AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un homme de manqué ? un autre de retrouvé (pv Adrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elsa Doval
• Talking ans Smiling, that's my way of life !


Nombre de messages : 46
Age : 34
Nationalité : Française & Anglaise
Crazy for : you & you
AmstelMood : I’m so happy, Oh, so happy, I feel happy and pretty and bright !
Date d'inscription : 05/04/2008

MacBook
Job: professeur de français et de portugais
To-Do List:

MessageSujet: Un homme de manqué ? un autre de retrouvé (pv Adrian)   Mer 9 Avr - 23:58

Elle vivait avec Kevin depuis un peu plus de quatre ans déjà. Elle n’aurait jamais pensé que leur relation tiendrait jusque là. Tout le monde s’accordait à dire qu’ils étaient parfaitement incompatibles. Il faut dire qu’ils n’avaient pas totalement torts. Elle était une femme douce et généreuse et il était un homme arrogant et provocateur. Toutes les personnes qui parlaient d’eux ne voyaient que la surface et ils ne pouvaient pas imaginer la tendresse qu’a Kevin avec les gens qu’il chérit. A dire vrai, au début de leur relation elle n’aurait pas put l’imaginer non plus. Elle avait commencé à vraiment s’attacher à lui quand elle avait fait le deuil de son amour pour Adrian. Ils s’étaient alors très rapprochés et avaient décidé de vivre ensemble. Lorsqu’elle avait emménagé pour de bon avec lui elle avait eu l’impression de trahir Adrian. C’était bien entendu stupide parce que celui-ci s’était marié, mais elle ne pouvait pas se débarrasser de ce sentiment. Elle avait d’ailleurs évité Adrian pendant un moment de peur de revivre leur première vraie dispute. Ils n’étaient plus les mêmes, ils avaient grandi…

Cependant, quand on y regardait de plus près leur relation était restée la même. Leur amitié était redevenue aussi intense qu’autrefois. Ils avaient aussi retrouvé cette ambiguïté qui avait tant fait souffrir Elsa. Après réflexion, leur relation semblait être la même. Il y avait tant de choses qui s’étaient passées entre eux. A leur affinité naturelle s’agglutinait des rancoeurs et des regrets. Elle s’était obligée à oublier son amour pour Adrian. Il fallait qu’elle fasse ce sacrifice pour leur amitié. Ils se voyaient donc régulièrement, mais en tant qu’amis. De toute manière la femme d’Adrian la surveillait de près. Par moment, il lui arrivait d’avoir des bouffées de nostalgie. Elle pensait à Adrian, à ce qu’ils auraient put vivre. Dans ces moments là il fallait qu’elle se rapproche beaucoup plus de Kevin. Il ne fallait pas qu’elle oublie qui la rendait heureuse chaque jour. Lui était clair dans ses sentiments….

Elle était dans une de ses périodes nostalgique. Elle avait donc prévu une soirée romantique avec Kevin. Ils se retrouveraient au carrousel pour prendre un verre et se détendre entourés d’artistes. Elle avait toujours adoré ce café. Elle avait l’impression de se retrouver dans un autre univers. Elle rentrait de son travail beaucoup plus tôt que Kevin certains soirs. Elle pris donc tout son temps pour se préparer. Elle se maquilla légèrement, elle n’aimait pas en faire trop. Elle décida de laisser détachés ses cheveux, ils tombaient très bien ce soir. Elle enfila une jupe noire et un haut élégant. Sa jupe lui arrivait un peu plus haut que les genoux. Elle adorait tourner sur elle-même quand elle la portait pour la voir virevolter. Comme touche finale, elle se mit un parfum fruité. Ils avaient décidés de se rejoindre là-bas. Elle pris donc un taxi pour y aller et se promena dans le parc pendant un long moment. Lorsqu’elle entra dans le carrousel, elle ne put s’empêcher de sourire. Elle adorait vraiment cet endroit.

Les minutes passaient, puis ce fut les heures… Elle attendait Kevin depuis un peu plus de deux heures quand elle se décida à l’appeler. Il avait complètement oublié et il lui expliqua que ce soir il préférait dormir. Elle était très déçue, mais décida de continuer à profiter un peu de l’endroit. Elle était peut-être seule, mais ce n’est pas pour ça qu’elle ne pouvait pas être bien. Elle avait déjà but plusieurs verres et était d’humeur joyeuse. Il fallait peut-être qu’elle s’arrête ou elle allait se faire accoster par un artiste à la ramasse. D’un autre côté elle était si bien… Elle se laissa donc tenter par un autre verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campus-brown.forumpro.fr/
Adrian Visconti



Nombre de messages : 21
Age : 34
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Un homme de manqué ? un autre de retrouvé (pv Adrian)   Jeu 10 Avr - 0:58

20 heures et une journée harassante.
Rien ne s’était passé comme il l’avait souhaité, absolument rien. Un fournisseur Américain, de Détroit plus précisément, s’était pris le droit d’augmenter la dernière facture de la société de cosmétique de sa maman sans préavis, si bien que cette dernière avait demandé à son fils ainé de s’y rendre pour négocier la facture avec ce malhonnête.
Comment aurait-il pu refuser alors que sa mère avait accepté qu’il quitte son poste pour retrouver une partie de ses racines de jeunes adultes à Amsterdam… Il n’était pas ravi par cette idée, il n’avait nullement envie de quitter cette ville si chère a son cœur, lourde de bons comme de mauvais souvenirs et ce même pour quelques jours. Il n’était pas non plus enchanté à l’idée d’affronter le décalage horaire qu’il supportait mal et qui le rendait irascible. Dès lors, c’est un peu sur les nerfs qu’il rentra chez lui, contrarié par cette nouvelle qu’il devrait annoncer à sa chère et tendre. Alors qu’il la salua d’un simple baiser sur les lèvres avant de se faire couler un bain, ils échangèrent les banalités de tout couple qui se retrouve après le boulot. C’est d’ailleurs tout ce qu’il parvenait à se dire sans se disputer, surtout ses derniers temps, et cette soirée ne ferait pas exception. Qu’il parte n’était pas réellement le problème, mais qu’il annonce à sa chère et tendre qu’il n’avait pas l’intention de l’emmener fut un bon prétexte pour se quereller. Lui, considérait qu’un week end n’était pas suffisant pour commencer à partir avec dix valises. Quant à elle, manquant très certainement de confiance en lui, prétendait qu’il s’agissait la d’une belle occasion de se retrouver. Certes oui, mais il n’en avait pas envie. Il savait ce qu’elle ressentait pour un autre, il était toujours aussi perdu dans ses sentiments pour Elsa que d’antan et il culpabilisait toujours excessivement en ce qui concerne Valentine. Qui a dit qu’il avait mûri ?

Sachant pertinemment que l’ambiance lourde ne s’allègerait pas, il préféra se préparer à quitter son home sweet home inexistant pour un verre à l’extérieur. Il quitta la salle de bain, jetant un coup d’œil à sa femme qui le fusilla du regard. Sans mot dire, il enfila alors un jean’s bleu délavé et décontracté qu’il habilla d’une chemise noir d’une simplicité étonnante. En toute sincérité, il trouvait un peu dommage d’avoir à quitter son intérieur pour décompresser de cette journée contrariante mais avait-il le choix ? Pour rien au monde il ne parviendrait à présenter ses excuses à chaud à celle qui partageait sa vie, il valait mieux partir avant que tout ne s’aggrave. Lorsqu’il rentrerait, il serait moins stressé, moins nerveux et plus à même de l’écouter et d’éventuellement se laisser convaincre quant à ce voyage de 3 jours à l’étranger.


« A plus tard » lança-t-il à Sierra lorsqu’il claqua la porte. Ne restait plus dans l’appartement que son parfum épicé.

A présent, il était 21h30 et les rues d’Amsterdam ne l’inspiraient guère. Passant alors devant le caroussel, lieu culte et mythique à la vie des artistes hollandais ou étranger, il pénétra doucement dans l’antre musicale et cherchait une place lorsqu’un parfum familier lui chatouilla les narines, une fragrances fruitées pour cette demoiselle, cette jeune femme qui partagea son enfance, son adolescence…Bref, sa vie. Elle était sa boussole et bien qu’il s’interdisait la jalousie vis-à-vis de cet homme qui partageait sa vie, bien qu’il s’obligeait à n’entrevoir dans ses beaux yeux que la flamme de l’amitié, elle tenait dans son cœur un place particulière, une place unique que nul autre femme encore en vie ne put combler à sa place. La cherchant dans l’assemblée, il priait déjà pour qu’il ne s’agisse pas d’un mirage, d’une souvenir née d’une espérance refoulée de passer la soirée à ses côtés et fut soulager de constater qu’Elsa, sa tendre Elsa, était bien assise à une table, seule, si l’on fait abstraction du barman ramassant sur sa table un verre de cocktail vide. Il sourit alors, heureux sans doute, et il la contempla quelques instants indéfinis. Ses longs cheveux blonds pendait dans le dos timidement et légèrement dévoilés en quelques endroits par le haut noirs de la jeune femme élégante dans sa jupe. La connaissant relativement bien, il se l’imaginait déjà en train de tourner devant son miroir et s’émerveiller des mouvements souples de sa tenue. Quelle plaisir tant pour les yeux qu’en pensée.

Il ne semblait pas avoir réalisé qu’il s’approchait d’elle à mesure qu’il l’observait envieux. Pourtant, d’un geste spontané, il intercepta la commande du serveur déjà de retour, lui glissant quelques billets dans la main tout en le remerciant d’un signe de tête.


« Vos joues sont bien roses ma douce…et si vous continuez comme ça, un homme malintentionné pourrait bien en profiter…Je suis arrivé à temps on dirait... »

Sans demander son reste, il s’installa à la table, sur la chaise en face d’elle tout en continuant son discours :

« D’ailleurs, ça m’a l’air bien fort ce que tu bois… Kevin faillit à sa tâche on dirait. Ne sait-il pas qu’il est dangereux de te laisser seul avec ton visage d’ange ? »

Il le savait si bien, trop bien…comment oublier ce jour où un homme plus doux, plus tendre, plus attentionné que lui caché derrière son machisme maladif lui avait volé son cœur ? Du moins, le croyait-il….il n’avait jamais imaginé qu’elle puisse être amoureuse de lui si ce n’est peut-être le jour ou face à Valentine, elle perdit ses moyens.

« Saluti » nargua-t-il gentiment en goutant à la boisson alcoolisée « Allez, tiens Princesse je te le rends et je te l’offre» précisa-t-il en commandant la même chose au barman qui passait.

« Mais dis moi, tu me dirais bien ce que tu fais ici toute seule ? J'en suis tellement abassourdi que j'en oublie mes bonnes manières...»

A ces mots, il se redressa pour poser sur la joue rose et délicate d'Elsa un baiser qui l'était tout autant. C’est la providence…il avait besoin d’être entouré, de se détendre et il avait l’opportunité ou plutôt la chance de pouvoir passer un moment agréable avec cette personne si chère à son cœur….et il n’avait rien demandé à Dieu et n’avait nullement forcé la chance. Serait-il en vaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa Doval
• Talking ans Smiling, that's my way of life !


Nombre de messages : 46
Age : 34
Nationalité : Française & Anglaise
Crazy for : you & you
AmstelMood : I’m so happy, Oh, so happy, I feel happy and pretty and bright !
Date d'inscription : 05/04/2008

MacBook
Job: professeur de français et de portugais
To-Do List:

MessageSujet: Re: Un homme de manqué ? un autre de retrouvé (pv Adrian)   Jeu 10 Avr - 11:42

Dans quelle situation la mettait-elle ? Elle se retrouvait à boire seule dans un bar à une heure tardive. Les seules personnes qui buvaient des verres seuls à cette heure-ci étaient les maris cherchant à fuir leur femme et les femmes cherchant à s’approprier un homme pour un soir. Cela faisait bien longtemps qu’elle ne sortait plus seule. Elle avait des amis et son amoureux, quand celui-ci ne l’oubliait pas… Elle sentait des regards d’hommes se poser sur elle. Elle en avait l’habitude, elle avait toujours eu une beauté que beaucoup de filles lui enviaient. Seulement ce soir elle n’avait pas un bel homme à côté d’elle pour leur faire comprendre que de toute manière ils n’avaient aucune chance. A cette pensée, elle ne put que sourire. Kevin est quelqu’un de plutôt jaloux. Pourtant, il ne s’énervait jamais contre les inconnus qui se permettaient de fixer un peu trop sa douce. Il savait qu’elle saurait les ignorer avec élégance, comme toujours. Non, ce qui le mettait hors de lui c’était la manière qu’avait Adrian de la regarder. Elle ne comprenait pas pourquoi. Les regards qu’il lui portait n’étaient qu’amicaux. Si on pouvait y voir autant de tendresse c’est parce qu’ils se connaissaient depuis très longtemps. De toute manière elle se refusait à croire que ces regards pourraient vouloir dire plus.

C'était étonnant, mais quand le barman revint prendre son verre, elle crut sentir le parfum épicé d'Adrian. Elle devait avoir trop bu ou alors... Elle regarda vers la porte d'entrée à la recherche de son doux ami. Il n'y était pas, elle aurait dû s'en douter. Pourtant, son parfum était si présent, comme s'il était tout près d'elle. C'est alors qu'elle entendit sa voix. Elle ne put s'empêcher de sourire. Elle eut un rire léger lorsqu'il lui parla. En effet, il était arrivé à temps. Elle n'eut pas besoin de l'inviter à sa table, il s'y assit de lui-même. Alors qu'elle pensait tant à lui ces derniers jours, elle ne pouvait que remercier le coup du sort qui l'avait mis sur sa route. Il était devant elle aussi beau qu'avant. Ils se voyaient assez souvent, mais c'était la première fois depuis très longtemps qu'ils étaient vraiment seuls. C'est sûr qu'il y avait pleins de personnes autour d'eux, mais pas de Sierra ou de Kevin. Lorsqu'il lui parla de Kevin elle rosit. Elle ressemblait à une petite poupée en porcelaine avec des joues roses toutes bien dessinées. Il faut croire qu'être gênée ou pompette lui allait très bien au teint.

Lorsqu'il goûta sa boisson et lui proposa de lui offrir, elle lui fit un grand sourire de remerciement. Il lui demanda alors ce qu'elle faisait ici toute seule. Elle se le demandait bien... Lorsqu'elle reçut le baiser tendre d'Adrian elle rosit de plus belle. Ce n'était pourtant rien d'exceptionnel, mais elle était si heureuse qu'il soit arrivé. Elle répondit alors à sa question en faisant une petite moue, comme quand ils étaient enfants.


« Hum... A dire vrai Kevin m'a posé un lapin. Alors, il ne peut s'en prendre qu'à lui si je me fais aborder un bel homme aussi charmant. »

Elle le gratifia d'un joli sourire et d'un petit clin d'oeil. Elle en avait un peu honte, mais elle était heureuse qu'il lui ait posé un lapin. Elle allait passer une soirée en tête à tête avec celui qu'elle avait toujours aimé. L'avoir en face d'elle comme ça lui faisait remonter beaucoup de souvenirs qu'elle pensait enfouis au fond d'elle. Elle ne pouvait lâcher son regard de peur de le perdre. Kevin avait guérit son coeur, lui avait redonnée l'envie de rire, mais Adrian était son seul vrai amour. Elle était venue ici pour ne plus penser à Adrian et finalement elle ne pensait qu'à lui. Kevin n'existait plus ce soir, il n'y avait qu'elle et Adrian. Elle avait l'impression de redevenir une ado. Tellement de souvenirs refaisaient surfaces... Les moments passés à rire ensemble, à discuter et... le baiser. Ce fut la seule fois qu'ils s'embrassèrent et ce jour là elle avait tellement cru qu'ils s'aimeraient toujours. Elle avait senti la passion et la tendresse d'Adrian... Elle s'était trompée, mais elle ne pouvait cesser d'y penser en face de lui. Lorsque le barman ramena le verre d'Adrian elle leva le sien. Elle parla alors d'une voix pleine de vie et de joie.

« Je souhaite porter un toast à notre rencontre fortuite qui fait ma plus grande joie. »

Elle garda son verre levé et le fit tinter légèrement sur le verre d'Adrian sans lâcher son regard. Elle but alors lentement une partie de son verre et le posa sur la table. Jamais elle n'aurait pu imaginer passer cette soirée en compagnie d'Adrian. Elle comptait en profiter un maximum, c'était quelque chose de rare. Elle adorait tellement sentir son parfum. Elle l'avait longtemps cherché pour pouvoir l'offrir à Kevin. Elle ne l'avait jamais trouvé. C'était l'odeur d'Adrian et personne d'autre ne pouvait la porter. C'était aussi la preuve que personne ne pouvait le remplacer. Qu'allait- il se passer ce soir ? Elle préférait se laisser porter par le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campus-brown.forumpro.fr/
Adrian Visconti



Nombre de messages : 21
Age : 34
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Un homme de manqué ? un autre de retrouvé (pv Adrian)   Sam 19 Avr - 14:28

Ce n’était pas du tout son genre. Se retrouver seule dans un bar ne faisait absolument pas partie des habitudes de la jeune femme. A l’heure actuelle, c’est avec un groupe d’amies qu’elle se rendait dans un bar de ce genre, bien qu’excellemment fréquenté, et le plus logique restait qu’elle s’y rende en compagnie de ce blondinet partageant sa vie : Kevin. S’avançant en sa direction, ne pouvait s’empêcher de regarder autour de lui, cherchant des yeux l’homme qui aurait normalement du être présent. Pourtant, il semblait réellement n’y avoir personne, et agissant avec spontanéité, cette caractéristique qui le poussait parfois à agir sans réfléchir, il s’installa à sa table, la taquinant légèrement et réglant la note à un serveur à qui il commanda la même chose. Il s’installa alors en face d’elle et, heureux de la voir sourire, subjuguer par tant de beauté et se targuant bien volontiers d’être la cause de cet émoi chez la jeune femme aux joues légèrement rosies. Satisfait, il se laissa légèrement aller contre le siège face à elle où il avait pris place et il lui rendit son sourire.

Quelle chance !! Avoir sa belle Elsa pour la soirée, être seul avec elle, sans chaperons, sans leur compagnon respectif…sans être obligé de faire attention aux mots qu’il pourrait prononcer, aux regards qu’il pourrait poser sur elle….
Quelle providence !! Avoir sa belle Elsa à ses côtés durant un temps sans personne pour mal interprété une attention, un geste ou une œillade complice.
Quel bonheur !! Elle n’était pas fille à passer la nuit seule dans un bar et il n’était pas homme à chercher les ennuis avec l’élu du cœur d’une femme et pourtant…. Aujourd’hui, il se moquait de Kevin comme elle semblait se moquer de l’avis des autres.

Pourtant, il lui fallait savoir pourquoi elle était seule, il lui fallait la certitude qu’aucun ne viendrait les déranger durant leurs retrouvailles tant attendue. Il posa donc la question légèrement, sans être trop franc et en restant relativement évasif. Il ne voulait aucunement qu’Elsa voit en ses questions un soupçon de jubilation de la voir ici seule, abandonnée par ce qu’elle aimait…du moins en apparence. Adrian était incapable de mettre un mot sur ce qu’il ressentait pour elle, tout comme il ne parvenait à définir le regard qu’elle posait parfois sur lui. Le souvenir de leur seul et unique baiser était tellement présent, tellement fort, qu’il était capable de lui retourner les entrailles dans ces heures de doute. Réalisant qu’il ne l’avait pas encore saluée, il posa ses lèvres sur les joues teintées de la demoiselle avant d’entendre les commentaires de cette dernière sur cette si surprenante solitude.

Alors comme ça, son jeune freluquet de concubin avait eu l’audace de l’oublier ? Il devait être fou ou bien complètement …Il ne trouvait pas de mot pour décrire cette attitude mais qu’importe, il se contenta de sourire à ce qu’il prenait pour un compliment et inclinant légèrement la tête en guise de remerciement il ajouta :


« Elsa..voyons, quoi de plus naturel…. A jeune femme exquise, ne faut-il pas un jeune homme charmant ? Ca me semble plutôt logique et même équitable non ? » Il lui retourna son clin d’œil et il remercia le serveur qui venait lui déposer sa boisson.

Elle souhaitait porter un toast. Pourquoi pas ? Il saisit son verre et écouta la jeune femme avait de faire tinter les deux verres l’un contre l’autre, captant son regard du sien. Un toast, c’est droit dans les yeux.


« Santé » répondit-il « A notre soirée….à nous deux…. »

Il but un bonne gorgée de sa boisson alcoolisée et il réalisa que c’était plutôt fort, il en savait pas trop ce que c’était, c’est Elsa qui avait choisi mais il se demandait comme cette jeune femme fragile pourrait tenir toute une soirée avec cette dose d’alcool dans le sang. Il y avait de quoi dire et faire pas mal de bétises.

« Alors, comme ça, il t’a oublié pour la soirée… c’est étrange mais je le remercierais presque… cela fait combien de temps que nous n’avons pas passé une soirée ensemble ? Rien que nous deux ? »

Il connaissait la réponse à cette question. Cela faisait trop longtemps, trop longtemps qu’il mentait aux autres, qu’il se mentait, qu’il se cachait, qu’il était malheureux pour des raisons différentes mais tout importantes à ses yeux. Et si aujourd’hui seulement, il se permettait d’être face elle tout ce qu’elle avait connu ? S’il ôtait le temps de cette soirée cette carapace de culpabilité ? S’il se permettait de laisser son cœur se dévoiler juste pour cette soirée ? Non, il ne le pouvait pas, c’était loin d’être une bonne idée et pourtant, pourrait-il l’empêcher ? Pourrait-il empêcher son cœur de battre la chamade face à ce sourire angélique et enjôleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un homme de manqué ? un autre de retrouvé (pv Adrian)   Aujourd'hui à 14:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Un homme de manqué ? un autre de retrouvé (pv Adrian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4mn de temps de recherche et balle retrouvée
» Qui roule avec un melange autre que du gasoil
» RICHE VEUVE RECHERCHE UN HOMME POUR PARTAGER SA VIE ET SA FORTUNE.
» Le petit homme bleu
» Votre classement "Homme du match" (2009-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Leidseplein :: Vondelpark :: Carrousel-
Sauter vers: