AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:26



• Identité :

Nom : Langley.
Prénom(s) : Aaron, Noah, Liam.
Surnom(s) : Les surnoms ne sont pas vraiment sa tasse de thé.
Âge : 24 ans.
Date de naissance : Un 20 janvier.
Lieu de naissance : Brighton, Angleterre.
Nationalité : Anglais.
Occupation : Aaron exerce la curieuse mais néanmoins intéressante profession de commissaire-priseur judiciaire.


• Scolarité :

Note à l'examen d'entrée : C’est un élève exemplaire qui a obtenu la note impressionnante de 95/100 à l’examen d’entrée.
Note à l'examen final : Ne jamais remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. Aaron se l’est répété à longueur de journées durant cinq longues années à l’ISP. Studieux de nature, ses études passaient avant tout d’une certaine manière car contrairement aux autres, sa présence dans l’établissement est due à ses bonnes notes et grâce à une bourse amplement méritée. Ses résultats constants et élevés lui ont valu la note respectable de 90/100 à l’examen final.
Langues : Il a étudié le Néerlandais, le français et l’espagnol. Et il maîtrise bien entendu sa langue natale à la perfection, l’anglais.
Options : Le dessin et le latin.
Sport : Passant le plus clair de son temps dans ses bouquins, le sport lui a permis de décompresser à certains moments. Le basket-ball est et restera son sport favoris, il pratiquait ce dernier avec assiduité.


• Psychologie :

Traits de caractère : Il y a des tas de choses qu’aime Aaron. Profiter de la vie à chaque seconde qui passe est son maître mot. Il est du genre à croquer la vie à pleine dent et à savourer chaque instant. Sa plus grande crainte serait de rater sa vie, de passer à côté, c’est pourquoi, depuis qu’il est adolescent, il est en recherche perpétuelle de nouvelles expériences. La vie est courte, nous n’en connaissons ni le dénouement ni le déroulement de ce dernier. Il aime se sentir jeune et libre. Etre tous les jours en contact des autres, pouvoir leur venir en aide, lui procure un bien fou et l’aide dans sa recherche de protection. C’est un fin gourmand et gourmet qui aime la bonne nourriture. Cependant, il se laisse tenter par quelques friandises mauvaises pour la dentition.

Doux, affectueux, attentionné et à l’écoute représentent ses principales qualités. C’est un jeune homme continuellement prêt à aider son prochain, le social l’a toujours intéressé. Sans doute a-t-il choisi le monde de la politique pour irradier tous ces faux-culs et hypocrites qui peuplent cette magnifique planète, comme pour rétablir l’ordre et la justice. Mais il ne faut pas se leurrer, croyez-vous franchement qu’un gringalet tel que lui pourrait être le nouveau premier ministre des Etats-Unis de demain ? Ou encore un grand ambassadeur ? Qui pourrait répondre à cette question ? Même s’il demeure incontestablement timide, sa première année à l’internat s’est magnifiquement bien passée… Ses professeurs semblent fiers de lui et même surpris qu’un jeune homme tel que lui, parti de rien, soit ainsi prédestiné à accomplir de grandes choses. Du moins était-ce là les paroles retranscrites mot pour mot de sa professeur de Droit.

Cependant, il lui reste encore un long chemin avant d’être fin prêt pour ce métier de requin qui l’attend. En effet, son manque de confiance l’handicape bien souvent. Il n’a jamais été vraiment sûr de lui, et son entrée dans cette école n’a pas arrangé son manque d’assurance. Entouré de fils et filles à papa en tout genre, Aaron essaye du mieux possible de se faire une petite place qui est la sienne. Il lui arrive même parfois de se prêter au jeu et discute avec des inconnus, se mettant dans la peau d’un riche héritier, et le résultat est toujours le même. On juge son amitié honorable uniquement si son compte en banque contient un nombre inconcevable de zéros. Il est plus difficile de se jeter dans le fausse aux lions en prétendant être quelqu’un d’autre. Mais ceci reste un jeu, Aaron n’a aucunement honte de ce qu’il est. Il cherche seulement à comprendre ce qui pousse certains à agir aussi bêtement. Une chose est sûre : Le monde mondain ne l’intéresse pas. Il en est de même pour le superficiel…


Manies : Les manies… Ces petits gestes du quotidien qui vous pourrissent la vie. Aaron ne les connaît que trop bien. Grand angoissé, il est sans cesse en train de jouer avec ses doigts. D’après lui, cela a pour but de le détendre, mais certains jugent ses gestes agaçants, énervants voire même stressants. Mais il n’y peut rien. Nerveux, il a besoin de se rassurer et de s’apaiser lui-même en touchant à diverses choses, comme pour occuper son esprit sur autre chose. Cherchant toujours à bien faire, essentiellement dans ses études, le jeune Anglais est un fanatique du café. Il ne peut s’en passer. Cela l’aide à tenir debout la nuit et à lui donner la pêche le restant de la journée. Néanmoins, son envie incessante de caféine lui fait oublier un détail… Il a omis le fait que cette substance avait pour but de stimuler les gens, les rendant ainsi plus vifs et nerveux. Imaginez donc l’état dans lequel il pouvait se mettre à certains moments importants de sa vie.


• Address Book :

Prénom et Nom
Avatar
Nature de la relation


• Autres :

Avatar : Penn Badgley.

Fille ou garçon : Fille, of course.
Comment avez-vous connu le forum ? Ca m'est toujours pas revenu depuis tout à l'heure. Arrow
Commentaires : Pas plus que tout à l'heure si ce n'est que j'vous aime les filles.


Dernière édition par Aaron Langley le Mar 11 Mar - 3:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:27

• Biographie :

Ascendance sociale : La naissance du jeune Aaron n’a strictement rien à voir avec celle des autres pensionnaires de l’ISP. Loin d’être né avec une cuillère dans la bouche, la personne en devenir qu’il est n’a pas obtenu ses bases de la même manière que les autres jeunes héritiers qui l’entourent dans son quotidien. Issu d’un milieu plus que modeste, les vêtements coûteux, les objets de luxe, les voitures de course et tout le florilège superficiel qui allait de paire avec ce monde n’ont jamais fait partis de sa vie. Comme tout le monde, tout ceci demeurait inaccessible pour un garçon comme lui. La télévision était le seul lien qui pouvait éventuellement l’y rattacher, mais il fallait bien avouer que la mondanité, il ne savait pas trop ce que c’était. A part la définition que l’on pouvait obtenir dans le dictionnaire, il n’y connaissait pratiquement rien.

L’argent n’a jamais fait parti de ses priorités. Les billets ne font pas le bonheur, même s’ils y contribuent d’une certaine manière. Ses parents, Liz et Peter Langley, tiennent une petite boutique alimentaire. Le genre de magasin où se rend tout un quartier en cas d’achat express, ou pour y trouver des produits frais, tels que les fruits et légumes. Sa mère est la principale propriétaire, elle passe ses journées à faire tourner les ventes. Son père, quant à lui, est garagiste. Quand il n’est pas au garage, il aide sa femme à la boutique se situant sous leur appartement. Cette famille n’a rien de misérable mais elle traverse des hauts et des bas financiers comme chaque personne. Les tracas du quotidien, ils connaissent. Ce n’est pas comme s’ils lutaient pour joindre les deux bouts à la fin du mois mais les études de leur fils leur ont valu pas mal de sacrifice.

Aaron a toujours représenté la fierté de la famille. Sa sœur est auxiliaire de vie et son frère serveur. Le goût des études s’est très vite fait ressentir chez ce petit bout d’homme. Souhaitant être médecin, puis avocat et finalement chirurgien… Il a toujours voulu faire un métier haut placé, que l’on respectait et dont les salaires pourraient aider chacun des membres de sa famille si le besoin s’en faisait sentir. La politique est devenue une vocation par hasard, lorsqu’il a quitté les bancs du lycée. Une fois son diplôme en poche, il s’amusa à regarder tout un tas de brochures sur diverses écoles étrangères. Au début, cela n’était pas sérieux, jusqu’au moment où il tenta sa chance en contactant l’ISP à Amsterdam. D’après ce que le site disait, la majorité des élèves avaient les moyens de s’inscrire dans une telle école. A son grand étonnement et avec le soutien de son ancien directeur, il obtint une bourse d’étude pour effectuer ses cinq années au pensionnat. Il allait entrer dans un monde dont il ignorait tout mais l’euphorie grandissante qui l’envahissait l’empêchait d’avoir peur. C’est ainsi que depuis un peu plus d’un, il suit ses études ici-même.


Anecdote(s) de l'enfance/adolescence : Une journée d’été, à Brighton, au sud de l’Angleterre. Le temps était doux et le ciel dégagé. Ce n’était pas la canicule mais la chaleur suffisait amplement pour s’allonger sur une serviette et jouer la carpette durant un après-midi entier. En ce dimanche, la famille Langley avait eu l’idée de se rendre à la piscine municipale, découverte en cette saison. Comme toujours, il y aurait du monde, mais cela ne semblait pas les déranger.

« Tu as préparé ton sac mon poussin ? » Demanda gentiment la mère d’Aaron, qui se plaisait déjà à jouer les grands en préparant seul ses affaires du haut de ses trois ans et demi. Les six mois comptaient grandement pour lui.
« Oui maman. J’ai pris une grande serviette, mon maillot de bain et mes brassards comme tu l’as dit. »

Une fois prêts, ils partirent pour la fameuse piscine. Le petit Aaron attendait ce jour avec impatience. Ses parents ayant une vie chargée et peu de temps libre à leur acquis, ils n’avaient guère souvent l’occasion de pouvoir planifier des sorties en famille. Passer un peu de temps avec eux semblait lui faire énormément plaisir. Lorsqu’ils arrivèrent sur les lieux, comme ils l’avaient prédit, la pelouse était noire de monde… Trouver quelques mètres carré d’herbe n’était pas une mince affaire. Après avoir fait un tour et une recherche approfondie, ils trouvèrent une place et s’y installèrent, déposant sacs, serviettes et jeux.

« Maman, je peux aller jouer avec Erwan ? » S’était alors empressé de dire Aaron après avoir vu l’un de ses amis non loin d’eux.
« D’accord, mais tu fais attention. Je ne veux pas vous voir jouer au bord de l’eau, et ne cours pas ! »

Ses dernières paroles s’envolèrent et devinrent plus faibles à l’oreille de l’enfant qui s’était déjà mis en route, le pas pressé.
Pendant plusieurs heures, ils s’amusèrent avec un simple ballon en plastique, en dehors de la piscine et dans l’eau. Entre plongeons et baignades en bouées, les deux gamins s’en donnaient à cœur joie. Une après-midi simple, sans grand intérêt pour des gosses de riche. A cette époque, il était encore loin de vivre ce qui l’attendait des années plus tard. Gardant son innocence, il était encore à l’abri des regards mesquins de certains.


***


Il devait être 7h30 et Aaron était déjà en retard pour le collège. Quelques jours auparavant, il avait fêté son quatorzième anniversaire. Et les garçons de sa classe, qui étaient tous ses amis, ne faisaient que de le chambrer sur le fait qu’il n’avait jamais embrassé de fille. Des vannes d’adolescents… Mais le jeune garçon se sentait mal à l’aise depuis qu’il avait avoué qu’il n’était jamais sorti avec une fille. Il s’avérait que dans leur classe, une petite nouvelle, du nom d’Elizabeth, était arrivée la veille. Très jolie, par ailleurs. De longs cheveux bruns ondulés, un regard émeraude, elle avait tout pour plaire. Il était évident qu’elle deviendrait une femme magnifique. Jeremy, l’un de ses camarades, lança un défi, qui plût à la majorité du groupe. Ils mirent Aaron au défi d’embrasser la nouvelle arrivante. Qui paraissait timide au premier abord… Ce qui facilitait la tâche aux dires de certains. Pour ne pas perdre sa dignité, il accepta, à contre cœur. Faire du mal à cette fille n’était pas dans ses intentions. Elle venait à peine de débarquer et regretterait sans doute d’être venue dans cette ville dès le deuxième jour.

« Euh… Salut. Je m’appelle Aaron. » Le garçon se trouvait à présent devant la jeune fille et se tenait bien droit, raide comme un i.
« Bonjour. » Répondit-elle simplement, avec un sourire modéré.
« J’ai appris que tu venais tout juste d’arriver à Brighton, alors je voulais te souhaiter la bienvenue… »
« C’est gentil de ta part Aaron. »

Allez savoir si c’était sa douce voix qui l’avait fait perdre ses moyens ou le fait d’entendre son propre prénom dit par cette charmante demoiselle, mais Aaron ne semblait pas à l’aise. Il discuta maladroitement avec elle pendant plusieurs minutes, ponctuant chacune de ses phrases par des « Euh » ou encore « Hum ». Ses amis crurent qu’il allait se dégonfler mais alors que la sonnerie retentissait, annonçant ainsi la fin de la récréation, il s’empressa de l’attraper par les épaules et l’embrassa à pleine bouche, s’y prenant comme un pied, bien entendu… La réaction d’Elizabeth ne se fit pas attendre, elle le repoussa violemment et lui mit une gifle royale dont il se souviendrait toute sa vie. Il fût même surpris en la voyant lui assener des coups de toute part, telle une folle furieuse… Ses airs de fille sage et innocente étaient bien loin.
Après ce râteau monumental et cette raclée qu’il s’était pris par une fille, cet anecdote poursuivit Aaron. Ses meilleurs amis continuèrent de le charrier là-dessus. Il fallait dire aussi que cette fille l’avait plus ou moins traumatisé. Depuis, il se méfit des filles, croyant qu’elles cachent toutes bien leur jeu.


Anecdote(s) à l'ISP : Désormais l’ISP faisait partie intégrante de sa vie. Il ne pouvait plus se contenter de dire que ce monde ne lui convenait pas… car il était contraint de vivre avec. Même si nombreux étaient ceux qui l’insupportaient plus qu’autre chose, il avait obtenu sa place ici au même prix qu’eux, il se devait donc de prendre sur lui et ne pas faire attention aux jugements des autres. Mais il était certain d’avoir vu plus d’un doigt se pointer dans sa direction. Les messes basses le rendaient mal à l’aise, c’est pourquoi il jouait la sourde oreille, préférant feinter l’indifférence totale.

Placé à l’intersection de deux couloirs, Aaron tournait le dos au chemin qui débouchait au bout du couloir où il se trouvait. Tenant entre ses mains une liasse de feuilles, il semblait pris par de nerveux gestes compulsifs, le visage grave. Dans quelques minutes débutait son cours de Droit et il lui était impossible de remettre la main sur ce fichu devoir de douze pages qu’il devait rendre. L’époque du lycée était révolue, il ne pouvait plus prétendre que son chien avait dévoré son travail… Pestant contre lui-même et son propre désordre, il lâcha un petit juron lorsqu’une personne le percuta de plein fouet. Ses fiches finirent par terre, éparpillées un peu partout, ce qui en fit sourire et rire certains, contre lesquels Aaron vociférait intérieurement. La jeune femme brune, de troisième année s’excusa gentiment tandis qu’il s’attelait à la tâche pour ramasser tout ce bazar.


« C’est rien, laisse… Je vais me débrouiller. »

Lui avait-il alors soufflé, avec une once de mauvaise humeur jusqu’au moment où il daigna enfin poser son regard sur son interlocutrice. L’espace d’un instant, il demeura immobile et muet. On n’aurait su dire quelle mouche l’avait piqué. Il s’agissait d’Elliot, une élève qu’il avait déjà entraperçue dans l’ISP. Il tenta un bref sourire mal assuré alors qu’elle s’en allait déjà… Une fois ses affaires réunies, ses yeux se posèrent sur un bout de tissu rouge, dont le parfum l’enivrait déjà. Une écharpe... ? Si ses souvenirs étaient bons, elle appartenait à la responsable de cette bousculade.

« Tu as oublié ton… »

Mais il ne finit pas sa phrase car Elliot ne se trouvait déjà plus dans son champ de vision. Depuis, il n’avait jamais trouvé le moment opportun pour lui rendre son écharpe. Même si leur relation avait évolué et que quelques paroles étaient échangées, il n’était pas parvenu à caser cette conversation entre eux. Et de fil en aiguille, le temps était passé. Cela faisait déjà quelques mois que son bout de tissu trônait dans sa chambre. Maintenant, il aurait l’air bien idiot de la lui rendre après autant de temps.


Dernière édition par Aaron Langley le Mar 11 Mar - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:28

Cinq années : A n’en pas douter, la vie d’Aaron Langley n’est faite que de hauts et de bas vertigineux. Ayant pourtant toute la vie devant lui – on fait plus vieux que 24 printemps -, il a à son acquis mille et une frasques qui suffiraient amplement à le convaincre de rédiger ses mémoires ou un livre autobiographique. Ce n’est pas les péripéties tumultueuses qui manquent. Fort heureusement et à ce jour, il n’a pas besoin d’exercer deux professions à la fois pour payer le loyer à la fin du mois. Ses revenus mensuels lui assurent une vie agréable et pourtant, sorti de son Angleterre natale, il n’était pas écrit à sa naissance qu’il élierait domicile à Amsterdam pendant quelques années et y resteraient une fois ses études terminées. Grâce à ses résultats plus que bons, il a obtenu une bourse qui est parvenue à l’aider à suivre ses cours au sein de la prestigieuse école qu’est l’ISP. Néanmoins, il n’est pas allé jusqu’au bout des choses, autrement dit jusqu’à sa cinquième année, ayant abandonné à la fin de sa quatrième. La vie nous réserve parfois bien des surprises et Aaron est plus que bien placé pour le savoir.

A-t-il vécu plus de bons ou de mauvais moments dans cet établissement ? Les avis sur la question sont partagés, notamment le sien. Il y a fait des rencontres formidables et a appris un autre mode de vie. L’ISP – malgré sa mondanité nauséeuse – lui a apporté énormément de choses, essentiellement au niveau des relations humaines, chose particulièrement étonnante à ses yeux. Les amis se sont succédés, ainsi que les amours… Il y avait tout d’abord Sky Richardson. Probablement la fille la plus importante dans sa vie, ou du moins l’était-elle avant que leur histoire ne s’envole en éclat à cause des craintes de cette dernière. Puis, vint Delia Trencavel. Douce et délicieuse enfant, particulièrement blonde mais aussi particulièrement attachante. Leur semblant de romance n’a guère duré longtemps, Aaron ne leur ayant pas laissé cette chance de voir ce qu’un melting-pot de deux personnes aussi différentes pouvait donner. Nul besoin de revenir sur le pourquoi du comment de cette nouvelle déception amoureuse car les raisons en sont toutes simples. Son meilleur ami, Zachary Marshall, et celle pour qui il craquait avaient – à son grand étonnement – un passé en commun. Bref et n’ayant duré qu’une nuit, certes. Mais cela suffit au jeune Anglais pour rayer ces deux personnes de sa vie, sans doute était-ce radical mais la révélation de ce secret était alors tombée dans un moment tout sauf bon. La mort de son père accumulée à ses différends avec Sky et son envie bornée de la fuir alors que son cœur lui ordonnait le contraire ont eu raison de son calme légendaire. On peut dire qu’à partir de ce moment, Aaron a, comment dire… changé de personnalité ? Peut-être pas, non. Car ce serait beaucoup trop excessif. Mais ses fréquentations – elles – ont radicalement changé. Privilégiant les sorties en ville à ses études ou rendez-vous avec des potes, Langley s’est complètement isolé du reste du monde, ou du moins de l’ISP. Ses ‘nouveaux amis’ fumaient comme des pompiers, consommaient de l’alcool plus que nécessaire et étaient tous – en somme – de gros loosers, rebus de la société actuelle. Perdu dans un pays qui n’était pas le sien, lâchement abandonné parmi des gens qui ne lui ressemblaient aucunement, Aaron est au fur et à mesure devenu beaucoup moins sociable et s’est renfermé sur lui-même telle une huître, ne souhaitant voir personne.

C’est après une année d’ivresse qui, étrangement, n’atténuait pas ses résultats, que les choses se corsèrent violemment. Parmi ses amis du moment, il y avait une jeune femme. Abbygael Neferson. Elle n’avait rien d’exceptionnel et d’une certaine manière, elle avait ‘suffit’ à Aaron pour lui sortir de la tête les deux blondinettes de l’ISP à qui il n’adressait plus la parole. Une erreur est si vite arrivée… Y compris la leur. Neuf mois plus tard, elle donnait naissance à une charmante petite fille – en bonne santé, grand miracle divin – mais ne la reconnut pas. A en croire la situation, on pouvait réellement faire un enfant dans le dos de quelqu’un car il n’était plus en contact avec Abbygael mais cette dernière a eu l’audace de venir à lui et de lui donner le bébé, comme si de rien n’était. Précisons qu’Aaron ignorait cette grossesse. Allez savoir ce qui lui a traversé l’esprit ce jour-là mais une chose est sûr, sa fille a eu un effet réparateur sur lui, elle lui a permis de se rendre compte de la tournure que prenait son existence et de son laisser aller ahurissant. Bien que le choc fût immense, il y eut comme un déclic en lui et sur un coup de tête, il quitta l’ISP pour s’occuper de sa fille, qu’il nomma Jessalyn. Il n’était alors âgé que de 21 ans.

Il lui fallait de toute urgence trouver un plan B car à part ses études en politique, il n’avait plus rien à faire à Amsterdam. Malgré les supplications de sa mère pour le faire revenir en Angleterre, il tint bon et préféra rester dans cette ville plutôt que de devoir affronter les regards accusateurs de sa famille. Et puis, il n’avait plus remis les pieds chez lui depuis le décès de son père. Aimante, sa mère lui envoya de l’argent ainsi que sa sœur et son frère – qui ne roulaient pourtant pas sur l’or -, c’est ainsi qu’il put se trouver un petit appartement pour lui et Jessalyn. Même s’il possédait une culture générale impressionnante, ses connaissances en art demeuraient sa source sure. Il reprit donc ses études et jongla entre plusieurs petits boulots, s’occupant difficilement de sa fille. Les nuits blanches devenaient une habitude vite acceptée. Mais un beau jour, il fit l’étrange rencontre de Carrie Feluccini, jeune étudiante à l’ISP, avec qui il n’avait pas gardé contact, comme tous les autres. Et pourtant, le destin voulut que ces deux-là se rapprochent. Etant à deux doigts de frôler la crise de nerfs mais aussi de s’endormir à chaque pas effectué, la gentillesse étonnante de la jeune femme le toucha. Il fallait bien avouer que ce jour-là il ne devait pas ressembler à grand-chose, les traits tirés et les yeux bordés de cernes immondes. Peut-être était-ce le fait qu’elle le voit avec sa fille dans les bras qui la poussa à proposer son aide pour la garder de temps à autre lorsqu’elle n’avait pas cours, laissant ainsi le temps à Aaron de dormir un peu et d’étudier dans un second temps. A ce jour, Carrie - 24 ans - et Jessalyn – 3 ans - sont les deux femmes de sa vie. Jamais la jeune Italienne ne l’a laissé tomber, c’est une dette à vie qu’il a signé avec elle. Et sa fille semble particulièrement l’apprécier, un peu trop même…


***


Se regardant une dernière fois dans le miroir, Aaron exprima par un profond soupir sa répugnance face à son propre reflet. Etait-ce le fruit de son imagination ou bien ne ressemblait-il tout bonnement à rien ? Il espérait grandement que la première hypothèse était la bonne. Néanmoins, se mettre sur son trente et un pour une raison autre que le travail ne lui était pas arrivé depuis belles lurettes. Il n’avait que vingt-quatre ans et agissait pourtant déjà comme un mec près de la retraite, vieux, sénile et horriblement seul. Il n’était rien de tout cela et encore moins seul ! Ce soir, il devait voir Delia mais il ne l’avait pas annoncé à Jessalyn. Comment celle-ci allait-elle réagir ? Mystère et boule de gomme.

« Comment tu me trouves ? » Demanda Aaron à Carrie qui se tenait assise sur le canapé du salon, plongée dans la lecture d’un magazine.
« Hum ? »
Il y eut un silence avant que cette dernière ne relève finalement la tête. A ce silence fût ajouté un deuxième silence, probablement du à sa réflexion ?
« Super. »
« Merci. »

C’est avec un sourire satisfait qu’il s’approcha d’elle mais avant même d’avoir atteint le sofa, Jessalyn – sortie tout droit de sa chambre au pas de course – lui sauta dessus dans un cri de guerre qui laissait Aaron perplexe mais qui, apparemment, était un code entre elle et Carrie.

« T’es le plus beau de tous les papas du monde de la terre ! »
Attrapant sa fille par la taille, il la souleva du sol pour la prendre dans ses bras.
« Et toi tu es la plus coquine de toutes les petites filles. Tu devrais déjà être au lit. »
« Et ma glace ? »
« Ta glace… » Répéta-t-il, visiblement mal à l’aise. « Ah oui, ta glace. »
« Tu sais que samedi soir c’est le jour des glaces, avec Carrie ! »
Esquissant une discrète petite grimace, Aaron tourna la tête vers la jeune femme et lui adressa un regard apeuré, implorant son aide, mais celle-ci se contenta d’un haussement d’épaules.
« C’est vrai papa, et notre glace alors ? » Avait-elle alors rétorqué d’une voix tout ce qu’il y a de plus étonnée.
« Je te remercie de ton aide… » Murmura-t-il entre sa barbe. « Comment pourrais-je oublier ? » Il déposa Jessalyn au sol et jeta un rapide coup d’œil à son portable. Delia comprendrait. N’est-ce pas ? « Vanille pour toi. Pistache et fraise pour Carrie. Tu vois, je me souviens de tout. »

Et sur ces paroles, il quitta son appartement, contraint de respecter les habitudes qu’il possédait avec sa fille et cette traîtresse de Carrie qui ne perdait rien pour attendre ! Chose promise, chose due, les glaces arrivèrent à l’heure et furent expressément englouties par nos trois compères. Jessalyn – après s’être lavée les dents – fût conduite au lit et bordé par son père. Il ne pouvait prétendre être resté chez lui sous prétexte que sa fille souhaitait une glace et qu’il en était toujours ainsi le samedi soir. Cette excuse était pitoyable en plus d’être bidon. Il expliqua donc à Delia son regret de ne pouvoir la retrouver car Jessalyn couvrait une vilaine grippe. Elle comprendrait sans doute que la fièvre de sa fille pouvait l’inquiéter.

Le reste de la soirée se déroula dans un calme ambiant apaisant et habituel. Aaron et Carrie restèrent plantés devant la TV à regarder des dessins animés tous plus idiots les uns que les autres mais qui parvenaient à les faire rire tous les deux. Affalé dans le canapé, les pieds sur la table basse, il s’endormit aux environs d’une heure du matin avec la jeune femme blottie contre lui, la tête posée sur ses cuisses.

Au petit matin, ce fût une Jessalyn de bonne humeur qui les extirpa de leur sommeil de plomb. Arrivant dans le salon toujours en courant, elle se plaça devant le canapé et les examina longuement d’un œil critique. Carrie n’avait pas bougé et le bras d’Aaron enveloppait sa frêle épaule.


« Ouh les amoureux ! » S’exclama alors la petite fille qui se mit à rire de ses propres paroles.
« Jess ? » Demanda Aaron, ouvrant péniblement les yeux tandis que sa montre affichait 07h30.
Toujours lovée contre lui, la jeune femme ne bougea pas d’un centimètre.

« Papa il aime Carrie ! Papa il aime Carrie ! » Cette courte phrase fût répété une bonne dizaine, si ce n’est vingtaine, de fois avant que la belle au bois dormant ne daigne se réveiller.
« Tu vas voir tes fesses si tu continues ! » Jessalyn ricana de son rire cristallin et disparut rapidement dans sa chambre.
Carrie se redressa doucement, sans un mot, semblant chercher du regard quelque chose d’introuvable.

« Bien dormi ? » Lui adressant un sourire sincère, il se remit debout et s’étira de tout son long avant de se diriger vers la cuisine pour préparer un petit-déjeuner bien mérité.

Aaron avait beau expliquer à sa fille que Carrie n’était pas sa fiancée, celle-ci n’en faisait qu’à sa tête. Il n’était pas dupe, il savait pertinemment ce qu’elle cherchait à faire… Mais ce n’était pas aussi simple. La jeune Italienne était comme une mère pour elle, présente au quotidien dans leur vie. Il n’était guère étonnant de constater qu’elle veuille jouer les arrangeuse. Que pouvait-il dire ? Elle était tout pour lui… Il ne pouvait risquer de froisser voire blesser sa princesse. C’est pour cette raison qu’il ne s’octroyait jamais le droit de sortir avec des femmes, connaissant la possessivité de Jessalyn. A part Carrie, il ne voyait pratiquement personne et avec de telles habitudes - qu’il avait lui-même instaurées -, il se devait d’abdiquer et d’accepter sa situation.


Dernière édition par Aaron Langley le Mar 11 Mar - 2:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:29

AAAAAAAH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:35

Yiiiiihaaaa

Pardon si vous avez vu deux présentations postées, mon ordinateur a pété un petit câble Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:38

Je me disais aussi.

Faut qu'on mette à jour notre lien. I love you
J'ai dit qu'ils s'étaient perdus de vus pendant l'ISP à cause de leurs différences "d'années", enfin qu'il soit une année au dessus de Zachary quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:39



Minotti est gay. Eh oui


Laughing

Trop yeuh le vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:40

Par contre Penn est pris Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:42

M' >
Faut grave le mettre à jour, ça va pas là Laughing
Sachant qu'il restait trois ans à Aaron, ça ferait deux ans qu'ils ne se seraient pas vus alors ?
QUOI ? Shocked Arrête C'est pas possible pour Penn, j'étais là bien avant, c'était un perso prédéfini en plus Je peux pas envisager quelqu'un d'autre pour Aaron

Nana > Yeah ! cheers J'ai réussi l'impensable
Dans mes bras
Je le trouve triste et songeur dessus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:46

Aaron a la priorité

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Zachary Marshall
Admin | Follow the Love ?


Nombre de messages : 577
Age : 24
Nationalité : Anglo-Américain
Date d'inscription : 25/12/2007

MacBook
Job: Goldeb Boy
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:49

Ouf I love you Désolé de t'avoir fait peur, je débute en tant qu'admin ici I love you
Donc oui, je te laisse faire le calcul Donc voila, et genre après l'ISP ils ont compris que leur amitié valait plus que ça et tout ... Laughing On se Mpotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 0:50

Lauren Baxter a écrit:
Aaron a la priorité

Toute manière elle s'est recensée donc y'a pas photo

*saute dans les bras*
Oui mais il a sorti la chemise du dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:10

Merci Api

M' > Nan mais me refais plus un truc pareil, tu veux ma mort toi silent J'avais déjà prévu mon discours d'adieu
Avec les études puis l'éloignement, c'est pas simple de tenir une amitié, même excellente comme la leur quoi que y a l'histoire avec Delia aussi
D'accord, on se MPotte

Nana > Je la trouve pas top la chemise, alors n'en rajoute pas
Mais c'est la mode en ce moment les chemises de bûcheron Arrow
*La serre jusqu'à l'étouffement* Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carrie Feluccini
• I'm like a bird, I'll only fly away


Nombre de messages : 176
Age : 27
Nationalité : Italienne
Crazy for : Milkshake
AmstelMood : Crazy !
Date d'inscription : 13/01/2008

MacBook
Job: Assistante d'une maison de disque
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:13

AARON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:14

CARRIE
T'es plus brune
Aaron préfère les blondes *paf*

Gneuh I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carrie Feluccini
• I'm like a bird, I'll only fly away


Nombre de messages : 176
Age : 27
Nationalité : Italienne
Crazy for : Milkshake
AmstelMood : Crazy !
Date d'inscription : 13/01/2008

MacBook
Job: Assistante d'une maison de disque
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:16

Nan j'ai changé Juste pour toi *baf* Arrow

Y a marqué 'Don't disturb' sur ton msn alors j'ose pas venir


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:21

Toujours aussi bête et disciplinée Rolling Eyes C'est toi qui l'as dit Arrow

Wouaw, j'en ai de la chance
Tu sais que je t'aime trop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrizio Cominotti
° Why be such a monster ?


Nombre de messages : 1544
Age : 27
Nationalité : Sicilienne xD
Crazy for : Life, simply
AmstelMood : Happy
Date d'inscription : 14/12/2007

MacBook
Job: Enseignant
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:23

Aaron Langley a écrit:
Merci Api

M' > Nan mais me refais plus un truc pareil, tu veux ma mort toi silent J'avais déjà prévu mon discours d'adieu
Avec les études puis l'éloignement, c'est pas simple de tenir une amitié, même excellente comme la leur quoi que y a l'histoire avec Delia aussi
D'accord, on se MPotte

Nana > Je la trouve pas top la chemise, alors n'en rajoute pas
Mais c'est la mode en ce moment les chemises de bûcheron Arrow
*La serre jusqu'à l'étouffement* Laughing

Tu sais que j'adore te taquiner. Et tu adores les chieuses tongue
Oui, c'est ZazOu qui l'a lancé xD Arrow
*s'évanouit* Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carrie Feluccini
• I'm like a bird, I'll only fly away


Nombre de messages : 176
Age : 27
Nationalité : Italienne
Crazy for : Milkshake
AmstelMood : Crazy !
Date d'inscription : 13/01/2008

MacBook
Job: Assistante d'une maison de disque
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:28

Gniagniagnia. tongue
D'abord y a que moi qu'a le droit de le dire ça sur ma petite personne Laughing

Han moi aussii je t'aime trop de la mort qui tue et je t'envoie toute ma possitive attituuuuude *Lorie must die *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:32

Nana > J'adore particulièrement les chieuses qui te ressemblent I love you
Je sais pas qui l'a lancé mais ça fait plaisir de savoir qu'on est pas seul à porter ce genre de choses

Lo > Nan parce que j'ai pas vu le Copyright
Yeah, que d'amour Merci Ma Lo Lorie sort de ce corps

Il pète le feu ton premier icon tu sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carrie Feluccini
• I'm like a bird, I'll only fly away


Nombre de messages : 176
Age : 27
Nationalité : Italienne
Crazy for : Milkshake
AmstelMood : Crazy !
Date d'inscription : 13/01/2008

MacBook
Job: Assistante d'une maison de disque
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 1:38

Tout ce que je dis c'est copyrighté

Tu sais bien que t'es ma Lita *LOLITAAA ouais on est trop fortes *
Elle est pas restée longtemps t'inquiètes

Yeah je sais
La vidéo pète encore plus c'est la scène de l'icon Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyhan McCormick
• | Narcissist Broken Heart


Nombre de messages : 135
Age : 25
Nationalité : Ecossaise
Crazy for : Muffins and Japanese Food
AmstelMood : It's none of your business
Date d'inscription : 19/01/2008

MacBook
Job: Conseillère au Vogue Netherlands ( Si si j'vous jure ... )
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 9:21

WoOoxX Arrow

Maintenant que j'y pense, va falloir, mettre à jour el lien de Aaron avec Reyhan, elle aurait voulu le décapiter tu crois ? scratch


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harrison Wolfe
| May the Force be with Him


Nombre de messages : 488
Age : 27
Nationalité : Franco-Canadienne
Crazy for : Star Wars XD
AmstelMood : Please let my ass alone >>
Date d'inscription : 16/01/2008

MacBook
Job:
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 15:36

SULLI

Fabrizio Cominotti a écrit:
Aaron Langley a écrit:
Nana > Je la trouve pas top la chemise, alors n'en rajoute pas
Mais c'est la mode en ce moment les chemises de bûcheron Arrow
*La serre jusqu'à l'étouffement* Laughing

Tu sais que j'adore te taquiner. Et tu adores les chieuses tongue
Oui, c'est ZazOu qui l'a lancé xD Arrow
*s'évanouit* Laughing

C'est trop classe les chemises bûcheron Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaden Carter
Admin • Caramelo calamity


Nombre de messages : 539
Age : 30
Nationalité : Néerlandaise
Crazy for : Caramel Macchiato
AmstelMood : So exited
Date d'inscription : 17/11/2007

MacBook
Job: Assistante en cosmétique
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 21:15

C'est marrant de redire bienvenue aux membres là depuis le début

_________________

ics by tadayoshi & vol4tica
Something about your style got me freakin' out
Gotta make you mine and there ain't no doubt
Boy I'm feeling something real and
I don't know what to do
So excited, I can't hide it
Got my eyes on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Langley
• Like a Rainbow


Nombre de messages : 292
Age : 28
Nationalité : Anglaise
Crazy for : His daughter
AmstelMood : Fine
Date d'inscription : 10/12/2007

MacBook
Job: Commissaire-priseur judiciaire
To-Do List:

MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Lun 10 Mar - 21:29

Lo > Rêve pas ma fille, tu le dis un peu tard là
Je t'en veux pas pour tes bêtises, il était un peu tard... Mais m'engraines pas avec toi
Je vais aller voir ça alors

Reyrey > Carrément ! Shocked Laughing silent
Le lien est périmé maintenant Aaron attire trop la gentillesse des gens, faut bien que certains le détestent

Bob > BOOOOB Embarassed
Ben ouais En plus ça fait viril Arrow

Jaden > Ca fait tout de même plaisir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]   Aujourd'hui à 23:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Langley | Sweet Boy [Finish]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 24 HEURES DE LA NO FINISH LINE MONACO
» Aaron Cel
» 95 IC... Aaron de Kerry (Mara VvCl et Cillbara Connor)
» MONACO; 20-28/11/2010: No Finish Line
» BITTER SWEET : Bonjour / Bonsoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Before The Game :: Présentation :: Inscriptions validées-
Sauter vers: