plus importantes à faire ! » Rétorqua t-il, sec. Elle n’avait pas le droit de contrôler sa vie et ses sentiments de cette façon. Ni de venir vers lui quand cela l'arrangeait. Bordel, pourquoi le faisait-elle ? que trouvait-elle à ce petit jeu ? Il n'avait que trois mois. Trois mois de différence.

    La regardant s'éloigner, comme elle le faisait toujours, Zachary tenta quelques petits pas en avant, tiraillé par son coeur et sa raison. Son coeur qui lui criait de la retenir, de l'embrasser, de s'exprimer. Et sa raison qui lui interdisait de l'approcher, qui lui disait de l'oublier, qu'elle ne ferait que lui causait des problèmes et qu'elle lui briserait le coeur. Mais, croyant qu'il était temps de grandir et de faire face ç ses sentiments, il choisit son cœur. Il lui dicterait quoi faire.


    « Pourquoi tu fuis toujours Billie ? » Accélérant pour la rejoindre, Zachary posa sa main sur son bras, l'empêchant de s'enfuir à nouveau. Pas maintenant.

    « Oses me dire que c’est juste parce que tu ne veux pas être vu avec moi ? Oses me dire que tu as honte et que je ne sais pas, je … tu as peur de l’image que tu donnes en me parlant. Ca serait plus simple si tu me disais ça ... Mais dis quelque chose ... » Las, un soupire lui échappa. Son sourire avait disparu. Il avait besoin de lui parler.

    Aucune réaction. Aucune parole. Aucun geste. N'en avait-il pas dit assez ? Que lui fallait-il de plus ? De quoi avait-elle besoin ?


    « Dis moi ... » Murmura t-il.

    « Je suis désolé » Glissa t-elle, essayant tant bien que mal de rester forte. La main du jeune homme se desserra, laissant s'échapper la jeune femme. La porte claqua. Le coeur de Zachary venait de s'effondrer. Elle avait préféré fuir. Partir. Le quitter. Abandonner.

    Cinq années : S’il y a bien une chose dans l’univers, que nous ne pouvons contrôler, c’est bien le temps. Que vous soyez Ambassadeur, Président, Ministre, Roi … Qui que vous soyez, important ou non. Vous ne contrôlerez jamais le temps. Dommage … ou non. Pour certains, ne pouvoir figer le temps est un problème, pour d’autres non. Zachary, lui, se situe dans le deuxième groupe. Depuis ces cinq dernières années, sa vie a défilé à une vitesse folle, mais pour rien au monde, il ne reviendrait en arrière. Certes, il a vécu de merveilleux moments à l’ISP, des moments forts et inoubliables, des heures magiques, des semaines riches en émotion, mais d’autres furent plus difficiles, plus problématiques. Dans cet institut, on lui a brisé le cœur, on l’a quitté, abandonné … Pour rien au monde, il ne revivrait certains de ces moments. S’il est maintenant bien content d’avoir obtenu son diplôme et ainsi terminé ses études, il a aussi apprit à ne pas regretter le temps passé. Il profite du temps qui lui ait donné, de chaque instants comme jamais. Il a bien trop perdu. Bien trop gâché.


    Zachary lui-même a écrit:
    Durant ces cinq longues années, j'ai :
    - Crut être amoureux de Billie et avoir une chance. Je m'étais lourdement trompé.
    - Eté abandonné par mon père qui voulait me refaire revenir en Angleterre sans raisons valables.
    - Me Suis éloigné d’Aaron ainsi que de Meredith.
    - Embrassé Heather Nielsen lors d’un vernissage, alors que nous étions tous les deux souls. Je ne devais pas tenir l'alcool aussi bien que d'habitude.
    - Compris qu’E.T n’existait pas.
    - Eu la chance d’entrainer une équipe de natation et de l'emmener aux championnats.
    - Fait un voyage à Hong Kong.
    - Appris à cuisiner.
    - Repris contact avec mon père.
    - Appris à manger avec des baguettes chinoises.
    - Etoffé ma connaissance musicale et cinématographique.
    - Aimé Juliet.
    - Quitté Juliet.
    - Joué dans un groupe de rock. (Pendant deux semaines.) On s'est dissout pour cause de caractères incompatibles.
    - Révisé avec des anciens de l’ISP qui m'ont donné des tuyaux.
    - Obtenu mon diplôme.

    Après avoir obtenu son diplôme, le jeune homme déménagea en Angleterre où il fut engagé en tant qu’opérateur de marché, plus connu sous le nom de Trader ou encore Golden Boy. Il n’était certes pas diplômé d’une école de commerce et de gestion mais le diplôme de l’ISP le valait amplement. De plus, les notes qu’il avait obtenu en mathématique ainsi qu’en droit et en « finance », options qu’il avait prise lors de sa deuxième années lui donnaient de grandes possibilités. Et puis, son père avait de nombreuses connaissances dirons nous.

    Il s’était promis de revenir. Un jour. Il s’était promis de ne jamais passer le reste de sa vie en Angleterre. Amsterdam était sa ville, c’était son cœur, son âme, son univers. Qu’importe les intempéries, la couleur des bâtiments, l’air pollué … C’était chez lui.

    ***


    • Address Book :


    distractiions
    ALEXANDER MALESBURY
    Jensen Ackles
    Nature de la relation


    birdie
    HEATHER NIELSEN
    Kristen Bell
    Nature de la relation


    birdie
    LAUREN BAXTER
    Leighton Meester
    Nature de la relation


    //
    Nature de la relation



Dernière édition par Zachary Marshall le Dim 9 Mar - 23:48, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Sam 8 Mar - 15:39


_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Sam 8 Mar - 16:53

La chanson TPC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Sam 8 Mar - 20:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luz Castelli



Nombre de messages : 233
Age : 24
Nationalité : Italienne
Date d'inscription : 29/01/2008

MacBook
Job: Singer
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Sam 8 Mar - 21:01

OneRepublic
Stop & Stare
Ryan Tedder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Sam 8 Mar - 23:08

Oh ton vava Shocked

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Carrie Feluccini
• I'm like a bird, I'll only fly away


Nombre de messages : 176
Age : 27
Nationalité : Italienne
Crazy for : Milkshake
AmstelMood : Crazy !
Date d'inscription : 13/01/2008

MacBook
Job: Assistante d'une maison de disque
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Dim 9 Mar - 3:41

Mon Poisson Non Smilisé D'Amûr à Moi Que J'aime Fort *t'as vu je l'ai fais en entier *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Dim 9 Mar - 23:24

Je t'aime mon PS.

Et voila, hop hop hop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Lun 10 Mar - 0:12


Citation :
Compris qu’E.T n’existait pas.
Citation :
Appris à manger avec des baguettes chinoises.

Quel brave. Laughing

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zachary Marshall | Stop and Stare   Aujourd'hui à 13:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Zachary Marshall | Stop and Stare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feux stop
» sand stop? préfiltre? autre chose?
» FEU STOP
» feu stop
» [CO] êtes vous pour le stop corde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Before The Game :: Présentation :: Inscriptions validées-
Sauter vers: