AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elsa Doval
• Talking ans Smiling, that's my way of life !


Nombre de messages : 46
Age : 34
Nationalité : Française & Anglaise
Crazy for : you & you
AmstelMood : I’m so happy, Oh, so happy, I feel happy and pretty and bright !
Date d'inscription : 05/04/2008

MacBook
Job: professeur de français et de portugais
To-Do List:

MessageSujet: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Dim 6 Avr - 0:51


{icônes prises ici}




• Identité :

Nom : Doval
Prénom(s) : Elsa Isabelle Jane
Surnom(s) : Elsou
Âge : 25 ans
Date de naissance : 30 octobre 1982
Lieu de naissance : Paris, en France
Nationalité : Double nationalité Anglaise et Française
Occupation : Lorsqu'on regarde cette jolie blondinette il est dur d'imaginer qu'elle exerce le métier de professeur. C'est pourtant bien sa passion et son gagne pain. Elle est professeur de français et de portugais. D'où lui est venue cette idée ? Vous n'allez pas tarder à le savoir...


• Scolarité :

Note à l'examen d'entrée : Elsa n'était pas vraiment motivée à l'idée de s'inscrire à l'ISP. Elle subissait depuis trop longtemps les pressions de son père pour qu'elle entre en politique comme lui. Elle avait toujours été tentée par des études littéraires et sa mère la soutenait du mieux qu'elle pouvait. Cependant, quand celle-ci mourut Elsa ne put résister plus longtemps à son père et préféra rejoindre l'ISP. Elle travailla dur et obtint 85% à son test d'entrée.
Note à l'examen final : L'absence d'Adrian dans ses deux dernières années à l'ISP se ressentit dans ses notes. Elle était rentrée dans une phase de dépression, même si les gens ne le voyaient pas. Elle se mit à sortir avec un garçon aussi arrogant que provocateur et elle n'eut que 75% à son examen final. Ce fut l'oral et les matières littéraires qui la sauvèrent.
Langues : Elsa parle couramment le français, l'anglais, le portugais et l'italien Elle comprend l'espagnol et le russe, mais ne les parle pas très bien.
Options : Elsa avait choisi Grec et Littérature comme options. La littérature était une évidence pour elle parce qu'elle avait toujours voulu faire des études littéraires. Quand au grec, elle avait été attirée par cette matière parce qu'elle avait toujours été passionnée de mythologie.
Sport : Elsa avait choisi l'athlétisme. Elle aimait beaucoup ce sport parce qu'elle courrait vite et avait de bons réflexes. Elle excellait en saut en hauteur, saut en longueur et toutes sortes de courses. Cependant, elle avait des grosses lacunes en lancé. Elsa faisait aussi de la danse. Elle adorait ce sport même si elle n'était pas forcement la meilleure.


• Biographie :

Ascendance sociale :

Florence L'Oiseau était la dernière née d'une famille de cinq enfants. Sa famille était, depuis des générations, installée à Paris. Son père faisait partie d'une grande lignée d'ambassadeurs et sa femme était issue d'une des familles les plus riches et les plus influentes de Paris. Elle a donc vécu dès son plus jeune âge dans un environnement emplis de politique et de petits fours. Ses frères firent tous des études en politique et entrèrent chacun leur tour dans l'ISP où ils furent tous brillants. Florence ne recevait pas les mêmes pressions que ses frères pour faire de la politique, mais sa mère l'incitait fortement à choisir l'avenir de femme au foyer tout comme elle. Florence ne voulait pas être dépendante des hommes et souhaitait faire des études en langues. Elle fut soutenue par son père et, après de longues études, devint interprète.
Daniel Doval était le cadet de deux frères. Sa famille descendait elle aussi d'une grande famille de diplomates. Il a, dès son plus jeune âge, démontré de grandes capacités qu'elles soient orales ou écrites. Il était brillant et voulait montrer au monde qu'il était capable d'autant de réussite que ses aînés. Son père et sa mère étaient de Londres et travaillaient à son ambassade. Il entra à l'ISP avec 90% de réussite à son examen et en sortit avec 92%. Il représentait la réussite familiale et se démarquait de ses frères qui étaient loin d'être aussi bons que lui. Il suivit la tradition familiale et devint ambassadeur pour Londres.
Cela faisait plus de deux ans que Florence L'Oiseau et Daniel Doval étaient entrés dans la vie active. Ils s'épanouissaient tous deux dans leurs métiers, mais pas de la même manière. Florence découvrait des langues et avait l'occasion de rencontrer de nombreuses personnes, elle développa donc une écoute et une bienveillance qui n'était pas évidente dans son milieu. Tandis que Daniel démontrait aux autres sa puissance et sa supériorité ce qui développa son caractère dominant. Le père de Florence lui proposa de le rejoindre à l'ambassade d'Italie en tant qu'interprète française, ce qu'elle accepta avec plaisir. En parallèle Daniel obtint un poste d'ambassadeur en Italie. Il avait pris de l'importance et ce poste montrait à ceux qui l'avaient traités d'arrogant qu'il était bien plus. Ils se rencontrèrent lors d'un cocktail et l'arrogance et la culture de Daniel attira tout de suite la jeune femme sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi. Il fut ébloui par sa beauté et son verbe. Ils ne tardèrent pas à sortir ensemble et à se marier. Ils décidèrent d'aller vivre à Paris sous la demande de Florence. Ils eurent d'abord un fils puis deux ans plus tard une fille, Elsa. Elsa vécu les cinq premières années de sa vie à Paris et y apprit la langue française et anglaise. Elle y était heureuse et appréciée.
Cependant, Daniel avait eu une proposition de travail beaucoup plus intéressante à Pescara dans le nord de l’Italie. Ils décidèrent donc d’y emménager. L’enfance d’Elsa après son arrivée à Pescara ne fut pas très facile. Elle fut rejetée par les petits italiens qui se moquaient de son accent et sans la présence d’Adrian Visconti elle n’aurait pas put s’épanouir autant. Son frère s’en sortait mieux qu’elle et était très apprécié par tous. Les parents d’Elsa devinrent amis avec ceux d’Adrian parce que son père avait l’occasion de discuter avec le père d’Elsa dans leurs métiers respectifs. Les deux familles n’étaient pas aussi liées qu’Elsa et Adrian, mais s’entendaient parfaitement. Lors de son adolescence les traits fins et la douceur d’Elsa l’aidèrent à s’insérer. Elle était l’une des plus grandes fortunes de Pescara et les gens le savaient. Elle évoluait dans le monde magique des gens riches, mais n’était pas intéressée par les scandales et les soirées Jet set. Elle était très brillante en cours et sa prestance et son calme faisait d’elle une femme respectée par tous. Elle avait des amis hauts placés et avait de nombreux prétendants. Elsa était une littéraire dans l’âme et sa passion résidait dans les livres, pour le plus grand bonheur de sa mère. Cependant, elle dû subir durant toute son adolescence les pressions de son père qui voulait qu’elle entre en politique tout comme lui. Elle se battit du mieux qu’elle put avec sa mère, mais quand celle-ci mourut elle dû se résoudre à entrer à l’ISP. Son naturel travailleur et brillant lui permit d’être admise avec une excellente note. Elle savait qu’elle était intelligente et qu’elle réussirait, mais ce fut le début d’une séries d’évènements qui la changèrent à vie.


Anecdote(s) de l'enfance/adolescence :

•• Elle était arrivée depuis plusieurs mois déjà à Pescara et rien n'avait changé pour elle. Elle se faisait persécuter par les élèves de sa classe et les professeurs ne faisaient pas grand-chose pour l'aider. Elle avait d'abord crut que c'était parce qu'elle était arrivée en cours d'année et que ça passerait, mais ce n'était apparemment pas le cas. Son frère lui répétait souvent que c'était parce qu'elle était trop belle et trop intelligente pour eux. Elle se refusait de penser ça parce qu'elle était modeste, mais par moment elle se demandait si son frère n'avait pas tort. Elle était encore trop petite pour comprendre toutes les subtilités des relations humaines. Elle prenait donc beaucoup sur elle et se disait que ça passerait avec le temps. Un jour qu'elle allait à l'école plusieurs de ses camarades de classe l'abordèrent. Elle voyait là la possibilité de se lier avec eux et elle ne se méfia pas. Ils lui volèrent son sac et ils abîmèrent tous ses cours, certains les avaient déchirés, d'autres colories dessus, d'autres encore les avaient jetés dans la fontaine de l'école. Ils partirent en courant pour se réfugier dans l'établissement et la petite Elsa se posa sur l'une des marches de l'immense allée menant à la porte principale. Elle se mit à pleurer, elle ne comprenait pas qu'on puisse être aussi cruel avec elle. Elle avait un accent français, mais elle parlait très bien italien et anglais. Seulement ce jour où elle se croyait rejetée par tous un jeune garçon lui tendit la main. Il s'appelait Adrian et elle l'avait déjà remarqué. Il avait un jumeau et c'est quelque chose qui avait beaucoup amusé Elsa en arrivant. Il lui parla et lui proposa de l'aider. Elle passa toute la journée à côté de lui et put recopier ses cours. Lorsqu'il le père d'Adrian et de son frère les ramena elle leur expliqua sa situation et qu'elle ne pouvait pas changer ses origines pour leur faire plaisir. Ils la comprirent et elle fut touchée de l'attention qu'avait Adrian à son égard. Lorsqu'elle arriva chez elle la première chose qu'elle fit fût de chercher son frère. Elle le trouva dans sa chambre en train de lire. Elle se plaça sur son lit avec l'air de celle qui a beaucoup de choses à raconter. Elsa était par nature bavarde et quand elle avait ce genre d'émotions elle se transformait en fontaines à paroles très dur à arrêter. Son frère se plaça sur son lit à côté d'elle et lui porta toute l'attention dont elle avait besoin. Lorsqu'elle réussit à mettre ses mots en place dans sa tête elle commença à parler avec un rythme rapide.

« Ce matin quand on est allé à l'école il m'est arrivé quelque chose après ton départ. Il y a des élèves de ma classe qui sont venus me parler et pendant que je discutais avec certains d'entre eux d'autres ont volé mon sac. Ils ont pris mes cours et les ont tout abîmés. Ils étaient inutilisables...»

Elle fut coupée par son frère qui commença à s'énerver. Il ne comprenait pas comment ils pouvaient s'en prendre à sa soeur. Elle qui est si gentille et si douce. Il était près à venir leur parler quand Elsa le coupa à son tour.

« Il ne faut pas que tu fasses ça. Tu as des amis avec qui tu t'entends bien et tu ne dois pas prendre le risque de les perdre à cause de moi. Les gens qui m'embêtent son les frères et les soeurs des élèves de ta classe. C'est trop dur d'être seul et je ne veux pas que tu le sois par ma faute. En plus je n'ai pas eu le temps de te dire le plus important. Donc ils venaient de me salir mes cours et je m'étais assise sur les escaliers pas loin de la porte principale. Alors que je pleurais j'ai senti quelqu'un s'asseoir à côté de moi. C'était Adrian Visconti, je t'en ai déjà parlé c'est celui qui a un jumeau. Il a proposé de m'aider et il m'a prêté ses cours toute la journée. On s'est mis à côté et son père m'a raccompagné à la maison. »

Florent ne pouvait que sourire en voyant sa soeur si rayonnante. Il ne l'avait pas vu vraiment sourire depuis un moment. Elle gardait la tête haute et essayait de donner le change, mais elle était très triste du comportement des gens de son école. Il la voyait enfin heureuse depuis leur arrivée. Il lui demanda comment elle trouvait Adrian et si c'était son amoureux. C'était bien entendu pour l'embêter, mais Elsa parti au quart de tour.
« Mais je… enfin non il est juste très gentil ! C’est vrai qu’il a un joli sourire… Je suis très contente de l’avoir rencontré et je n’arrête pas de sourire en pensant à lui. »

Son frère se mit à lui chanter « Elsa est amoureuse ! » sur tous les airs possibles. Elle se mit d’abord à bouder puis entama une bataille de chatouilles, qu’elle gagna haut la main !


{page1/4}


Dernière édition par Elsa Doval le Mar 8 Avr - 0:23, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campus-brown.forumpro.fr/
Lauren Baxter
Admin | Aubergine brune champagnisée


Nombre de messages : 1260
Age : 26
Nationalité : British
Crazy for : Job & coffee
AmstelMood : So busy
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Assistant at Hermès
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Dim 6 Avr - 11:35

Bievenue
Pink Martini I love you
Merci pour tous ces compliments, je réserve l'avatar. Wink

_________________

BIRDIE;IFAKE @LJ.
***

I ♥ JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
A BAS LA REFLEXION, VIVE LES TOPICS CONS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Elsa Doval
• Talking ans Smiling, that's my way of life !


Nombre de messages : 46
Age : 34
Nationalité : Française & Anglaise
Crazy for : you & you
AmstelMood : I’m so happy, Oh, so happy, I feel happy and pretty and bright !
Date d'inscription : 05/04/2008

MacBook
Job: professeur de français et de portugais
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Lun 7 Avr - 0:37

{merci Lauren Wink}


•• Cela faisait plus de dix ans qu'Adrian l'avait abordé. Ils s'étaient énormément rapprochés et il était devenu son meilleur ami. Ils rentraient tous les jours ensemble et il était la personne la plus proche d'elle. Elle avait d'ailleurs un peu délaissé son frère ces années là au profit d'Adrian. Elle se souvenait encore de la question de son frère, « Est-ce que c'est ton amoureux ? ». Non, ce n'était pas son amoureux... Pourtant, elle l'aimait. Dès leur première discussion sa gentillesse et son courage lui avaient plu. Ce n'était pas évident d'aborder une fille que tout le monde rejette. Depuis elle avait appris à le connaître et c'est sûr qu'il n'était pas une personne facile à vivre. Sa fierté et son côté macho avait le don de l'énerver. Cependant, elle l'aimait comme il était et ses défauts faisaient partie de son charme. Ses amies lui disaient qu'il fallait qu'elle se lance, que c'était évident qu'il était aussi amoureux d'elle, mais elle n'était pas assez sûre d'elle. Elle savait qu'il avait beaucoup de succès et il n'y avait aucune raison qui la choisisse elle plutôt qu'une autre. Adrian n'est pas quelqu'un qui parle beaucoup et Elsa est une fille qui parle trop. Elsa n'aime pas montrer ses faiblesses aux autres, mais Adrian n'était pas comme les autres. Seulement, cela faisait plus de dix ans qu'ils étaient aussi proches et il n'avait jamais fait de pas dans ce sens vers elle. Elle avait parfois l'impression que lui aussi été attiré par elle, mais elle n'en avait jamais la confirmation.
Elsa était une très jolie jeune fille et elle était très appréciée chez la gent masculine. Les prétendants ne manquaient pas et l'un d'eux sortit du lot. Il était drôle, sensible et fou amoureux d'elle. Alors qu'elle se sentait perdue dans ses sentiments envers Adrian il sut lui redonner confiance en elle. Elle finit par se laisser séduire, mais le cacha à son meilleur ami. Elle ne voulait pas qu'il le sâche. Pourquoi ? Parce qu'elle espérait toujours une déclaration ou quelque chose. D'un autre côté elle était sincère avec son petit ami et l'appréciait vraiment. Elsa n'était pas quelqu'un qui aimait mentir aux gens, elle ne voulait pas faire de mal à l'un ou à l'autre. Elle cacha donc aussi l'existence d'Adrian à son petit ami. Elle voyait beaucoup moins Adrian et au bout de quatre mois avec son petit ami elle sentait qu'elle s'attachait à lui. Il fut la première personne avec qui Elsa fit l'amour. Il était tendre et sensible et cela les rapprocha d'autant plus. Deux mois plus tard, ils étaient chez elle et ils s'amusaient dans sa chambre. Ils avaient mis la musique très fort si bien qu'Elsa n'entendit pas la porte d'entrée claquer. Elle n'entendit pas non plus quelqu'un monter les escaliers puis ouvrir la porte de sa chambre. Elle était en train de faire l'amour avec son petit ami quand en tournant la tête elle vit le visage horrifié d'Adrian. Lorsqu'il partit elle paniqua et enfila un peignoir pour lui courir après. C'est dans la rue, en peignoir qu'elle eu sa première vraie dispute. Il la regardait froidement et elle ne savait que faire. Quand elle eu rassembler assez de courage elle lui parla d'une voix tremblante.

« Je... Je suis désolée que tu l'ais appris comme ça Adrian. Je ne savais pas comment tu réagirais et... »

Il l'a coupa et commença à hurler. Il y avait pas mal de personnes qui les regardaient à présent. Ils ne passaient pas inaperçus. Elle en peignoir et lui criant. Il lui demandait depuis combien de temps elle lui mentait, comment il s'appelait, s'il baisait bien.

« Cela fait six mois, il s'appelle Giorgio et oui il baise bien. »

Elle était à la fois énervée et effondrée. Ils restèrent un temps infini à se regarder ainsi puis il tourna les talons. Elle ne le poursuivit pas, mais le regarda s'éloigner. Lorsqu'elle rentra chez elle, elle eu le droit à un autre interrogatoire qui mit fin à sa relation avec Giorgio. Tout était fini et elle resta assise sur son lit sans bouger pendant des heures en pensant... « et si j'avais attendu ? »


~°~


•• Adrian était maintenant parti depuis plusieurs mois à l'ISP. Ils ne s'étaient pas reparler depuis leur dispute. Il ne lui avait pas dit au revoir et c'est par ses parents qu'elle avait appris où il était allé. Il n'y avait pas un jour où elle ne se demandait pas comment ça se serait passé s'il n'avait rien sût. Elle ne pouvait plus rien y changer à présent et elle avait d'autres choses en tête. Son père lui mettait une pression croissante depuis plusieurs années pour qu'elle fasse ses études à l'ISP comme il l'avait fait dans sa jeunesse. Elsa n'avait jamais été intéressée par la politique, sa passion résidait dans les langues et la littérature. Lorsqu'on regardait Elsa on voyait une jeune fille fragile et on ne pouvait imaginer toute la volonté qui se cachait derrière ces grands yeux bleus et ce sourire omniprésent. Sa mère avait connu cette situation et elle la soutint dès le début. Ensemble, elles faisaient front à l'homme de la famille. Elsa ne comprenait pas son acharnement parce que, depuis deux ans maintenant, Florent était entré à l'ISP. Il était incontestablement moins brillant qu'elle, mais avait un nouveau tout à fait satisfaisant. Depuis une semaine son père la harcelait avec ça. Il avait réussit à obtenir un entretient pour qu'elle puisse entrer à l'ISP en cours d'année. Cela devait se passer d'ici un mois et elle devait préparer le concours. Elsa avait refusé préférant rester en classe préparatoire de lettres.
Elle avait rendez-vous avec sa mère à la sortie des cours. A peine sortie, elle reçut un appel de son père. Il lui demandait de rentrer tout de suite à la maison. Lorsqu'elle lui expliqua qu'elle devait rejoindre sa mère il ne voulut rien entendre. Elle rentra chez elle d'un pas vif et elle ferma la porte d'un coup sec. Une fois devant son père elle ne le laissa pas parler et s'adressa à lui d'une voix forte.

« Je n'en peux plus papa ! Je ne rentrerais jamais dans ton école de malheur. La politique ne m'intéresse pas et ce n'est pas près de changer. Ce que je fais me plaît et c'est tout aussi prestigieux. De toute manière Florent poursuit déjà la tradition familiale. Pourquoi ne me laisses-tu pas tranquille ? Je suis quelqu'un de calme, je ne fais jamais de vagues. Sais-tu combien de père rêverait que leur fille soit comme moi ? Je suis studieuse et ne vais jamais à des soirées Jet set ou autres. Je te demande juste de respecter mon choix. Pourquoi ne faits tu pas d'effort ? Encore heureux que maman me soutient... »

Elle s'arrêta de parler quand elle vu le visage décomposé de son père. Elle ne l'avait pas remarqué en arrivant, mais elle ne l'avait jamais vu aussi triste. Les paroles d'Elsa l'avaient traversé sans pour autant l'atteindre. Il semblait préoccupé par quelque chose de plus profond. Quelque chose était arrivée, elle le sentait. Ils restèrent pendant un long moment à se regarder sans rien dire. Lorsqu'il sentit le moment arriver son père s'adressa à elle d'une voix grave.

« Ta mère est morte. »

Elsa avait du mal à réaliser ce que venait de lui dire son père. Elle le fixait avec un regard vide. Ce ne pouvait pas être vrai. Elle sentit un flot d'émotions la submerger et elle se mit à pleurer comme jamais. Elle était complètement perdue, tout s'effondrait. Elle trouva dans le désespoir l'énergie de poser des questions, toutefois elle le fit dans les larmes et la rage.

« Comment est-elle morte ? Comment peux-tu être si calme ? Quand est-ce que c'est arrivé ? Pourquoi tu ne me préviens que maintenant ? Je veux la voir ! Où est-elle ? Je... Je... »

Elle flancha sous le coup de l’émotion et tomba à genoux. Elle n’arrivait pas à arrêter de pleurer. Son père attendit, sans réagir, qu’elle se relève et arrête de pleurer. Il avait un visage sans expression et il lui parla d’une voix neutre.

« Ton examen est dans un mois. J’ai réglé tous les problèmes administratifs. Tu travailleras à la maison et réussiras ton test d’entrée. »

Il se retourna et partit dans son bureau. Elsa était effondrée. Il n’avait pas répondu à ses questions et son avenir se retrouvait entièrement tracé devant elle. Elle n’avait pas le courage de lutter. Son père refusait de montrer qu’il était affecté par la mort de sa femme et elle ne supportait plus de le voir. Elle s’enferma dans sa chambre et décida de travailler son test d’entrée comme le lui avait demandé son père. Elle devait quitter cette maison et il était temps qu’elle renoue le contact avec Adrian.


Anecdote(s) à l'ISP :

•• Elle avait brillamment réussit son test d'entrée à l'ISP et avait rendu son père fier d'elle. Lorsqu'elle arriva, la première chose qu'elle fit de chercher Adrian. Il pleuvait à averses le jour où elle le retrouva. Elle s'était assise sur les marches de l'ISP comme le jour de leur rencontre. Lorsqu'elle l'avait vu, elle avait cru rêver. Elle s'était levée et une discussion mêlée de cris c'était établi entre les deux jeunes gens. Ils se retrouvaient et elle s'aperçut qu'elle l'aimait toujours autant. Elle eut l'impression qu'il allait l'embrasser, mais elle fut déçue. Elle pensa d'abord qu'il n'était pas encore près, mais quand elle le vit embrasser Valentine lors du bal elle eut un pincement au cœur. Il avait une copine et elle aurait dû s'en douter. Il en aimait une autre et cela faisait souffrir Elsa. Les parents d'Adrian étaient toujours aussi proches du père d'Elsa. Ils avaient appris la nouvelle de la mort de sa mère et l'avait invité à venir chez eux. Le père d'Adrian n'aimait pas Valentine, il trouvait qu'elle avait une mauvaise influence sur lui. Elsa ne savait pas trop quoi en penser et ne voulait pas se prononcer. Elle entendit une dispute entre Adrian et son père. Adrian défendait son amour pour Valentine et rien n'aurait pu faire plus de mal à Elsa que ça. Lorsqu'ils se retrouvèrent dans la chambre d'Adrian pour discuter elle ne fit rien paraître. Elsa était une fille souriante qui ne voulait pas imposer sa souffrance aux autres. Elle essaya d'être la plus objective possible pour le conseiller par rapport à Valentine. Elle était heureuse de retrouver son ami, même si ça n'allait pas plus loin. Elle lui prit la main et lui parla d'une voix douce.

« Tu m'as tellement manqué Adrian. Lorsque tu es parti sans le dire au revoir j'ai cru que mon cœur se déchirait. Je n'aime pas faire étalage de mes émotions, tu le sais bien, mais quand ma mère est morte j'ai cru que je ne m'en remettrais pas. Te voir tous les jours, te parler, ça m'a redonné du courage, de la joie de vivre. Merci. »

Adrian et elle avaient connu pas mal d'émotions fortes ces derniers temps et ils s'abandonnèrent à un baiser tendre. Il ne dura pas très longtemps, mais fut très intense. Elsa savait qu'il en aimait une autre, mais quand il l'embrassa elle eut l'impression d'être la seule fille dans son cœur. Elle savait qu'ils feraient comme si de rien était, comme si ce baiser était anodin. Il ne l'était pas, du moins pas pour elle. Il était la preuve qu'il pouvait se passer quelque chose entre eux. Ils restèrent un long moment à se regarder après ce baiser. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire, il la rendait heureuse. Elle voulait profiter de ce moment si précieux pour elle. Elle se coucha dans son lit et ils s'endormirent l'un à côté de l'autre comme lorsqu'ils étaient enfants. Elle savait que tout serait fini le lendemain, mais elle avait de nouveau espoir...


~°~


•• Il ne s’était rien passé entre eux depuis ce baiser. Ils se parlaient comme à des amis, mais il continuait à sortir avec Valentine. Peu de temps après il disparut pendant un moment sans laisser de nouvelles. Son père lui-même ne savait pas où il se trouvait. Elsa était complètement désemparée et ses notes chutèrent. On lui apprit qu’il était revenu à l’ISP, mais elle ne parvint jamais à le recroiser. Elle se laissait complètement aller et chutait dans toutes les matières exceptées la littérature et les langues. Elle ne montrait bien entendu rien de tout ça aux autres. Elle restait cette fille facile à vivre et toujours souriante. C’était là que résidait sa force, dans sa capacité à faire face à ses souffrances avec le sourire. Elle avait de nombreux prétendants, mais un seul arrivait à attirer son attention. Il s’appelait Kevin Howcraft et se faisait remarquer par son arrogance et ses nombreuses provocations. Il venait constamment lui parler et il essayait de la séduire. Elle n’était pas vraiment intéressée au début, mais après être restée un an sans nouvelle d’Adrian elle se laissa aller dans ses bras. Il était étonnamment doux avec les personnes qu’il aimait. Il avait réussit à lui redonner le sourire et ce n’était pas évident. Elle s’ouvrait enfin au monde et aux gens de sa classe. Elle remarqua une fille qui s’appelait Sarah Nichols. Elle était pétillante et avec un sens de l’humour certain. Elle décida de l’aborder, il était temps qu’elle fasse vraiment connaissance avec de nouvelles personnes. Elle ne le regretta pas et se trouva pleins de points communs avec sa nouvelle amie. Elles étaient très proches et passaient leur temps à rire ensemble. Lorsqu’elle apprit le retour d’Adrian ce fut la première personne à qui elle en parla. Elle frappa à la porte de sa chambre et s’assit dans le lit à côté d’elle. Sarah la connaissait assez à présent pour savoir qu’elle était bouleversée, même si elle ne le montrait pas. Elsa pris la parole, elle avait une voix qui paraissait très lointaine.

« Tu te souviens d'Adrian ? Je t'en ais déjà parlé. C'est un ami d'enfance de qui j'ai été très proche. Il y a deux ans il est parti sans donner de nouvelles et son père m'a appris qu'il était revenu en Italie. Je ne sais pas quoi faire. »

C'était la première fois qu'Elsa se confiait de la sorte à Sarah. Elle lui montrait enfin l'importance d'Adrian à ses yeux. Elle ne lui répondit pas tout de suite, préférant réfléchir. Elle finit tout de même par lui répondre. Elle lui expliqua qu'elle devait aller le retrouver. S'ils ne s'expliquaient pas ils ne pourraient plus jamais retrouver la relation qu'ils avaient pu avoir. Elle devait aller le revoir pour savoir ce qui pourrait se passer. Elsa avait peur d'aller le voir, peur de raviver des sentiments qui n'ont plus lieux d'être. Elle répondit avec une voix perdue à son amie.

« Je... Je ne sais pas. Tu as sûrement raison. Vivre dans le regret de ne pas avoir essayé de clarifier les choses et quelque chose que je tiens à éviter. J'ai peur de raviver des sentiments que je croyais enfouis. Ma relation avec Kevin n'est peut-être pas parfaite, mais j'y tiens. Il est amoureux de moi et il est prêt à tout pour moi. Je ne suis même pas sûre qu'Adrian m'a aimé un jour. »

Elle se sentait complètement perdue et sans les nombreux conseils de son amie elle n'aurait jamais retrouvé Adrian en Italie. Elle ne savait pas ce qui se passerait, mais il était temps d'être fixé. Elle lui dirait qu'elle avait elle aussi un petit ami et qu'elle était passé à autre chose. Elle était prête, enfin elle l'espérait...


{page 2/4}


Dernière édition par Elsa Doval le Lun 7 Avr - 23:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campus-brown.forumpro.fr/
Elsa Doval
• Talking ans Smiling, that's my way of life !


Nombre de messages : 46
Age : 34
Nationalité : Française & Anglaise
Crazy for : you & you
AmstelMood : I’m so happy, Oh, so happy, I feel happy and pretty and bright !
Date d'inscription : 05/04/2008

MacBook
Job: professeur de français et de portugais
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Lun 7 Avr - 15:13

•• Elsa avait finalement revu Adrian. Ils s'étaient engueuler comme jamais, mais n'étaient pas restés fâchés. Il n'avait rien voulu lui dire à propos de son absence et elle ne l'avait pas forcé. Elle avait entendu parler de la mort de Valentine et elle se doutait que se devait avoir un rapport, mais elle n'osait pas le lui demander. Elle ne voulait pas le brusquer et risquer de le perdre à nouveau. Ils s'étaient de nouveau rapprochés, mais rien ne se passait. Il était temps qu'elle fasse le deuil de cet amour qui n'avait jamais pu se concrétiser. Cela faisait plus d'un mois qu'elle n'avait pas vu Kevin. Elle ne lui avait donné aucune nouvelle et avait évité ses appels. Ils sortaient ensemble depuis un peu plus d'un an à présent et il était grand temps qu'elle profite de la chance qu'elle avait d'avoir trouvé une personne qui l'aimait autant. Elle repartit à Amsterdam et lui donna rendez-vous à un café où ils avaient l'habitude d'aller. Lorsqu'elle le vit, elle comprit qu'elle l'avait fait souffrir en partant sans donner de nouvelles. Il lui parla d'une voix à la fois déterminée et bafouillante.

« Je... Tu m'as manqué. Tu étais où ? Sarah m'a dit que tu étais allée rendre visite à un ami d'enfance, mais elle est restée assez vague. Je me suis inquiété ! Tu ne m'as pas donné signe de vie pendant plus d'un mois. Je ne sais même plus le nombre de fois où j'ai essayé de t'appeler. Lorsque tu m'as donné rendez-vous ici j'étais à la fois heureux et anxieux. Je... Tu n'as pas l'intention de rompre avec moi ? Parce que je t'aime plus que tout au monde. Je ne veux pas te perdre, tu es la première femme avec qui je me sens aussi bien. Ne me laisse pas, je t'aime. »

Elle comprenait sa détresse, elle avait ressentit la même chose durant ces deux dernières années. Elle lui sourit et s'approcha de lui pour l'embrasser tendrement. Elle n'avait pas envie de se lancer dans de longues explications sur le pourquoi de son voyage. Cela n'aurait put engendrer que des disputes si elle lui avait expliqué qu'elle était allée voir un amour de jeunesse. Elle comprenait maintenant que son bonheur ne se trouvait pas où elle l'avait imaginé. Attendre toute une vie qu'une personne qui vous est chère déclare sa flamme n'était plus ce qu'elle voulait. Elle se blottit dans ses bras et resta un long moment sans parler. Lorsqu'elle releva la tête elle s'adressa à lui non sans émotion.

« Tu m'as manqué aussi. J'ai compris que tu étais l'homme que je voulais près de moi pour m'aimer et me protéger. Je t'aime Kevin Howcraft. »

Ils s'embrassèrent de nouveau, mais de manière plus passionnée. Ce qu'il lui fallait s'était un amour partagé. Elsa était une femme facile à vivre, toujours souriante et aimante, elle méritait quelqu'un qui l'aime vraiment. Elle n'aimait pas Kevin comme elle aimait Adrian. C'était un amour moins fusionnel, moins évident, mais bien réel. Ils restèrent un temps infini dans les bras l'un de l'autre et pour la première fois depuis la mort de sa mère elle se sentit de nouveau courageuse. Dès le lendemain elle irait voir son père pour lui dire qu'elle ne serait pas ambassadrice, mais professeur de langues à l'ISP.


Cinq années :

•• Elsa avait eu de justesse son diplôme à l'ISP et seulement parce qu'elle excellait à l'oral et dans les matières littéraires. Il était évident qu'en sortant avec quelqu'un d'aussi instable que Kevin son comportement avait légèrement changé. Cela faisait maintenant cinq ans qu'elle enseignait le français et le portugais. Elle avait choisi le français parce que c'était sa langue natale et qu'elle en était fière. Le portugais était une langue qu'elle avait toujours appréciée et elle avait connu trop de professeurs n'ayant pas le goût de l'enseignement. Elle voulait se démarquer, faire passer sa passion chez les jeunes. Elle était une professeur très populaire que se soit chez ses élèves ou ses collègues. Elle avait toujours le sourire aux lèvres et le rire facile. Toutefois elle gardait une autorité nécessaire qui gardait sa classe calme. Elle avait choisi d'enseigner à l'ISP pour rendre hommage à son père et lui dire qu'elle ne lui en voulait pas.

Elle se fit de nombreux amis durant ces cinq ans à Amsterdam. Elle en avait rencontré la plupart à l'ISP, mais elle connut d'autres grâce à son frère ou encore à Kevin. Les deux premières années après son diplôme elle se rendit beaucoup à Pescara, mais elle finit par y aller de moins en moins. Sa vie était à Amsterdam à présent. Sa meilleure amie était toujours Sarah et elles étaient plus proches que jamais.

Elle avait emménagé avec Kevin un an après l'obtention de son diplôme. Cela faisait maintenant plus de six ans qu'ils étaient ensemble. Il lui parlait parfois mariage, mais elle trouvait que c'était trop tôt. Elle avait assisté au mariage d'Adrian sans tristesse. Ils étaient de nouveaux amis comme lors de leur adolescence. Ils avaient laissé enfouis au fond d'eux les regrets et les rancoeurs. Seulement au fil de ces cinq années ils se rapprochèrent de plus en plus. Leur relation restait amicale, mais plus leur proximité était grande plus elle s'écartait de Kevin. Elle sait qu'il l'aime plus que tout et elle fait tout pour ressentir le même amour que lui. Cependant, elle ne pourra jamais ressentir cet amour fusionnel comme pour Adrian.

Sa vie de femme ne fait que commencer et seul l'avenir nous permettra de savoir son évolution...



• Psychologie :

Traits de caractère :

•• Elsa est une jeune femme douce et aimante. Elle aime aller vers les autres, apprendre à les connaître. Elle sait qu’elle a besoin des autres pour vivre et que l’inverse est vrai. C’est pourquoi elle n’a jamais vraiment compris l’égoïsme ou tout ce qui s’en approche. Pour se développer il faut laisser libre cours à l’échange de paroles et d’idées. Elle ne peut concevoir une discussion où elle essayerait d’écraser la personne avec son opinion. Elle va toujours pousser les autres à plus réfléchir, à se remettre en question. Partager sa culture, des saveurs, des plaisirs et de nombreuses choses qui font que nous sommes différents nous permet de nous rapprocher. Elle ait toujours aimable avec les autres et parfois un peu trop. Elle ne croit pas en la devise « œil pour œil, dent pour dent. ». Si une personne la ridiculise elle essayera de comprendre pourquoi et s’il n’y a pas de raison elle évitera le conflit.
Une autre qualité d’Elsa est sa joie de vivre. Elle ne peut s’empêcher de sourire pour un rien. Elle aime goûter et expérimenter de nouvelles choses. Elle est d’ailleurs très bon public et sera la première à rire des blagues que peuvent faire les autres. Elle ne manque pas d’humour elle non plus. Elle a remarqué depuis petite que son sourire était communicateur. Elle sait qu’elle peut redonner la joie de vivre à une personne seul dans le bus d’un simple sourire. Ses yeux bleus et ses cheveux blonds font penser à un ange. Cela ne l’empêchera pas de titiller son entourage avec des « moqueries ». Elle n’ira jamais jusqu’à blesser les autres, mais elle adore quand son frère se met à bouder, il est si mignon.
Elsa n’a pas que des qualités. Son plus grand défaut est sa confiance en les gens. Elle va croire en eux dès le début et elle est souvent déçue. Elle espère souvent plus qu’elle ne devrait et se bat en vain pour des personnes qui refusent de combattre leurs malheurs. Cela se voit aussi dans sa relation amoureuse avec Adrian. Elle a longtemps espéré qu’il l’aimerait en retour sans succès. Toutefois elle ne se donne pas vraiment les moyens d’obtenir ce qu’elle veut. Elle n’osera pas brusquer une personne proche d’elle de peur de la perdre.
Elsa a aussi trop tendance à vivre pour les autres. Elle va faire passer son bien être après celui des autres. Elle travaille là-dessus avec Kevin et Sarah, mais elle a encore du mal. Si elle sait qu’en se sacrifiant elle permet à une personne de parvenir à réaliser ses aspirations elle le fera. Elle arrive cependant de mieux en mieux à penser à son propre plaisir, à ses besoins.
Elsa est une personne en constante évolution. Elle est influencée par ses connaissances et son environnement, mais elle garde sa personnalité profonde.


Manies :

•• Comme tout le monde Elsa a des manies. Elle ne peut pas s’empêcher de faire des blagues dans des moments parfaitement inopportuns. Cela lui a joué des tours de nombreuses fois, mais elle n’y peut rien. Lorsqu’elle trouve le moyen de rire elle n’est pas affectée par la situation quelque qu’elle soit. Elle adore aussi faire des câlins et des bisous à ses amis. Le problème c’est que quand Kevin la voit enlacer avec tendresse Adrian il ne voit pas cela du même œil. Elsa a toujours été très tactile et ça fait parti de sa personnalité. Lorsqu’elle s’énerve ou essaye de démontrer quelque chose elle se sert toujours de ses mains d’une manière quelque peu farfelue. Elle ne mimera jamais la chose qu’elle démontre et lorsqu’on la regarde de loin on ne peut que rire. Ces manies font parties de son charme…

{page 3/4}


Dernière édition par Elsa Doval le Lun 7 Avr - 23:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campus-brown.forumpro.fr/
Elsa Doval
• Talking ans Smiling, that's my way of life !


Nombre de messages : 46
Age : 34
Nationalité : Française & Anglaise
Crazy for : you & you
AmstelMood : I’m so happy, Oh, so happy, I feel happy and pretty and bright !
Date d'inscription : 05/04/2008

MacBook
Job: professeur de français et de portugais
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Lun 7 Avr - 22:08

• Address Book :

Adrian Visconti

Milo Ventimiglia - icônes par obsession27


Son seul et unique amour, son ami d’enfance.

Sarah Nichols

Hilarie Burton - icônes par obsession27


C'est la meilleure amie d'Elsa. Il est rare qu'elles se fâchent, mais ça leur arrive comme à tous. Elles ont toutes les deux tenu tête à leurs parents et s'en sont sorties avec brio.

Florent Doval

Gaspard Ulliel - icônes par obsession27


Il est le frère d'Elsa Doval. Ils ont toujours été très proches malgré leurs différences. Ils s'aiment très fort et par moment un peu trop. Ils leur arrivent d'avoir des disputes très dur et de se faire souffrir sans le faire exprès. Ils finissent toujours par se retrouver et à être là l'un pour l'autre avec toute la franchise et la gentillesse qu'ils se doivent.

Kevin Howcraft

Chad Michael Murray - icônes par obsession27


Kevin n'avait jamais vraiment été amoureux avant Elsa. Il enchaîné les filles et quand l'une d'elle retenait son attention il la trompait avec d'autres. C'est la douceur et la force d'Elsa qui l'attira tout de suite. Il passa plus d'un an à la séduire et lorsqu'il réussit il se promit de ne pas la laisser filer. Il était fou amoureux d'elle et pour la première fois n'était pas tenté d'aller voir ailleurs. Il sent qu'Elsa s'écarte de lui, mais il fera tout pour la garder avec lui...


• Autres :

• Le dessert préféré d’Elsa est le fondant au chocolat. (avec un vrai cœur fondant !)
• Son film préféré est Arizona Dream d’Emir Kusturica.
• Elle n’aime pas café.
• Elle adore boire toutes sortes de thé.
• Elle ne commence pas la journée sans son chocolat chaud.
• Elle adore manger japonais.
• Elle n’a pas de balance chez elle.
• Elle adore chanter sous sa douche.
• Dès qu’elle rentre chez elle, elle ne peut pas s’empêcher de mettre de la musique et de danser comme une idiote.
• Elle tient très bien l’alcool, ce qui en a perdu plus d’un.
• Elle adore l’odeur du cigare parce que c’était l’odeur de son père..
• Elsa adore regarder toutes sortes de séries.
• Elle se soigne à l’homéopathie.
• Elle adore lire, écouter de la musique et regarder des films. Son but et de TOUT voir et écouter de la daube au chef d’œuvre.
• Elle parle trop et trop vite, mais c'est ce qui fait son charme.



Avatar : Kate Bosworth

Fille ou garçon : fille
Comment avez-vous connu le forum ? Mon forum est partenaire avec le votre Wink (Campus Isabelle Brown)
Commentaires : Que se soit le design, le contexte, les membres, l'organisation du forum (et j'en oublie) je ne peux qu'agréablement remarquer que tout est complet et recherché. Je me réjouit de m'être inscrite et j'espère que je serais à la hauteur de votre forum. Wink

{page 4/4}

Ma fiche est terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campus-brown.forumpro.fr/
Adrian Visconti



Nombre de messages : 21
Age : 34
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Lun 7 Avr - 23:55

WAOUHHh Je suis supra impressionnée..
Superbe fiche..
Le topic c'est quand tu veux Very Happy:D:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa Doval
• Talking ans Smiling, that's my way of life !


Nombre de messages : 46
Age : 34
Nationalité : Française & Anglaise
Crazy for : you & you
AmstelMood : I’m so happy, Oh, so happy, I feel happy and pretty and bright !
Date d'inscription : 05/04/2008

MacBook
Job: professeur de français et de portugais
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Lun 7 Avr - 23:59

Merci beaucoup Embarassed

dès que je suis validée c'est parti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campus-brown.forumpro.fr/
Adrian Visconti



Nombre de messages : 21
Age : 34
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Mar 8 Avr - 0:03

Avec grand grand grand plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Nielsen
Admin | Courgette blonde des steppes


Nombre de messages : 3425
Age : 27
Nationalité : Danoise
Crazy for : How we used to be
AmstelMood : Full of regrets
Date d'inscription : 12/11/2007

MacBook
Job: Critics for De Telegraph
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Mer 9 Avr - 13:10

Superbe fiche, je te valide Wink

_________________

___
BY OBSCENECLARITY
Others on APPLE & CREAM
I LOVE JOHN MAYER
AGENT SPECIAL DU WOOHP
FAIS GAFFE A MON SECHE-CHEVEUX RAFALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune/
Elsa Doval
• Talking ans Smiling, that's my way of life !


Nombre de messages : 46
Age : 34
Nationalité : Française & Anglaise
Crazy for : you & you
AmstelMood : I’m so happy, Oh, so happy, I feel happy and pretty and bright !
Date d'inscription : 05/04/2008

MacBook
Job: professeur de français et de portugais
To-Do List:

MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Mer 9 Avr - 16:42

merci

trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campus-brown.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}   Aujourd'hui à 15:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Elsa Doval l talking and smiling, That's me ! {finish}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Post spécial pour Elsa, appaloosa à sauver !
» Elsa Villars
» question elsa
» Libérée, Délivrée {Elsa}
» ELSA/ETKA où se procurer le logiciel pour MAC/PC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Before The Game :: Présentation :: Inscriptions validées-
Sauter vers: