AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Late again [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Late again [R.]   Jeu 24 Avr - 10:12

Seth regarda sa montre une nouvelle fois. Vingt minutes de retard. Au lieu d’être agacé par le retard de la personne qui devait le rejoindre, il se contenta un sourire amusé. C’était une telle habitude qu’il se demandait pourquoi il s’obstinait toujours à arriver en avance croyant que pour une fois, elle ferait un effort. La prochaine fois, ce serait lui qui la ferait attendre … La serveuse lui apporta son cappuccino – pour ne pas changer. Il repartit une nouvelle fois à la contemplation du cadran, les minutes défilaient et toujours aucun signe de Meredith. On était en plein milieu de l’après-midi, elle ne pouvait pas trouver comme excuse cette fois qu’elle n’avait pas entendu le réveil ou une panne de mascara. Il se réjouissait déjà de l’imagination dont elle allait faire preuve cette fois-ci pour monter un mensonge de toutes pièces qui comme à chaque fois, sera complètement farfelu.

Leur relation avait toujours été quelque peu spéciale, déjà à l’ISP. Ce qui devait être des cours de rattrapage s’était presque transformer en cours de récré pré pubère. Il devait avouer que ça l’amusait tout de même. Meredith avait toujours adoré les rumeurs et autres ragots et étant donné que Seth en avait eu pour son compte, il n‘était pas difficile de deviner leur sujet de conversation préféré où plutôt le sujet de conversation préféré de Meredith. Pendant les trois dernières années de sa scolarité, elle n’avait cessé de lui rapporter tout ce qui se disait dans son dos. Une fois il avait mit une fille enceinte – ce qui s’était presque révélé vrai -, ensuite il était soi-disant devenu gay pour on ne sait quelle raison, puis il couchait avec l’une de ses profs. Il aurait presque pu en écrire un livre même si l’intérêt était limité et qu’il avait fini par se rendre compte que sa petite emmerdeuse préférée en rajoutait bien souvent une couche. Une fois les études de Seth terminé et son départ – ou plutôt son retour – en Angleterre, Meredith usa de la technologie pour prodiguer de précieux conseil … Quasi tous les jours il recevait des e-mails en tout genre. « Ne sors jamais sans ton parapluie », « la vitamine D c’est bon pour le teint », « ne met pas de fille enceinte sinon tu devras l’épouser », du Meredith tout craché.

Il n’avait pas le moins du monde était surpris lorsqu’elle lui annonça le poste qu’elle avait décroché, ni quand son sujet préféré pour ses articles se trouvait être lui. Cela ne le dérangeait pas vraiment. Evidemment, il n’appréciait pas spécialement d’avoir sa tête sur un magazine de temps en temps, surtout qu’il ne voyait pas l’intérêt qu’on pouvait trouvé à un présentateur de télévision, mais malgré tout, cela prouvait qu’elle n’était jamais bien de lui et dans le fond c’est ce qui lui importait. Elle avait beau être la pire des emmerdeuses, il s’y était attaché bien malgré lui. Il ne lui avait jamais dit mais il la considérait comme sa sœur, elle représentait à ce jour la seule famille en qui il pouvait encore avoir confiance, ou plutôt la seule qui serait toujours la pour lui peut importe les choix qu’il ferait. Elle le soutenait toujours, même quand elle n’était pas d’accord avec lui et elle ne se gênait vraiment pas pour lui dire. La sonnerie de son téléphone le tira de ses rêveries, il venait de recevoir un message.

Citation :
Oui je sais je suis en retard mais j‘ai une très bonne raison … comme toujours.

Il sourit et patienta, encore. Quelques minutes plus tard il vit une chevelure blonde passer la porte. Il ne lui en voulait pas, mais comme d’habitude, il allait tenter de lui faire croire.

-Laisse-moi deviner, un gamin t’as volé ton sac et tu as du lui courir après dans toute la ville ... Ou non, encore mieux ! T’es tombée en panne de fard à joue cette fois … Dit-il avait un faux air fâché, mais Seth n’était vraiment pas doué pour lui jouer la comédie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Fishburg



Nombre de messages : 114
Age : 28
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job: Journaliste
To-Do List:

MessageSujet: Re: Late again [R.]   Sam 26 Avr - 0:23

Elle n’avait jamais été le genre de personne qui partait une demi-heure en avance histoire d’être sûre d’être à l’heure, non. Elle était tout le contraire. Meredith se disait que si la personne voulait vraiment la voir alors elle saurait l’attendre que ce soit dix minutes ou deux heures…
Et tout, absolument tout pouvait empêcher la jeune femme à ne jamais être à l’heure. En réalité c’était surtout un rien qui la retardait comme ‘plus de jus d’orange et je ne peut pas sortir sans avoir avalé un verre de mon jus d’orange’. Elle ne s’en faisait jamais, la reine du mensonge ne s’angoissait jamais de savoir si oui ou non elle allait se faire hurler dessus. Non, pour Meredith c’était facile, il lui suffisait de se montrer avec sa belle assurance légendaire et son sourire éclatant pour se faire pardonner.
Cependant, il y avait une personne qu’elle craignait, cette personne qu’elle considérait comme un grand frère, cette même personne qui connaissait Meredith par cœur, ayant été le cobaye pour tous ses mensonges. Seth O’Connor. Encore une fois elle était en retard, la raison ? Et bien elle avait commencé un film et tenait absolument à connaître le dénouement sinon elle ne pourrait pas fermer l’œil de la nuit. Certes elle était vraiment en retard mais ça ne l’empêcha pas de foncer vers son armoire afin d’y enfiler une tenue plus ‘flashy’, à savoir du rouge.

Installée dans sa voiture, elle se décida à envoyer un petit message afin de signaler qu’elle était toujours en vie et que de ce fait, elle serait bientôt arrivée à destination…Enfin pour ça il aurait été utile qu’elle se souvienne de l’endroit où elle devait se rendre. Bon sang, pourquoi fallait-il qu’il change sans arrêt ? Les lieux de rendez-vous n’étaient jamais les mêmes, mais à part ce léger soucis de mémoire pour les lieux, elle ne louperait pour rien au monde ces petits ‘rencards’ qui prouvait bien que cette amitié était des plus solides. Après tout, qui aurait pût imaginer que l’élève dissipée et son professeur seraient toujours liés dans le futur ? Certainement pas eux, mais il faut croire que c’était l’œuvre du destin. Elle aimait penser que le jour où elle avait vu cette petite annonce pour élèves en difficultés ce n’était pas un hasard.

Arrivée à destination, la jeune blonde stoppa net devant la porte du café où elle devait le retrouver. La main sur la poignée, voilà qu’elle cherchait le mensonge idéal à raconter, surtout qu’il l’attendait au tournant. Alors on se la joue comédie ou tragédie ? Un fin sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’elle poussa la porte. A l’intérieur, elle se mit à chercher Seth du regard et ne fût pas bien difficile à repérer, il se trahissait toujours à cause de sa grande taille.
La belle Fishburg se posta devant lui, l’écoutant s’imaginer sa nouvelle invention dans l’art du mensonge.


‘Non mon cher tu es très loin de la vérité.’ S’installant face à lui afin de lui raconter son histoire, elle se mit à parler de façon théâtrale, accompagnant son récit de gestes. ‘Figure-toi que j’étais en train de conduire pour venir ici et tout à coup, un raton laveur se jette devant la voiture comme s’il était tombé du ciel tu vois ? Alors moi je descends et je vais voir s’il va bien et bon t’imagines bien qu’il était mal en point… Alors qu’est ce que je fais ? Je l’emmène chez le vétérinaire, mignon au passage, et coup de chance il n’a rien de grave. Voilà, excuse-moi d’avoir fait passer la vie d’un pauvre animal avant notre rendez-vous…’
Quelle interprétation !

Après avoir commandé un cappuccino à son tour, Meredith voulait faire part à son ami d’une grande nouvelle


‘Tu sais, je t’ai arrangé un rencard…’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: Late again [R.]   Jeu 1 Mai - 22:44

A force de fréquenter Meredith Fishburg, Seth en devenait un peu paranoïaque, enfin, seulement quand cela la concernait. Il se demandait si dans une idée sournoise elle ne faisait pas exprès de le faire autant attendre alors qu’au final, elle attendait peut-être patiemment dehors pour voir jusqu’où sa patience avait des limites. Non vraiment il exagérait, enfin, il restait malgré tout persuadé qu’elle prenait un malin plaisir à le faire attendre. Ne fusse que pour faire travailler son cerveau droit et donc son imagination mensongère désormais légendaire. Il haussa un sourcil, perplexe. Alors malgré l’inventivité dont il avait fait preuve, il ne se rapprochait même pas de la fausse vérité ? Il écouta son récit avec attention, s’amusant de ses gestes et de toute la conviction qu’elle apportait à chaque fois. – Il pleut des ratons laveurs ? Fit-il rentrant dans son jeu et ayant l’air surpris. – Remarque, j’étais au courant pour les grenouilles mais les ratons laveurs … Il s’étonnait de la capacité qu’elle avait à chaque fois de redoubler d’inventivité. Et il en croyait pas si bien dire, il ne s’attendait pas à ce qui allait lui tomber dessus … -Les animaux avant tout. Dit-il faussement convaincu en levant le poing en l’air.

En parlant de grenouilles, il aurait vraiment préféré que ce fait extrêmement rare amis possible méthodologiquement arrive plutôt que d’entendre les huit mots qu’elle venait de prononcer. – Quoi ? Réussit-il à articuler après avoir fait un effort considérable pour ne pas s’étrangler avec la gorgée de cappuccino qu’il venait d’avaler. Meredith aimait depuis toujours se préoccuper de sa vie amoureuse, cela avait commencé dès les premières minutes de leur rencontre à l’ISP jusqu’à aujourd’hui. – Un rendez-vous ? Elle ne le lâchait pas, c’était devenu un sujet récurant et tant que cela restait dans le domaine de la conversation, cela ne le dérangeait en rien… Cependant, il arrivait à la jeune femme de se montrer plus entreprenante et ce n’était pas la première fois, malheureusement. – Un rendez- vous ? Répéta-t-il incrédule. – Enh non Meredith je t’en supplie, dis-moi que t’as pas recommencer … Fit-il un air suppliant sur le visage. Oh il savait pertinemment qu’elle ne voulait que son bien. Elle s’y prenait juste un peu maladroitement. – Il faut que je te rappelle ce qui est arrivé la dernière fois ? J’ai cru que j’allais finir empailler ! Il soupira et se plaqua une main sur le visage. Il ne voulait pas affronter le regard larmoyant de son amie car elle arriverait une fois de plus à le faire craquer. –Pourquoi ça se passerait bien cette fois ? Et puis, j’peux quand même me débrouiller seul à ce que je sache… Erreur fatale, il venait de croiser son regard suppliant. – Non Meredith, écoute, je sais que c’est pour mon bien mais comprend, j’ai plus envie de me retrouver en face d’une assistante dentaire aux airs de Freddy parce qu’elle t’a promis dix ans de soins gratuits. D'ailleurs depuis, Seth avait d'autant plus la hantise de se rendre chez le dentiste.– Arrête de me regarder comme ça …

Il aimerait vraiment lui faire confiance sur ce coup, mais c’était chose impossible. Autant il pouvait compter sur elle comme amie, autant pas du tout lorsqu’elle jouait le rôle d’entremetteuse. Pourtant, il savait qu’au fond de lui il finirait par craquer parce qu’il était tout simplement impossible de dire non à une petite sœur capricieuse qu’il n’avait jamais eu et dont elle avait volontiers pris la place. Parce que c’était Meredith et qu’elle avait un pouvoir de persuasion étonnant. Parce qu’au fond si ça lui faisait réellement plaisir, il serait prêt à faire presque n’importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Fishburg



Nombre de messages : 114
Age : 28
Date d'inscription : 04/01/2008

MacBook
Job: Journaliste
To-Do List:

MessageSujet: Re: Late again [R.]   Ven 2 Mai - 22:04

Règle numéro un lorsqu’on raconte un énorme mensonge : être totalement convaincue de ce que l’on raconte. Meredith racontait des mensonges tellement énormes qu’il était impossible qu’une personne saine d’esprit ne soit convaincue par ses histoires. Pourtant, elle y mettait tellement d’énergie et de conviction que ces improbables péripéties en devenaient charmantes et amusantes. D’où lui venait cette idée de raton laveur ? Aucune idée mais elle trouvait que ça ne sonnait pas si mal. Voir Seth rentrer dans son jeu l’amusait. Elle esquissa un large sourire ‘Tu sais tout peut arriver, c’est ce qu’on dit….’ Il était sa victime préférée, elle expérimentait ses petites histoires sur lui avant de raconter à d’autres personnes. Il était la personne dont elle ne pouvait se passer. Son opinion était importante à ses yeux, il était son frère. C’était à lui qu’elle annonçait les bonnes nouvelles, c’était vers lui qu’elle se tournait lorsqu’elle n’allait pas bien. C’était Seth.

Bien sûr, elle avait toujours voulu son bien et d’ailleurs elle ne lui avait jamais dit mais dès qu’il avait une nouvelle petite amie, Meredith ne se gênait pas pour donner rendez-vous à cette personne afin d’en apprendre plus sur elle. A chaque fois, elle faisait passer un interrogatoire digne de la CIA pour s’assurer qu’il n’allait pas souffrir avec… Il est possible qu’à cause de la jeune Fishburg, deux ou trois demoiselles soit parties en courant, ne donnait plus aucun signe de vie au jeune homme. Tant pis, elle n’était pas assez bien pour lui.
La blonde leva les yeux au ciel avant de prendre le cappuccino de son ami et d’en prendre une gorgée

‘Oui un rendez-vous, pas la peine de le répéter tu as très bien entendu.’ Elle allait lui dire qu’elle était certaine que cette personne serai parfaite pour lui mais elle devait jouer franc jeu et lui expliquer toute l’histoire. Mais avant, elle devait le convaincre d’accepter ce qui serait chose facile. Meredith obtenait ce qu’elle voulait, avec les hommes elle se servait de son charme, avec les femmes c’était plus compliqué, et avec Seth elle utilisait son regard de chien battu, il n’y résistait jamais. Bingo !
‘Seth, c’est vraiment pour ton bien.’ Cette fois-ci elle faisait preuve de sérieux… Mais pour combien de temps. ‘Tu veut continuer à fantasmer sur cette nana au musée ou je sais pas quoi… C’est quoi son nom ? Sky Richardson, c’est vrai tu m’en parle tout le temps.’ Elle se mit à rire.

Le pauvre, il ne se doutait pas que ce fameux rencard serait encore pire que le précédent. Meredith avait vendu son ami à cette standardiste machiavélique nommée Janine, une femme qui avait la quarantaine qui avait subit tellement d’opération de chirurgie esthétique qu’elle ne ressemblait plus à rien. Poussant un soupir, elle demeura silencieuse quelques secondes avant de tout lui avouer, totalement désolée pour lui.
‘Ecoute, cette fille elle est diabolique. Elle ne veut pas me prévenir quand on m’appelle et d’autres trucs dans le genre, elle me rend la vie impossible. Mais elle à craqué sur toi…’ Honteuse, voilà comment elle se sentait. Et ce sentiment n’avait pas l’intention de disparaître, surtout en voyant l’expression de dégoût sur le visage de Seth. Elle était à deux doigts de le supplier.

‘Un dîner. Un seul, c’est tout. J’en t’en suplie…’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth O'Connor
{ Call Him Utopian }


Nombre de messages : 804
Age : 25
Nationalité : Anglais
Crazy for : Cappuccino
Date d'inscription : 18/11/2007

MacBook
Job: Animateur TV
To-Do List:

MessageSujet: Re: Late again [R.]   Dim 4 Mai - 15:33

Très bien entendu, c’était justement ce qui lui faisait peur. Il connaissait Meredith depuis plus de cinq ans maintenant mais elle parvenait toujours à le surprendre, et pas qu’en bien. Tout dépendait de la situation évidemment, quand cela le concernait, elle ne reculait devant rien. Surtout pas à l’amadouer jusqu’à ce qu’il cède.
Meredith était aussi maître dans l’art d’agrémenter la conversation de choses qui y ont un subtil rapport, ici Sky en l’occurrence.
– Je ne t’en parle pas tout le temps ! Se défendit-t-il un peu trop impulsivement. Bon d’accord, il devait avouer qu’il lui en avait bien parlé deux ou trois fois … Peut-être quatre ou cinq mais il y avait une bonne raison. – Tu veux toujours tout savoir, Sky a travaillé avec moi, normal que je t’en parle. C’était logique après tout, non ? -Et puis j'fantasme pas sur elle, où tu vas chercher ça ?

Meredith semblait s’amuser de la situation, et pourtant, quand son rire se stoppa brutalement et qu’il releva les yeux vers elle, il sentait cet élan de compassion l’envahir. Meredith obtenait toujours de lui ce qu’elle voulait, encore plus lorsqu’elle paraissait sincère. Il aurait voulu lui dire non cette fois, faire comprendre à cette grande enfant pourrie gâtée qu’il aimait tant qu’on n’a pas toujours ce que l’on veut mais lorsqu’elle le supplia, elle l’acheva. –Bon, si ça peut te rendre service et te sauver d’une dépression qui te fera prendre des anti-dépresseurs qui feront que je ne reconnaîtrais plus ma petite emmerdeuse préférée … Il soupira, voilà qu'il lui trouvait une excuse. – …Alors c’est d’accord. Rappelle-moi que tu me dois un service … encore.

Seth se souvint d’un petit détail, il avait accepté un dîner, soit, mais avec qui ? Elle travaillait avec Meredith, cela devait être une assistante ou une standardiste. Il était déjà passé voir Meredith à son travail. Il espérait ne pas avoir à le regretter. Quelque chose lui disait qu’il allait néanmoins vite déchanter. –Alors, c’est qui ce rencard ? Blanc. – Dis-moi juste que ça peut pas être pire que la dernière fois ?



***FLASH-BACK***


Meredith et Seth s’arrêtèrent devant le restaurant.
-C’est vraiment pour te faire plaisir.
-Je sais… C’est la brune là dans le fond. Dit Meredith en montrant la jeune femme. Seth devait avouer qu’elle semblait mignonne, mais les apparences sont parfois trompeuses n’est-ce pas ?-Bonne chance.

***


Deux heures plus tard, Seth sortit du restaurant. Il soupira. Il n’avait jamais passé pire rencard de toute sa vie. La si sympathique fille en apparence était en réalité une actrice ratée névrosé reconvertie en assistante dentaire. Pourtant, Seth était certain qu’elle aurait été parfaite pour incarner Freddy et Jason à la fois. Il vit Meredith au loin courir vers lui, il eut un sourire amusé en coin, pourquoi cela l’étonnait ? Il aurait du se douter.
-Alors ?
- J’te conseille de changer de dentiste, sauf si bien sûr tu veux tu veux que son assistante t’injecte une dose mortelle de morphine au lieu de l’anesthésiant.
-Tu veux un donuts au chocolat ?

***FIN DU FLASH-BACK***




-Parce que cette fois, tu t’en sortiras pas avec un donuts …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Late again [R.]   Aujourd'hui à 13:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Late again [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FLAT] Ollie Late (f/s) Shove-it
» late model
» pop shovit late flip
» Pop Shove-It avec un sorte de late backfoot heelflip
» Ollie Late Flip/Nollie Late Flip ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy in Amsterdam :: Leidseplein :: Vondelpark :: Carrousel-
Sauter vers: