AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sidheag Mcnery - Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sidheag Mcnery - Terminée   Mer 21 Nov - 2:04


copy vitamins_keylipso_juicy japan - starlight-night


• Identité :

Nom : Mcnery.
Prénom(s) : Sidheag Ethel Gràinne.
Surnom(s) : Personne ne peut échapper aux petits surnoms donnés par des ami(e)s ou des proches. Pour Sidheag, elle a tout simplement hérité des surnoms communs (Sid;Sidy) où des surnoms uniquement réservés à leurs créateurs (Chouchou - surnom donné par son père depuis qu'elle est petite; Sisi - surnom trouvé par son meilleur ami).
Âge : 25 ans.
Date de naissance : 25 décembre 1982.
Lieu de naissance : Edimbourg - Ecosse.
Nationalité : Ecossaise.


• Scolarité :

Année d'étude : Cinquième Année.
Note à l'examen d'entrée : Qui aurait pu croire que Sid soit parmi les meilleurs lors des résultats de l'examen d'entrée ? Personne et pourtant elle fut reçu avec une note de 91% ce qui la place assez haut parmi les élèves. Mais Sid n'a pas pris la grosse tête pour autant car ce n'est pas le résultat d'un examen d'entrée qui va la faire réussir ses cinq années.
Langues : Sid parle cinq langues en tout. Etant écossaise, elle sait parler couramment le gaélique et l'anglais, et elle apprend, depuis ses études inférieures, à parler le français, l'allemand et l'espagnol.
Options : Trois options avaient attiré l'oeil à notre jeune demoiselle : Le Grec, la littérature et le dessin, mais malheureusement pour elle, elle fut obligée de n'en choisir que deux et opta pour le Grec et la Littérature. Le dessin ne resterai qu'un simple passe temps.
Sport : Sid pratique, depuis 8 ans, le volley ball et en a fait son passe-temps favoris.


• Biographie :

Ascendance Sociale :
La famille Mcnery s'étend sur des descenies, enforçant de plus en plus sa popularité au fil de ses années. Bien sûr, avant ils n'étaient pas connus pour ce qu'ils sont maintenant, mais par leur richesse imposante. L'une des familles les plus riches, on ne le nierai point. Malgrès cela, les Mcnery sont beaucoup plus connus pour leur grand cabinet d'avocat couvrant une bonne partie de l'Ecosse, de l'Angleterre et des Etat-Unis. Depuis plusieurs années, nous sommes juges, avocats, jurés de parents à enfants, ne laissant personnes échapper à la règle. A la tête du cabinet, aujourd'hui, se trouve Deirdre Mcnery, père de deux enfants et homme d'affaires redoutable. Enfin, plus qu'il ne l'était auparavant. Les Mcnery ont peut-être la richesse, la popularité mais ont ne peut pas dire qu'ils ont la chance de leurs côtés. Deirdre est tombé radicalement amoureux d'une jeune stagiaire avocate : Blair McAdams. Ce fut un compte de fée, un roman écrit sur le bout d'une nappe d'un grand restaurant italien, une bougie abandonnée sur une commode, où le soleil se couchant sur l'horizon. Ils ont eu un premier enfant, Alvin qui les comblait de bonheur. Et puis une deuxième naissance, qui devait tout aussi les combler de bonheur, provoqua quelques complications jusqu'à la mort de la jeune femme. L'enfant en question avait été prénommée Sidheag. Elle était pressée de voir le monde, de sentir une douce lumière sur sa peau mais sa précipitation ne put qu'entraîner la mort prématurée de sa mère. Les deux enfants vécurent sur les bras faibles de leur père, ne le voyant que rarement mais se retrouvant souvent les proies des objectifs photo. Tout poussait à croire que ce nétait qu'un passage difficile, juste un mécontentement, que tout s'arrangerait mais la vie leur réservait autre chose, plus dramatique et les journaux n'ont pas tardés à s'en emparer. Alvin décéda tragiquement dans un accident de voiture, se noyant sur une tonne d'eau le lacérant au coeur d'un tas de tôle qui gisait au fond d'un lac. La raison ? Consomation excessive d'alcool et de drogue. Oui, mais bien trop réaliste pour que Sid le croit. Les journeaux n'ont cessés de publier diverses futaises à leurs sujets, ternissant quelques peu leur nom de famille bien que les Mcnery sont toujours aussi connu. La vie leurs réservera telle autre chose ?

Anecdote(s) de l'enfance :
Assise sur une des balançoires du parc, Sidheag regardait le soleil se coucher au delà de l'horizon, les mains tenant de chaque côté les cordes vieillies et raiches. Alvin vint d'asseoir à ses côtés, la tirant de ses rêveries.
« Papa s'en veut tu sais. » Il se posa devant elle, s'asseyant sur l'herbe rafraîchie par la rosée du soir, plongeant son regard dans celui de sa petite soeur.
« M'en fou. » Sidheag détourna son regard, reniflant bruyament. Plutôt dans la journée, elle avait fait une crise d'envie, répondant à son père qui ne put réprimer l'envie subite de la gifler, laissant sa main aller claquer sa petite joue frêle.
« Allez Chou, fait pas la gueule, tu l'as cherchée aussi. » Sid posa un regard noir sur son frère, lui lançant une moue dubitative, exprimant toute sa rage qu'elle retenait au fond d'elle en ce moment.
« T'manière quand je serai grande, je partirai avec mon amoureux loin, loin d'ici. Tu me verras plus jamais et papa non plus, et je serai riche et vous serez tous jaloux et na !» Alvin ne put retenir un petit rire nerveux. Il se leva, attrapa sa petite soeur par la taille avant de la hausser sur ses épaules comme un sac à patates. Il traversa le parc den grandes foulées, ignorant les cris de protestations de Sid qui lui martelait le dos de ses poings fermés.

Anecdote(s) de l'adolescence :
- Flashback-
Que les choses ont changées, que les fleurs ont fanées, que le temps d'avant, c'était le temps d'avant. Le regard fixe, le corps raide et les membres engourdis, les larmes embrassant sa peau frêle, Sid était là, immobile, les yeux regardant le néant, le vide se dessinant devant elle. Son coeur venait d'arrêter de battre, son âme venait de partir avec lui, elle avait cessée d'exister au moment même où le trait devint rectiligne. C'est comme ci elle était entraint de mourir, de partir avec lui, laissant derrière une elle vie qui nous voulait pas de lui, pas d'eux. Sa vie défilait devant ses yeux, ses quelques souvenirs avec. Ses sentiments, ses émotions, ses idées ... Il ne restait plus rien qu'un gros vide. J'irai chercher ton cœur si tu l'emportes ailleurs, même si dans tes danses d'autres dansent tes heures.
« Chouchou.. » avait appelé doucement son père derrière elle, essayant de la tirer de la scène horrible se dressant devant elle. « Viens, viens là. » Une pression faite sur son bras gauche la tira vers l'arrière, mais elle ne put décrocher son regard de son corps, elle ne put détourner ses yeux de ses paupières fermées, de sa poitrine qui ne se soulevait plus, de sa peau si blanche, de son corps si meurtri.
« Il.. il.. » Aucun mots ne lui parvenaient aux lèvres, ils étaient comme bloqués au fond d'elle. Un sanglot remonta le long de sa gorge, ses larmes perlant de plus belle, sa respiration se saccadant peu à peu. « Oh papa .. » Un corps allongé aux yeux des autres, un autre dans des bras réconfortant, une atmosphère pesante, un sentiment de vide se faisant ressentir.
- Fin du Flashback -
Je trouverai des langages pour chanter tes louanges, je ferai nos bagages pour d'infinies vendanges. La neige avait laissée derrière elle un épais manteau blanc, rafraîchissant l'atmosphère si lourde de peine. La marche funèbre marchait silencieusement derrière quatre hommes portant un cercueil en bois d'ébène vernis. Derrière eux, une masse de personnes vêtues de noir, marchaient dans un silence complet, retenant leurs larmes encore un peu. Alors que la neige tombait encore, que le ciel accueillait un nouveau corps. Je deviendrai une autre après qui tu soupires, ces jeux seront les nôtres, si tel est ton desir.
Une fosse, un prêtre, des poignets de terre jetées à la volée emportant les derniers mots prononcés. Les flocons de neige avaient remplacés la pluie depuis quelques jours, humidifiant la peau et les cheveux des passants, faisant le bonheur des enfants, mais alors que celle-ci redoublait d'intencité, un corps s'en allait sous une triste fin. J'irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes, je te jetterai des sorts pour que tu m'aimes encore.

Anecdote(s) de l'ISP :
Je rêve son visage je décline son corps, et puis je l'imagine habitant mon décor. Le réveil vola à travers la pièce, allant s'écraser contre le mur en face pour retomber sur le sol avec fracas. Dans un grognement intense et sourd, un corps de femme se replongea sous sa couverture et elle enfouit sa tête sous l'oreiller, s'exaltant des dernières minutes de sommeil qui s'offraient à elle. Le bruit de la rue remontait dans un doux son, se mélangeant avec les bruits des chambres voisines. La porte s'ouvrit à la volée, laissant apparaître dans l'embrassure une jeune feme qui paraissait avoir entre vingt et vingt-cinq ans.
« Sidy, si tu te lèves pas immédiatement, je te tire hors du lit par les pieds et je te traîne de force sous une douche glacée. » Les mains sur les hanches, elle s'approche dangeureusement du lit, secouant frénétiquement la boule humaine qui s'était formée au centre du lit deux personnes. Celle-ci ne répondit que par un grognement fort prononcé et ne bougea pas pour autant. La chambre était un vrai foutoir, des tas d'habits jonchés le sol, le bureau était rempli de bouquins et de paperasses en tous genres.
« Sidy, magne toi de sortir de là dessous, on va être en retard. » La masse ne bougeait toujours pas. la jeune femme posa son sac sur une pile d'habits, tira les rideaux et ouvrit la fenêtre. Elle observa pendant cinq bonnes minutes son amie sous la couverture, avant de s'en emparer pour la tirer vers le sol.
« Arrêteeeeee çaaa ! » La jeune femme perdit l'équilibre et ses efforts étaient vains. La grosse boule humaine était retournée sur son lit et sétait, de plus belle, cachée sous sa couette. Elle sortit de la pièce, laissant derrière elle le corps encore à moitié endormi et revint avec une bassine d'eau.
« - Tu veux toujours pas te lever Sidy ?
- Naaaaaan.
- Tant pis pour toi. »


• Psychologie :

Traits de caractère : La vie sent le bonbon à la chlorophylle, un air de menthe fraîche en moins. Un bruissement de feuilles comme deux verres s'entrechoquant, le tintement du cristal absent. Une jeune femme au caractère invraisemblable, aux humeurs changeantes comme le temps, aux nuages filant à toute vitesse vers le sud cachant les quelques gouttes de pluie. Calme, attachante, aimante, elle vous trompe par les sentiments, jouant avec vos émotions contradictoires. C'est juste un pantin que l'on manipule avec élégance et grace. Une arme ambulante s'offre à vous, vous tendant les bras, vous invitant à la mort iminante. Impulsive, avide de plus de ce qu'elle n'a déjà, vivant sur des coup de têtes, trop impatiente pour attendre quoique ce soit. Rancunière, elle est prête à tout pour vous faire regretter la plus petite de vos pensées, aussi minime soit elle. Jalouse, possessive, protectrice, un ange à l'état pur. Croquese d'homme, elle peut se montrer sous l'aspect d'une vraie Juliette aux allures de Dom Juan du Vingt et unième siècle. Défauts, défauts ... Et les qualités ? "Des étudiants se taquinant, cigarettes au coin des lèvres, un sourire crispé et quelques boutades. Quelques airs de chanson oubliée, un fredonnement à peine perseptible, des doigts qui tapotent un vieux cuir.." Elle est fêtarde, drôle, lucide, joueuse, affectueuse, proche de ses ami(e)s. Elle aime respirer la vie à plein nez, touchant les secondes une à une afin d'en apprécier chaque bienfait. Elle peut être l'épaule que vous chercher pour pleurer, la personne peut vous écouter, l'oreiller sur lequel vous pouvez dormir ... Elle est calme, posée, à l'image de petite fille sage et enjouée même si à l'intérieur, un feu permanent brûle en elle remontant dans les instants durs.
Manies : Elle ne se ronge pas les ongles, elle n'a pas de tocs, elle ne tapote pas des doigts lors d'un grand stress etc .. En réalité, elle a quelque chose de bien à elle, bien que ce ne soit pas une manie véritable. Etant une personne fragile intérieurement, elle aime se retrouver dans des grands espaces ouverts. Lors d'une dispute, d'un vide intérieur, d'un sentiment de peur, elle laisse tout en plan et cherche un endroit calme afin de s'y réfugier. Un grand parc, un lac, la mer (quand elle peut), le toit d'un immeuble ...


Dernière édition par le Sam 8 Déc - 19:24, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Sidheag Mcnery - Terminée   Mer 21 Nov - 2:10

Bienvenue parmi nous cheers

Je ne sais pas ce que veut dire ton "inconnue" en avatar, mais sache que tu dois prendre obligatoirement une personnalité. Si tu n'as pas d'idée d'avatar, il va falloir en avoir une prochainement Wink

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sidheag Mcnery - Terminée   Mer 21 Nov - 2:14

C'est changé, je l'avais juste mis en attendant.
Désolée de pas faire ma fiche ce soir, demain depuit 6hoo =)

& Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Carter
Admin • Caramelo calamity


Nombre de messages : 539
Age : 30
Nationalité : Néerlandaise
Crazy for : Caramel Macchiato
AmstelMood : So exited
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job: Assistante en cosmétique
To-Do List:

MessageSujet: Re: Sidheag Mcnery - Terminée   Mer 21 Nov - 13:27

Bienvenue!

_________________

ics by tadayoshi & vol4tica
Something about your style got me freakin' out
Gotta make you mine and there ain't no doubt
Boy I'm feeling something real and
I don't know what to do
So excited, I can't hide it
Got my eyes on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Sidheag Mcnery - Terminée   Mer 21 Nov - 17:28

Je vais réserver Clémence Poésy, sinon, tu as mis un nom de famille différent dans ta fiche et ton pseudo, il faut te décider Wink

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sidheag Mcnery - Terminée   Sam 24 Nov - 17:19

• Apparence :

Allure générale : « C'est une poupée qui fait non non ... » Je ne suis pas comme les autres. Je suis une poupée. Une poupée de porcelaine. Je possède, tout d'abord, de magnifiques cheveux chatains/noirs qui me tombent sur les épaules avec grâce. Je les attachent rarement, préférant les laisser libre au vent et ainsi ils suivent la cadence de mes pas avec élégance. Mais il m'arrive parfois de les emprissonner d'un petit ruban blanc ou noir, de les attacher en longue queue de cheval ou en chignon mal fait leur donnant un air royal. Ou presque. Lorsque l'on me voit, on s'accroche directement à mon regard. Oui mon regard et non mes fesses. J'ai des yeux noirs, couleur des enfers profonds, dans lesquels on aimerait s'y attarder. On s'attarde sur mes yeux, cherchant à déceler mes sentiments, mes émotions, mais tout ce que l'on récolte c'est un mal de crâne dû à l'intensité de mon regard profond. Celui-ci peut vite passé d'un geste amical, tendre et doux au regard noir, plein de haine et de vengeance. Tout le monde à déjà vu une poupée de procelaine ? Ces poupées que l'on tient délicatement dans ses bras, sans trop serré de peur de la casser. Ces poupées à la peau blanche, au léger maquillage mettant en valeur les traits fins du visage. Je suis une poupée de porcelaine. A la seule différence, que ma peau n'est pas blanche, mais légèrement hâlée presque bronzée qui parvient parfaitement aux traits bien dessinés de mon visage. Je suis une fille banale, comme celles que l'ont croise dans la rue. Je n'ai rien en plus ou peut-être que si, je ne sais pas. Aux premiers abords, je suis le portrait craché de mon père, avec les yeux de ma mère. Mon nez petit et aquillin , rouge par grand froid, surplombe mes lèvres fines rosées et souvent gerçées en hiver. Ma peau est quelque peu rappeuse, bien qu'elle reste douce la pluspart du temps. Etant petite, je dûe recourir à des tas de crème afin de cacher les divers boutons couvrant mon visage. Dur est le temps de l'adolescence.
Style vestimentaire : L'ISP à un réglement stricte : Uniforme obligatoire. Ainsi, Sid est souvent vêtue de la jupe et du blaser obligatoire, réhaussant ces couleurs ternes avec un petit ruban rouge retenant ses cheveux. Bien qu'elle aime beaucoup cet uniforme, représentant on ne sais quel genre de personne, elle est comme toute les filles. Elle possède un dressing plus grand qu'un salon où trône royalement des tas d'habits classés par saison. Eté, Printemps, Automne, Hiver, tout est classé périodiquement. Passant des jeans, des slims, des jupes, des robes de soirées, aux nombreuses chaussures et accessoires qui ne cessent d'envahir les prémontoirs au centre de la pièce. Elle possèdre une paire de chaussure par jour, et ne cesse de s'en acheter de nouvelles dès qu'elle a un coup de coeur. Préferant les ballerines aux baskets, et les bottes aux chaussures à talons aiguilles. Les sacs sont rangés par grandeur, les bijoux par valeur, le maquillage par couleur.


• Address Book :
Etant un personnage inventé, Sidheag aura son carnet d'adresse vide, pour le moment.


• Autres :

* Sid est une assidue de rudby, et ne loupe jamais un match de l'équipe Ecossaise.
* Elle a pour habitude, avant d'aller en cours, de faire un détour par un café afin d'y déguster "Un cafe con leche y chocolate". Traduction : Un café avec du lait et du chocolat.
* Etant proche de son père depuis la mort de son frère, elle lui téléphone assez fréquemment.
* Elle n'aime pas l'heure et est très souvent en retard lors d'un rendez-vous.
* On la retrouve très souvent dans un parc où près d'un lac.
* Elle évite le contact humain depuis la disparition de son frère.

Avatar : Clémence Poésy.
Fille ou garçon : Fille.
Comment avez-vous connu le forum ? Banana Pancakes.
Commentaires : Le design m'a tout de suite attirée il faut dire et je n'en fut que plus surprise en voyant le thème qui m'a, aussi, tapé dans l'oeil.


Dernière édition par le Sam 8 Déc - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Carter
Admin • Caramelo calamity


Nombre de messages : 539
Age : 30
Nationalité : Néerlandaise
Crazy for : Caramel Macchiato
AmstelMood : So exited
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job: Assistante en cosmétique
To-Do List:

MessageSujet: Re: Sidheag Mcnery - Terminée   Sam 24 Nov - 17:39

Fiche parfaite! J'ai trouvé tout ça trés bien écrit
Je te valide^^
Et pour avoir des liens n'hésite pas à demander à qui tu veux par mp Wink

_________________

ics by tadayoshi & vol4tica
Something about your style got me freakin' out
Gotta make you mine and there ain't no doubt
Boy I'm feeling something real and
I don't know what to do
So excited, I can't hide it
Got my eyes on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sidheag Mcnery - Terminée   Sam 24 Nov - 17:43

Je vais aller faire ma demande dans le forum approprié Very Happy
Merci beaucoup (:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sidheag Mcnery - Terminée   Aujourd'hui à 14:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Sidheag Mcnery - Terminée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blocage sur écran vert avec message "Mise à jour terminée"
» GT Turbo terminée
» Nous avons terminé notre voyage dans les Ardennes
» Vente terminée
» REPARATION terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Out Of Game :: Trash Can-
Sauter vers: